Balises

Une balise est un extrait de code JavaScript qui envoie des informations à un tiers, comme Google. Si vous n'utilisez pas une solution de gestion des balises telle que Google Tag Manager, vous devez ajouter directement ces extraits de code JavaScript au code source de votre site. En revanche, si vous utilisez Google Tag Manager, vous n'avez plus besoin de gérer ces extraits de code JavaScript dans votre code source. Il vous suffit en effet de spécifier, dans l'interface utilisateur Google Tag Manager, les balises que vous souhaitez déclencher et le moment auquel vous souhaitez qu'elles se déclenchent.

Dans Google Tag Manager, vous pouvez déployer une balise par le biais d'un modèle pour la balise que vous souhaitez déployer ou, si aucun modèle n'est disponible pour cette dernière, via une balise personnalisée dans laquelle vous pouvez insérer votre balise JavaScript. Google Tag Manager inclut les éléments suivants :

Modèles pour les balises Google acceptées

Google Tag Manager accepte explicitement les types de balises suivants, avec des modèles qui réduisent les risques d'erreurs dans vos balises.

Balise de suivi des conversions Google Ads

Pour configurer cette balise dans Google Tag Manager, vous devez fournir l'ID, le libellé et la valeur de conversion.

  1. Dans votre compte Google Ads, accédez à Outils et analyses > Conversions. Cliquez sur l'onglet "Code".
  2. Sélectionnez un nom d'action sur la gauche, puis cochez la case "Je modifie le code". Dans le champ de code :
    • Localisez la valeur correspondant à "google_conversion_id =", puis saisissez-la dans le champ "ID de conversion".
    • Localisez la valeur correspondant à "google_conversion_label =", puis saisissez-la dans le champ "Libellé de conversion".
    • Étape facultative : localisez la valeur correspondant à "google_conversion_value =", puis saisissez-la dans le champ "Valeur de conversion". Si vous souhaitez qu'une valeur soit insérée de façon dynamique, sélectionnez une variable dans le menu déroulant ou créez-en une.

Ajoutez une règle afin que la balise se déclenche sur la page de conversion souhaitée. Nommez la règle d'après la page de conversion, par exemple "Page de conversion Téléchargement PDF". Cette approche permet d'identifier facilement la règle et de la réutiliser dans d'autres balises.

En savoir plus sur le suivi des conversions Google Ads

Balise Compteur Floodlight

La balise Compteur Floodlight vous permet de compter le nombre de fois que les internautes ont accédé à une page en particulier, après avoir vu l'une de vos annonces ou cliqué sur celle-ci. Pour ajouter des balises Floodlight à un conteneur, deux options s'offrent à vous :

  • Accepter une balise transmise à partir de l'interface utilisateur de Campaign Manager
  • Ajouter une balise à partir de l'interface utilisateur de Google Tag Manager

Accepter une balise Floodlight transmise

Cette balise peut être transmise directement à votre conteneur à partir de l'interface utilisateur de Campaign Manager. Pour autoriser la transmission dans Google Tag Manager, vous devez accepter la demande d'association et l'envoi de balise. Pour en savoir plus, consultez la section consacrée aux approbations. Pour découvrir comment transmettre des balises à partir de Campaign Manager, consultez l'article Ajouter des activités Floodlight aux conteneurs Google Tag Manager.

Pour accepter une balise Floodlight transmise, accédez à File d'attente pour approbation > Balises. Cliquez sur le nom de l'activité. Quelques paramètres (par exemple, les valeurs de "src=", "type=" et "cat=") seront prédéfinis.

Les variables personnalisées Floodlight sont des paires valeur/clé qui vous permettent d'effectuer le suivi des données que vous collectez concernant les utilisateurs (par exemple, le type de films qu'ils achètent). Elles utilisent les clés u1=, u2=, etc. Pour les balises transmises, les noms des variables seront automatiquement intégrés aux champs de variables personnalisées : vous devrez configurer ces variables de façon à extraire les données appropriées.

Apportez les modifications souhaitées à la balise, puis cliquez sur Approuver.

Ajouter la balise dans Google Tag Manager

Sélectionnez le type de balise Compteur Floodlight.

  • Localisez la valeur correspondant à "src=", puis saisissez-la dans le champ "Référence de l'annonceur".
  • Localisez la valeur correspondant à "type=", puis saisissez-la dans le champ "Chaîne de balise de groupe".
  • Localisez la valeur correspondant à "cat=", puis saisissez-la dans le champ "Chaîne de balise d'activité".

 

Les variables personnalisées Floodlight sont des paires valeur/clé qui vous permettent d'effectuer le suivi des données que vous collectez concernant les utilisateurs (par exemple, le type de films qu'ils achètent). Ces variables utilisent les clés u1=, u2=, etc. Pour chaque variable personnalisée, sélectionnez une variable qui contient la valeur que vous souhaitez transmettre à la variable.

