Notification

G Suite devient Google Workspace : tous les outils dont votre entreprise a besoin pour être productive.

Avant d'installer Google Tag Manager

Cet article s'adresse aux utilisateurs qui débutent avec Google Tag Manager. Si vous débutez :

Avant de vous lancer dans l'intégration de Google Tag Manager sur votre site, tenez compte des éléments suivants :

  • Qui utilise Tag Manager et qui doit être administrateur ?
  • Combien de domaines de site Web possédez-vous et comment souhaitez-vous les organiser dans Tag ?
  • De quelles balises avez-vous besoin et comment devez-vous les déployer ?

Gérer les utilisateurs et les comptes Google Tag Manager

Lorsque vous configurez un compte Tag Manager pour la première fois, mettez une stratégie en place afin de déterminer qui gérera le compte sur le long terme et la manière dont la propriété du compte sera traitée si le rôle d'un membre de votre équipe est modifié.

Prévoyez une stratégie afin de garantir que l'entreprise conservera l'accès au compte Tag Manager si un utilisateur quitte l'entreprise et que ses identifiants de compte sont désactivés. Certaines entreprises délèguent les rôles d'administrateur à plusieurs utilisateurs. D'autres créent un compte Google principal réservé à l'administration de Tag Manager au sein de l'entreprise. Choisissez le système qui vous convient le mieux.

Gestion des comptes pour les agences

Configurez un compte Tag Manager par entreprise. L'entreprise pour le compte de laquelle les balises seront gérées doit se charger elle-même de la création du compte Tag Manager. Par exemple, si une agence gère des balises au nom d'une entreprise, cette dernière crée le compte Tag Manager, puis ajoute le compte Google de l'agence en tant qu'utilisateur.

Les agences peuvent gérer les comptes existants de leurs clients dans la section Admin de Tag Manager. Plusieurs utilisateurs peuvent gérer le même compte Google Tag Manager, chacun disposant des droits d'accès définis par les administrateurs du compte. Les clients Google Tag Manager 360 peuvent ajouter et contrôler des conteneurs supplémentaires à l'aide de zones.

Organiser les conteneurs et les domaines Web

Il est de bonne pratique de configurer un conteneur par domaine Web. Il se peut toutefois que le visiteur soit amené à naviguer sur plusieurs domaines et que différentes balises leur soient associées. Dans ce cas, nous vous conseillons de configurer un conteneur unique pour tous les domaines concernés. Voici quelques informations à prendre en compte :

  • Il n'est pas facile de partager des configurations entre plusieurs conteneurs : vous devez nécessairement passer par la fonctionnalité d'importation et d'exportation de conteneur, ou par l'API. Si les balises et la méthode de déclenchement sont similaires sur plusieurs domaines, n'utilisez qu'un conteneur.
  • Lorsqu'une personne publie un conteneur, toutes les modifications sont appliquées, quel que soit le domaine. Si vous devez appliquer des modifications à un domaine sans toucher aux autres, utilisez un conteneur distinct pour chacun.

En savoir plus sur les mesures multidomaines

Prévoir les balises dont vous aurez besoin et l'endroit où vous les déploierez

Pour chaque mise en œuvre de Tag Manager, il est judicieux de commencer par définir une stratégie d'analyse et un plan d'intégration des balises.

Si vous travaillez sur un nouveau site Web sans balises, identifiez les types de balises dont vous avez besoin. Google Tag Manager accepte déjà de nombreuses balises sans configuration supplémentaire. En savoir plus sur les balises acceptées

Si vous avez déjà ajouté des balises à votre site Web :

  • Identifiez toutes les balises que vous avez déployées sur votre site ou application existants.
  • Créez un plan de migration pour déplacer vos balises vers Tag Manager. Vous aurez peut-être besoin de l'aide d'un développeur Web pour effectuer cette étape.
  • Si vous ne pouvez pas remplacer une balise sur votre site Web par une balise compatible, configurez une balise personnalisée. Vous aurez peut-être besoin de l'aide d'un développeur Web pour effectuer cette étape.

Si toutes vos balises se déclenchent au moment du chargement de la page et si chaque page possède une URL unique, une mise en œuvre de base du conteneur suffit. Si vos scénarios de déclenchement de balises sont plus complexes, nous vous recommandons de mettre en œuvre un conteneur plus personnalisé. Ces solutions personnalisées ajoutent souvent une couche de données, laquelle correspond à un code qui permet à Tag Manager de transmettre les données de votre site ou de votre application à vos balises.

En fonction de vos exigences en termes de taggage, le taggage côté serveur peut être une solution optimale pour améliorer les performances du site ou de l'appareil, ainsi que la qualité et la sécurité des données. En savoir plus sur le taggage côté client et le taggage côté serveur

Configurer Google Tag Manager

Ressources associées

Ces informations vous-ont elles été utiles ?

Comment pouvons-nous l'améliorer ?
Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal