Rapport d'état AMP

Ce rapport vous aide à corriger les erreurs qui empêchent vos pages AMP de figurer dans les résultats de recherche Google avec des fonctionnalités spécifiques aux pages AMP.

La vue d'ensemble affiche toutes les pages AMP de votre site pour lesquelles Google a détecté un problème, regroupées par type de problème. Cliquez sur un problème spécifique pour afficher plus de détails, notamment une liste avec quelques exemples de pages concernées, des informations sur la façon de le résoudre et un processus permettant d'informer Google de vos correctifs.

Pour obtenir des graphiques montrant l'impact des problèmes et des correctifs, consultez la page "État".

Pourquoi la liste n'est-elle pas exhaustive ? Nous montrons autant de pages concernées par des erreurs que nous le pouvons ; cependant, notre tableau ne peut contenir que 1 000 URL. Il se peut aussi que pour une raison quelconque, nous n'ayons pas détecté ou pris en compte certaines pages.

OUVRIR LE RAPPORT AMP

Ce que vous devez chercher

Dans l'idéal, voici ce que vous deviez voir dans le rapport :

  • Aucune erreur AMP sur votre site (les avertissements sont considérés comme des recommandations et non comme des erreurs : voir la section Comprendre les avertissements ci-dessous). Si ce n'est pas le cas, consultez la section Hiérarchiser et corriger les problèmes.
  • Le nombre total de pages AMP dans le rapport (valides + avertissements + erreurs) doit correspondre au nombre de pages AMP sur votre site. Si ce n'est pas le cas, reportez-vous à la section Pages AMP manquantes.

Hiérarchiser et corriger les problèmes

  1. Sur la page de résumé, filtrez les avertissements et concentrez-vous d'abord sur les erreurs. Par défaut, les problèmes sont triés en fonction de la gravité, de l'état de validation et du nombre de pages concernées. Nous vous recommandons de les traiter dans cet ordre. Corrigez d'abord les erreurs causées par un élément commun (comme un mauvais modèle), puis corrigez les erreurs qui sont propres à chaque page.
  2. Observez si l'augmentation du nombre total d'erreurs est causée principalement par une seule erreur : recherchez un pic correspondant à un seul problème dans le tableau.
  3. Consultez les informations ci-dessous au sujet des pics de débogage et des pages AMP manquantes.
  4. Cliquez sur une ligne du tableau pour afficher la page d'informations sur l'erreur :
    1. La page d'informations inclut un exemple d'URL affectées. La liste n'est pas toujours exhaustive, car elle est limitée à 1 000 lignes et peut ne pas inclure les instances de cette erreur découvertes très récemment.
    2. S'il s'agit d'une erreur de syntaxe, cliquez sur En savoir plus pour obtenir la documentation officielle sur la syntaxe correcte.
    3. Cliquez sur l'icône "Inspecter" pour exécuter un test de validité sur une page concernée. Ce test identifiera toutes les erreurs (pas seulement le problème actuel), et fournira un explorateur de code pour mettre en évidence les erreurs et obtenir plus d'informations. Il est possible qu'une erreur ait été corrigée sur la page en ligne, mais qu'elle soit toujours répertoriée comme une erreur, car la page n'a pas encore été explorée à nouveau. Si c'est le cas, demandez une validation après avoir corrigé toutes les instances de ce problème.
  5. Corrigez toutes les instances du problème sur votre site, testez votre correctif et assurez-vous que vos correctifs sont en ligne sur le Web.
  6. Revenez à la page des détails du problème et cliquez sur le bouton "Valider et prévenir Google" pour commencer le processus de validation. Ce processus n'est pas immédiat. Consultez la section À propos de la validation pour comprendre ce processus.
  7. Continuez à corriger les erreurs.
  8. Lorsque toutes les erreurs ont été corrigées, supprimez le filtre pour les avertissements et envisagez de corriger ces derniers. Certains d'entre eux concernent l'absence de balisage de données structurées facultatif, qui permet d'activer de nouvelles fonctionnalités de recherche pour les pages au contenu pertinent.

Partage du rapport

Vous pouvez partager les détails d'un problème en cliquant sur le bouton Partager de la page. Ce lien n'autorise l'accès qu'à la page actuelle, ainsi qu'aux pages d'historique de validation pour ce problème, à toute personne disposant du lien. Il n'accorde pas l'accès à d'autres pages pour votre ressource, et ne permet pas à l'utilisateur partagé d'effectuer des actions sur votre propriété ou votre compte. Vous pouvez révoquer le lien à tout moment en désactivant le partage pour cette page.

Pics d'erreur

Déterminez si un pic est causé par un groupe de pages passant d'un niveau de gravité à un autre :

  1. Si vous constatez un pic, recherchez une diminution correspondante pour un autre état (erreur ou valide).
  2. Si vous trouvez une diminution correspondante, vérifiez qu'il s'agit des mêmes URL.
  3. Si les URL passent d'un état à un autre, déterminez ce que vous avez modifié pour causer cela.

La raison la plus fréquente d'un pic d'erreurs est l'ajout d'une erreur à un modèle utilisé par de nombreuses pages sur votre site.

Pages AMP manquantes

Si le nombre de pages AMP (valides + avertissements + erreurs) dans le rapport est inférieur au nombre de pages AMP sur votre site :

  • Vérifiez que votre page canonique standard renvoie correctement vers votre page AMP.
  • Confirmez que vos pages AMP ou canoniques ne sont pas robotisées ou désignées comme "noindex", ou uniquement accessibles par authentification ou connexion.
  • Vérifiez la présence de vos pages AMP et canoniques dans l'index en effectuant une recherche info: <canonical-page-URL> de la page canonique sur Google. Si elles ne sont pas répertoriées, c'est qu'elles ne sont pas indexées. Notez que la commande info: search ne fonctionne pas sur la version AMP, mais seulement sur la version canonique standard.
    • Si la page canonique est répertoriée, confirmez qu'elle renvoie bien vers votre page AMP.
    • Si la version canonique n'est pas répertoriée, demandez son indexation à l'aide du nouveau rapport sur les sitemaps (ou de l'ancien outil Explorer comme Google).
  • D'autres pages renvoient-elles vers votre page AMP/canonique ? Ces pages sont-elles répertoriées dans un sitemap ? Utilisez l'outil Explorer comme Google sur la version canonique pour demander l'indexation d'un petit nombre de pages AMP, mais pour un grand nombre de pages, utilisez des sitemaps. Seule la version canonique doit être répertoriée dans le sitemap. Vous pouvez utiliser le rapport sur les sitemaps pour envoyer un sitemap.
  • Notez que nous pouvons mettre quelques jours à trouver et à explorer les pages manquantes, selon la façon dont vous nous informez de la présence de nouvelles pages.

Comprendre les avertissements

Les pages AMP qui contiennent des avertissements sont indexées et peuvent être affichées dans les résultats de recherche Google, mais elles ne seront peut-être pas présentées avec toutes les fonctionnalités AMP disponibles (comme l'affichage dans un carrousel "À la une"). En d'autres termes, il est possible que ces pages soient uniquement affichées sous la forme d'un lien simple bleu dans les résultats de recherche.

À propos de la validation

Après avoir résolu toutes les instances d'un problème spécifique sur votre site, vous pouvez demander à Google de valider vos modifications. Si toutes les instances connues ont disparu, le problème est marqué comme corrigé dans le tableau d'état et placé au bas de celui-ci. La Search Console suit l'état de validation du problème global ainsi que l'état de chaque instance du problème. Lorsque toutes les instances du problème ont disparu, le problème est considéré comme résolu. Pour voir des états réels enregistrés, consultez les sections État de validation du problème et État de validation de l'instance.

Plus d'informations sur la durée de vie des problèmes

La durée de vie d'un problème est la suivante : elle commence la première fois qu'une instance du problème est détectée sur votre site et prend fin 90 jours après que la dernière instance est marquée comme ayant disparu. Si aucune nouvelle instance n'est détectée pendant quatre-vingt-dix jours, le problème est supprimé de l'historique de rapport.

La date de première détection du problème correspond à la première fois que le problème a été détecté pendant sa durée de vie, et elle ne change pas. Par conséquent :

  • Si toutes les instances d'un problème sont résolues, mais qu'une nouvelle instance est détectée 15 jours plus tard, le problème est marqué comme étant ouvert et la date de première détection reste la date d'origine.
  • Si le même problème se produit 91 jours après que la dernière instance a été corrigée, le problème précédent a été fermé. Un nouveau problème est donc enregistré, et sa date de première détection est définie sur "aujourd'hui".

