Premiers pas avec l'obligation de conservation Google Vault

L'obligation de conservation vous permet d'éviter la suppression de données associées à des dépositaires des données, qu'il s'agisse de comptes individuels ou de tous les comptes d'une unité organisationnelle.

Les obligations de conservation sont différentes des règles de conservation, car elles n'expirent jamais. Si un utilisateur fait l'objet d'une obligation de conservation, son compte ne peut pas être supprimé par un administrateur Google Workspace tant que cette obligation n'est pas levée. De plus, vous ne pouvez pas transférer les données de l'utilisateur si elles font l'objet d'une conservation.

Les données conservées ne peuvent être supprimées définitivement que lorsqu'un utilisateur Vault supprime l'obligation de conservation, qu'un opérateur est retiré de l'obligation ou qu'un utilisateur perd sa licence Vault.

Quelles sont les données protégées par l'obligation de conservation ?

Les données conservées varient selon les services Google :

  • Gmail : messages et pièces jointes stockés dans Gmail, y compris les contenus des dossiers Messages envoyés, Brouillons (non supprimés uniquement), Corbeille, Archive et Spam
  • Groupes : messages contenus dans Google Groupes (jusqu'à ce que le groupe soit supprimé)
  • Chat : messages Google Chat enregistrés (historique).
  • Drive : contenu des Drive des utilisateurs et, éventuellement, des Drive partagés associés (sauf dossiers et raccourcis) Les obligations de conservation Drive s'appliquent également aux enregistrements Meet et aux fichiers journaux associés, ainsi qu'aux sites créés avec la nouvelle version de Google Sites. Remarque : Une obligation de conservation n'empêche pas les utilisateurs de modifier les fichiers dans Drive. En revanche, toutes les versions des fichiers Google Docs, Sheets, Slides, Sites et Drawings sont conservées.
  • Voice : SMS, messages vocaux avec leurs transcriptions et journaux d'appels Google Voice

Pour en savoir plus, consultez Types de données acceptés.

Priorité des règles de conservation et de conservation

  • Les obligations de conservation prévalent sur les règles de conservation. Si une règle de conservation est configurée pour supprimer définitivement les données à la fin de la période de conservation, les données soumises à une obligation de conservation ne sont supprimées qu'une fois que l'obligation de conservation est levée.
  • Les obligations de conservation s'ajoutent les unes aux autres. Une obligation de conservation ne peut pas en remplacer une autre.

    Si, par exemple, vous créez deux obligations de conservation pour Gmail :

    1. L'obligation de conservation A s'applique à l'utilisateur jwong@example.com et établit une correspondance avec les messages grâce à la mention projet X.

    2. L'obligation de conservation B s'applique au même utilisateur et établit une correspondance avec les messages grâce au terme budget.

    En appliquant ces deux obligations de conservation, Vault préserve les messages qui contiennent projet X ou budget pour jwong@example.com. Si vous supprimez l'obligation A, les messages correspondant à l'obligation B seront toujours préservés, mais les autres pourront être supprimés définitivement.

Quand les données conservées sont-elles supprimées ?

Une obligation de conservation protège les données jusqu'à ce qu'un des événements suivants se produise :

  • L'obligation est supprimée : les données ne faisant pas l'objet d'autres obligations de conservation sont immédiatement soumises aux règles de conservation applicables. Les données supprimées depuis plus de 30 jours par les utilisateurs risquent d'être immédiatement supprimées définitivement.
  • Un dépositaire est supprimé d'une obligation de conservation : les données ne faisant pas l'objet d'autres obligations de conservation sont immédiatement soumises aux règles de conservation applicables. Les données supprimées depuis plus de 30 jours par les utilisateurs risquent d'être immédiatement supprimées définitivement.
  • L'utilisateur ne dispose plus de licence Vault : un utilisateur doit avoir une licence Vault pour que ses données soient préservées. Si un utilisateur faisant l'objet d'une obligation de conservation va passer à une édition inférieure de Google Workspace qui n'inclut pas une licence Vault pour tous les comptes, attribuez-lui d'abord une licence complémentaire pour protéger ses données. Sinon, l'obligation de conservation ne s'appliquera plus à cet utilisateur et des données risquent d'être supprimées définitivement sans délai.
  • Un fichier n'est plus partagé avec un dépositaire : les données qui ne sont plus partagées avec un dépositaire sont immédiatement soumises aux règles de conservation applicables.

