Rapport sur les performances (recherche Google)

Le rapport sur les performances présente des métriques importantes concernant les performances de votre site dans les résultats de la recherche Google. Exemples :

  • Suivez l'évolution de votre trafic de recherche au fil du temps, déterminez sa provenance ainsi que les requêtes de recherche les plus susceptibles d'afficher votre site.
  • Découvrez quelles requêtes sont effectuées sur des appareils mobiles, et utilisez-les pour améliorer votre ciblage sur les mobiles.
  • Déterminez sur quelles pages des résultats de recherche Google les internautes cliquent le plus (et le moins) souvent.
Nouvel utilisateur ?
Si vous n'avez jamais utilisé l'analyse de sites Web, découvrez une présentation simple de ce rapport.

 

OUVRIR LE RAPPORT SUR LES PERFORMANCES

 

Formation Google Search Console : rapports sur les performances dans la Search Console

Tâches courantes

Quelles sont vos requêtes les plus fréquentes ?

Accédez à l'onglet REQUÊTES pour afficher jusqu'à 1 000 des requêtes les plus fréquentes pour votre site (afin de protéger la confidentialité des utilisateurs, les requêtes rares ne sont pas affichées).
Cliquez sur l'en-tête de colonne en haut du tableau pour trier les données par nombre de clics, CTR ou impressions.
Notez que les requêtes sont des correspondances exactes (non sensibles à la casse). De nombreuses requêtes peuvent donc être très similaires. Il peut être judicieux de considérer ces requêtes similaires de la même manière lorsque vous analysez les performances de votre site ou de vos pages. La Search Console permet de créer des filtres correspondant à plusieurs requêtes. Nous vous conseillons de rassembler les requêtes similaires, comme "coupe du monde", "la coupe du monde" et "coupe du monde 2023".
Filtrer une requête permet de suivre ses performances au fil du temps (pour cela, cliquez sur la requête dans l'onglet REQUÊTES). La Search Console ne permet pas de suivre les performances de plusieurs requêtes individuellement au fil du temps. Vous pouvez toutefois utiliser des expressions régulières pour créer un filtre avec plusieurs requêtes (ou associer des requêtes contenant une chaîne commune).

Quelles sont vos pages les plus populaires dans la recherche ?

Cliquez sur l'onglet PAGES, puis sélectionnez les métriques de clic et de CTR. Triez les résultats par clics ou CTR.

Quelles sont vos pages les moins efficaces dans la recherche Google ?

Le CTR est un bon indicateur d'efficacité dans la recherche Google. En effet, un CTR faible indique que les internautes voient votre page dans la recherche Google, mais ne pensent pas qu'elle répond à ce qu'ils recherchent.
Si le CTR d'une page est faible, demandez-vous si celle-ci mérite d'être conservée. Si c'est le cas, améliorez le titre et l'extrait de la page pour mieux représenter son contenu, ou modifiez le contenu pour mieux correspondre aux requêtes des utilisateurs qui renvoient cette page.
Pour afficher vos pages au CTR le plus faible :
  1. Sélectionnez CTR comme métrique.
  2. Ouvrez l'onglet PAGES.
  3. Triez par CTR.

Quelles pages de votre site apparaissent dans la recherche Google pour une requête donnée ?

Cliquez sur l'onglet REQUÊTES pour afficher jusqu'à 1 000 des requêtes les plus fréquentes pour votre site (afin de protéger la confidentialité des utilisateurs, les requêtes rares ne sont pas affichées).
Cliquez sur une requête pour filtrer toutes les données du rapport qui lui sont associées. Vous pouvez également ajouter un filtre de requête pour indiquer vous-même le texte de la requête au lieu d'en choisir une dans le tableau. Le filtrage des requêtes n'est pas sensible à la casse.
De nombreuses requêtes étant presque identiques, nous vous recommandons d'associer plusieurs termes de recherche exacts à l'aide d'une expression régulière (la coupe du monde | coupe du monde | coupe du monde 2022) ou de filtrer les éléments contenant un terme fréquent ("coupe du monde" plutôt que "la coupe du monde"). Les utilisateurs ont tendance à rechercher de nombreux termes similaires.
N'oubliez pas que même si une requête figure dans votre liste, vous ne verrez peut-être pas votre site dans les résultats si vous exécutez la même requête dans la recherche Google. En effet, les résultats de recherche varient en fonction de l'heure, du lieu, de l'appareil utilisé et de l'historique des recherches récentes de l'internaute (entre autres facteurs). Par conséquent, les utilisateurs qui saisissent la même chaîne peuvent obtenir des résultats différents, selon ce que Google présume qu'ils recherchent.

Pourquoi votre trafic a-t-il chuté ou augmenté ?

Une baisse du trafic généré par la recherche naturelle peut se produire pour plusieurs raisons dont la plupart sont réversibles. Pour en savoir plus sur les principales causes d'une baisse du trafic, consultez l'article sur le débogage des baisses de trafic dans la recherche Google.

Comparer les données de deux pages, plages de dates, requêtes ou autres aspects

Consultez la page Comparer des groupes pour savoir comment comparer vos performances entre deux plages de dates différentes.

Mesurer l'impact d'un changement sur votre page

Il peut être plus difficile que vous ne le pensez de déterminer si une modification spécifique sur une page est à l'origine d'une amélioration. En effet, d'autres événements sans rapport avec vos modifications peuvent avoir contribué à l'évolution de vos performances dans la recherche Google. Par exemple, des fluctuations de sentiment chez les internautes, peut-être provoqués par l'actualité, peuvent susciter une hausse ou une baisse de l'intérêt pour votre page, ou entraîner l'apparition ou l'amélioration d'un site concurrent. Vérifiez si la hausse de performance dans la recherche correspond bien aux modifications de votre site en comparant à des périodes similaires précédentes.

