Attributs de la route

La section Attributs permet de saisir des informations importantes sur une route. Ces informations enrichissent les cartes et améliorent la précision des itinéraires routiers.

Importance

Pour en savoir plus, consultez notre article relatif à l'importance des routes.

Type d'itinéraire

Vous pouvez définir un type d'itinéraire en fonction de l'importance et de la circulation de la route, ainsi que de la façon dont elle est reliée aux autres routes. Ces types peuvent être très différents, d'une autoroute à un simple sentier. La définition du type d'itinéraire contribue à améliorer les itinéraires Google Maps en améliorant la précision de l'affichage des routes sur la carte.

Sélectionnez dans le menu déroulant le type d'itinéraire le plus adapté parmi les options disponibles. Voici les plus courantes :

  • Autoroute de niveau 1 à 9
  • Itinéraire
  • Itinéraire de cyclotourisme
  • Sentier

Remarque : Les types d'itinéraires affichés dans le menu déroulant sont spécifiques au pays dans lequel vous ajoutez ou modifiez un itinéraire. Par exemple, vous avez la possibilité de sélectionner l'option "Route asiatique" pour l'Inde et l'option "Autoroute Interstate" pour les États-Unis.

Voies

Le nombre de voies correspond au nombre de véhicules pouvant circuler en parallèle sur la route. Pour définir le nombre total de voies carrossables sur la route tracée, sélectionnez le nombre de voies approprié. Vérifiez le nombre de voies sélectionné sur les images satellite et Street View, le cas échéant.

  • Routes à sens unique : indiquez le nombre total de voies présentes sur la route.
  • Routes à double sens non divisées : si la circulation est à double sens, indiquez le nombre total de voies des deux côtés de la route.
  • Bifurcations : lorsqu'une route bifurque en deux parties distinctes séparées par une barrière physique ou une ligne médiane au sol, l'attribut "Voies" doit être défini séparément pour chaque côté de la route.

Remarque : Certaines sections de route peuvent jouer un rôle d'entonnoir avec l'augmentation ou la réduction du nombre de voies sur toute leur longueur. Indiquez le nombre total de voies disponibles dans la partie la plus étroite de la section. Par exemple, la route d'accès au quai d'accostage d'un ferry peut comprendre 10 voies ou plus dans sa partie la plus large, puis plus que trois dans sa partie la plus étroite. Dans ce cas, indiquez que la route comporte trois voies.

Vitesse max.

Vitesses par défaut spécifiques aux pays : dans chaque pays, les routes présentent une limitation de vitesse par défaut en fonction de leur importance, du type de revêtement et des consignes applicables dans le pays. Si vous n'êtes pas sûr de connaître la valeur de la vitesse, laissez l'option par défaut. Il est possible que certaines sections présentent des limitations de vitesse différentes. Aussi, pour améliorer les itinéraires calculés, il est nécessaire de modifier cet attribut. Vérifiez les limitations de vitesse sur les panneaux de signalisation sur les images [link] Street View, le cas échéant.

Par exemple, les routes locales ont des limitations de vitesse faibles (30 km/h ou 25 miles/h), alors que sur les autoroutes, les limitations sont plus élevées (100 km/h ou 65 à 75 miles/h).

Limitations de vitesse variables : certaines régions ont mis en place des "zones à vitesse variable". Des panneaux électroniques de limitations de vitesse, généralement situés au-dessus des voies, sont installés dans ces zones. La vitesse sur ces routes doit également correspondre à la vitesse maximale autorisée par la loi.

Séparateur

Un séparateur sépare les différentes voies de circulation et empêche les véhicules de tourner. Pour cette option, plusieurs choix sont possibles :

  • Aucun séparateur : utilisez cette option si les voies de la section de route ne sont séparées ni par une glissière de sécurité, ni par un marquage au sol. Si une route bifurque en deux portions à sens unique, la valeur de l'attribut "Séparateur" doit être "Aucun séparateur", car la bifurcation implique l'existence du séparateur.
  • Séparateur : sélectionnez cette option s'il existe une séparation physique entre les voies de circulation et des interdictions de tourner. Si vous connaissez le type de séparateur (ou s'il est clairement visible sur les images satellite), vous pouvez sélectionner une valeur plus spécifique dans le menu déroulant.
  • Ligne blanche continue : sélectionnez cette option si un marquage au sol sépare les voies de circulation et interdit aux véhicules de tourner.

