Relais SMTP : router les messages non Gmail sortants via Google

Si vous disposez de l'ancienne édition gratuite de G Suite, passez à G Suite Basic afin de bénéficier de cette fonctionnalité. 

Si votre organisation utilise Microsoft® Exchange ou un autre service SMTP non Gmail, vous pouvez configurer le service de relais SMTP afin de router le courrier sortant via Google. Le paramètre du service de relais SMTP vous permet de filtrer les spams et virus des e-mails avant qu'ils n'atteignent les contacts externes. Vous pouvez également appliquer les paramètres de sécurité de messagerie G Suite et les paramètres avancés G Mail aux e-mails sortants.

Avant de commencer

Activer le stockage complet des e-mails

Nous vous recommandons d'activer le stockage complet des e-mails. Ce paramètre permet de renseigner au filtre antispam vos destinataires courants afin que les e-mails envoyés par ces adresses soient moins susceptibles d'être marqués comme spam.

Vous devez activer le stockage complet des e-mails si vous disposez d'un système non Gmail qui route les e-mails via le service de relais SMTP pour le compte de vos utilisateurs (par exemple, dans le cas de systèmes de suivi des demandes d'assistance, de bases de données de bugs ou de systèmes de notification automatisés) et si vous voulez que ces e-mails apparaissent dans les boîtes de réception Gmail de vos utilisateurs. Si vous utilisez Google Vault et le service de relais SMTP, vous devez également activer le stockage complet des e-mails pour que les messages envoyés par l'intermédiaire du relais soient archivés dans Vault.

Examiner les limites d'envoi du service de relais SMTP

Limites par utilisateur

  • Le nombre maximal de messages qu'un utilisateur peut envoyer dans une période de 24 heures est de 10 000. Ce montant peut toutefois varier en fonction du nombre de licences utilisateur associées à votre compte G Suite.
  • Le nombre maximal de destinataires uniques autorisé par utilisateur et par période de 24 heures correspond à environ 130 fois le nombre de licences utilisateur associées à votre compte G Suite.

Remarques :

  • Si un utilisateur dépasse l'une de ces limites, il reçoit l'erreur 550 5.4.5 indiquant que sa limite quotidienne de relais SMTP a été dépassée.

  • Les serveurs Google peuvent traiter plus de 100 destinataires par transaction. Cependant, les limites de la RFC 5321 peuvent bloquer certaines transactions.

Le nombre de messages est calculé d'après l'adresse de l'expéditeur de l'enveloppe présentée lors de la transaction de relais SMTP. Si l'expéditeur de l'enveloppe n'est pas un utilisateur enregistré, les limites par utilisateur ne s'appliquent pas. Les adresses des champs "De" et "Répondre à" ne sont pas prises en compte, de même que les adresses présentées durant l'authentification SMTP, activée si vous sélectionnez l'option "Authentification SMTP requise", décrite ci-après.

Un utilisateur, qu'il soit enregistré ou non, peut également se voir interdire l'envoi de messages s'il atteint une limite de relais par client, auquel cas il obtient un message d'erreur différent qui dépend des limites par client.

Important : Pour augmenter les limites du relais SMTP, vous devez régler une facture générée par Google. Contrairement aux limites Gmail, vous ne pouvez pas augmenter ces limites en mettant fin à votre essai gratuit.

Limites par client

La valeur de ces limites dépend du nombre de licences utilisateur associées à votre compte G Suite. Les clients qui possèdent peu de licences atteindront ces limites beaucoup plus rapidement que les limites par utilisateur.

Il y a deux limites par client :

  • Le nombre total maximal de destinataires autorisé par client par période de 24 heures équivaut à environ 130 fois le nombre de licences utilisateur dans votre compte G Suite (plafonné à 4 600 000 destinataires par 24 heures pour les grands comptes). Lorsqu'un client dépasse cette limite, ses utilisateurs obtiennent une erreur 550 5.7.1 indiquant que la limite quotidienne du relais SMTP a été atteinte.
  • Le nombre total maximal de destinataires autorisé par client par période de 10 minutes équivaut à environ 9 fois le nombre de licences utilisateur dans votre compte G Suite (plafonné à 319 444 destinataires par période de 10 minutes pour les grands comptes). Lorsqu'un client dépasse cette limite, ses utilisateurs obtiennent une erreur 450 4.2.1 indiquant que la limite maximale du relais SMTP a été atteinte.