Comment évolue votre position moyenne dans les résultats de recherche au fil du temps ?

Pour afficher la position moyenne dans les résultats de recherche :
  1. Si vous souhaitez consulter l'historique des positions pour une page ou un groupe de pages spécifiques, ajoutez un filtre d'URL au rapport.
  2. Sélectionnez la métrique Position moyenne et désélectionnez toutes les autres.
  3. Délimitez la période qui vous intéresse.
  4. Si nécessaire, vous pouvez comparer cette période avec une période similaire.

N'oubliez pas que la valeur affichée à chaque date reflète la position moyenne du résultat le mieux classé parmi les pages de votre site.

Gardez également à l'esprit qu'il est très difficile de déterminer précisément à quel endroit de la page une position spécifique se rapporte. Nous recommandons de viser une position parmi les 10 premières, et d'essayer de vous y maintenir au fil du temps. D'une manière générale, concentrez vos efforts sur les impressions et les clics plutôt que sur la position.

Comparer vos performances dans la recherche Google, Google Actualités et Discover

Les rapports sur les performances pour la recherche Google, Google Actualités et Discover sont distincts. Vous ne pouvez pas combiner leurs données dans un même rapport de la Search Console, sur votre navigateur, mais vous pouvez exporter les données et les comparer. (Notez que vous devez disposer de suffisamment de données dans Google Actualités et Discover pour que ces rapports apparaissent.)
Notez également que le trafic généré par Google Actualités et Discover peut être nettement inférieur à celui de la recherche Google. Le cas échéant, si vous combinez les données de trafic dans un même rapport, le volume sera dominé par le trafic provenant de la recherche.

Afficher les données pour les requêtes associées ou non à une marque

Vous pouvez, par exemple, voir le nombre de requêtes qui affichent votre site lorsque l'utilisateur inclut ou non un mot ou une séquence spécifique, comme le nom d'une marque.

Ce n'est pas aussi simple que de filtrer les requêtes en fonction d'une valeur, car l'ajout d'un filtre entraîne l'exclusion par la Search Console des requêtes anonymisées, alors que celles-ci peuvent contenir la séquence souhaitée. Par conséquent, le volume sera faussé lorsque les données sont filtrées. Vous pouvez cependant estimer la marge d'erreur maximale en ajoutant un filtre de requête pour mesurer la diminution du nombre total d'impressions ou de clics par rapport au total non filtré. Exemple :

  1. Ajoutez un filtre pour les requêtes qui correspondent à une valeur via "Requête exacte", "Requêtes contenant" ou "Personnalisé (expression régulière)". Consignez le nombre total de clics, les impressions et le CTR indiqués sur le graphique.
  2. Modifiez le filtre pour faire apparaître les requêtes ne contenant pas cette valeur via "Requêtes ne contenant pas" ou "Personnalisée (expression régulière)". Consignez les valeurs totales du graphique.
  3. Modifiez le filtre pour englober toutes les requêtes via "Personnalisé (expression régulière)" en ciblant les requêtes correspondant au terme .*, puis consignez les valeurs totales du graphique.
  4. Supprimez tous les filtres de requête et de page, puis consignez les valeurs totales du graphique. Notez que l'augmentation des totaux à l'étape 3 correspond aux données anonymisées et aux autres données à longue traîne qui n'ont été prises en compte.
  5. Vos totaux approximatifs de requêtes associées ou non à une marque se calculent comme suit :
(Requêtes contenant "une certaine valeur")
(Requêtes ne contenant pas "une certaine valeur") + (Requêtes contenant "une certaine valeur")

Marge d'erreur maximale approximative :

(Total avec un filtre qui englobe tout / Total sans filtre)

Configurer le rapport

La vue par défaut du rapport présente les données relatives aux clics et aux impressions enregistrés pour votre site dans les résultats de recherche Google pour les trois derniers mois.

  • Pour choisir les métriques à afficher, sélectionnez les onglets au-dessus du graphique. Les métriques affichent les valeurs relatives aux clics, aux impressions, à la position et au CTR.
  • Pour choisir la dimension à afficher, sélectionnez un onglet de regroupement de données dans le tableau. La dimension définit le mode de regroupement des données : par URL de page, par pays, par chaîne de requête, etc.
  • Pour filtrer vos données (facultatif), ajoutez ou modifiez des filtres.
  • Comparez des groupes de dimensions (facultatif). Par exemple, comparez les résultats pour le Brésil à ceux pour la Chine, ou des données d'image à des données Web.

 

Exporter les données du rapport

De nombreux rapports contiennent un bouton permettant d'en exporter les données : . À la fois les données du graphique et celles du tableau sont exportées. Dans le rapport, les valeurs indiquées comme ~ ou - (non disponibles ou non numériques) sont représentées par des zéros dans les données téléchargées.

 

Lire le graphique

En fonction des onglets sélectionnés, le graphique affiche le nombre total de clics, le nombre total d'impressions, le CTR (taux de clics) moyen et la position moyenne de votre propriété. Les données du graphique sont agrégées par propriété. Pour plus d'informations sur ces types de métriques et leur mode de calcul, reportez-vous à cette section. Les données les plus récentes peuvent être préliminaires. Pour savoir s'il s'agit de données préliminaires, passez la souris dessus ou sélectionnez-les sur le graphique.

Les données du graphique sont toujours agrégées par propriété, sauf si vous les filtrez en fonction de la page ou de l'apparence dans les résultats de recherche.