Une fois que vous avez saisi les informations relatives à la balise, cliquez sur Enregistrer.

En savoir plus sur la balise Compteur Floodlight

Balise Ventes Floodlight

La balise Ventes Floodlight vous permet d'effectuer le suivi du nombre d'articles achetés par le client ainsi que de la valeur totale de ces achats. Pour ajouter des balises Floodlight à un conteneur, deux options s'offrent à vous :

  • Accepter une balise transmise à partir de l'interface utilisateur de Campaign Manager
  • Ajouter une balise à partir de l'interface utilisateur de Google Tag Manager

 

Accepter une balise Floodlight transmise

Cette balise peut être transmise directement à votre conteneur à partir de l'interface utilisateur de Campaign Manager. Pour autoriser la transmission dans Google Tag Manager, vous devez accepter la demande d'association et l'envoi de balise. Pour en savoir plus, consultez la section consacrée aux approbations. Pour découvrir comment transmettre des balises à partir de Campaign Manager, consultez l'article Ajouter des activités Floodlight aux conteneurs Google Tag Manager.

Pour accepter une balise Floodlight transmise, accédez à File d'attente pour approbation > Balises. Cliquez sur le nom de l'activité. Quelques paramètres (par exemple, les valeurs de "src=", "type=" et "cat=") seront prédéfinis.

Pour les balises transmises, le paramètre "Chiffre d'affaires" est automatiquement associé à une variable {{cost}}. Vous devez créer et configurer une variable {{cost}} qui récupère le montant du chiffre d'affaires.

Le paramètre "ID de la commande" est automatiquement associé à une variable {{ord}}. Vous devez donc créer et configurer une variable de ce type. Elle doit récupérer l'identifiant de la commande ou, si vous avez sélectionné Articles vendus comme méthode de comptabilisation, le nombre d'articles vendus.

Les variables personnalisées Floodlight sont des paires valeur/clé qui vous permettent d'effectuer le suivi des données que vous collectez concernant les utilisateurs (par exemple, le type de films qu'ils achètent). Elles utilisent les clés u1=, u2=, etc. Pour les balises transmises, les noms des variables seront automatiquement intégrés dans les champs de variables personnalisées ; vous devrez configurer ces variables de façon à extraire les données appropriées.

Apportez les modifications souhaitées à la balise, puis cliquez sur Approuver.

Ajouter la balise dans Google Tag Manager

Sélectionnez le type de balise Ventes Floodlight.

  • Localisez la valeur correspondant à "src=", puis saisissez-la dans le champ "Référence de l'annonceur".
  • Localisez la valeur correspondant à "type=", puis saisissez-la dans le champ "Chaîne de balise de groupe".
  • Localisez la valeur correspondant à "cat=", puis saisissez-la dans le champ "Chaîne de balise d'activité".

 

Pour le paramètre "Chiffre d'affaires", sélectionnez une variable qui contient le montant du chiffre d'affaires. Pour "ID de la commande", sélectionnez une variable qui contient l'ID de la commande. Si vous avez sélectionné "Article vendu" en tant que méthode de comptabilisation, sélectionnez une variable qui contient le nombre d'articles vendus. Si ce n'est pas déjà fait, vous devrez créer ces variables dans Google Tag Manager.

Les variables personnalisées Floodlight sont des paires valeur/clé qui vous permettent d'effectuer le suivi des données que vous collectez concernant les utilisateurs (par exemple, le type de films qu'ils achètent). Ces variables utilisent les clés u1=, u2=, etc. Pour chaque variable personnalisée, sélectionnez une variable qui contient la valeur que vous souhaitez transmettre à la variable.

Une fois que vous avez saisi les informations relatives à la balise, cliquez sur Enregistrer.

En savoir plus sur la balise Ventes Floodlight

Balise Google Analytics

Pour trouver l'ID de site Web, procédez comme suit :

  • Dans votre compte Google Analytics, accédez à la page "Admin".
  • Cliquez sur Paramètres de la propriété.

 

Saisissez l'ID de suivi (qui se présente sous la forme UA-xxxxxx-xx) dans le champ "ID de propriété Web".

Vous pouvez également utiliser une variable dans le champ "ID de propriété Web", ce qui peut être utile si vous gérez plusieurs propriétés Google Analytics.

Pour activer les Fonctionnalités de la publicité display, y compris les rapports sur les performances démographiques et les centres d'intérêt, le remarketing, et l'intégration de Campaign Manager, cochez la case Activer les fonctionnalités pour les annonceurs display. Si vous sélectionnez cette option, consultez les Règles relatives à la publicité display.

