Recherche
Effacer la recherche
Fermer la recherche
Applications Google
Menu principal

Flash et autres fichiers rich media

Flash En savoir plus…
Silverlight En savoir plus…
Vidé En savoir plus…
Cadres iFrames En savoir plus…
Bonnes pratiques En savoir plus…

Google peut indexer la plupart des types de fichiers et de pages (liste détaillée).

De manière générale, les moteurs de recherche sont toutefois axés sur du contenu textuel. Votre contenu doit donc être au format texte pour pouvoir être exploré et indexé. (Google est désormais en mesure d'indexer le contenu textuel des fichiers Flash, mais ce n'est pas le cas de tous les moteurs de recherche.)

 

Cela ne signifie pas que vous n'avez pas le droit d'intégrer sur votre site des contenus rich media tels que Flash, Silverlight ou des fichiers vidéo. Vous devrez simplement rendre le contenu de ces fichiers disponible au format texte, faute de quoi les moteurs de recherche ne pourront pas y accéder. Les exemples ci-dessous présentent les types de contenu non textuels les plus courants, mais les conseils mentionnés sont les mêmes pour tous les autres types de contenu. Fournissez un équivalent au format texte de tous vos fichiers non textuels

afin de faciliter l'exploration et l'indexation de votre contenu par Googlebot et de le rendre plus accessible. De nombreux internautes ne voient pas les images présentées sur les pages Web. C'est le cas notamment des personnes souffrant de troubles de la vue qui utilisent des lecteurs d'écran, ou encore des utilisateurs disposant de connexions à bande passante réduite. En fournissant des équivalents de vos fichiers au format texte, vous touchez donc un public plus large.

Flash

Googlebot peut quasiment indexer n'importe quel texte visible par les utilisateurs lorsqu'ils interagissent avec un fichier SWF Flash sur votre site. Googlebot peut ensuite, à partir de ce texte, générer un extrait ou établir des correspondances avec les termes de requête des recherches Google. Googlebot peut également explorer les URL contenues dans les fichiers SWF (par exemple, des liens vers d'autres pages de votre site) et suivre ces liens.

Nous explorons et indexons ce contenu comme nous le faisons pour tous les autres types de contenu de votre site, sans que cela ne requière aucune démarche particulière de votre part. Toutefois, nous ne garantissons pas que nous explorerons ou indexerons la totalité du contenu, qu'il soit au format Flash ou autre.

Si un fichier SWF charge le contenu d'un autre fichier, qu'il s'agisse d'un fichier texte, HTML, XML ou d'un autre fichier SWF, Google peut également indexer ce contenu externe et l'associer au fichier SWF parent et aux documents au sein desquels il est intégré.

Nous travaillons en permanence à l'amélioration de l'indexation des fichiers Flash. Néanmoins, certaines limites subsistent. Par exemple, nous ne sommes actuellement pas en mesure d'indexer le contenu de fichiers Flash rédigé dans une langue bidirectionnelle (telle que l'hébreu ou l'arabe).

Notez que si Google peut indexer le contenu des fichiers Flash, ce n'est peut-être pas le cas de tous les moteurs de recherche. Par conséquent, nous vous conseillons de réserver les technologies rich media (Flash, par exemple) aux éléments esthétiques de votre site et d'utiliser le langage HTML pour le contenu et la navigation. Cela facilitera l'exploration de votre site par nos robots et le rendra en outre accessible à un public plus large, notamment aux internautes atteints de troubles de la vue utilisant des lecteurs d'écrans et aux personnes disposant d'anciens navigateurs non conventionnels ou d'une connexion à bande passante limitée, voire faible, comme sur mobile. An added bonus? Using HTML for navigation will allow users to bookmark content and send direct links in email.

Vous pouvez également utiliser du script sIFR (Scalable Inman Flash Replacement). sIFR (un projet open-source) permet aux webmasters de remplacer des éléments textuels par des équivalents Flash. Cette technique vous permettra d'afficher le contenu et les éléments de navigation dans un objet Flash intégré, auquel les utilisateurs qui ne disposent pas de Flash (notamment les moteurs de recherche) ont également accès, puisque le contenu est intégré dans le code source HTML.

Vous pouvez également améliorer l'indexation de votre application Flash ou rich media en adoptant le processus d'exploration AJAX de Google. Ce processus fonctionne pour JavaScript, mais aussi pour Flash et les autres technologies côté navigateur.

Silverlight et autres formats rich media

Google peut traiter le contenu textuel des fichiers Flash, mais les autres formats rich media, comme Silverlight, restent difficiles à explorer et à indexer. Ces formats Rich Media sont des supports visuels qui peuvent poser problème à Googlebot. Contrairement à d'autres robots d'exploration du Web, Googlebot est capable de lire des fichiers multimédias et d'en extraire le texte et les liens. Cependant, la structure et le contexte manquent. De plus, les concepteurs de contenu Rich Media utilisent couramment des contenus graphiques que Google n'est pas en mesure de déchiffrer. Il est donc possible que des mots clés importants soient omis. En d'autres termes, même si nous explorons votre contenu et que celui-ci figure dans notre index, des portions de texte, du contenu ou des liens peuvent être écartés.

Vidéos

Googlebot ne peut pas explorer le contenu de fichiers vidéo. Il est donc important que vous fournissiez des informations sur les vidéos que vous souhaitez inclure. Envisagez de créer une transcription de la vidéo à inclure ou fournissez une description détaillée de celle-ci dans le code HTML. Si vous disposez d'un contenu vidéo, vous avez la possibilité de l'héberger sur Google Vidéos, YouTube ou d'autres fournisseurs d'hébergement vidéo. Les vidéos Google Vidéos ou YouTube sont accessibles directement à partir de la page des résultats de recherche Google.

Cadres iFrame

Les cadres iFrame sont parfois utilisés pour afficher le contenu sur des pages Web. Il se peut que le contenu affiché via ces cadres ne soit pas indexé et qu'il n'apparaisse pas dans les résultats de recherche Google. Nous vous recommandons de ne pas utiliser de cadres iFrame pour afficher du contenu. Si vous incluez des cadres iFrame, proposez des liens texte supplémentaires vers le contenu affiché par les cadres, ce qui permet ainsi au robot Googlebot d'explorer et d'indexer le contenu.

Bonnes pratiques

Si vous avez l'intention d'utiliser du rich media sur votre site, nous vous conseillons de suivre les consignes suivantes qui pourront empêcher certains problèmes.

  • Utilisez le format rich media uniquement si cela est nécessaire. Nous vous recommandons d'utiliser du code HTML pour tout ce qui relève du contenu et des éléments de navigation.
  • Fournissez des versions de vos pages au format texte. Le contenu Silverlight sert souvent de page de démarrage, nommée également "splash screen", précédant la page d'accueil des sites. L'URL de la racine d'un site est alors associée à une introduction au format rich media redirigeant vers les pages HTML du site. Si vous utilisez cette technique pour votre site Web, assurez-vous que la page de démarrage comporte un lien HTML standard redirigeant les internautes (ou Googlebot) vers une page sans contenu rich media.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?