Flux de validation de base

Voici un aperçu du processus de validation qui démarre après que vous cliquez sur Valider la correction pour un problème. Ce processus peut prendre plusieurs jours. Vous recevrez des notifications de progression par e-mail.

  1. Lorsque vous cliquez sur Valider la correction, la Search Console vérifie immédiatement quelques pages.
    • Si l'instance actuelle est présente sur l'une de ces pages, la validation se termine et l'état de validation reste inchangé.
    • Si l'échantillon de pages ne comporte pas l'erreur actuelle, la validation continue et son état devient Démarré. Si d'autres problèmes sans rapport sont détectés au cours de l'étape de validation, ils sont décomptés du type de problème qui fait l'objet de l'analyse et la validation se poursuit.
  2. La Search Console analyse la liste d'URL connues concernées par ce problème. Seules les URL qui contiennent des instances connues du problème sont mises en attente pour être explorées à nouveau, et non le site entier. La Search Console conserve un enregistrement de toutes les URL vérifiées dans l'historique de validation, accessible depuis la page d'informations sur le problème.
  3. Lorsqu'une URL est vérifiée :
    1. Si le problème n'est pas trouvé, l'état de validation de l'instance devient Conforme. S'il s'agit de la première instance vérifiée après le démarrage de la validation, l'état de validation du problème devient Excellent.
    2. Si l'URL n'est plus accessible, l'état de validation de l'instance devient Autre (ce qui n'est pas un état d'erreur).
    3. Si l'instance est toujours présente, l'état du problème devient Échec et la validation prend fin. S'il s'agit d'une nouvelle page découverte grâce à l'exploration normale, elle est considérée comme une autre instance du problème existant.
  4. Lorsque toutes les URL faisant l'objet d'erreurs et d'avertissements ont été vérifiées, et que le nombre de problèmes est 0, l'état du problème devient Réussi. Important : même lorsque le nombre de pages concernées passe à 0 et que l'état du problème devient Réussi, l'étiquette de gravité d'origine reste affichée (Erreur ou Avertissement).

Même si vous ne cliquez jamais sur "Démarrer la validation", Google peut détecter les instances corrigées d'un problème. Si Google détecte que toutes les instances d'un problème ont été corrigées au cours de l'exploration normale, il remplace l'état du problème par "Non applicable" dans le rapport.

Dans quels cas un problème est-il considéré comme "résolu" pour une URL ou un élément ?

Un problème est marqué comme résolu pour une URL lorsque l'une des conditions suivantes est remplie :

  • Lorsque l'URL est explorée et que le problème n'est plus détecté sur la page. Pour une erreur de balise AMP, cela peut signifier que vous avez soit corrigé, soit supprimé la balise (si celle-ci n'est pas obligatoire). Lors d'une tentative de validation, l'état sera considéré comme "Réussi".
  • Si la page n'est pas disponible pour Google pour une raison quelconque (page supprimée, marquée "noindex", nécessitant une authentification, etc.), le problème sera considéré comme résolu pour cette URL. Lors d'une tentative de validation, il est classé dans l'état de validation "Autre".

Nouvelle validation

Lorsque vous cliquez sur Revalider après l'échec d'une validation, la validation redémarre pour toutes les instances dont la validation a échoué, ainsi que les nouvelles instances du problème découvertes lors de l'exploration normale.

Vous devez attendre la fin d'un cycle de validation avant d'en demander un autre, même si vous avez résolu certains problèmes pendant le cycle en cours.

Les instances qui ont réussi la validation (Réussi) ou qui ne sont plus accessibles (Autre) ne sont plus vérifiées et sont supprimées de l'historique lorsque vous cliquez sur Revalider.

Historique de validation

Vous pouvez voir la progression d'une demande de validation en cliquant sur le lien des détails de la validation sur la page d'informations du problème.

Les éléments de l'historique de validation sont regroupés par URL dans le rapport AMP et le rapport sur l'état de l'indexation. Dans le rapport sur l'ergonomie mobile et celui concernant les résultats enrichis, les éléments sont regroupés par une combinaison d'URL et d'élément de données structurées (déterminée par la valeur Nom de l'élément). L'état de validation s'applique au problème spécifique que vous examinez. Il se peut que l'état "Réussi" soit attribué à un des problèmes sur une page, alors que d'autres problèmes soient encore considérés en "Échec", "En attente de validation" ou "Autre".

