Produits et services financiers

Les utilisateurs Display & Video 360 doivent respecter ces règles Google Ads. Consultez le Centre d'aide Display & Video 360 pour connaître les autres restrictions.

Nous souhaitons que les utilisateurs disposent d'informations pertinentes leur permettant de prendre des décisions avisées en matière de produits et services financiers. Nos règles visent à les informer sur les coûts associés à ces derniers, et à les protéger contre les pratiques trompeuses ou frauduleuses. Dans le cadre de ce règlement, les produits et services financiers désignent toute solution de gestion ou d'investissement d'argent et de cryptomonnaies, y compris tout service de conseil personnalisé.

Lorsque vous effectuez la promotion de produits et services financiers, vous devez respecter les réglementations nationales et locales en vigueur dans les zones géographiques ciblées par vos annonces (par exemple, inclure des informations de divulgation spécifiques conformément aux lois locales). Pour en savoir plus, consultez notre liste non exhaustive d'Exigences spécifiques à chaque pays, mais notez que les annonceurs sont tenus de faire leurs propres recherches sur les réglementations locales pour toute zone géographique ciblée par leurs annonces.

Vous trouverez ci-dessous les règles spécifiques aux services financiers, aux prêts personnels et à certains produits financiers soumis à des restrictions. Dans la mesure où la publicité en ligne et les réglementations évoluent sans cesse, ces règles seront régulièrement mises à jour avec les éventuelles conditions supplémentaires spécifiques aux produits. Découvrez ce qui se passe si vous ne respectez pas ces règles.

 
Les violations de cette règle ne conduiront pas à la suspension immédiate du compte sans avertissement préalable. Un avertissement sera transmis, au moins 7 jours avant toute suspension de votre compte. En savoir plus sur les comptes suspendus

Divulgations d’informations pour les produits et services financiers

Les produits et services financiers peuvent être très complexes et difficiles à comprendre. En divulguant des informations précises, vous offrez une plus grande transparence aux consommateurs, qui, en retour, peuvent effectuer leur choix en toute connaissance de cause.

Les pratiques suivantes ne sont pas autorisées :

 Vous ne fournissez pas les coordonnées d'un établissement physique appartenant à l'entreprise faisant l'objet de la publicité ;

 Vous ne divulguez pas les frais associés ;

Remarque : La divulgation de ce type d'informations doit être effectuée de manière claire et immédiatement visible, sans que l'utilisateur n'ait à cliquer (sur un lien ou un onglet, par exemple) ni à passer la souris sur du contenu pour y accéder.

 Vous n'incluez pas de liens vers les agréments ou recommandations fournis par des tiers, alors que vous y faites référence explicitement ou implicitement (en particulier si l'allégation a pour but d'améliorer la réputation de votre site).

Exemples (non exhaustif) : Vérification de l'affiliation à une agence gouvernementale, avis de tiers

Découvrez comment corriger une annonce refusée.

Prêts personnels

Dans ces règles, les prêts personnels sont définis comme tout prêt ponctuel accordé par un individu, une organisation ou une entité au bénéfice d'un consommateur individuel, à des fins autres que le financement d'un achat immobilier ou des études. Les consommateurs qui souhaitent recourir à un prêt personnel doivent disposer d'informations précises sur les produits proposés (qualité, caractéristiques, frais, risques et bénéfices) afin de faire leur choix en toute connaissance de cause.

Exemples (non exhaustif) : Prêts sur salaire, prêts sur titre de propriété, prêteurs sur gages

Types de prêts non inclus : prêts hypothécaires, financement automobile, prêts étudiant, crédit renouvelable (cartes de crédit, marges de crédit personnelles, par exemple)

Tout annonceur effectuant de la publicité pour des prêts personnels doit inclure de manière claire des informations supplémentaires sur la page de destination ou dans l'application associée à l'annonce. Cela favorise une plus grande transparence et permet aux consommateurs d'effectuer leur choix en toute connaissance de cause.

Les pratiques suivantes ne sont pas autorisées :

 Vous ne fournissez pas la durée minimale et maximale de la période de remboursement ;

 Vous ne fournissez pas le taux annuel effectif global (TAEG) maximal, qui inclut le taux d'intérêt, ainsi que les frais et autres coûts encourus sur une période d'un an, ou les autres taux équivalents calculés en conformité avec la législation locale ;

 Vous ne fournissez pas un exemple représentatif du coût total du prêt avec tous les frais applicables

 Prêts personnels imposant le remboursement de la totalité de la somme empruntée dans un délai maximal de 60 jours à compter de la date d'émission du crédit. Ce règlement concerne les annonceurs qui fournissent directement des prêts, ainsi que les personnes qui génèrent des prospects ou qui mettent les consommateurs en lien avec des organismes de prêt tiers

Découvrez comment corriger une annonce refusée.