Gérer les obligations de conservation

Pour conserver des données, vous devez disposer du droit Vault Gérer les obligations de conservation et accéder à un litige.

Vous pouvez examiner les obligations de conservation par litige ou pour tous les litiges. Pour en savoir plus, consultez Examiner l'ensemble des obligations de conservation de votre organisation.

Si vous devez changer les dépositaires faisant l'objet d'une obligation de conservation, vous pouvez la modifier. Lorsque vous êtes prêt à clore un litige et libérer les données des dépositaires de leur obligation de conservation, vous pouvez la supprimer.

Questions fréquentes

Tout développer  |  Tout réduire et revenir en haut de la page

Quelle est la différence entre une obligation et une règle de conservation ?

Les obligations et règles de conservation s'appliquent toutes deux aux données dans Vault, mais présentent des différences importantes:

  Obligations de conservation Règles de conservation

Utilisation

Les obligations de conservation sont généralement définies en réponse à une enquête ou à un litige.

Les règles de conservation sont définies afin de contrôler proactivement la durée pendant laquelle les données doivent être conservées.

Champ d'application Les obligations de conservation peuvent s'appliquer aux éléments suivants :
  • Comptes de particuliers
  • Unités organisationnelles
  • Groupes

Les règles de conservation peuvent s'appliquer aux éléments suivants:

  • Utilisateurs dans des unités organisationnelles ou des groupes
  • Entités de produits telles que les Drive partagés et les espaces Chat

Remarque : Les règles de conservation ne peuvent pas être appliquées à des comptes individuels, sauf par une recherche de termes correspondants.

Période de conservation

Les obligations de conservation conservent les données indéfiniment, jusqu'à la suppression des procédures.

Les règles de conservation conservent les données pendant un laps de temps défini, qui peut durer un certain nombre de jours ou indéfiniment.

Priorité

Les obligations de conservation sont prioritaires sur les règles de conservation. Lorsqu'une procédure est supprimée, les données sont immédiatement soumises aux règles de conservation en vigueur.

Les règles de conservation ne s'appliquent pas aux données soumises à une obligation de conservation tant que celle-ci n'est pas supprimée.

Les règles personnalisées prévalent sur les règles par défaut, même lorsque la date d'expiration des règles par défaut est ultérieure. Les données peuvent être supprimées des systèmes de production Google lorsque la dernière règle de conservation applicable expire.

Accéder

Seuls les utilisateurs Vault ayant accès au litige peuvent voir qui fait l'objet d'une obligation de conservation et les éléments qui sont stockés.

Seuls les utilisateurs Vault disposant des droits liés aux règles de conservation peuvent gérer ces règles.

Pourquoi ne pas définir une obligation de conservation pour l'unité organisationnelle racine ?

Nous vous recommandons de ne pas définir d'obligation de conservation pour l'unité organisationnelle racine de votre organisation pour les raisons suivantes :

  • Les administrateurs Google Workspace ne pourront supprimer aucun compte utilisateur.
  • Vous risquez d'accroître les risques qu'encourt votre organisation en conservant des données inutiles.
  • Il se peut que les coûts d'ediscovery augmentent, car vous disposerez d'une plus grande quantité de données à analyser et à traiter.

Envisagez plutôt d'appliquer des règles de conservation à plus grande échelle et contactez votre équipe juridique pour identifier les utilisateurs, unités organisationnelles ou groupes spécifiques devant faire l'objet d'une obligation de conservation.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?

Comment pouvons-nous l'améliorer ?
Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal