Recherche
Effacer la recherche
Fermer la recherche
Applications Google
Menu principal

Remarketing dynamique AdWords

Le remarketing vous permet de diffuser des annonces auprès des personnes ayant déjà consulté votre site ou utilisé votre application mobile. Grâce au remarketing dynamique, vous pouvez aller un peu plus loin, en diffusant auprès des utilisateurs une annonce présentant le produit qu'ils ont consulté précédemment sur votre site.

Cet article aborde les points suivants :

Dans ce guide, vous découvrirez comment mettre en œuvre le remarketing dynamique à l'aide d'AdWords. Avant d'utiliser Tag Manager pour effectuer cette opération, nous vous recommandons fortement de lire le guide relatif au remarketing dynamique dans le centre d'aide AdWords.

Présentation

Pour ajouter une balise de remarketing à votre site, procédez comme suit :

  • Placez la balise de remarketing AdWords sur chaque page de votre site.
  • Transmettez les valeurs dynamiques à la balise de remarketing aux étapes clés de votre site (par exemple, l'ID produit de l'article qu'un utilisateur a ajouté à son panier, l'origine et la destination du vol pour lequel il a effectué une recherche, l'ID de l'offre spéciale qu'il a consultée, etc.).

Toutes ces tâches peuvent être effectuées à l'aide de Tag Manager, ce qui vous évite de coder en dur les balises et les valeurs des paramètres personnalisés sur votre site.

Le remarketing dynamique peut être configuré pour n'importe quel type d'organisation en ligne. La liste des valeurs dynamiques à saisir dépend des objectifs commerciaux de votre site Web. Les paramètres peuvent être personnalisés en fonction de nombreuses catégories d’activité : enseignement, emploi, immobilier, tourisme et bien plus encore. Consultez la liste des paramètres personnalisés dans le centre d'aide AdWords, et sélectionnez celui qui correspond le mieux à votre organisation.

Dans certains cas, il peut être utile de transmettre d'autres paramètres (par exemple, loggedinuser=true, frequentbuyer=false). Notez que la méthode à appliquer sera la même que celle utilisée pour transmettre des paramètres de remarketing standards.

Pour ajouter ces balises, Tag Manager vous offre les deux possibilités suivantes :

Quelle que soit l'approche choisie, les étapes de mise en œuvre sont généralement les mêmes :

  1. Renseigner les valeurs des paramètres personnalisés de manière dynamique
  2. Insérer les valeurs dynamiques dans la balise de remarketing
  3. Spécifier des déclencheurs pour activer la balise de remarketing
  4. Tester et déployer les balises

Renseigner les valeurs des paramètres personnalisés de manière dynamique

La première étape de la mise en œuvre consiste à capturer les données de votre site Web de sorte que leur traitement via Tag Manager soit possible. Afin de pouvoir capturer les données dynamiques depuis votre page, vous devez mettre en œuvre une variable Tag Manager. Les données dynamiques peuvent être intégrées de plusieurs manières, notamment depuis des cookies propriétaires, la couche de données ou un code JavaScript personnalisé.

Insérer les valeurs dynamiques dans la balise de remarketing

Une fois que vous avez configuré une variable par type de données nécessaire pour la balise, vous devez renseigner ces variables dans le modèle de balise de remarketing AdWords afin d'insérer les données dynamiques. Ce modèle inclut des champs permettant de configurer chaque instance de la balise.

Vous devez par exemple utiliser l'ID produit ou la valeur du panier à l'aide de la méthode une instance de la balise de remarketing pour chaque étape de l'entonnoir de conversion. Vous pouvez également utiliser une variable unique pour contenir toutes vos données dynamiques à la fois, à l'aide de la méthode une seule balise de remarketing avec JavaScript personnalisé.

Spécifier des déclencheurs pour activer la balise de remarketing

La dernière étape du processus d'ajout de balises consiste à définir les modalités de déclenchement de chaque instance de la balise de remarketing dans Tag Manager. Pour ce faire, vous devez spécifier des déclencheurs. Lorsque vous configurez votre balise, vous pouvez créer des déclencheurs à partir de variables intégrées, telles que les pages vues, les clics sur un lien/bouton, l'envoi de formulaires, etc. Vous pouvez aussi en créer à partir d'un événement personnalisé enregistré dans Tag Manager via la couche de données.