Remarques supplémentaires

  • Les limites par utilisateur s'appliquent au nombre de destinataires uniques, tandis que les limites par client s'appliquent au nombre total de destinataires. Par exemple, si un utilisateur relaie 1 000 messages au destinataire A et 1 000 autres au destinataire B, 2 destinataires sont comptabilisés dans les limites par utilisateur et 2 000 dans les limites par client.
  • Les limites par client s'appliquent à tous les messages relayés par le client, y compris aux messages relayés par les sous-domaines ou domaines secondaires du client, ainsi qu'à ceux relayés par des adresses externes lorsque l'un des domaines du client est présent dans l'argument "helo".
  • En cas de factures impayées, les limites par client sont abaissées à 100 destinataires par jour au total, et à 50 par période de 10 minutes.
  • Vous trouverez sur cette page des limites d'envoi par utilisateur différentes concernant les e-mails envoyés via Gmail, et non via le relais SMTP. Les limites d'envoi par utilisateur applicables au relais SMTP et à Gmail sont indépendantes et comptabilisées séparément.

Limites relatives aux dénis de service (DoS)

Les serveurs de relais SMTP G Suite sont protégés contre les attaques de type "déni de service". Afin d'éviter les conflits avec ces protections, les agents SMTP qui envoient de très nombreux messages via smtp-relay.google.com et smtp.gmail.com doivent réutiliser les connexions, en envoyant plusieurs messages par connexion. Cette opération porte le nom de mise en cache des connexions. Pour obtenir des instructions relatives à ce processus, contactez le fournisseur de votre serveur de messagerie.

Assurez-vous que votre serveur présente des identifiants uniques dans les arguments HELO ou EHLO lors de la connexion SMTP. Par exemple, optez pour votre nom de domaine ou le nom de votre serveur plutôt que "localhost" ou "smtp-relay.gmail.com".

Limites liées aux utilisations abusives des relais

Google surveille les messages envoyés par le biais du service de relais SMTP à des fins de classification dans la catégorie spam. Lorsque nous détectons qu'un grand nombre de messages indésirables sont envoyés par un utilisateur par le service de relais, nous en informons par e-mail les super-administrateurs. En savoir plus sur les règles relatives au spam et aux abus et sur le traitement de l'utilisation abusive des relais SMTP

Étape 1 : Routez les e-mails sortants à l'aide du service de relais SMTP

Remarque : Une fois que vous avez saisi et enregistré une adresse IP ou une plage d'adresses IP, vous pouvez l'activer ou la désactiver en cochant ou en décochant la case située à sa gauche.

  1. Connectez-vous à votre Console d'administration Google.

    Connectez-vous avec votre compte administrateur (ne se terminant pas par "@gmail.com").

  2. Sur la page d'accueil de la console d'administration, accédez à Applications puis G Suite puis Gmail puis Paramètres avancés.

    Conseil : Pour voir l'option "Paramètres avancés", faites défiler la page des paramètres de Gmail vers le bas.

  3. Sur la gauche, sélectionnez l'organisation racine. Pour plus d'informations, consultez l'article Adapter les paramètres Gmail pour votre organisation.

    Remarque : Vous ne pouvez configurer le paramètre Service de relais SMTP que pour l'organisation racine. Lorsque ce paramètre est ajouté, vous pouvez le visualiser depuis un niveau organisationnel inférieur, mais vous ne pouvez pas l'ajouter, le modifier, ni le supprimer à partir de ce niveau.

  4. Faites défiler la page jusqu'au paramètre Service de relais SMTP de la section "Routage". Passez la souris sur le paramètre, puis cliquez sur Configurer. Si le paramètre est déjà configuré, passez la souris dessus, puis cliquez sur Modifier ou En ajouter un autre.
  5. S'il s'agit d'une nouvelle configuration, saisissez une description unique.
  6. Dans la section "Expéditeurs autorisés", sélectionnez les utilisateurs qui sont autorisés à envoyer des messages via le service de relais SMTP :
    • Uniquement les utilisateurs Google Apps enregistrés appartenant à mes domaines : l'expéditeur doit être un utilisateur enregistré dans l'un de vos domaines.
    • Uniquement les adresses de mes domaines : l'expéditeur n'est pas tenu d'avoir un compte utilisateur G Suite, mais doit faire partie de l'un de vos domaines enregistrés. Cette option peut s'avérer utile lorsque des messages doivent être envoyés depuis certaines de vos applications tierces ou personnalisées.
    • Toutes les adresses (non recommandé) : n'importe quelle adresse d'expéditeur est autorisée, même s'il s'agit d'une adresse externe à votre domaine.
      Cette option vous expose davantage aux utilisations abusives, que ce soit par l'installation de logiciels malveillants sur les machines de vos utilisateurs ou en cas de configuration incorrecte de votre infrastructure SMTP. Nous déconseillons donc son utilisation.