Google Tag Manager accepte les balises Google Analytics suivantes :

Vous avez la possibilité de définir d'autres paramètres (dans la section "Autres paramètres") :

  • Configuration de base
    • Anonymiser les adresses IP : en savoir plus
    • Chemin d'accès de la page virtuelle : indique le chemin d'accès de la page à utiliser pour le suivi des statistiques (en savoir plus)
    • Définir le taux d'échantillonnage : en savoir plus
    • Définir le délai d'expiration du cookie de session : en savoir plus
  • Suivi des campagnes :
  • Variables personnalisées : en savoir plus
  • Domaines et répertoires : en savoir plus
    Par exemple, lorsque vous effectuez le suivi des domaines A.com vers B.com, vous devez configurer B.com de sorte que ce domaine utilise les données du cookie via le paramètre de l'URL (de la session A.com), et non celles de ses propres cookies. Pour activer cette association, cochez la case Autoriser linker.
  • Moteurs de recherche et sites référents : en savoir plus
  • Configuration avancée :
    • Nom de l'outil de suivi : vous permet d'attribuer vous-même un nom à l'objet de suivi. Remarque : nous vous déconseillons de nommer vous-même l'objet de suivi. Si vous réutilisez par inadvertance le nom d'un objet de suivi existant, vos données risquent d'être corrompues. Même si le fait de nommer l'outil de suivi peut vous permettre de partager l'état entre les outils de suivi créés par Google Tag Manager et votre code Google Analytics préexistant, vous devriez plutôt mettre à jour le code sur votre site afin d'utiliser la syntaxe dataLayer de Google Tag Manager. Sinon, vous ne pourrez pas configurer votre suivi via Google Tag Manager.
    • Chemin d'accès du fichier GIF local : en savoir plus
    • Délai d'expiration du cookie du visiteur : en savoir plus
    • Rappel d'appel : la valeur de ce champ doit pointer vers une macro qui renverra une fonction. Cette dernière sera appelée après l'envoi complet de la balise de suivi Google Analytics.
    • Activer l'attribution améliorée des liens : en savoir plus
    • Activer le module de suivi du navigateur : en savoir plus
    • Activer la détection de Flash : en savoir plus
    • Activer la détection des titres : en savoir plus
    • Envoyer des appels aux serveurs Google : si vous définissez un chemin d'accès du fichier GIF local, les appels seront envoyés à un serveur en votre possession. Si vous sélectionnez cette option, les appels seront également envoyés à Google.

Suivi de base

Pour le suivi Google Analytics de base, ajoutez une seule balise Google Analytics et sélectionnez le type de suivi "Page vue". Ajoutez une règle pour déclencher la balise sur toutes les pages. Si vous n'avez besoin que du suivi de base, il vous suffit d'ajouter cette balise Google Analytics unique. En revanche, si vous effectuez le suivi des événements ou des transactions de commerce électronique, vous devez ajouter d'autres balises Google Analytics.

Suivi des événements Google Analytics

Consultez l'article Événements Google Analytics pour découvrir des exemples.

Suivi de plusieurs domaines

Consultez l'article Suivi de plusieurs domaines pour découvrir des exemples.

Balise Universal Analytics

La balise Universal Analytics correspond à une nouvelle version de la balise de suivi Google Analytics. Universal Analytics propose un ensemble de fonctionnalités qui changent la façon de collecter et d'organiser les données dans votre compte Google Analytics.

Grâce à Universal Analytics, vous pouvez collecter des types de données supplémentaires et améliorer la qualité de vos données. Cela vous permet de mieux comprendre comment les visiteurs interagissent avec votre entreprise lors de chaque étape du processus : publicité, ventes, utilisation du produit, assistance et fidélisation.

L'installation d'Universal Analytics via Google Tag Manager constitue une méthode de mise en œuvre idéale, car elle permet d'effectuer des modifications ultérieures de façon beaucoup plus simple.

Pour trouver l'ID de site Web, procédez comme suit :

  • Dans votre compte Google Analytics, accédez à la page "Admin".
  • Cliquez sur Paramètres de la propriété.

 

Saisissez l'ID de suivi (qui se présente sous la forme UA-xxxxxx-xx) dans le champ "ID de propriété Web".

Vous pouvez également utiliser une variable dans le champ "ID de propriété Web", ce qui peut être utile si vous gérez plusieurs propriétés Google Analytics.