Remarque : Les réflecteurs de sol, ou plots réflecteurs, doivent être considérés comme un marquage au sol lors de la définition de l'attribut "Séparateur" d'une route.

Direction

Cet attribut permet d'indiquer le sens de circulation des routes. En France, les véhicules circulent sur la voie de droite. En revanche, dans certains pays, tels que l'Inde et le Royaume-Uni, ils circulent sur la voie de gauche. L'attribut "Direction" peut prendre les valeurs suivantes :

  • Circulation interdite : route interdite à la circulation.
  • Double sens : route sur laquelle les véhicules circulent en double sens.
  • Sens unique (A vers B)/Sens unique (B vers A) : route sur laquelle les véhicules circulent en sens unique. En fonction du sens de circulation, sélectionnez "A vers B" ou "B vers A". Les repères A et B représentent les extrémités de la route sur le plan.

Dans la mesure du possible, utilisez les images Street View et les images satellite pour vérifier le sens de circulation.

Niveau

Dans la plupart des cas, lorsque des paliers sont ajoutés, l'attribut "Niveau" correspondant doit également être ajouté. Les niveaux de route suivants peuvent être représentés dans Map Maker :

  • Pont : section de route qui passe au-dessus d'une route unique, d'une étendue d'eau, d'une vallée ou de n'importe quel autre élément géographique linéaire. Lorsqu'une section de route passe au-dessus d'une autre route ou d'une voie ferrée, les paliers doivent prendre la valeur "Pont".
  • Tunnel : un tunnel est un passage souterrain permettant de traverser des éléments géographiques naturels (montagnes, rivières, étendues d'eau, etc.), ou de circuler sous une zone urbaine saturée.
  • Au sol : route non surélevée par rapport aux autres éléments géographiques.
  • Passerelle : longue section de route ou de voie ferrée surélevée, passant ou non au-dessus de plusieurs éléments géographiques linéaires.

Remarque : Les attributs "Paliers" et "Niveau" ne doivent être définis que pour la section de route passant au-dessus ou en dessous d'un autre élément géographique.

Type de revêtement

Sélectionnez le type de revêtement pour indiquer si un sentier est goudronné ou non, ou pour spécifier le type de matériau utilisé pour sa construction.

État de la route

Sélectionnez l'état de la route. Les routes en bon état sont utilisées en priorité pour les itinéraires. Définissez cet attribut en fonction de votre expérience personnelle. En général, les images Street View et les images satellite ne permettent pas d'évaluer la qualité de la route.

  • Bon : route en bon état qui permet une circulation fluide.
  • Mauvais : route mal entretenue, non adaptée à la conduite

État de la construction

Définissez cet attribut pour indiquer qu'une route est en cours de construction ou ouverte à la circulation.

  • Démarré : routes en construction qui ne sont pas encore ouvertes à la circulation.
  • Planifié : routes qui n'existent pas encore physiquement, mais qui font l'objet d'un plan ou d'un projet.
  • Fermeture pour travaux : routes temporairement fermées pour travaux pour une durée supérieure à 24 heures.
  • Ralentissements en raison de travaux : routes en travaux, mais non fermées à la circulation.
  • Terminé : état par défaut des routes qui ne sont pas en travaux. À utiliser pour la plupart des routes.

Accès à la route

L'attribut "Accès à la route" permet d'indiquer si une route est publique ou fait partie d'une zone privée, dont l'accès est limité.

Public : certaines destinations publiques (les centres commerciaux ou les hôpitaux, par exemple) sont fermées par des grilles, car elles disposent d'horaires d'ouverture ou leur accès est payant. Ces zones ne sont pas privées, puisqu'elles sont ouvertes à tous et ne nécessitent pas de contrôle de sécurité.