      Pour que l'option Toutes les adresses fonctionne correctement, votre serveur de messagerie doit être configuré soit pour utiliser SMTP AUTH pour identifier le domaine expéditeur, soit pour inclure l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO. Reportez-vous, parmi les instructions de configuration ci-dessous, à celles correspondant au type de serveur dont vous disposez. Vous devez également configurer votre serveur de messagerie en utilisant l'une de ces méthodes si vous envoyez des e-mails à partir d'un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire (yahoo.com, par exemple) ou si l'enveloppe "De" des e-mails que vous envoyez est vide (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

      Si l'expéditeur figurant dans l'enveloppe ne fait pas partie d'un de vos domaines, le système le modifie en remplaçant utilisateur@[domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire] par postmaster@[votre domaine], où [votre domaine] est celui reçu par le système via SMTP AUTH ou les commandes HELO ou EHLO.

  7. Dans la section "Authentification", sélectionnez au moins l'une des méthodes d'authentification :
    • Accepter uniquement les messages provenant des adresses IP spécifiées : le système n'accepte que les messages envoyés à partir de ces adresses IP (seuls messages considérés comme provenant de vos domaines).
    • Authentification SMTP requise : requiert l'utilisation de l'authentification SMTP pour identifier le domaine d'envoi. Pour utiliser cette option, il est nécessaire que vos clients se connectent via TLS.
  8. Si vous avez choisi d'accepter uniquement les messages provenant d'adresses IP spécifiées, saisissez ces dernières comme suit :
    1. Cliquez sur Ajouter une plage d'adresses IP.
    2. Saisissez la description de l'adresse IP ou de la plage d'adresses.
    3. Saisissez l'adresse IP ou la plage d'adresses.

      La plage IP doit être au format CIDR (123.123.123.123, par exemple). Utilisez votre propre adresse IP publique. Le nombre maximum d'adresses IP que vous pouvez spécifier dans une plage est de 65 536. Pour des raisons de sécurité, nous vous conseillons de réduire au maximum la plage IP autorisée.

      Vous pouvez également spécifier une adresse IP à l'aide de formats IPv6. Par exemple :

      1050:0000:0000:0000:0005:0600:300c:326b ou

      1050:0:0:0:5:600:300c:326b ou

      1050::5:600:300c:326b

    4. Cochez ou décochez Activé selon que vous souhaitez activer ou désactiver cette adresse ou plage IP.
    5. Cliquez sur Enregistrer.

      Remarque : Une fois que vous avez saisi et enregistré une adresse IP ou une plage d'adresses IP, vous pouvez l'activer ou la désactiver ultérieurement en cochant ou en décochant la case située à sa gauche.

  9. Dans la section "Chiffrement", cochez l'option Exiger le chiffrement TLS afin que les communications entre votre serveur et celui de Google, y compris le contenu des messages, soient chiffrées avec le protocole TLS.

    Remarque : Si votre serveur de messagerie n'est pas compatible avec le protocole TLS, ne cochez pas cette option. Si vous cochez cette case, Google rejette les messages qui ne sont pas chiffrés.

  10. Cliquez sur Ajouter un paramètre ou sur Enregistrer. Les nouveaux paramètres sont ajoutés à la page des paramètres avancés.
  11. Au bas de la page, cliquez sur Enregistrer.

    Remarque : Un délai d'une heure peut être nécessaire pour que les modifications soient appliquées aux comptes utilisateur. Vous pouvez suivre les modifications antérieures dans le journal d'audit de la console d'administration.

Étape 2 : Renvoyez votre serveur sortant sur site vers Google

Configurez votre serveur de messagerie sortant sur site pour qu'il renvoie vers smtp-relay.gmail.com. Cliquez sur votre serveur ci-dessous pour obtenir des instructions.

Remarques concernant la configuration

  • Si vous avez activé l'obligation de chiffrement TLS à l'étape 9 ci-dessus, configurez votre serveur de messagerie sur site pour pointer vers smtp-relay.gmail.com sur le port 587.
  • Si vous n'avez pas activé l'obligation de chiffrement TLS, vous pouvez faire pointer votre serveur de messagerie sur site vers smtp-relay.gmail.com sur les ports 25, 465 ou 587.

    Remarque : Sans le chiffrement TLS, vous ne pouvez pas utiliser l'authentification SMTP et devez opter pour l'authentification par adresse IP.

  • Nous vous recommandons de configurer votre serveur de messagerie pour qu'il présente un identifiant unique (tel que votre nom de domaine ou le nom de votre serveur de messagerie) dans la commande HELO ou EHLO des connexions relais SMTP que votre serveur fournit à Google. Évitez d'utiliser des noms génériques tels que "localhost" ou "smtp-relay.gmail.com" qui peuvent parfois entraîner des problèmes avec les limites de dénis de service (DoS).
  • Le service de relais SMTP ne peut pas accepter plusieurs destinataires d'enveloppe (RCPT TO) si aucun expéditeur d'enveloppe (MAIL FROM: <>) n'est spécifié.

Configuration supplémentaire requise

Vous pouvez être amené à effectuer une configuration supplémentaire en plus du processus de configuration du serveur décrit ci-dessus si vous êtes dans l'un ou l'autre des cas suivants :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des e-mails depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.
  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans ces cas de figure, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO. Cliquez ici pour consulter les instructions.

Microsoft Exchange 2007/2010 sans serveur Edge

Si vous n'avez pas de serveur Edge, suivez les instructions ci-dessous pour configurer le service de relais SMTP pour Exchange 2007/2010. Si tel est le cas, configurez les services sortants sur un serveur de transport Hub.

Il n'est pas nécessaire d'augmenter les délais d'attente pour les serveurs de messagerie Microsoft Exchange 2007/2010. Les paramètres de temporisation par défaut conviennent.

Pour créer et configurer un connecteur d'envoi sur votre serveur de connecteur Hub :

  1. Cliquez sur Configuration de l'organisation puis Transport Hub.
  2. Cliquez sur Connecteurs d'envoi.
  3. Faites un clic droit dans le volet des actions et sélectionnez Nouveau connecteur d'envoi SMTP.
  4. Attribuez un nom au connecteur Sortant.
  5. Cliquez sur la liste, sélectionnez Internet, puis Suivant.


     
  6. Cliquez sur Ajouter pour ouvrir la boîte de dialogue "Ajouter un espace d'adressage".


     
  7. Dans le champ "Domaine", saisissez un astérisque (*) pour que tous les messages soient routés via le nouveau connecteur.


     
  8. Cochez l'option Inclure tous les sous-domaines, puis cliquez sur OK.
  9. Dans la boîte de dialogue "Nouveau connecteur d'envoi SMTP", cliquez sur Suivant.
  10. Sous "Paramètres réseau", sélectionnez l'option Router les messages via les hôtes actifs suivants.
  11. Cliquez sur Ajouter.


     
  12. Dans la boîte de dialogue "Ajouter un hôte actif", saisissez smtp-relay.gmail.com dans le champ Nom de domaine complet.

  13. Sous Configurer les paramètres d'authentification de l'hôte actif, sélectionnez l'option Aucun, puis cliquez sur Suivant.


     
  14. Sur la page "Serveur source", cliquez sur Ajouter, puis répertoriez chaque serveur Hub sortant destiné à agir en tant que serveur tête de pont.




     
  15. Cliquez sur OK puis Suivant.
  16. Sur la page "Nouveau connecteur", cliquez sur Nouveau.


     
  17. Cliquez sur Terminer pour achever la configuration du connecteur d'envoi.


     
  18. Une fois la configuration terminée, envoyez un message de test pour vérifier que l'envoi des messages sortants fonctionne correctement.

Il est possible que vous ayez à effectuer une configuration supplémentaire en plus du processus de configuration du serveur décrit ci-dessus si vous êtes dans l'un ou l'autre des cas suivants :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des e-mails depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.
  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans ces cas de figure, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO. Cliquez ici pour consulter les instructions.