État de validation du problème

Les états de validation suivants s'appliquent à un problème donné :

  • Non démarré : vous n'avez jamais commencé de tentative de validation pour une ou plusieurs pages comportant une instance de ce problème. Étapes suivantes :
    1. Cliquez sur le problème pour consulter les détails de l'erreur. Inspectez les pages individuellement pour voir des exemples de l'erreur sur la page en ligne grâce au test AMP. Si le test AMP n'affiche pas l'erreur sur la page, cela signifie que vous l'avez corrigée après que Google a trouvé l'erreur et généré ce rapport de problème.
    2. Cliquez sur "En savoir plus" sur la page d'informations pour voir les détails de la règle qui a été enfreinte.
    3. Cliquez sur une ligne d'exemple d'URL dans le tableau pour obtenir des détails sur cette erreur spécifique.
    4. Corrigez vos pages, puis cliquez sur Valider la correction pour que Google les réexplore. Google vous informera de la progression de la validation. La validation dure entre quelques jours et deux semaines environ. Nous vous prions de bien vouloir patienter. 
  • Commencé : vous avez commencé une tentative de validation et aucune instance restante du problème n'a été trouvée pour l'instant. Étape suivante : Google enverra des notifications au fur et à mesure de la validation, vous indiquant ce qu'il faut faire, si nécessaire.
  • Excellent : vous avez lancé une tentative de validation et toutes les instances de problème qui ont été vérifiées jusqu'à présent ont été corrigées. Étape suivante : vous n'avez aucune action à effectuer, mais Google enverra des notifications au fur et à mesure de la validation vous indiquant ce qu'il faut faire.
  • Réussi : toutes les instances connues du problème ont disparu (ou l'URL concernée n'est plus disponible). Vous avez dû cliquer sur "Valider la correction" pour accéder à cet état (si les instances disparaissaient sans que vous demandiez la validation, l'état deviendrait Non applicable). Étape suivante : vous n'avez rien de plus à faire.
  • Non applicable : Google a constaté que le problème a été résolu sur toutes les URL, même si vous n'avez jamais lancé de tentative de validation. Étape suivante : vous n'avez rien de plus à faire.
  • Échec : un certain nombre de pages contiennent toujours ce problème après que vous avez cliqué sur "Valider". Étapes suivantes : corrigez le problème et procédez à une nouvelle validation.

État de validation de l'instance

Une fois la validation demandée, toutes les instances de problème connues se voient attribuer l'un des états de validation suivants pour un problème spécifique (les états Réussi et Autre ne sont pas utilisés dans le rapport sur l'état de l'indexation) :

  • En attente de validation : mise en attente pour validation. La dernière fois que Google a vérifié, cette instance de problème existait.
  • Réussi : Google a vérifié l'instance de problème et elle n'existe plus. Cet état ne peut être atteint que si vous avez explicitement cliqué sur Valider pour cette instance de problème.
  • Échec : Google a vérifié l'instance du problème et elle est toujours présente. Cet état ne peut être atteint que si vous avez explicitement cliqué sur Valider pour cette instance de problème.
  • Autre : Google n'a pas pu atteindre l'URL hébergeant l'instance ou (pour les données structurées) n'a plus trouvé l'élément sur la page. Cet état est considéré comme équivalent à Réussi.

Sachez que la même URL peut avoir des états différents pour des problèmes différents. Par exemple, si une même page contient à la fois le problème X et le problème Y, l'état de validation du problème X peut être Réussi et celui du problème Y sur la même page peut être En attente.

 

Problèmes connus

Les problèmes suivants sont connus dans cette version bêta de la nouvelle Search Console. Il n'est pas nécessaire de nous les signaler, mais nous aimerions connaître votre avis sur les autres fonctionnalités ou d'éventuels problèmes que vous avez repérés. Utilisez le système de commentaires intégré dans la barre de navigation.

  • Certains problèmes ont des noms longs qui ne sont pas faciles à comprendre.
  • Il peut y avoir un décalage entre le moment où un problème est ajouté au graphique et le moment où il est ajouté au tableau.
  • L'expérience pour mobile est toujours en cours d'élaboration.
  • Les ensembles de propriétés ne sont pas encore pris en charge.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?