Google Tag Manager accepte les balises Google Analytics suivantes :

Vous avez la possibilité de définir d'autres paramètres :
  • Configuration de base
  • Configuration avancée
  • Configuration des cookies
  • Suivi de plusieurs domaines : pour procéder à l'association automatique des domaines, séparez les différents domaines au moyen de virgules, par exemple : A.com, B.com, C.com. Consultez l'article Suivi de plusieurs domaines pour découvrir des exemples d'utilisation.
  • Dimensions personnalisées : en savoir plus
  • Statistiques personnalisées : en savoir plus
  • Champs à définir : par exemple, lorsque vous effectuez le suivi des domaines A.com vers B.com, vous devez configurer B.com de sorte que ce domaine utilise les données du cookie via le paramètre de l'URL (de la session A.com), et non celles de ses propres cookies. Pour activer cette association, saisissez les informations suivantes :
    Nom du champ : allowLinker
    Valeur : true

Suivi de base

Pour le suivi Google Analytics (Universal Analytics) de base, ajoutez une seule balise Google Analytics (Universal Analytics) et sélectionnez le type de suivi "Page vue". Ajoutez une règle pour déclencher la balise sur toutes les pages. Si vous n'avez besoin que du suivi de base, il vous suffit d'ajouter cette balise Google Analytics (Universal Analytics) unique. En revanche, si vous effectuez le suivi des événements ou des transactions de commerce électronique, vous devez ajouter des balises Google Analytics (Universal Analytics) supplémentaires.

Suivi des événements Google Analytics

Consultez l'article Événements Google Analytics pour découvrir des exemples.

Suivi de plusieurs domaines

Consultez l'article Suivi de plusieurs domaines pour découvrir des exemples.

Balise Remarketing sur le Réseau Display de Google

Pour configurer la balise de remarketing sur le Réseau Display de Google dans Google Tag Manager, vous devez fournir l'ID et le libellé de conversion.

  1. Dans votre compte Google Ads, cliquez sur l'onglet Campagnes.
  2. Sous la liste des campagnes située à gauche, cliquez sur Bibliothèque partagée > Audience.
  3. Localisez la liste appelée "Liste principale" qui a été créée à votre attention. Cliquez ensuite sur [Balise] dans la colonne "Balises/Définitions".
  4. Cliquez sur le lien "Balise". Dans le champ de code :
    • Localisez la valeur correspondant à "google_conversion_id =", puis saisissez-la dans le champ "ID de conversion".
    • Localisez la valeur correspondant à "google_conversion_label =", puis saisissez-la dans le champ "Libellé de conversion".

Lisez l'article Configurer le remarketing dynamique Google Ads pour obtenir des instructions détaillées. En savoir plus sur la balise de remarketing.

Modèles pour les balises de fournisseurs certifiés

Des modèles sont disponibles pour de nombreuses balises tierces, en plus des modèles pour les balises Google. Pour utiliser un modèle, sélectionnez-le et fournissez les détails demandés. Google Tag Manager génère automatiquement le code correct. En savoir plus sur les balises de fournisseurs certifiés.

Si vous souhaitez que Google inclue un modèle pour la balise de votre entreprise, veuillez nous contacter pour devenir fournisseur de balises.

Types de balises personnalisées

Les deux types de balises personnalisées suivants sont disponibles. Ils vous permettent de copier et de coller le code à partir de pratiquement n'importe quelle balise. Si vous avez besoin de mettre en œuvre une balise qui n'est pas explicitement acceptée via un modèle, vous pouvez utiliser l'un de ces types.

Balise d'image personnalisée

Le type "Balise d'image personnalisée" vous permet de gérer une balise d'image non répertoriée comme option de type de balise. Par exemple, si vous utilisez une image invisible d'un pixel pour le suivi, saisissez l'URL de l'image (sans paramètres). Pour insérer une variable, entourez son nom d'accolades doubles : {{nom_variable}}. Sélectionnez "//" si des versions de l'image à protocole relatif sont disponibles. Sélectionnez "https://" si une version sécurisée est disponible uniquement. Nous vous recommandons de ne pas utiliser "http://".

Cochez la case "Cache Buster" et fournissez un paramètre pour garantir que les appels provenant des navigateurs disposant de versions en cache de l'image sont enregistrés.

Balise HTML personnalisée

Le type "Balise HTML personnalisée" vous permet de gérer une balise qui n'est pas explicitement disponible via un modèle Google Tag Manager, par exemple une balise non fournie par Google. En savoir plus sur les restrictions relatives aux balises.

Copiez et collez votre code HTML/JavaScript dans la zone de texte. Assurez-vous d'inclure les extraits JavaScript dans les balises de script HTML. Vous pouvez intégrer des appels document.write() dans vos balises.

Afin d'insérer des variables dans vos balises HTML personnalisées, entourez le nom d'une variable d'accolades doubles, par exemple {{nom_de_la_variable}}. Cela peut être utile pour réutiliser la balise dans plusieurs contextes.

Nous vous conseillons de ne pas grouper les balises, mais plutôt d'ajouter chacune de façon individuelle. Par exemple, si le code d'origine de votre site comporte deux outils de recueil des données, associez à chacun une balise HTML personnalisée distincte. Chacune des balises pourra alors être déployée de façon séparée.

Spécifiez les règles de déclenchement de la balise. Une fois que vous avez nommé et enregistré votre balise, vous pouvez la gérer à l'aide de Google Tag Manager.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?