Tester et déployer les balises

La dernière étape du processus de configuration est le test des balises sur votre site, à l'aide du mode "Aperçu" de Tag Manager. Une fois que vous avez exécuté tous les scénarios de tests et que vous êtes en mesure de confirmer le déclenchement correct des balises avec les valeurs dynamiques attendues, vous pouvez publier le conteneur afin de déployer les balises.

Pour obtenir des instructions détaillées sur la façon d'insérer des balises de remarketing via Tag Manager, sélectionnez ci-dessous la méthode de mise en œuvre que vous prévoyez d'utiliser :

Mise en œuvre à l'aide d'une balise pour chaque étape de l'entonnoir de conversion

Ajout d'une balise pour chaque étape de l'entonnoir de conversion

Cette section décrit comment ajouter les balises de remarketing dynamiques AdWords dans Tag Manager via la création d'une instance de la balise de remarketing pour chaque étape de l'entonnoir de conversion.

Configurer le code de la couche de données sur votre site

Configurer le code de la couche de données sur votre site

Cette étape est obligatoire si vous choisissez la méthode de transmission explicite des données dynamiques à Tag Manager via la couche de données. Si vous prévoyez de récupérer ces valeurs via des variables JavaScript personnalisées via Tag Manager, suivez cette procédure.

L'objet dataLayer correspond à un tableau JavaScript créé automatiquement via le code de conteneur de Tag Manager. Il permet de transmettre les données personnalisées depuis votre site vers Tag Manager. Commencez par créer le tableau dataLayer (cette action n'est requise qu'une seule fois par page). Pour transmettre des informations à la couche de données, utilisez la méthode dataLayer.push({…});. Pour que les informations soient disponibles lorsque Tag Manager commence le déclenchement des balises, vous devez placer ce code avant le code du conteneur Tag Manager. Voici un exemple d'extrait de code permettant de créer la couche de données, puis de transmettre la valeur totale du panier de l'internaute et la liste des produits qu'il contient :

<script>
dataLayer = [];
dataLayer.push({
  'ecomm_totalvalue': 699.12,
  'ecomm_prodid' : ['prodid1', 'prodid2', 'prodid3']
});
</script>

Les noms de clés sont ici complètement arbitraires. Ils ne doivent pas respecter d'exigences particulières (par exemple, il n'est pas nécessaire qu'ils se conforment aux conventions d'attribution de noms des paramètres personnalisés pour la balise de remarketing AdWords). Toutefois, vous devez vous assurer d'utiliser le même nom de clé chaque fois que vous transmettez le même type d'information à Tag Manager.

Utilisez un tableau JavaScript lors de la transmission de plusieurs valeurs pour une clé donnée (par exemple, pour ID produits ou une page de panier d'achat), et pas une seule chaîne séparée par des virgules.

Les utilisateurs Google Chrome peuvent utiliser Tag Assistant pour confirmer que la couche de données a été correctement ajoutée et afficher les données transmises à Tag Manager par le site.

Vous pouvez également afficher le contenu de la couche de données en ouvrant la console JavaScript de votre navigateur Web et en saisissant dataLayer à l'invite :

Screenshot of the dataLayer object inspected with Google Chrome Console.

Certaines étapes de l'entonnoir de conversion peuvent se produire de façon asynchrone (sans actualisation de la page entière). C'est le cas, par exemple, lorsque vous ajoutez un produit dans le panier et lorsque la page ne change pas, mais qu'un message en superposition ou de confirmation apparaît. Il est important de repérer ces "paniers Ajax" : sans cela, un grand nombre des visiteurs ayant abandonné leur panier ne seront pas inclus dans votre suivi, ce qui aura un impact négatif sur la précision du ciblage.