Les totaux de chaque métrique sont indiqués sur le graphique. Les totaux du graphique peuvent différer des totaux du tableau.

Consultez les sections sur les dimensions, les métriques et les données pour comprendre ces valeurs.

Lire le tableau

Le tableau présente les données regroupées en fonction de la dimension sélectionnée (par exemple, par requête, par page ou par pays).

Les données du tableau sont agrégées par propriété, sauf si vous filtrez ou affichez les résultats par page ou par apparence dans les résultats de recherche.

Les totaux du graphique peuvent différer des totaux du tableau pour diverses raisons.

Consultez les sections sur les dimensions, les métriques et les données pour comprendre ces valeurs.

Pourquoi le tableau du rapport a-t-il disparu ?

Dans certains cas, si le tableau n'apporte aucune information supplémentaire au graphique, il ne figure pas dans le rapport. Par exemple, si vous affichez le nombre de clics dans un tableau regroupé par pays et que vous comparez les États-Unis au Royaume-Uni, vous obtiendrez un tableau comme celui-ci :

Pays Clics États-Unis Clics Royaume-Uni
États-Unis 1 000 0
Royaume-Uni 0 1 000

Ce tableau ne fournit aucune information que le graphique ne montre pas déjà, il est donc omis.

Dimensions et filtres

Vous pouvez regrouper et filtrer les données selon les dimensions suivantes. Pour les regrouper, sélectionnez l'onglet de dimension au-dessus du tableau. Pour les filtrer, lisez cette section.

Requêtes

Il s'agit des chaînes de requête que les utilisateurs ont recherchées sur Google. Seules les chaînes de requête non anonymisées et ayant renvoyé votre site sont affichées.

Requêtes anonymisées

Certaines requêtes (appelées requêtes anonymisées) ne figurent pas dans ces résultats afin de protéger la vie privée de l'internaute qui en est à l'origine. Les requêtes anonymes sont toujours omises dans le tableau. Elles sont incluses dans les totaux du graphique, sauf si vous effectuez un filtrage par requête (requêtes contenant ou ne contenant pas une chaîne donnée).

Si votre site comporte un nombre important de requêtes anonymisées, vous pouvez constater une différence importante entre le total et le nombre de requêtes contenant chaîne_quelconque + le nombre de requêtes ne contenant pas chaîne_quelconque). En effet, les requêtes anonymisées sont omises chaque fois qu'un filtre est appliqué. Découvrez comment les requêtes anonymisées peuvent entraîner des écarts de données.

Les données sont agrégées par propriété lors du regroupement ou du filtrage par requête.

Lors du filtrage par requête, vous pouvez perdre des données de longue traîne dans le tableau ou le graphique. Lors du regroupement par requête, vous ne pouvez perdre des données de longue traîne que dans le tableau. Cela se remarque surtout sur les sites très volumineux.

Si une requête de recherche que vous avez vue récemment ne s'affiche plus, vérifiez que vous n'avez pas ajouté un filtre qui masque les résultats.

Autres limites concernant les requêtes

En raison de limites internes, la Search Console ne stocke pas toutes les lignes de données, mais uniquement les lignes principales. Par conséquent, toutes les requêtes autres que les requêtes anonymisées ne sont pas affichées. L'objectif est de vous montrer les éléments les plus importants pour l'ensemble de votre propriété.

Utilisations courantes

  • Recherchez les requêtes attendues et inattendues. Si les termes que vous pensiez voir n'y figurent pas, cela peut indiquer que le contenu utile de votre site en rapport avec eux n'est pas suffisant. Si des termes inattendus, tels que "Viagra" ou "casino", s'affichent, votre site a peut-être été piraté.
  • Identifiez les requêtes associées à des impressions élevées et un CTR bas. Ces requêtes vous permettent de comprendre comment améliorer vos titres et vos extraits pour les faire correspondre aux centres d'intérêt des internautes que vous ciblez.
  • Découvrez les totaux de requêtes associées ou non à une marque. Vous pouvez, par exemple, voir le nombre de requêtes qui affichent votre site lorsque l'utilisateur inclut ou non une chaîne spécifique, telle qu'un nom de marque. Étant donné que les requêtes anonymisées ne peuvent pas être comptabilisées et que les données de longue traîne sont supprimées lors du filtrage par requête, vous pouvez uniquement approximer cette valeur. Toutefois, le pourcentage de requêtes associées à une marque équivaut grossièrement à :
    (Requêtes contenant "une certaine valeur")
    (Requêtes ne contenant pas "une certaine valeur") + (Requêtes contenant "une certaine valeur")
Pages

URL finale liée par un résultat de recherche après les redirections ignorées (voir ci-dessous).

La plupart des données de performances de ce rapport sont attribuées à l'URL canonique de la page, pas aux URL en double. Autrement dit, lorsqu'un internaute clique sur une URL en double dans les résultats de recherche, ce clic est comptabilisé sous l'URL canonique, pas sous l'URL consultée par l'internaute. Par conséquent, le rapport sur les performances peut afficher zéro clic pour une URL en double, même si les journaux de votre site indiquent que les internautes ont été renvoyés vers cette page à partir de la recherche Google. Pour déterminer l'URL canonique d'une page, utilisez l'outil d'inspection d'URL.

Un faible nombre de clics et d'impressions peut être attribué à l'URL réelle plutôt qu'à l'URL canonique. Cela peut être le cas avec les liens de fiches info dans les résultats de recherche pour mobile ou avec les résultats hreflang, par exemple.

