Aider les annonceurs à se conformer au RGPD

Depuis longtemps chez Google, tout ce que nous accomplissons s'inscrit dans une démarche qui donne la priorité aux utilisateurs. Dans le cadre de notre engagement, nous ne vendons jamais d'informations personnelles. De plus, nous offrons aux utilisateurs la transparence et le contrôle dont ils ont besoin pour leurs expériences publicitaires, grâce à des outils tels que Mon compte et plusieurs autres fonctionnalités. Conformément à nos Règles en matière de publicité personnalisée, nous n'utilisons jamais d'informations sensibles afin de personnaliser les annonces. Nous investissons également dans plusieurs initiatives (Coalition for Better Ads, Digital News Initiative, Google News Initiative et ads.txt, par exemple). Nous soutenons ainsi un écosystème publicitaire sain et durable.

En août 2017, nous avons annoncé notre engagement à respecter le nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui s'applique aux utilisateurs de l'Espace économique européen (EEE). Cet article fournit des informations plus détaillées sur le soutien que nous apportons aux annonceurs pour gérer les nouveautés incluses dans le RGPD.

Mises à jour des conditions contractuelles

Depuis août 2017, nous avons mis à jour les conditions contractuelles de nombreux produits afin de refléter le rôle de Google (processeur ou contrôleur de données) en vertu de la nouvelle loi.

Pour en savoir plus sur la façon dont nous utilisons les données dans Google Marketing Platform et Google Ads, consultez les ressources suivantes :

Gestion du consentement des utilisateurs

Le RGPD introduit de nouvelles obligations importantes pour l'écosystème, comme le reflètent les modifications que nous avons annoncées concernant nos Règles relatives au consentement de l'utilisateur dans l'UE. Conformément à ces règles, les annonceurs qui intègrent des balises de remarketing doivent obtenir l'accord des utilisateurs pour la collecte de données visant à créer des annonces personnalisées, et les annonceurs qui intègrent des balises de conversion à des fins de mesures doivent obtenir l'autorisation des utilisateurs pour l'utilisation de cookies.

Afin de répondre aux questions que nos clients nous ont posées, nous avons mis à jour le site cookiechoices.org en y ajoutant des exemples de messages et une liste de solutions tierces de consentement.

Si vous utilisez des produits Google Ads qui reçoivent des données provenant de votre site ou de votre application, nous vous encourageons à fournir un lien vers la page Comment utilisons-nous les informations collectées via les sites ou applications qui font appel à nos services ?, qui explique comment Google gère les données de ses produits publicitaires. Vous respecterez ainsi les nouvelles règles relatives au consentement de l'utilisateur dans l'UE afin de fournir aux utilisateurs des informations sur l'usage que Google fait de leurs données à caractère personnel.

Mises à jour concernant la mesure et la diffusion d'annonces par des tiers

Ces modifications concernent Google Ad Manager, AdSense et AdMob.

Pour aider les éditeurs à choisir les fournisseurs de technologie publicitaire pouvant mesurer et diffuser des annonces sur leurs sites et leurs applications pour les utilisateurs de l'EEE, nous avons mis des outils de gestion des fournisseurs de technologie publicitaire à leur disposition (Google Ad Exchange, AdMob, AdSense). Nous appliquons un ensemble de fournisseurs de technologie publicitaire "généralement utilisés" aux éditeurs qui n'activent pas les outils de sélection pour établir leur propre liste.

En pratique, cela signifie que, dans l'EEE, vos campagnes Google Ads et Display & Video 360 ne diffuseront des annonces que dans les cas où l'éditeur sélectionne les fournisseurs de technologie publicitaire que vous utilisez et a obtenu l'autorisation des utilisateurs pour ces fournisseurs. Tous les fournisseurs répertoriés ont fourni à Google un lien expliquant leur utilisation des données, ainsi que certaines informations requises au titre du RGPD. De plus, ces fournisseurs ont accepté de respecter nos Règles d'utilisation des données. Tous les fournisseurs avec lesquels vous travaillez peuvent contacter Google afin d'obtenir une certification nécessaire pour intégrer la liste des fournisseurs de technologies publicitaires.

Comme annoncé précédemment, nous allons également lancer une solution d'annonces non personnalisées (Google Ad Exchange, AdMob, AdSense) afin que les éditeurs puissent laisser aux utilisateurs de l'EEE le choix entre des annonces personnalisées et non personnalisées (ou qu'ils puissent ne diffuser que ce dernier type auprès des utilisateurs de l'EEE). Les campagnes qui touchent des utilisateurs en fonction de certains facteurs (les données démographiques et les catégories d'applications qu'ils ont installées, par exemple) ne peuvent pas être diffusées sur un inventaire non personnalisé. Les choix des utilisateurs sur les sites d'éditeurs proposant des annonces non personnalisées déterminent la disponibilité d'un inventaire personnalisé et non personnalisé pour ces sites. Eu égard aux dispositions du RGPD mises en application le 25 mai 2018, nous invitons les annonceurs Google Ads et Display & Video 360 à surveiller de près la diffusion de leurs campagnes, ainsi qu'à envisager l'application de critères de campagne alternatifs, le cas échéant.

Sur YouTube

Comme annoncé en janvier 2017, YouTube n'accepte plus la plupart des pixels de mesure tiers depuis le 21 mai 2018. Nous avons également annoncé que nous travaillons avec quelques fournisseurs (dont comScore, DoubleVerify, IAS, MOAT, Nielsen, Kantar et Research Now) afin d'évaluer le renouvellement de la certification de leurs pixels. En outre, les annonceurs peuvent activer la création de rapports YouTube via les partenaires que nous avons intégrés à Ads Data Hub (ADH).