Important : L'assistance technique G Suite ne couvre pas la configuration de serveurs de messagerie sur site ou de produits tiers. Pour tout problème lié à Microsoft Exchange, veuillez consulter votre administrateur Microsoft Exchange. Ces instructions sont conçues pour fonctionner avec les scénarios Microsoft Exchange les plus courants. Toute modification de votre configuration Microsoft Exchange doit être laissée à la discrétion de votre administrateur Microsoft Exchange.

Microsoft Exchange 2007/2010 avec un serveur Edge

Avec Microsoft Exchange 2007/2010, des rôles concrets distincts sont attribués aux différents serveurs. Le serveur Edge fait partie de ces rôles. Le serveur Edge connecte tous les autres serveurs Exchange à Internet et assure les fonctions de filtre et de sécurité.

Pour envoyer des messages sur un serveur de transport Edge, vous devez configurer un connecteur d'envoi. La console de gestion Exchange permet de créer et de modifier les connecteurs d'envoi. Suivez les instructions ci-dessous pour configurer le service de relais SMTP pour Exchange 2007/2010 sur votre serveur Edge.

Il n'est pas nécessaire d'augmenter les délais d'attente pour les serveurs de messagerie Microsoft Exchange 2007/2010. Les paramètres de temporisation par défaut conviennent.

Pour créer et configurer un connecteur d'envoi sur votre serveur de connecteur Hub :

  1. Cliquez sur Configuration de l'organisation puis Transport Hub.
  2. Cliquez sur Connecteurs d'envoi.
  3. Double-cliquez sur le connecteur EdgeSync – [votre site] à Internet, où [votre site] est le nom de votre site.


     
  4. Dans l'onglet "Espace d'adressage", vérifiez que l'astérisque (*) a été ajouté en tant que domaine.


     
  5. Dans l'onglet "Réseau", décochez l'option "Activer la sécurité du domaine (TLS authentification mutuelle)", puis sélectionnez Router les messages via les hôtes actifs suivants.


     
  6. Cliquez sur Ajouter pour afficher la boîte de dialogue "Ajouter un hôte actif".
  7. Saisissez smtp-relay.gmail.com dans le champ Nom de domaine complet, puis cliquez sur OK.

  8. Dans l'onglet "Serveur source", vérifiez que les abonnements Edge appropriés sont définis.
  9. Depuis l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell, exécutez la commande start-edgesynchronization.


     
  10. Vérifiez sur le serveur Edge que les nouveaux paramètres "Connecteur d'envoi" ont été reçus et sont les mêmes que ceux du serveur Hub.
  11. Sur le serveur Edge, vérifiez également vos connecteurs de réception, ainsi que les points suivants :
    • L'onglet "Réseau" comporte les plages d'adresses IP de tous les serveurs Hub.
    • L'option "Authentification du serveur Exchange" de l'onglet "Authentification" est cochée.
    • L'option "Serveurs Exchange" de l'onglet "Groupes d'autorisation" est cochée.
  12. Une fois la configuration terminée, envoyez un message de test pour vérifier que l'envoi des messages sortants fonctionne correctement.

Il est possible que vous ayez à effectuer une configuration supplémentaire en plus du processus de configuration du serveur décrit ci-dessus si vous êtes dans l'un ou l'autre des cas suivants :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des e-mails depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.

  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans ces cas de figure, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO. Cliquez ici pour consulter les instructions.

Important : L'assistance technique G Suite ne couvre pas la configuration de serveurs de messagerie sur site ou de produits tiers. Pour tout problème lié à Microsoft Exchange, veuillez consulter votre administrateur Microsoft Exchange. Ces instructions sont conçues pour fonctionner avec les scénarios Microsoft Exchange les plus courants. Toute modification de votre configuration Microsoft Exchange doit être laissée à la discrétion de votre administrateur Microsoft Exchange.