Vous pouvez essayer de déterminer le trafic réel des doublons si vous disposez de versions distinctes pour les visiteurs sur ordinateur et sur mobile. Dans ce cas, vous pouvez consulter le trafic correspondant à la véritable URL qui a reçu le clic en filtrant les données par appareil (ordinateur de bureau ou mobile).

 

Le choix de la dimension de page agrège les données par page plutôt que par propriété dans le tableau, tandis que le graphique agrège les données par propriété indépendamment de la dimension.

Lors du regroupement par page, vous pouvez perdre des données de longue traîne dans le tableau. Cela se remarque surtout sur les sites très volumineux.

Passer les redirections : l'URL affichée par Google pour un résultat de recherche peut être différente de l'URL réelle du lien. Supposons qu'un site contienne deux versions d'une page : example.com/mapage pour les utilisateurs d'ordinateur et m.example.com/mapage pour les utilisateurs d'appareils mobiles. Google peut afficher l'URL pour ordinateur pour les recherches sur ordinateur et sur mobile, mais la cible du lien <a> sera différente, selon que la recherche s'effectue depuis un ordinateur de bureau ou un appareil mobile. Sur un ordinateur, le lien sous-jacent renvoie vers la page pour ordinateur. Sur un appareil mobile, le lien sous-jacent renvoie vers la page mobile. Cela s'appelle passer les redirections.
Pays

Pays de provenance de la recherche, par exemple le Canada ou le Mexique.

Appareils

Type d'appareil sur lequel l'utilisateur effectue une recherche : ordinateur de bureau, tablette ou mobile. Si vous utilisez des propriétés distinctes pour les différents types d'appareils (par exemple, m.example.com pour les appareils mobiles et example.com pour les ordinateurs de bureau), vous ne pourrez peut-être pas comparer les métriques à moins d'opter pour une propriété de domaine.

Type de recherche [filtre uniquement]

Onglet de recherche contenant le lien vu par l'utilisateur :

  • Web : résultats affichés dans l'onglet Tous. Cela inclut les résultats de recherche d'images ou de vidéos figurant dans l'onglet "Tous les résultats".
  • Images : résultats qui apparaissent dans l'onglet Images des résultats de recherche.
  • Vidéos : résultats affichés dans l'onglet Vidéos des résultats de recherche.
  • Actualités : résultats affichés dans l'onglet Actualités des résultats de recherche.

Le regroupement par type de recherche n'est pas pris en charge, car la disposition de la page de résultats est très différente en fonction du type de recherche. Par exemple, si la 30e position dans les résultats de la recherche d'images peut figurer sur la première page de résultats, dans la recherche sur le Web, cette même position peut s'afficher sur la troisième page.

Les données sont stockées séparément par type de recherche

Les données concernant la position, les clics et les impressions d'une URL sont stockées séparément pour chaque type de recherche. Ainsi, une image peut s'afficher à la fois dans les résultats de la recherche sur le Web et de la recherche d'images, mais les données concernant la position, les clics et les impressions de cette image sont enregistrées séparément pour les recherches sur le Web et les recherches d'images.

À titre d'exemple, pour une image hébergée sur la page example.com/aboutme.html, vous pourriez avoir ces données :

Type de recherche Impressions Clics Position
Images 20 10 23
Web 30 30 7
Apparence dans les résultats de recherche

Regroupe les données par type ou fonctionnalité de résultat de recherche.

Types d'apparences compatibles :

Le regroupement ou le filtrage en fonction de l'apparence dans les résultats de recherche revient à agréger les données par page plutôt que par propriété dans le tableau uniquement. Les données du graphique sont toujours regroupées par propriété.

La liste des fonctionnalités de filtrage ne propose des options de filtrage que pour les types pour lesquels des impressions sont comptabilisées. Par exemple, si vous n'avez pas de résultats Offres d'emploi, vous ne verrez pas "Offres d'emploi" dans la liste des filtres.

Une seule session pour une même page peut inclure plusieurs fonctionnalités d'apparence dans les résultats de recherche, mais une seule impression est comptée pour chaque type de fonctionnalité. Par exemple, pour une seule requête, une page peut afficher à la fois un résultat enrichi et un lien dans les résultats de recherche.

Nombres de clics filtrés

Si vous effectuez un filtrage en fonction de l'apparence dans les résultats de recherche, il n'est pas certain que tous les clics pour une URL donnée ont été effectués sur le lien correspondant au type de fonctionnalité sélectionné. En effet, les clics sont attribués à une URL, et non à un schéma de type (URL + fonctionnalité). Toutefois, il est certain que l'internaute a vu un lien avec cette URL et cette fonctionnalité sur la page de résultats proposant l'URL sur laquelle il a cliqué.

Dates
Regroupe vos données par jour. Ces données peuvent inclure des données préliminaires. Toutes les dates utilisent le fuseau horaire du Pacifique (PT).
Par défaut, seuls les jours complets sont inclus (jours où nous disposons de données entre minuit et minuit). Si vous souhaitez inclure des jours partiels (par exemple, la journée d'aujourd'hui), vous devez modifier le filtre de date pour spécifier la date de début exacte.

Métriques

Pour choisir les métriques à afficher, activez l'onglet approprié dans le rapport.

Les métriques suivantes sont disponibles :

  • Clics : nombre de clics sur un résultat de recherche Google qui ont redirigé l'internaute vers votre propriété. En savoir plus
  • Impressions : nombre de liens vers votre site qu'un internaute a vus dans les résultats de recherche Google. Les impressions sont comptabilisées lorsque l'internaute consulte cette page de résultats, même s'il ne fait pas défiler la page pour rendre le résultat visible. Toutefois, si un internaute consulte uniquement la page 1, mais que le résultat se trouve sur la page 2, l'impression n'est pas comptabilisée. Les chiffres sont agrégés par propriété ou par page. Notez que sur les pages de résultat que l'on peut faire défiler indéfiniment, comme la recherche d'images, l'élément doit parfois être visible à l'écran pour qu'il soit comptabilisé comme une impression. En savoir plus
  • CTR ou taux de clics : nombre de clics divisé par le nombre d'impressions. Si une ligne de données ne contient aucune impression, le CTR est représenté par un tiret (-), car il s'agit alors d'une division par zéro.
  • Position moyenne [graphique uniquement] : position moyenne du résultat le mieux classé de votre site. Ainsi, si votre site s'affiche trois fois, en 2e, 4e et 6e position, la position indiquée est la 2e. Si votre site s'affiche en 3e, 5e et 9e position dans les résultats d'une deuxième requête, votre position moyenne est (2 + 3)/ 2 = 2,5. Si une ligne de données ne contient aucune impression, la position est représentée par un tiret (-), car celle-ci n'existe pas. En savoir plus
  • Position [Tableau uniquement] : la valeur de position dans le tableau représente la position moyenne dans les résultats de recherche correspondant à l'URL. Par exemple, en regroupant par requête, la position correspond à la position moyenne pour cette requête donnée dans les résultats de recherche. Pour savoir comment cette valeur est calculée, consultez la section relative à la position moyenne ci-dessus.

Filtrer vos données

Vous pouvez filtrer les données selon plusieurs dimensions. Par exemple, si vous regroupez des données par requête, vous pouvez ajouter les filtres "pays='France' ET appareil='Mobile'".

Ajouter un filtre

  • Cliquez sur le bouton + NOUVEAU dans la section "Filtres", en haut du rapport. (Recherchez les filtres de type de recherche et de date, qui sont toujours présents.)
    OU
  • Cliquez sur une ligne du tableau pour filtrer automatiquement les données de cette ligne. Par exemple, pour filtrer les données en fonction d'une URL figurant dans l'onglet "Pages", cliquez sur l'URL affichée. Vous pouvez ensuite cliquer et modifier le filtre comme vous le souhaitez (par exemple, pour afficher tous les résultats à l'exception de l'élément sélectionné ou pour filtrer des éléments similaires).

Supprimer un filtre :

  1. Cliquez sur le signe Annuler à côté d'un filtre existant. Vous ne pouvez pas supprimer les filtres de recherche de type et de date.

Modifier un filtre :

  1. Cliquez sur le filtre et réinitialisez les valeurs.

Le filtrage de vos données par requête ou par URL peut affecter les totaux.

Filtrer selon plusieurs critères

Vous pouvez filtrer les résultats avec plusieurs requêtes ou URL. Vous pouvez appliquer un filtre pour afficher les données correspondant à vos critères ou, à l'inverse, toutes les données qui n'y correspondent pas.

Si vous souhaitez afficher les données de plusieurs appareils, types de recherche, pays ou types d'apparence dans les résultats de recherche, vous pouvez effectuer une comparaison. Celle-ci sera limitée à deux éléments.

Il existe deux façons de filtrer avec plusieurs requêtes ou URL :

Éléments contenant/Éléments ne contenant pas

Les filtres de requête et d'URL vous permettent de saisir une sous-chaîne à rechercher dans la requête ou l'URL. Vous pouvez ensuite filtrer les données pour n'inclure que les requêtes ou les URL contenant cette sous-chaîne, ou celles ne la contenant pas. Cette option s'avère utile lorsque tous les éléments que vous recherchez contiennent la même sous-chaîne.

  1. Cliquez sur le bouton + NOUVEAU dans la ligne de filtres du rapport.
  2. Sélectionnez Requêtes ou Pages.
  3. Choisissez Requêtes contenant ou URL contenant pour identifier les correspondances à la chaîne fournie. Sélectionnez Requêtes ne contenant pas ou URL ne contenant pas pour exclure la chaîne fournie.
  4. Saisissez une chaîne à rechercher. Hormis la classe, à laquelle elle n'est pas sensible, la mise en correspondance est exacte et tient compte des espaces. Par exemple, "3 4" correspondra à "123 456", mais pas à "3456".
  5. Cliquez sur Appliquer.

Recherche par expression régulière

La recherche par expression régulière vous permet de faire correspondre plusieurs sous-chaînes comportant des différences significatives. Vous pouvez ainsi l'utiliser pour filtrer ou exclure les requêtes ou URL en fonction d'éléments différents ou variables.

  1. Cliquez sur le bouton + NOUVEAU dans la ligne de filtres du rapport.
  2. Sélectionnez Requêtes ou Pages.
  3. Sélectionnez Personnalisé (expression régulière).
  4. Utilisez l'expression régulière suivante, en ajoutant autant de valeurs que vous le souhaitez, séparées par une barre verticale | et en délimitant l'expression entière par des parenthèses :
    • (<valeur 1> | <valeur 2> | <valeur 3> | ...)
    Par exemple, pour identifier des requêtes liées à une Coupe du monde récente, vous pouvez effectuer une recherche qui regroupe des requêtes très similaires :
    • (la coupe du monde|coupe du monde|coupe du monde 2023)
    • Lorsque vous filtrez des URL, vous pourriez n'avoir besoin d'inclure que la fin de l'adresse.
    • Lorsque vous filtrez les requêtes, n'utilisez pas de guillemets et pensez à filtrer avec toutes les variantes d'une requête que vous voyez dans les résultats.
  5. Si vous souhaitez afficher toutes les valeurs, sauf celles qui sont spécifiées, sélectionnez Ne correspond pas à l'expression régulière. Sinon, utilisez Correspond à l'expression régulière (par défaut).
  6. Cliquez sur Appliquer.