Privé : une route privée appartient à une personne ou à une entreprise, qui en assure également l'entretien. Elle est interdite à la circulation normale. Une route privée conduit à des zones fermées au public, telles qu'une base militaire ou un quartier à accès contrôlé. Lorsque l'accès à une route est défini sur "Privé", celle-ci n'est pas utilisée dans les itinéraires, à moins que la destination soit située sur cette route ou qu'il s'agisse du seul trajet possible.

Notoriété

La notoriété d'un élément géographique indique dans quelle mesure l'élément est connu. Cet attribut détermine l'ordre d'affichage des éléments géographiques dans les résultats de recherche

  • Normale : niveau de notoriété par défaut des éléments géographiques, à utiliser pour la plupart des routes ou pour celles dont vous n'êtes pas certain de la notoriété.
  • Rue : éléments géographiques connus principalement des habitants de la rue. Il s'agit généralement de routes terminales ou locales. Exemple : rue du Moulin.
  • "Quartier" ou "Commune" : niveau de notoriété des éléments géographiques connus dans la commune ou le quartier, par exemple des routes locales et des artères secondaires. Exemple : avenue Valade.
  • Ville : niveau de notoriété des éléments géographiques connus à l'échelle d'une ville. Ces routes sont peu nombreuses, et vous ne devez utiliser ce niveau de notoriété que pour les axes importants d'une ville, tels que les artères principales ou les routes secondaires. Exemple : boulevard de Strasbourg.
  • "Arrondissement" ou "Région/Département" : niveau de notoriété des éléments géographiques connus à l'échelle d'un arrondissement, d'une région ou d'un département, selon le découpage administratif du pays. Ce niveau de notoriété s'applique en général aux routes principales, aux autoroutes et aux voies rapides au sein d'une région ou d'un département. Exemple : RN 165.
  • Pays : niveau de notoriété concernant exclusivement les grands axes d'un pays, par exemple les routes principales, les autoroutes et les voies rapides desservant plusieurs régions ou départements. Exemple : A1.
  • Monde : niveau de notoriété applicable aux routes connues dans le monde entier. Seules les routes particulièrement célèbres peuvent prétendre à ce niveau de notoriété. Exemples : U.S. Route 66, Abbey Road.

Nature du segment

Cet attribut permet d'indiquer l'utilisation qui est faite d'une section de route.

  • Bretelle : voie qui relie deux routes ne se croisant pas et qui fluidifie la circulation, car elle permet d'accéder à des routes prioritaires ou de les quitter.
  • Intersection circulaire : section de route faisant partie d'un rond-point dont l'îlot central est traversé par une route prioritaire.
  • Route en espace clos/parking : route située à l'intérieur d'une zone couverte, telle qu'un centre commercial, où des places de parking sont prévues de chaque côté de la route.
  • Zone piétonne (interdite aux voitures) : voie goudronnée ou non, réservée exclusivement aux piétons. Elle est interdite aux vélos et aux véhicules classiques, mais les tramways, les bus, les véhicules de livraison, de maintenance et de secours peuvent l'emprunter. Vous ne devez utiliser l'attribut "Zone piétonne" qu'en conjonction avec l'importance "Interdit aux véhicules motorisés".
  • Voie de tourne-à-droite/à-gauche  : section, souvent appelée "voie d'accès", reliant deux routes présentant une intersection directe et permettant de contourner cette intersection.
  • Échangeur autoroutier : voie reliant directement une autoroute à une autre. Cette option est prioritaire sur toutes les autres catégories de bretelles, telles que les bretelles d'accès ou de sortie.
  • Rond-point/giratoire : jonction composée d'un îlot central autour duquel les véhicules circulent.
  • Voie de contournement de rond-point : section de route qui permet aux véhicules de contourner un rond-point ou un giratoire et tourner librement vers la gauche ou vers la droite.

Paliers

Les paliers permettent d'indiquer si des routes qui semblent au-dessus les unes des autres sur la carte se croisent ou non.