Microsoft Exchange 2000/2003

Modifiez l'intervalle avant nouvelle tentative et configurez l'hôte actif pour qu'il route le trafic vers Google :

  1. Faites un clic droit sur Serveur virtuel SMTP et sélectionnez Propriétés.

  2. Cliquez sur l'onglet Remise.

  3. Dans la section "Sortant", modifiez les intervalles avant nouvelle tentative par défaut et saisissez les valeurs suivantes :
    Intervalle avant première nouvelle tentative (minutes) : 1
    Intervalle avant deuxième nouvelle tentative (minutes) : 1
    Intervalle avant troisième nouvelle tentative (minutes) : 3
    Intervalle avant nouvelle tentative suivante (minutes) : 5

  4. Cliquez sur Connecteurs, puis faites un clic droit sur le connecteur SMTP (ou sur le connecteur SMTP de messagerie Internet) et sélectionnez Propriétés.

  5. Dans l'onglet "Général", saisissez smtp-relay.gmail.com.

  6. Cliquez sur OK pour enregistrer les modifications.

Il est possible que vous ayez à effectuer une configuration supplémentaire en plus du processus de configuration du serveur décrit ci-dessus si vous êtes dans l'un ou l'autre des cas suivants :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des e-mails depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.

  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans ces cas de figure, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO.

Important : L'assistance technique G Suite ne couvre pas la configuration de serveurs de messagerie sur site ou de produits tiers. Pour tout problème lié à Microsoft Exchange, veuillez consulter votre administrateur Microsoft Exchange. Ces instructions sont conçues pour fonctionner avec les scénarios Microsoft Exchange les plus courants. Toute modification de votre configuration Microsoft Exchange doit être laissée à la discrétion de votre administrateur Microsoft Exchange.

IBM Lotus Domino

Suivez les instructions ci-dessous pour configurer le service de relais SMTP pour IBM Lotus Domino. Ces instructions ont été rédigées pour Lotus Domino R5/R6 et devraient fonctionner pour la plupart des déploiements.

Il n'est pas nécessaire de modifier le délai d'attente de Lotus Domino R5/R6. Vous pouvez utiliser les paramètres de temporisation par défaut.

Pour configurer un hôte actif et définir l'intervalle de nouvelle tentative :

  1. Lancez Domino Administrator.

  2. Cliquez sur Administration et sélectionnez l'onglet Configuration.

  3. Cliquez sur Configurations.

  4. Double-cliquez sur le nom de votre serveur Domino.

  5. En haut de la fenêtre, cliquez sur Éditer configuration.

  6. Dans la première ligne, sélectionnez l'onglet Routeur/SMTP. Le sous-onglet "Général" est ainsi automatiquement activé.

  7. Sous Hôte relais pour les messages sortants du domaine Internet local, ajoutez smtp-relay.gmail.com.

  8. Sélectionnez le sous-onglet Restrictions et contrôles.

  9. Sélectionnez l'onglet Contrôles de transfert dans la troisième ligne.

  10. Définissez la configuration Intervalle de nouvelle tentative de transfert sur une minute ou plus.

  11. Cliquez sur Enregistrer et fermer.

  12. Une fois la configuration terminée, envoyez un message de test pour vérifier que l'envoi des messages sortants fonctionne correctement.

Il est possible que vous ayez à effectuer une configuration supplémentaire en plus du processus de configuration du serveur décrit ci-dessus si vous êtes dans l'un ou l'autre des cas suivants :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des e-mails depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.
  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans ces cas de figure, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO.

Important : L'assistance technique G Suite ne couvre pas la configuration de serveurs de messagerie sur site ou de produits tiers. Pour tout problème lié à IBM Lotus Domino, veuillez consulter votre administrateur IBM Lotus Domino. Ces instructions sont conçues pour fonctionner avec les scénarios IBM Lotus Domino les plus courants. Toute modification de votre configuration IBM Lotus Domino doit être laissée à la discrétion de votre administrateur IBM Lotus Domino.

Novell Groupwise

Suivez les instructions ci-dessous pour configurer le service de relais SMTP pour Novell Groupwise. Elles devraient fonctionner pour les déploiements les plus courants. Vous devez augmenter les délais d'attente du serveur avant de configurer un hôte actif.

Pour augmenter les délais d'attente du serveur :

  1. Ouvrez l'interface ConsoleOne Groupwise.

  2. Faites un clic droit sur l'objet Agent Internet et sélectionnez Propriétés.

  3. Sélectionnez l'onglet Paramètres SMTP/MIME et cliquez sur Délais d'attente.

  4. Définissez les valeurs suivantes :
    Commandes : 5 minutes
    Données : 3 minutes
    Établissement de la connexion : 2 minutes
    Message de bienvenue au démarrage : 5 minutes
    Lecture TCP : 5 minutes
    Fermeture de connexion : 15 minutes

  5. Cliquez sur Appliquer OK.

Pour configurer un hôte actif :

  1. Ouvrez l'interface ConsoleOne Groupwise.

  2. Faites un clic droit sur l'objet Agent Internet et sélectionnez Propriétés.

  3. Si la page "Paramètres SMTP/MIME" ne s'affiche pas par défaut, cliquez sur l'onglet SMTP/MIME, puis sur Paramètres.

  4. Définissez le nombre de threads d'envoi SMTP sur le nombre maximum de connexions simultanées que le serveur GroupWise peut traiter en toute sécurité.

  5. Saisissez smtp-relay.gmail.com dans le champ Hôte relais pour les messages sortants.

  6. Cliquez sur Appliquer OK.

  7. Une fois la configuration terminée, envoyez un message de test pour vérifier que l'envoi des messages sortants fonctionne correctement.

Il est possible que vous ayez à effectuer une configuration supplémentaire en plus du processus de configuration du serveur décrit ci-dessus si vous êtes dans l'un ou l'autre des cas suivants :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des e-mails depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.

  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans ces cas de figure, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO. Cliquez ici pour consulter les instructions.

Important : L'assistance technique G Suite ne couvre pas la configuration de serveurs de messagerie sur site ou de produits tiers. Pour tout problème Novell Groupwise, veuillez consulter votre administrateur Novell Groupwise. Ces instructions sont conçues pour fonctionner dans les scénarios Novell Groupwise les plus courants. Toute modification de votre configuration Novell Groupwise doit être laissée à la discrétion de votre administrateur Novell Groupwise.

Sendmail

Suivez les instructions ci-dessous pour configurer le service de relais SMTP pour Sendmail. Elles devraient fonctionner pour les déploiements les plus courants.

Normalement, il n'est pas nécessaire de modifier les délais d'attente du serveur. Dans Sendmail, le délai d'attente du serveur est défini sur la valeur Timeout.datafinal. Par défaut, cette valeur est définie sur une heure. Si la valeur Timeout.datafinal a été remplacée par une valeur plus basse, augmentez cette valeur à une heure.

Pour configurer un hôte actif pour Sendmail :

  1. Ajoutez la ligne suivante dans le fichier "/etc/mail/sendmail.mc" :
    define(`SMART_HOST', `smtp-relay.gmail.com')​​

  2. Arrêtez le processus du serveur Sendmail, puis redémarrez-le.

  3. Une fois la configuration terminée, envoyez un message de test pour vérifier que l'envoi des messages sortants fonctionne correctement.

Il est possible que vous ayez à effectuer une configuration supplémentaire en plus du processus de configuration du serveur décrit ci-dessus si vous êtes dans l'un ou l'autre des cas suivants :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des e-mails depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.

  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans ces cas de figure, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO. Cliquez ici pour consulter les instructions.

Important : L'assistance technique G Suite ne couvre pas la configuration de serveurs de messagerie sur site ou de produits tiers. Pour tout problème lié à Sendmail, veuillez consulter votre administrateur Sendmail. Ces instructions sont conçues pour fonctionner avec les scénarios Sendmail les plus courants. Toute modification de votre configuration Sendmail doit être laissée à la discrétion de votre administrateur Sendmail.

Apple Macintosh OS X

Suivez les instructions ci-dessous pour configurer le service de relais SMTP pour Apple Macintosh OS X. Elles devraient fonctionner pour la plupart des déploiements.

Pour configurer un hôte actif :

  1. Dans Server Admin, sélectionnez Messagerie et cliquez sur Paramètres.

  2. Sous Relayer tous les e-mails via cet hôte, saisissez smtp-relay.gmail.com.

  3. Cliquez sur Enregistrer pour fermer Server Admin.

  4. Redémarrez le service de messagerie.

  5. Une fois la configuration terminée, envoyez un message de test pour vérifier que l'envoi des messages sortants fonctionne correctement.

Il est possible que vous ayez à effectuer une configuration supplémentaire en plus du processus de configuration du serveur décrit ci-dessus si vous êtes dans l'un ou l'autre des cas suivants :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des e-mails depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.
  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans ces cas de figure, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO.