Sensibilité à la casse

Les filtres de requête et d'URL de page ne sont pas sensibles à la casse, sauf les URL exactes. Autrement dit, les URL ou les requêtes avec les expressions régulières "contenant", "ne contenant pas", "exact" ou "personnalisé" ne sont pas sensibles à la casse, mais les filtres "URL exacte" le sont.

Pour que les expressions régulières soient sensibles à la casse, suivez la procédure ci-dessous.

Filtre d'expressions régulières

Si vous choisissez le filtre Personnalisé (expression régulière), vous pouvez filtrer l'élément sélectionné sur la base d'une expression régulière (correspondance générique). Les filtres d'expressions régulières sont destinés aux URL de page et aux requêtes des utilisateurs. La syntaxe RE2 est utilisée.

  • Vous pouvez choisir d'afficher les chaînes qui correspondent à votre expression régulière ou qui n'y correspondent pas. Par défaut, les chaînes qui correspondent à votre expression régulière s'affichent.
  • La correspondance par défaut est une "correspondance partielle", ce qui signifie que l'expression régulière peut correspondre à n'importe quel terme de la chaîne cible, sauf si vous utilisez ^ ou $ pour exiger une correspondance dès le début ou la fin de la chaîne, respectivement.
  • La correspondance des expressions régulières par défaut n'est pas sensible à la casse. Vous pouvez ajouter "(?-i)" au début de la chaîne d'expression régulière afin d'obtenir les correspondances sensibles à la casse. Exemple : (?-i)AAA correspond à https://example.com/AAA, mais pas à https://example.com/aaa
  • En cas de syntaxe d'expression régulière incorrecte, aucune correspondance n'est renvoyée.
  • La correspondance des expressions régulières est délicate. Testez votre expression sur un outil de test en direct ou lisez le guide complet sur la syntaxe RE2.
Expressions régulières standards

Voici quelques expressions régulières de base :

Caractère générique Description
.

Correspond à n'importe quel caractère.

  • "b.n" correspond à "bon" et "ban", mais pas à "bien".
[caractères]

Correspond à tout caractère inclus entre les crochets.

  • "b[aoe]n" correspond à "ban", "bon" et "ben".
  • "i[o0-9]n" correspond à "ion" et " i7n", mais pas à "ian"
*

Correspond à la lettre ou au modèle précédent zéro ou plusieurs fois :

  • "mi*m" correspond à "mm", "mim", "miam" et "miiiiiiiam"
  • "https*://example" correspond à" http://example" et "https://example"
+

Correspond à la lettre ou au modèle précédent une ou plusieurs fois

  • "mi+m" correspond à "mim", "miam" et "miiiiiiiiam", mais pas "mm"
|

Opérateur OU. Correspond à l'expression qui se trouve avant ou après l'opérateur |.

  • "Paris|Marseille" correspond à la fois à "J'aime Paris" et à "J'aime Marseille"
\d

Chiffre unique compris entre 0 et 9

  • "\d\d\d abc" correspond à "123 abc"
\D

Tout caractère qui ne correspond pas à un chiffre (par exemple, une lettre ou des caractères tels que + , ou ?)

  • "\D\D\D 123" correspond à "aaa 123", mais pas à "123 123"
\s

Espace blanc, quel qu'il soit (tabulation, espace)

  • "1\s2\s3" correspond à "1 2 3"
\S

Tout espace ne correspondant pas à un espace blanc.

  • (\S)+ correspond à "feu" "et" "glace" dans la chaîne "feu et glace", mais pas aux espaces ni à la chaîne entière.
(?-i)

Spécifie les correspondances sensibles à la casse pour tous les caractères suivants.

  • "(?-i)AAA" correspond à https://example.com/AAA, mais pas à https://example.com/aaa
^

Au début d'une expression, cela limite les correspondances au début de la chaîne cible.

  • "^exemple" correspond à "exemple", mais pas à "un exemple".
  • "exemple" correspond à la fois à "exemple" et à "un exemple"

Comparer des groupes

Vous pouvez comparer les données de deux valeurs d'une même dimension de regroupement, qu'il s'agisse ou non du regroupement sélectionné à ce moment-là. Par exemple, lorsque les données sont regroupées par requête, vous pouvez comparer les clics entre deux dates (cette semaine par rapport à la semaine dernière) ou deux pays (États-Unis ou France). La comparaison par page ou par apparence dans les résultats de recherche peut modifier le calcul des métriques du CTR, des impressions et des clics. Lorsque vous comparez les valeurs d'une seule métrique, le tableau des résultats affiche une colonne Différence pour comparer les valeurs de chaque ligne.

Pour comparer les données d'un groupe, procédez comme suit :

  1. La comparaison est gérée par des filtres (par exemple, Date ou Type de recherche). Modifiez un filtre existant ou cliquez sur Nouveau pour en ajouter un.
  2. Dans la boîte de dialogue "Filtrer les propriétés", sélectionnez Comparer.
  3. Ajoutez les dimensions ou les périodes à comparer, puis cliquez sur Appliquer.
  4. Vous ne pouvez effectuer qu'une seule comparaison à la fois. L'ajout d'un nouveau filtre de comparaison remplace toute comparaison existante. Par exemple, si vous comparez des dates et que vous ajoutez une comparaison entre les pays, cette dernière remplace la comparaison de dates.

