À propos des annonces et des comptes Google gérés avec Family Link pour les enfants de moins de 13 ans (ou n'ayant pas atteint l'âge autorisé dans leur pays)

Les parents peuvent créer un compte Google pour un enfant de moins de 13 ans (ou n'ayant pas atteint l'âge autorisé dans son pays) et le gérer avec Family Link. Ce type de compte permet aux enfants d'accéder aux produits Google tels que la recherche, Maps et Gmail. Lorsqu'il est connecté à son compte, l'utilisateur d'un compte enfant Family Link est susceptible de voir des annonces sur certains produits Google, ainsi que dans applications et sur des sites tiers. 

Les annonceurs ne peuvent pas cibler exclusivement les enfants de moins de 13 ans (ou n'ayant pas atteint l'âge autorisé dans leur pays), ni diffuser des annonces personnalisées spécifiques auprès d'eux.  Toutefois, en tant qu'annonceur, vous pouvez demander que vos annonces ne soient pas présentées aux utilisateurs connectés de moins de 13 ans (ou n'ayant pas atteint l'âge autorisé dans leur pays) via ce formulaire. Cette exclusion s'applique à vos annonces sur le Réseau de Recherche, display et Shopping dans Google Ads, lorsque Google reconnaît un utilisateur de moins de 13 ans (ou n'ayant pas atteint l'âge autorisé dans son pays).

Remarque : Google ne personnalise pas les annonces diffusées auprès des enfants vivant dans l'Union européenne tant qu'ils n'ont pas atteint l'âge de consentement autorisé dans leur pays. Dès lors que la diffusion d'annonces personnalisées devient possible, les enfants pour lesquels la supervision a été ajoutée à un compte Google existant peuvent configurer les paramètres permettant de contrôler les annonces qu'ils voient.

Pour en savoir plus, consultez l'article sur le fonctionnement des annonces pour les comptes Google gérés avec Family Link. 
 

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?

Vous avez encore besoin d'aide ?

Connectez-vous pour accéder à des options d'assistance supplémentaires afin de résoudre rapidement votre problème.