Prêts personnels avec un taux annuel effectif global élevé

Nous souhaitons protéger nos utilisateurs contre les produits financiers mettant en œuvre des pratiques trompeuses ou frauduleuses (par exemple, les prêts personnels entraînant des coûts extrêmement élevés). Des limitations s'appliquent dans certains cas à certains pays, en raison d'exigences locales.

États-Unis
Produit Autorisé ?
Prêts personnels dont le taux annuel effectif global (TAEG) est égal ou supérieur à 36 %

Non

Aux États-Unis, nous n'autorisons pas les annonces pour des prêts personnels dont le taux annuel effectif global (TAEG) est égal ou supérieur à 36 %. Le taux annuel effectif global maximal, calculé selon la méthode définie par la loi Truth in Lending Act (TILA), doit figurer dans toute annonce pour un prêt personnel diffusée aux États-Unis.

Ce règlement concerne les annonceurs qui fournissent directement des prêts, ainsi que les personnes qui génèrent des prospects ou qui mettent les consommateurs en lien avec des organismes de prêt tiers.

Conseil

Vous pouvez consulter le détail de la loi TILA sur le site du code des règlements fédéraux des États-Unis (12 CFR Part 1026). La description des types de frais inclus dans le calcul des coûts financiers ("Finance Charge") et exclus de celui-ci se trouve dans la section 1026.4. La méthode de calcul du taux annuel effectif global (TAEG) applicable aux contrats de crédit à durée indéterminée ("Open-End Credit") se trouve dans la section 1026.14. La méthode de calcul du taux annuel effectif global (TAEG) applicable aux contrats de crédit à durée déterminée ("Closed-End Credit") se trouve dans la section 1026.22.

Découvrez comment corriger une annonce refusée.

Modification d'un prêt

Dans le cas de prêts hypothécaires et de saisies immobilières, nous souhaitons que les utilisateurs puissent faire leur choix en toute connaissance de cause. Pour que ces derniers soient protégés contre toute pratique trompeuse ou frauduleuse, dans les annonces effectuant la promotion de sites ou d'applications en rapport avec des prêts hypothécaires et des saisies immobilières, les pratiques suivantes ne sont pas autorisées :

 L'annonceur fournit une garantie en matière de modification de prêt ou de prévention contre les saisies immobilières ;

 L'annonceur exige une avance de frais (à moins que le service ne soit proposé par un cabinet d'avocats) ;

 L'annonceur demande aux utilisateurs de transférer ou de céder des titres de propriété, ou propose d'acheter une propriété à un prix inférieur à celui du marché ;

 L'annonceur demande aux utilisateurs d'ignorer l'organisme de prêt et de verser les paiements directement à l'entreprise ou à un tiers ;

 L'annonceur dissuade les utilisateurs de contacter leur organisme de prêt, avocat, conseiller en crédit ou conseiller en matière de logement

Découvrez comment corriger une annonce refusée.

Options binaires

En raison des risques importants de pertes financières dues au trading sur des options binaires, les annonces suivantes ne sont pas autorisées :
 
 Annonces portant sur des options binaires ou des produits financiers de nature similaire

Exemples (non exhaustifs) : Annonces faisant la promotion de trading sur options numériques, options binaires, Digital 100, options de rente fixe ou options tout ou rien

Produits financiers spéculatifs complexes

En raison de la complexité et des risques liés au trading des types de produits financiers suivants, nous n'autorisons leur promotion que sous certaines conditions.

Seuls les fournisseurs ou agrégateurs agréés peuvent promouvoir les produits financiers spéculatifs suivants. En outre, les produits et les annonces doivent respecter la législation locale et les standards de l'industrie, et le compte doit être certifié par Google.

Contrats financiers avec paiement d'un différentiel (CFD), spéculations sur les écarts financiers (spread betting), opérations de change à report tacite (rolling spot forex) et autres formes de produits spéculatifs

 Si vous remplissez ces critères, envoyez une demande de certification. Si vos annonces sont destinées à une audience internationale, envoyez une demande distincte pour chaque pays ou groupe de pays.  
Pays approuvés

Les annonces faisant la promotion de produits financiers spéculatifs complexes sont autorisées dans les pays suivants :

Afrique du Sud
Allemagne
Australie
Autriche
Brésil
Bulgarie
Canada
Chypre
Croatie
Danemark
Émirats arabes unis
Espagne
Estonie
États-Unis
Finlande
Grèce
Hong Kong
Hongrie
Indonésie
Irlande
Islande
Israël
Italie
Japon
Lettonie
Lituanie
Luxembourg
Malaisie
Malte
Norvège
Nouvelle-Zélande
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Singapour
Slovaquie
Slovénie
Suède
Suisse
Taïwan
Tchéquie
Turquie

Les pratiques suivantes ne sont pas autorisées :

 