Quelques comparaisons utiles :

  • Triez vos données par différence pour voir les requêtes qui ont beaucoup changé par rapport à la semaine précédente.
  • Comparez le nombre total de recherches sur votre site mobile au nombre total de recherches sur votre site pour ordinateur effectuées depuis un mobile. Si vous n'utilisez pas de propriété de domaine, vous devez ouvrir un rapport sur les performances distinct pour chaque site et comparer les recherches effectuées à partir d'appareils mobiles sur votre site pour ordinateur (www.example.com) à toutes les recherches effectuées sur votre site mobile (m.example.com).
Vous ne pouvez comparer les données que d'une seule dimension à la fois (dates, requêtes, etc.). L'ajout d'une nouvelle comparaison dans une autre dimension de regroupement supprimera la comparaison existante. Par exemple, si vous comparez les clics de cette semaine et de la semaine dernière (date), puis que vous ajoutez une comparaison entre les États-Unis et le Japon (pays), la plage de dates est réinitialisée.

Si vous comparez deux groupes et qu'une valeur est très rare dans l'un d'entre eux, le groupe pour lequel cette valeur est rare affichera le caractère ~ pour cette ligne afin d'indiquer que le chiffre n'est pas disponible. Par exemple, si vous comparez les impressions des requêtes entre l'Allemagne et la Thaïlande, la ligne de résultat pour "Deutsche Bundesbank" affichera probablement un nombre d'impressions pour l'Allemagne et un ~ (non disponible) pour la Thaïlande. Cela s'explique par le fait que le nombre d'impressions pour la Thaïlande se situe à la fin d'une très longue liste de résultats. Cela ne signifie pas qu'il n'y a aucune impression, mais ce nombre apparaît tout en bas de la liste pour ce groupe. Toutefois, si vous filtrez la liste en fonction de la valeur rare (dans cet exemple "Deutsche Bundesbank"), vous devriez voir des valeurs de données pour les deux dimensions.

En savoir plus sur les données

Le rapport sur les performances comptabilise les données indépendamment pour chaque propriété unique. Autrement dit, nous distinguons les données des URL suivantes :

  • https://example.com/
  • http://example.com/
  • http://m.example.com/

Toutefois, si vous utilisez une propriété de domaine, toutes les données du même domaine sont combinées, à la fois pour http et https.

Ces données n'incluent pas les impressions ni les clics enregistrés par les annonces dans la recherche Google et qui redirigent vers votre site Web.

Date de la dernière mise à jour

La date de dernière mise à jour du rapport indique le dernier jour pour lequel les données ont été comptabilisées.

Comment les clics, les impressions et la position sont-ils calculés ?

Découvrez comment fonctionne le calcul des clics, des impressions et de la position.

Données préliminaires

Les données les plus récentes du rapport sur les performances de la recherche sont parfois préliminaires. Elles peuvent donc légèrement changer avant d'être confirmées. Les données préliminaires datent généralement de moins de trois jours. À un moment donné, toutes les données préliminaires sont confirmées. Pour identifier si des données sont préliminaires, passez la souris dessus dans le graphique.

Les données préliminaires sont incluses dans le graphique, dans les tableaux relatifs aux performances de la recherche Google, ainsi que dans le tableau sur les performances disponible sur la page récapitulative de la Search Console.

Écarts de données

Vous pouvez observer quelques écarts de données dans la Search Console.

Écarts entre les totaux du graphique et les totaux du tableau

Vous pouvez constater des différences entre les totaux du graphique et les totaux du tableau pour plusieurs raisons :

Généralités :

  • Lorsque vous ajoutez un filtre de page ou d'apparence dans les résultats de recherche, vous pouvez constater une hausse (parfois très importante) des données relatives aux clics et aux impressions affichées dans le graphique et au-dessus. Cette hausse est due au fait que ces filtres entraînent une agrégation (regroupement) par page et non par propriété. (Notez que dans de rares cas, pour des raisons techniques, les totaux peuvent baisser au lieu d'augmenter.) À l'inverse, si vous supprimez du rapport tous les filtres de page et d'apparence dans les résultats de recherche, vous constaterez peut-être une baisse du nombre total de clics et d'impressions, car toutes les données sont alors agrégées (regroupées) par propriété et non plus par URL.
  • Lors du filtrage par page ou par requête, les totaux "correspond" et "ne correspond pas" peuvent être différents du total non filtré. Par exemple, il se peut que le nombre total pour "Requêtes contenant : souris" et pour "Requêtes ne contenant pas : souris" ne corresponde pas au total obtenu quand aucun filtre de requête n'est appliqué. En effet, les requêtes anonymisées sont omises, et les données sont tronquées conformément aux restrictions en matière de diffusion.
  • Dans certains cas inhabituels, lorsque vous filtrez une page ou une requête, vous pouvez constater un écart entre les données des graphiques et des tableaux. En effet, les données sont tronquées différemment en fonction des combinaisons de regroupement et de filtrage utilisées. Lorsque les totaux diffèrent, le total réel correspond à la valeur la plus élevée (voire plus).
  • L'ajout d'un filtre inefficace (par exemple, le filtrage des résultats en fonction de l'URL racine de votre site, comme "example.com/") peut entraîner des écarts pour diverses raisons.

Totaux plus élevés dans le graphique que dans le tableau :

  • Le tableau ne peut pas contenir plus de 1 000 lignes. Il est donc possible que certaines lignes soient omises.
  • Lors de l'affichage par requête, les résultats anonymes (rares) sont omis dans le tableau.
  • Les totaux quotidiens individuels peuvent omettre les requêtes rares.