La fonction dataLayer.push() permet de définir des variables et de déclencher des balises après le chargement de Tag Manager. Par exemple, si un utilisateur ajoute un article à son panier et si le site affiche un élément de panier "dynamique" via Ajax au lieu de rediriger l'internaute vers une page dédiée, vous pouvez utiliser cette fonction pour mettre à jour la couche de données, comme suit :

<script>
dataLayer.push({
  'event': 'ajax_cart_add',
  'ecomm_totalvalue': 78.45,
  'ecomm_prodid' : 'prodid4'
});
</script>

Configurer les variables

Vous devez configurer une variable pour chaque donnée dynamique à transmettre à la balise de remarketing. Dans notre exemple, nous aurions une variable pour ecomm_prodid et une pour ecomm_totalvalue.

Vous pouvez attribuer n'importe quel nom à ces variables. Ici, nous en avons choisi un convivial et lisible. Ce nom sera utilisé dans Tag Manager pour faire référence à la variable. Les bonnes pratiques recommandent d'utiliser des noms explicites, sans ambiguïté possible, qui vous indiqueront ce que les variables sont supposées contenir (par exemple, "ecomm_prodid" ou "ID produit").

Renseigner les valeurs des paramètres personnalisés de manière dynamique

Il existe plusieurs modes de capture des données dynamiques via Tag Manager. Vous pouvez par exemple transmettre les valeurs explicitement à Tag Manager à partir de votre site Web à l'aide de la couche de données, ou utiliser Tag Manager afin de les extraire de votre site en utilisant si possible les variables JavaScript personnalisées.

Modifier votre site pour transmettre les valeurs à Tag Manager via la couche de données : il s'agit de la méthode la plus sûre et la plus appropriée pour transmettre des valeurs dynamiques, mais vous devez modifier le code de votre site Web. Pour cette raison, cette méthode peut parfois s'avérer peu pratique et longue, si les balises à ajouter sont nombreuses. Nous vous recommandons de n'opter pour cette approche que si vous disposez des ressources techniques compétentes en la matière et si vous pouvez apporter des mises à jour rapides à votre site.

Utiliser des variables JavaScript personnalisées : vous pouvez également utiliser un code JavaScript personnalisé pour renseigner les valeurs de paramètre dynamiques à partir de Tag Manager, à l'aide de variables JavaScript et/ou de balises HTML personnalisées. Cette approche, bien que moins sûre que la précédente, constitue parfois le moyen le plus pratique de déployer les balises de remarketing, car elle n'implique aucune modification du code directement sur votre site. Vous pouvez créer un code JavaScript personnalisé afin d'extraire les valeurs dynamiques requises du code source des pages existantes et de le transmettre à la balise. En général, les données requises par la balise sont déjà présentes quelque part dans le document et peuvent être récupérées via un code JavaScript injecté dans la page à l'aide de Tag Manager. Cette méthode a pour inconvénient de reposer sur le code source constaté au moment de la mise en œuvre de votre site. Autrement dit, toute modification ultérieure apportée à Tag Manager peut vous obliger à revoir le code JavaScript personnalisé.

Si vous avez mis en œuvre la couche de données sur votre site…

Sélectionnez le type de variable Variable de couche de données, puis saisissez le nom de clé de la couche de données dans laquelle Tag Manager localisera les données souhaitez pour cette variable.

Si vous n'avez pas mis en œuvre la couche de données sur votre site pour transmettre des données dynamiques à Tag Manager…

Dans ce cas, vous devez extraire la valeur dynamique nécessaire depuis le code source, notamment en utilisant une variable JavaScript du Tag Manager, ou en rédigeant un code JavaScript personnalisé.

Voici un exemple concret : supposons que vous souhaitez configurer une variable afin qu'elle récupère dynamiquement l'ID produit devant être transmis à la balise de remarketing sur la page d'un produit. Vous ne transmettez pas cet ID via la couche de données. La première chose à faire est d'essayer de localiser la valeur dont vous avez besoin à partir du code source du site. La valeur attendue est l'ID du produit défini dans Google Merchant Center pour l'exemple de page produit que vous regardez.