Important : L'assistance technique G Suite ne couvre pas la configuration de serveurs de messagerie sur site ou de produits tiers. Pour tout problème lié à Apple Macintosh OS X, veuillez consulter votre administrateur Apple Macintosh OS X. Ces instructions sont conçues pour fonctionner avec les scénarios Apple OS X les plus courants. Toute modification de votre configuration Apple Macintosh OS X doit être laissée à la discrétion de votre administrateur Apple Macintosh OS X.

Qmail

Suivez les instructions ci-dessous pour configurer le service de relais SMTP pour Qmail. Elles devraient fonctionner pour les déploiements les plus courants.

Il se peut que vous ayez à augmenter les délais d'attente du serveur avant de configurer un hôte actif. Le délai d'attente par défaut est de 1 200 secondes, ce qui est suffisamment long. Si cette valeur a été changée précédemment, modifiez le fichier /var/qmail/timeoutsmtpd pour la définir au minimum sur 900 secondes.

Pour configurer un hôte actif pour Qmail :

  1. Modifiez (ou créez) le fichier /var/qmail/control/smtproutes et ajoutez-y la ligne suivante :
    :smtp-relay.gmail.com:25
  2. Si le trafic de certains de vos domaines internes ne doit pas être routé vers Google, vous devez ajouter un routage spécifique vers le serveur de messagerie approprié dans le fichier "/var/qmail/control/smtproutes" en utilisant la syntaxe suivante :
    <DomaineInterne>:<ServeurDuDomaineInterne>
  3. Arrêtez le serveur Qmail, puis redémarrez-le.
  4. Une fois la configuration terminée, envoyez un message de test pour vérifier que l'envoi des messages sortants fonctionne correctement.

Il est possible que vous ayez à effectuer une configuration supplémentaire en plus du processus de configuration du serveur décrit ci-dessus si vous êtes dans l'un ou l'autre des cas suivants :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des e-mails depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.
  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans ces cas de figure, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO. Cliquez ici pour consulter les instructions.

Important : L'assistance technique G Suite ne couvre pas la configuration de serveurs de messagerie sur site ou de produits tiers. Pour tout problème lié à Qmail, veuillez consulter votre administrateur Qmail. Ces instructions sont conçues pour fonctionner avec les scénarios Qmail les plus courants. Toute modification de votre configuration Qmail doit être laissée à la discrétion de votre administrateur Qmail.

Postfix

Suivez les instructions ci-dessous pour configurer le service de relais SMTP pour Postfix. Elles devraient fonctionner pour les déploiements les plus courants. Il n'est pas utile d'augmenter les délais d'attente pour les serveurs Postfix. Les paramètres de temporisation par défaut conviennent.

Pour configurer un hôte actif pour Postfix :

  1. Ajoutez la ligne suivante à votre fichier de configuration (par exemple, "path /etc/postfix/main.cf") :
    relayhost = smtp-relay.gmail.com:25
  2. Redémarrez Postfix en exécutant la commande suivante :
    # sudo postfix reload
  3. Envoyez un message de test pour vérifier que l'envoi des messages sortants fonctionne correctement.

Déterminez si l'une des conditions suivantes est remplie :

  • Vous sélectionnez l'option Toutes les adresses dans le paramètre Expéditeurs autorisés et vous envoyez des messages depuis un domaine dont vous n'êtes pas le propriétaire, comme yahoo.com.
  • Vous envoyez des messages qui ne contiennent pas d'adresse dans le champ "De" (accusés de non-réception ou notifications d'absence du bureau, par exemple).

Dans l'un ou l'autre de ces cas, vous devez configurer votre serveur de messagerie de sorte qu'il utilise SMTP AUTH pour s'authentifier en tant qu'utilisateur G Suite enregistré ou qu'il indique l'un de vos noms de domaine dans la commande HELO ou EHLO. Cliquez ici pour consulter les instructions.

Important : L'assistance technique G Suite ne couvre pas la configuration de serveurs de messagerie sur site ou de produits tiers. Pour tout problème lié à Postfix, veuillez consulter votre administrateur Postfix. Ces instructions sont conçues pour fonctionner avec les scénarios Postfix les plus courants. Toute modification de votre configuration Postfix doit être laissée à la discrétion de votre administrateur Postfix.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?