  • Pont : section de route qui est située au-dessus d'une route de surface.
  • Souterrain : section de route qui est située en dessous d'une route de surface.
  • Surface : section de route qui est située au niveau du sol.

Plusieurs routes (y compris des sections de pont ou de tunnel) peuvent passer les unes au-dessus des autres. De la route la plus basse à la route la plus élevée, voici l'ordre des paliers : "Souterrain 2", "Souterrain 1", "Surface", "Pont 1", "Pont 2", "Pont 3", "Pont 4", "Pont 5".

Accès pour piétons et cyclistes

Les pistes cyclables sont des voies, des pistes ou des chemins réservés aux cyclistes et/ou aux piétons. Vous pouvez modifier les attributs "Accès vélos", "Recommandations vélos" et "Accès piétons".

Accès vélos

Cet attribut indique l'accessibilité de la route aux vélos.
  • Inconnu : option par défaut pour toutes les routes. Les cyclistes sont autorisés à circuler sur cette section de route, sauf si l'importance de la section est définie sur "Voie rapide" ou "Autoroute".
  • Accès autorisé, pas de piste cyclable : routes sur lesquelles les vélos sont autorisés, même s'il n'existe pas de piste cyclable.
  • Piste cyclable sur route : routes sur lesquelles les pistes cyclables sont matérialisées par des bandes, des panneaux et des marquages au sol.
  • Interdit aux vélos : routes que les cyclistes n'ont pas le droit d'emprunter.
  • Voie/Piste parallèle réservée : routes dont l'usage est réservé uniquement aux cyclistes.

Recommandations vélos

Cet attribut définit dans quelle mesure la route est adaptée aux vélos.
  • À privilégier : routes recommandées aux cyclistes.
  • À éviter : routes sur lesquelles la circulation pour les cyclistes n'est pas explicitement interdite, mais qu'il vaut mieux éviter à vélo.

Accès piétons

Cet attribut indique dans quelle mesure la route est accessible aux piétons.
  • Inconnu : les piétons peuvent circuler sur cette section de route, sauf si la priorité est définie sur "Voie rapide" ou sur "Autoroute". Il s'agit de l'option par défaut pour toutes les routes.
  • Accès autorisé, pas de trottoir : routes sur lesquelles les piétons peuvent circuler, mais qui ne comportent pas de trottoir.
  • Trottoir : routes disposant d'un trottoir destiné aux piétons.
  • Interdit aux piétons : routes interdisant tout accès aux piétons.
    • Si une route est marquée comme étant interdite aux piétons dans un sens de circulation, l'accès aux piétons est interdit des deux côtés de la route dans ce sens de circulation.
    • Voir un exemple :
      Sur l'image ci-dessous, si l'accès aux piétons est interdit sur un côté de la route dans le sens de circulation allant de A à B, il l'est également sur l'autre côté :

Plage d'adresses

L'attribut "Plage d'adresses" désigne une plage de numéros de bâtiments ou de parcelles, répartis de part et d'autre de la section de route. Si vous définissez un tel attribut, cela signifie que tous les numéros de position et de bâtiment de la section de route sont compris dans cette plage. La plage d'adresses indique la direction. En théorie, les numéros doivent être répartis de façon uniforme sur la longueur du segment. Exemple : les maisons sont numérotées par section.

Bonnes pratiques :

  • Saisissez un préfixe et un suffixe pour les plages d'adresses dès que cela est possible. Exemple : A-1 à A-10 ou 10C à 20C. Si les plages ne contiennent pas de lettres, laissez ce champ vide.
  • Saisissez la plage d'adresses, en partant du premier bâtiment ou du premier numéro de parcelle jusqu'au dernier, dans les sections Du numéro et Au numéro.
  • Cochez la case Nombres pairs d'un côté de la rue et impairs de l'autre si les numéros des bâtiments ou des parcelles sont tous pairs d'un côté de la rue, et tous impairs de l'autre. Par exemple, la rue Jean Jaurès comporte les bâtiments n° 10, 12 et 14 du point A au point B, et les bâtiments n° 15, 13, et ainsi de suite, du point B au point A.