Pour extraire l'ID produit à partir de cette variable JavaScript, créez une variable JavaScript, et attribuez un nom à la variable de l'ID produit.

Parfois, vous trouvez la variable souhaitée, mais pas dans le format exact dont vous avez besoin. Vous devez alors créer une variable JavaScript personnalisée afin d'extraire la valeur souhaitée du code source de votre site. Lorsqu'une variable JavaScript personnalisée est appelée, Tag Manager peut être configuré afin d'exécuter une fonction personnalisée que vous lui aurez fournie, en utilisant le résultat de la fonction en tant que valeur de la variable.

Si vous n'utilisez pas la couche de données et si vous récupérez les valeurs de paramètre dynamiques à partir de variables JavaScript personnalisées, n'oubliez pas que vous devrez adopter une autre stratégie pour renseigner ce même paramètre personnalisé en fonction de l'étape de l'entonnoir de conversion.

Par exemple, la façon dont vous récupérez l'ID produit sur la page d'un article sera différente sur la page d'un panier ou de confirmation d'achat, car le code source ou les variables JavaScript correspondant seront différents à chaque étape. Une seule variable "ID produit" ne fonctionnera donc pas dans toutes les circonstances. C'est pourquoi, vous devez créer une variable d'extraction de l'ID produit pour chaque scénario dans lequel cette information est nécessaire.

Configurer les déclencheurs

La prochaine étape consiste à configurer des déclencheurs dans Tag Manager pour chaque instance de la balise de remarketing. Pour chaque déclencheur, vous devez spécifier un type d'événement et un ou plusieurs filtres pour définir le moment où la balise doit être activée.

Déclencheurs basés sur les pages vues

Dans la plupart des cas, le déclencheur que vous devrez créer dépendra de l'affichage d'une page en particulier ou d'un sous-ensemble de pages. Par exemple, si vous gérez un site Web de commerce électronique, nous créons habituellement un déclencheur pour déclencher la balise sur toutes les pages de produits, un autre pour la page du panier et un autre pour la page de confirmation d'achat.

Pour ce faire, configurez un filtre de déclencheur : sélectionnez l'événement de type "Page vue" et saisissez l'URL de la page (par exemple, la page du panier) sur laquelle vous souhaitez activer votre balise.

Pour créer un déclencheur qui active une balise sur n'importe quelle page au sein d'un sous-ensemble (par exemple, les pages de produit), vous devez utiliser des opérateurs tels que "contient" ou "correspond à l'expression régulière" afin de filtrer les URL des pages d'articles.

Pour en savoir plus, consultez la documentation relative aux déclencheurs.

Déclencheurs non basés sur les URL

Dans de très rares cas, l'URL ne peut pas être utilisée pour distinguer les types de pages. Vous pouvez alors utiliser d'autres variables pour procéder au filtrage des événements de type "Page vue". Par exemple, imaginons que le code HTML suivant soit inclus dans la page du panier :

<div id="cart_title">Panier</div>

Créez une variable appelée "texte_panier" de type "Élément DOM" et indiquez l'ID "titre_panier".

Ensuite, créez un déclencheur basé sur l'événement de type "Page vue" et définissez la condition du filtre sur texte_panier est égal(e) à "Panier".

Notez que l'élément HTML contenant le texte que vous souhaitez utiliser pour définir le type de page doit disposer d'un ID. En outre, vous devrez peut-être faire particulièrement attention si vous appliquez cette méthodologie à des sites Web multilingues, car le texte réel peut varier en fonction de la langue.

Événements asynchrones

Afin d'assurer des performances optimales pour vos campagnes de remarketing dynamique, il est important de déclencher les balises dès que l'utilisateur termine une étape importante de l'entonnoir de conversion, comme l'ajout d'un produit au panier d'achat. Lorsque l'ajout d'un produit au panier ne mène pas à une nouvelle page vue, vous pouvez utiliser des déclencheurs basés sur un événement de clic ou un événement personnalisé.