Paramètres de collecte, de suppression et de conservation des données

Listes d'audience dans Google Ads/Google Marketing Platform

  • Audiences Google Ads de ciblage par liste de clients : nous ne conservons pas les fichiers de données importés par les annonceurs au-delà de la durée nécessaire à la création d'audiences de ciblage par liste de clients et à la vérification du respect de nos règles (voir Comment Google utilise les données du ciblage par liste de clients). Une fois ces processus achevés, nous supprimons sans délai les fichiers de données importés via Google Ads ou l'API Google Ads. Pour en savoir plus sur les méthodes permettant de mettre à jour ou de remplacer une audience de ciblage par liste de clients existante, consultez l'article Mettre à jour votre liste de clients.
  • Balises de remarketing Google Ads ou Floodlight : les annonceurs déterminent quels utilisateurs sont ajoutés ou non aux listes de remarketing, ainsi que leur durée d'appartenance à une liste. Aujourd'hui, si vous utilisez la balise de remarketing Google Ads ou Floodlight, vous devez vous assurer qu'elle n'est pas active pour les utilisateurs qui ont indiqué ne pas vouloir recevoir d'annonces personnalisées. Pour ce faire, plusieurs méthodes s'offrent à vous. Nous vous recommandons de consulter votre webmaster concernant les solutions envisageables, telles que Google Tag Manager. Si vous utilisez la balise Google Analytics pour le remarketing Google Ads, consultez la section "Données Google Analytics" ci-dessous.
  • Listes fournies Campaign Manager : les annonceurs contrôlent la durée de conservation des cookies dans une liste d'audience donnée. Pour supprimer un utilisateur d'une liste, vous pouvez ajouter "1" à côté de l'identifiant associé au cookie que vous souhaitez supprimer. Pour en savoir plus, consultez la section Format du fichier > En-tête du fichier > delete dans l'article du centre d'aide intitulé Listes fournies.

Données Google Analytics

Depuis longtemps, Google Analytics propose des fonctionnalités et des règles pour vous aider à protéger vos données. Certaines fonctionnalités (en particulier les suivantes) peuvent s'avérer utiles lorsque vous évaluez l'impact du RGPD sur la situation spécifique de votre entreprise et l'intégration d'Analytics.

  • Conservation des données : les paramètres de conservation des données vous permettent de déterminer la durée de stockage des données relatives aux utilisateurs et aux événements sur nos serveurs.
  • Utilisateurs : l'API User Deletion vous permet de gérer la suppression de toutes les données associées à des utilisateurs spécifiques (par exemple, les visiteurs d'un site) de vos propriétés Google Analytics et/ou Analytics 360.
  • Propriétés et comptes : les clients Google Analytics peuvent également supprimer des données de leurs propriétés et/ou de leurs comptes.
  • Remarketing : les annonceurs déterminent quels utilisateurs sont ajoutés ou non aux listes de remarketing. Si vous utilisez Google Analytics, vous pouvez vous assurer que les fonctionnalités de publicité sont désactivées pour les utilisateurs qui ont indiqué ne pas vouloir recevoir d'annonces personnalisées. Pour désactiver les fonctionnalités de publicité pour ces utilisateurs, telles que les fonctionnalités de remarketing et de création de rapports sur la publicité, consultez la section Désactiver les fonctionnalités de publicité (en anglais) du guide "Fonctionnalités Display".

Travailler avec le cadre de transparence et de consentement de l'IAB

Achat d'inventaires à partir de Google Ad Manager et d'AdSense :

  • Une fois Google inscrit sur la liste des fournisseurs mondiaux de l'IAB, Display & Video 360 diffusera des annonces programmatiques non personnalisées aux éditeurs de Google Ad Manager, à condition que l'utilisateur ait donné son consentement à Google aux fins définies dans la section 1 (stockage des informations et accès à ces dernières) et dans la section 3 (sélection et diffusion d'annonces, ainsi que création de rapports les concernant) du cadre de transparence et de consentement de l'IAB Europe.

  • Au début du mois de juin 2018, Google Ad Manager ajoutera une fonctionnalité permettant d'activer la diffusion d'annonces personnalisées pour les éditeurs qui utilisent le cadre de transparence et de consentement de l'IAB Europe. Il s'agit d'une solution provisoire qui traduit les informations d'autorisation collectées par le cadre de l'IAB en paramètres de fournisseur de technologie publicitaire Google Ad Manager. Lorsque tous les éditeurs sélectionnés ont obtenu l'accord des utilisateurs pour les sections 1, 2 et 3 du cadre de transparence et de consentement, les annonces personnalisées peuvent être diffusées.

  • D'ici le mois d'août 2018, nous prévoyons d'avoir intégré totalement Google Ad Manager au cadre de transparence et de consentement de l'IAB Europe. Les éditeurs pourront alors diffuser des annonces personnalisées suite au consentement donné par un utilisateur, pour chaque fournisseur, ou diffuser des annonces non personnalisées.

Achat d'inventaires depuis des places de marché tierces :

Une fois Google inscrit sur la liste des fournisseurs mondiaux de l'IAB, les utilisateurs de Display & Video 360 pourront acheter des inventaires auprès de nos partenaires tiers, également soumis aux règles relatives au consentement de l'utilisateur dans l'UE de Google, à condition que la place de marché tierce nous envoie des demandes contenant l'engagement explicite et le consentement du fournisseur dans la demande d'enchère (en utilisant le cadre de l'IAB). Lorsqu'une autorisation valide est fournie, Display & Video 360 peut diffuser des annonces personnalisées via ces places de marché.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?

Vous avez encore besoin d'aide ?

Connectez-vous pour accéder à des options d'assistance supplémentaires afin de résoudre rapidement votre problème.