 Annonces ciblant les mineurs ou des pays non approuvés

 Destinations d'annonces qui proposent des signaux pour la négociation de produits financiers spéculatifs complexes

Exemples (non exhaustifs) : signaux de négociation, conseils ou informations spéculatives ; sites affiliés présentant du contenu associé ou des avis sur les courtiers

Services de redressement de crédit

Nous souhaitons que les utilisateurs puissent faire leur choix en toute connaissance de cause concernant les services d'aide en cas d'insolvabilité. Pour les protéger contre toute pratique frauduleuse, les annonces suivantes ne sont pas autorisées :

 Annonces pour des services de redressement de crédit

Ce règlement concerne les annonceurs qui fournissent directement des services de redressement de crédit, ainsi que les personnes qui génèrent des prospects ou qui mettent les consommateurs en lien avec des services de redressement de crédit tiers.

Services liés aux dettes

Nous souhaitons que les utilisateurs puissent faire leur choix en toute connaissance de cause concernant les services d'aide au surendettement. Pour les protéger contre toute pratique trompeuse ou frauduleuse, nous n'autorisons les publicités pour les services suivants que dans certains pays, et seulement si (1) les services et les annonces respectent la législation locale et les standards de l'industrie, et (2) le compte est certifié par Google :

 Annonces pour des services d'aide au surendettement qui proposent de négocier, avec les créanciers, le versement unique d'une somme réduite afin de solder l'intégralité de la dette
 Annonces pour des services d'aide au surendettement qui proposent de négocier, avec les créanciers, des paiements périodiques, des taux d'intérêt et/ou des frais réduits

Ce règlement s'applique aux annonceurs qui proposent directement ces services d'aide au surendettement, ainsi qu'aux personnes qui génèrent des prospects ou qui mettent les consommateurs en lien avec des services tiers d'aide au surendettement.

Si vous remplissez les exigences, envoyez une demande de certification. Si vos annonces sont destinées à une diffusion internationale, envoyez une demande distincte pour chaque pays.

Pays approuvés

Australie
Brésil
Canada
Japon
Afrique du Sud
Corée du Sud
Espagne
Royaume-Uni
États-Unis

Cryptomonnaies

En raison de la complexité et de la nature évolutive des réglementations relatives aux cryptomonnaies (ainsi qu'aux produits et services associés), nous n'autorisons leur promotion que sous certaines conditions.

 
Les annonces suivantes sont autorisées :
 
 Produits et services associés à l'extraction de cryptomonnaies, à condition d'obtenir explicitement le consentement de l'utilisateur avant d'activer ou de faciliter l'utilisation de ressources informatiques.
 

Exemples (non exhaustifs) : Matériel conçu pour l'extraction de cryptomonnaies, services d'extraction de cryptomonnaies sur le cloud ou guides sur l'extraction de cryptomonnaies

Seuls les fournisseurs agréés peuvent promouvoir les produits et services de cryptomonnaie suivants. En outre, les produits et les annonces doivent respecter la législation locale et les standards de l'industrie, et le compte doit être certifié par Google.
 

 Plates-formes d'échange de cryptomonnaies

Si vous remplissez les exigences, envoyez une demande de certification. Si vos annonces sont destinées à une diffusion internationale, envoyez une demande distincte pour chaque pays.

Pays approuvés

Les annonces faisant la promotion de plates-formes d'échange de cryptomonnaies sont autorisées dans les pays suivants :

Japon
États-Unis

Les annonces suivantes ne sont pas autorisées :

 Annonces pour des levées de fonds en cryptomonnaie, annonces faisant la promotion de l'achat, de la vente ou du trading de cryptomonnaies, ou de produits associés (sauf dans les cas explicitement autorisés ci-dessus)
 
Exemples (non exhaustifs) : Annonces pour des préventes de levées de fonds en cryptomonnaie, annonces pour l'achat ou la vente de cryptomonnaies spécifiques, annonces pour des portefeuilles de cryptomonnaies
 

 Destinations d'annonces qui correspondent à des agrégateurs ou à des outils de comparaison d'émetteurs de cryptomonnaies ou de produits associés

Exemples (non exhaustifs) : Signaux de trading pour les cryptomonnaies, conseils en matière d'investissement ou de trading axés sur les cryptomonnaies, agrégateurs ou sites affiliés présentant du contenu associé ou des avis sur les courtiers
Découvrez comment corriger une annonce refusée.
 

Publicité pour les services financiers au Royaume-Uni

Les annonceurs qui font la promotion de services financiers au Royaume-Uni doivent suivre le programme de validation des activités commerciales sur demande de Google. Les annonceurs en seront informés et disposeront de 21 jours pour envoyer le formulaire de validation.
 

Besoin d'aide ?

Si vous avez des questions concernant nos règles, n'hésitez pas à nous en faire part : contacter l'assistance Google Ads
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?