Si vous vous servez de la couche de données, utilisez un événement personnalisé pour indiquer à Tag Manager qu'un produit a été ajouté au panier et transmettre dans le même temps les informations de produit correspondantes, en utilisant la méthode dataLayer.push, comme suit :

dataLayer.push({
  'event': 'ajax_cart_add',
  'ecomm_totalvalue': 78.45,
  'ecomm_prodid' : 'prodid4'
});

Puis, lorsque vous configurez le déclencheur, sélectionnez le type d'événement "Événement personnalisé" et ajoutez la condition d'événement "événement est égal(e) à 'ajax_cart_add'".

Si vous n'utilisez pas la couche de données, vous devrez configurer un déclencheur basé sur un clic pour activer une balise lorsque l'utilisateur clique sur le bouton "Ajouter au panier". En savoir plus sur les événements

Configurer chaque occurrence de balise

Tous les éléments sont désormais prêts à être assemblés. Nous avons configuré nos variables pour qu'elles reçoivent les données dynamiques et les déclencheurs pour qu'ils indiquent à Tag Manager à quel moment nos balises de remarketing doivent être activées.

Il reste à créer une occurrence de la balise de remarketing pour chaque étape de l'entonnoir de conversion.

Voici un exemple de mode de configuration de l'instance d'une balise de remarketing à l'aide du modèle de balise de remarketing AdWords intégré :

  • Nom de la balise : remarketing AdWords – ajout au panier
  • Type de balise : remarketing AdWords
  • ID de conversion : (utilisez votre propre valeur)
  • Spécifiez manuellement les paramètres personnalisés :
    • ecomm_prodid : {{ID produit pour la page du panier}}
    • ecomm_pagetype : panier
    • ecomm_totalvalue : {{valeur du panier}}
    • ecomm_pcat : {{catégorie de produit pour la page du panier}}

Avec notre méthode de mise en œuvre, nous avons placé chaque valeur dynamique dans sa propre variable. Par conséquent, dans la section Paramètre personnalisé, sélectionnez Spécifier manuellement afin d'associer chaque variable à la clé de paramètre personnalisé souhaitée. Lorsque vous saisissez la clé de paramètre personnalisé, assurez-vous de saisir le nom du paramètre en respectant la convention d'attribution de noms requise pour notre scénario d'ajout de balise de remarketing.

Notez que nous n'utilisons pas de variable pour la clé ecomm_pagetype, car nous créons une instance de la balise pour chaque valeur de type de page, ce qui signifie que nous codons les valeurs en dur, en tant que chaîne de caractère, pour chaque instance de la balise.

Après avoir configuré une instance de la balise par type de page, vous devez également configurer une balise qui sera déclenchée sur toutes les autres pages.

Pour ce faire, créez une instance supplémentaire de la balise de remarketing et définissez le déclencheur d'activation pour toutes les pages, puis ajoutez tous les déclencheurs créés pour les autres balises en tant que déclencheurs de blocage, comme suit :

Create AdWords tag that fires on all pages, with product, cart, and purchase pages blocking
Mise en œuvre à l'aide d'une seule balise de remarketing

Mise en œuvre à l'aide d'une seule balise de remarketing

La méthode consistant à ajouter une seule balise de remarketing par étape d'entonnoir de conversion est considérée comme l'option la plus sûre et la plus fiable, car elle minimise l'utilisation de code JavaScript personnalisé et repose plutôt sur les fonctionnalités intégrées dans Tag Manager (comme les déclencheurs). Cependant, le principal défaut de cette méthode est qu'elle implique la création d'une instance de la balise de remarketing par étape de l'entonnoir de conversion, ainsi que la création d'une variable par paramètre dynamique pour chaque type de page. La configuration peut donc être complexe et longue.

Il est possible de déployer la balise en utilisant une seule variable, une seule balise de remarketing et une balise JavaScript personnalisée. Cela demande moins de temps pour procéder à la configuration des déclencheurs, des balises et des variables dans Tag Manager. Toutefois, pour permettre le déclenchement de la balise de manière asynchrone via le suivi des événements automatiques, vous devez personnaliser plus de code JavaScript et créer des écouteurs d'événements personnalisés manuellement.

Cette méthode consiste d'abord à exécuter, sur chaque page, une balise JavaScript personnalisée qui vérifie le type de page vue. Nous nous basons ensuite sur cette information pour exécuter du code supplémentaire afin d'extraire simultanément toutes les valeurs des paramètres dynamiques nécessaires et de les assembler dans un objet unique dont le contenu correspond exactement à celui que google_tag_params devrait inclure. Le script transmet ensuite ces données à la couche de données et déclenche un événement fireRemarketingTag.

Enfin, vous pouvez configurer une seule balise de remarketing AdWords activée par un déclencheur d'événement personnalisé basé sur l'événement fireRemarketingTag et lire les paramètres personnalisés directement à partir de la couche de données

Cette approche nécessite une bonne connaissance de JavaScript, ainsi que des tests très minutieux. Si la mise en œuvre est appropriée, il peut s'agir d'une méthode de configuration de balise à la fois rapide, efficace et flexible.

Étape 1 : Créez une balise HTML personnalisée

Commencez par créer une balise HTML personnalisée avec un déclencheur l'activant sur toutes les pages, lorsque le DOM est prêt, en utilisant le déclencheur suivant :

Edit Trigger event page view, url matches regex, trigger type dom ready

La balise doit contenir du code JavaScript personnalisé, structuré selon l'exemple suivant :

<script>
(function(){
 try {
  if ( /* Insérer ici l'expression JS à tester pour les pages de produits */ ) {
   var prodid, totalvalue;
   /*
    Insérer le code JS personnalisé pour extraire la valeur
    prodid et totalvalue dans le document actif
   */
   dataLayer.push({
    'event': 'fireRemarketingTag',
    'google_tag_params': {
      'ecomm_prodid': prodid,
      'ecomm_pagetype': 'product',
      'ecomm_totalvalue': totalvalue
    }
   });
  }
  else if ( /* Insérer ici l'expression JS à tester pour la page du panier */ ) {
   var prodid, totalvalue;
   /*
    Insérer le code JS personnalisé pour extraire la valeur
    prodid et totalvalue dans le document actif
   */
   dataLayer.push({
    'event': 'fireRemarketingTag',
    'google_tag_params': {
      'ecomm_prodid': prodid,
      'ecomm_pagetype': 'cart',
      'ecomm_totalvalue': totalvalue
    }
   });
  }
  else if ( /* Insérer ici l'expression JS à tester pour la page d'achat */ ) {
   var prodid, totalvalue;
   /*
    Insérer le code JS personnalisé pour extraire la valeur
    prodid et totalvalue dans le document actif
   */
   dataLayer.push({
    'event': 'fireRemarketingTag',
    'google_tag_params': {
      'ecomm_prodid': prodid,
      'ecomm_pagetype': 'purchase',
      'ecomm_totalvalue': totalvalue
    }
   });
  }
  else {
   dataLayer.push({
    'event': 'fireRemarketingTag',
    'google_tag_params': { }
   });
  }
 }
 catch (err) {}
}) ();
</script>

La balise HTML personnalisée utilise une fonction d'auto-invocation anonyme qui vous permet de limiter l'accès aux différentes variables que vous êtes susceptible d'employer dans votre code personnalisé par rapport à la balise HTML personnalisée elle-même, sans polluer l'espace de noms global.

Elle utilise également une construction try/catch pour veiller à ce que la balise HTML personnalisée ne génère pas une exception en cas d'exécution inappropriée du code.

Cette approche HTML a pour avantage de permettre l'interaction avec des bibliothèques tierces que le site est susceptible de charger. Par exemple, si votre site utilise jQuery, vous pouvez insérer du code dans la balise HTML personnalisée afin d'ajouter des écouteurs d'événements qui déclenchent la balise de remarketing en cas d'événements asynchrones.

Il est conseillé de procéder à des tests approfondis pour vérifier que les paramètres sont extraits correctement sur toutes les pages et pour s'assurer que le code fonctionne sur toutes les versions des principaux navigateurs. Par exemple, les pages de certaines catégories de produits peuvent avoir une mise en page et une structure de balisage qui diffèrent d'autres (pages d'un site d'habillement par rapport à celles d'un site de produits électroniques). Il est donc important de s'assurer que le code sous-jacent communique de manière cohérente avec Tag Manager.

Lorsque la balise HTML personnalisée a fini de s'exécuter, elle génère un événement personnalisé dans Tag Manager (événement égal(e) à "fireRemarketingTag") et transmet à la clé de couche de données google_tag_params un objet contenant tous les paramètres dynamiques nécessaires, prêts à être exploités par la balise de remarketing.

dataLayer in Chrome console showing object properties

Étape 2 : Créez une macro pour google_tag_params

Créez ensuite une seule macro pour recueillir la valeur google_tag_params à partir de la couche de données :

Create data layer variable google_tag_params

Étape 3 : Créez un déclencheur pour activer la balise de remarketing

Ensuite, créez un déclencheur qui sera utilisé pour activer la balise de remarketing :

Add new custom event trigger where event equals fireRemarketingTag on every page

Étape 4 : Configurez la balise de remarketing AdWords

Enfin, procédez comme suit pour créer une seule balise de remarketing AdWords :

Create adwords dynamic remarketing tag

Ajout d'une balise de suivi des conversions

Tag Manager présente un modèle intégré de configuration d'une balise de suivi des conversions. Pour en savoir plus, reportez-vous à la section consacrée au suivi des conversions AdWords. Il est fortement recommandé d'intégrer la balise de suivi des conversions AdWords en plus de la balise de remarketing. Vous pourrez ainsi tirer profit d'algorithmes de calcul des enchères puissants, en temps réel et automatisés (tels que le CPA cible ou le ROAS cible).

Test et déploiement

Tout au long du processus de configuration du remarketing dynamique AdWords, vous devez vérifier régulièrement que les balises et le code personnalisé fonctionnent comme prévu.

Pour ce faire, cliquez sur la flèche à côté du bouton "Publier" dans le coin supérieur droit de l'écran et sélectionnez Déboguer.

Click the debug button

Cette action définit un cookie sur votre navigateur de sorte que, lorsque vous parcourez votre site, vous naviguez comme si le contenu du conteneur était déjà déployé.

Le mode de débogage affiche également un panneau de débogage vous permettant de voir quelles balises ont été déclenchées par Tag Manager et par le biais de quel déclencheur elles l'ont été.

Debug panel showing what tags have been fired

Si le site transmet des données à Tag Manager via la couche de données, vous devez vérifier que les données transmises sont correctes. Pour ce faire, explorez le contenu de l'objet dataLayer dans la console JavaScript de votre navigateur. La couche de données est un tableau JavaScript composé de divers bits de données stockés sous forme d'objets imbriqués.

Code inspector showing data layer objects

Il peut également être judicieux d'ouvrir la console JavaScript avant de procéder aux tests. Vous pourrez ainsi voir si le code JavaScript personnalisé est à l'origine d'erreurs.

Assurez-vous de tester une variété de scénarios afin de confirmer le fonctionnement approprié de la balise (par exemple, en ajoutant différents types de produits au panier, en affichant un panier avec plusieurs produits, etc.).

Lorsque vous utilisez des variables JavaScript ou des balises HTML personnalisées, il est recommandé d'écrire votre code dans un bloc try/catch. Si le code déclenche une erreur (ce qui peut arriver si votre site change à un certain moment, rendant ainsi le code personnalisé non valide), celle-ci est "récupérée" par l'interpréteur JavaScript au lieu de générer une exception. Toutefois, lorsque vous testez le code, il est préférable de supprimer la construction try/catch afin de voir dans la console les erreurs qu'il est susceptible de déclencher. Une fois que vous avez corrigé les erreurs et que vous avez vérifié que le code fonctionne correctement, ajoutez de nouveau le bloc try/catch pour le pérenniser avant de le déployer.

Après avoir terminé de tester vos balises, vous pouvez les déployer sur le site en cliquant sur Publier. Cette action devrait conclure la configuration du remarketing dynamique AdWords.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?