Totaux plus élevés dans le tableau que dans le graphique :

  • Lorsque le tableau est regroupé par page ou par apparence de recherche, le tableau utilise comme référence l'URL alors que le graphique se base sur la propriété. Par conséquent, si une seule propriété apparaît plusieurs fois dans une même recherche, elle est comptabilisée comme un seul résultat dans le graphique, mais comme plusieurs résultats dans le tableau.
  • Certaines apparences dans les résultats de recherche sont des sous-catégories. Par exemple, "Offre d'emploi" correspond à une sous-catégorie de résultat enrichi. Dès lors, le même résultat est indiqué sur les deux lignes.

Écarts entre la Search Console et d'autres outils

Les données de la Search Console peuvent être légèrement différentes de celles affichées dans d'autres outils. Les raisons suivantes peuvent expliquer ces différences :

  • Pour protéger la vie privée des utilisateurs, le rapport sur les performances n'affiche pas toutes les données. Ainsi, certaines requêtes lancées un très petit nombre de fois, ou qui contiennent des données personnelles ou des informations sensibles, peuvent ne pas s'afficher.
  • Un certain traitement de nos données sources (par exemple pour l'élimination des doublons) peut provoquer des différences entre ces statistiques et celles contenues dans d'autres sources. Ces différences devraient cependant être minimes.
  • Il peut exister un décalage entre la date de calcul de ces chiffres et le moment où ils sont présentés aux webmasters. Même si les données ne sont pas publiées en temps réel, nous les collectons en permanence. De plus, elles sont généralement disponibles dans les deux ou trois jours.
  • Les fuseaux horaires sont importants. Le rapport sur les performances suit les données quotidiennes en fonction de l'heure locale en Californie. Les données pour chaque jour sont libellées sur la base de cette heure. Si les autres systèmes que vous utilisez font appel à des fuseaux horaires différents, les résultats quotidiens peuvent être différents. Par exemple, Google Analytics indique l'heure dans le fuseau horaire local du webmaster.
  • Dans certains outils, tels que Google Analytics, le suivi du trafic est effectué en ne tenant compte que des utilisateurs qui ont activé JavaScript dans leur navigateur.
  • Certaines données téléchargées ne sont pas disponibles ou ne sont pas des valeurs numériques. Si vous téléchargez les données du rapport, toutes les valeurs affichées comme ~ ou - (non disponibles/non numériques) dans le rapport comptent comme des zéros dans les données téléchargées.

Regrouper les données par propriété (site) ou par page

Les données de ce rapport sont parfois agrégées par propriété, et parfois par page.

Données agrégées par propriété : tous les résultats d'une même requête qui pointent vers la même propriété Search Console sont comptabilisés une fois au total. Si une requête contient deux URL d'un même site (exemple.fr/animalerie/girafe et exemple.fr/recettes/tarte_citrouille), une seule impression est comptabilisée lorsque les résultats sont regroupés par propriété.

Agrégation par page : chaque URL unique figurant dans un résultat de recherche est comptabilisée une fois, même si elle pointe vers la même page. Dans ce cas, si une requête contient deux URL du même site (exemple.fr/animalerie/girafe et exemple.fr/recettes/tarte_citrouille), deux impressions sont comptabilisées.

Les données du graphique sont agrégées par propriété.

Les données du tableau sont agrégées par propriété, sauf lorsqu'elles sont regroupées par page ou par apparence dans les résultats de recherche, auxquels cas elles sont regroupées par page.

Lors de l'agrégation de données par propriété, le site auquel les données correspondent est le site contenant l'URL canonique de la cible du lien des résultats de recherche.

Autres informations

  • Pour les impressions, si une propriété s'affiche deux fois sur une page de résultats de recherche lorsque les données sont agrégées par propriété, cela est considéré comme une seule impression. Si les données sont regroupées par page ou par apparence dans les résultats de recherche, chaque page unique est comptabilisée séparément.
  • Pour les clics, en cas de regroupement par propriété, si un site s'affiche deux fois dans les résultats de recherche et que l'internaute clique sur un lien, revient en arrière, puis clique sur l'autre lien, cela compte comme un seul clic, puisque la destination finale est le même site.
  • Pour la position, si les données sont agrégées par propriété, la meilleure position de votre propriété dans les résultats de recherche est mentionnée. Si les données sont regroupées par page ou par apparence dans les résultats de recherche, la meilleure position de la page dans les résultats de recherche est mentionnée.
  • Pour le taux de clics, en raison des différentes méthodes de comptage, le taux de clics et la position moyenne sont plus élevés en regroupant par propriété si plusieurs pages du même site apparaissent dans les résultats de la recherche.

Exemple :

Imaginez que les résultats de la recherche "animaux amusants pour les enfants" ne renvoient que les trois résultats suivants, tous de la même propriété :
www.animalerie.exemple.fr/singes
www.animalerie.exemple.fr/poneys
www.animalerie.exemple.fr/licornes

Si un utilisateur a vu ces résultats et a cliqué sur chacun des liens, les métriques suivantes s'affichent dans la Search Console :

Métrique Agrégation par propriété Agrégation par page
CTR

100 %

Tous les clics pour un site sont combinés

33 % par URL

3 pages affichées, 1/3 de clics pour chaque page

Position moyenne

1

Il s'agit de la position du résultat du site le mieux classé dans les résultats.

2 par URL

(1 + 2 + 3) / 3 = 2

Impressions 1 pour la propriété 1 pour chaque URL

Ces informations vous-ont elles été utiles ?

Comment pouvons-nous l'améliorer ?

Vous avez encore besoin d'aide ?

Essayez les solutions ci-dessous :

true
Vous découvrez la Search Console ?

Vous n'avez jamais utilisé la Search Console ? Commencez ici, que vous soyez débutant, expert en référencement ou développeur de sites Web.

Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal