Activer ou désactiver la validation des points de terminaison

En tant qu'administrateur, la validation des points de terminaison vous permet d'afficher des informations sur les appareils fonctionnant sous Chrome OS ou disposant du navigateur Chrome qui accèdent aux données de votre organisation. Vous pouvez par exemple consulter les informations sur le système d'exploitation, l'appareil et l'utilisateur pour les appareils personnels et les appareils détenus par votre organisation. Grâce à l'accès contextuel, vous pouvez contrôler l'accès des appareils aux applications en fonction de l'emplacement, de l'état de sécurité ou d'autres attributs.

Ordinateurs compatibles

  • Apple Mac OS X El Capitan (10.11) et versions ultérieures
  • Appareils équipés de Chrome OS
  • Linux Debian et Ubuntu
  • Microsoft Windows 7 et 10

Configurer la validation des points de terminaison

Tout ouvrir   |   Tout fermer

Étape 1 : Activez la validation des points de terminaison dans la console d'administration

La validation des points de terminaison est généralement activée par défaut. Si vous l'avez désactivée, procédez comme suit pour la réactiver :

Avant de commencer : pour appliquer le paramètre à certains utilisateurs uniquement, placez leur compte dans une unité organisationnelle.
  1. Connectez-vous à la Console d'administration Google.

    Connectez-vous avec votre compte administrateur (ne se terminant pas par "@gmail.com").

  2. Sur la page d'accueil de la console d'administration, accédez à Appareils.
  3. Sur la gauche, cliquez sur Paramètres puis Configuration.
  4. Cliquez sur Synchronisation des points de terminaison.
  5. Pour appliquer le paramètre à tous les utilisateurs, vérifiez que l'unité organisationnelle racine est sélectionnée. Sinon, sélectionnez une unité organisationnelle enfant.
  6. Cochez l'option Autoriser la création de rapports pour les ordinateurs de bureau via l'extension du navigateur.
  7. Cliquez sur Enregistrer. Si vous avez configuré une unité organisationnelle enfant, vous pourrez peut-être hériter des paramètres d'une unité organisationnelle parent ou les remplacer.
Étape 2 : Installez l'extension Endpoint Verification

Option 1 : Autoriser les utilisateurs à installer l'extension

Pour les appareils Linux, Mac et Windows, l'utilisateur peut installer lui-même l'extension. Pour en savoir plus et connaître la procédure à suivre, consultez l'article Autoriser un administrateur à surveiller votre ordinateur.

Option 2 : Installer d'office l'extension dans la console d'administration

Avant de commencer : pour appliquer le paramètre à certains utilisateurs uniquement, placez leur compte dans une unité organisationnelle.
  1. Connectez-vous à la Console d'administration Google.

    Connectez-vous avec votre compte administrateur (ne se terminant pas par "@gmail.com").

  2. Sur la page d'accueil de la console d'administration, accédez à Appareils.
  3. Cliquez sur Chrome puis Applications puis Applications et extensions.
  4. Pour appliquer le paramètre à tous les utilisateurs, vérifiez que l'unité organisationnelle racine est sélectionnée. Sinon, sélectionnez une unité organisationnelle enfant.
  5. Placez le curseur sur Ajouter, puis cliquez sur Ajouter par ID "".
  6. Dans le champ ID de l'extension, saisissez callobklhcbilhphinckomhgkigmfocg. Copiez le code afin d'éviter les erreurs.
  7. Dans le menu situé sous le champ, sélectionnez À partir du Chrome Web Store, puis cliquez sur Enregistrer.
  8. Dans le panneau d'options des applications qui s'ouvre, accédez à la section Gestion des certificats, puis procédez comme suit :
    1. À côté de Autoriser l'accès aux clés, cliquez sur Activer "".
    2. À côté de Autoriser la demande des clés d'entreprise, cliquez sur Activer "".
    3. Fermez le panneau.
  9. Dans le tableau des applications, cliquez sur la flèche vers le bas Flèche vers le bas à la ligne "Validation des points de terminaison", puis sélectionnez une option :
    • Pour installer l'application d'office et l'épingler à la barre d'outils sur les appareils équipés de Chrome OS, sélectionnez Forcer l'installation et épingler.
    • Pour installer l'application d'office, sélectionnez Forcer l'installation.
  10. Cliquez sur Enregistrer. Si vous avez configuré une unité organisationnelle enfant, vous pourrez peut-être hériter des paramètres d'une unité organisationnelle parent ou les remplacer.

En principe, les modifications prennent effet en quelques minutes, mais un délai de 24 heures est parfois nécessaire. Pour en savoir plus, consultez l'article Application des modifications aux services Google.  

Option 3 : Ajouter l'extension aux appareils gérés à l'aide d'une règle

Appareils Mac, Windows et Linux

Pour en savoir plus, consultez Définir des règles de navigateur Chrome pour des ordinateurs gérés.

Étape 3 : Installez l'application d'assistance native le cas échéant (Mac, Windows et Linux uniquement)

La fonctionnalité de validation des points de terminaison dispose d'une application d'assistance native, qui est requise pour les systèmes suivants :

  • Windows et Mac avec Chrome 79 et versions antérieures
  • Linux avec n'importe quelle version du navigateur Chrome

Si des utilisateurs installent l'extension Endpoint Verification et que l'application d'assistance native est requise, ils sont automatiquement invités à installer l'application. Pour en savoir plus, consultez Configurer la validation des points de terminaison.

Remarque : N'installez pas l'application d'assistance native si l'appareil est déjà inscrit à la validation des points de terminaison et n'a pas besoin de cette application. Cette configuration peut empêcher l'appareil de créer des rapports sur le serveur. Si un appareil ne crée pas de rapport, désinstallez l'application d'assistance native.

Pour installer l'application d'assistance native sur votre ordinateur ou sur celui d'une autre personne, procédez comme suit :

  1. Téléchargez l'application d'assistance native pour Mac, Windows ou Linux.
  2. Installez-la à l'aide d'un outil de gestion des logiciels tiers.
Étape 4 : (Facultatif) Configurez l'approbation des appareils
Vous pouvez examiner chaque appareil accédant aux données de votre organisation sur lequel la validation des points de terminaison est activée. Vous pouvez marquer ces appareils comme approuvés ou bloqués. Ces libellés attribués aux appareils vous permettent de configurer les niveaux d'accès avec l'accès contextuel. Pour en savoir plus, consultez Contrôler l'accès aux données d'entreprise.

Rechercher les utilisateurs sans validation des points de terminaison

Vous pouvez obtenir la liste des utilisateurs sur l'appareil desquels la validation des points de terminaison n'est pas installée. Si vous le souhaitez, vous pouvez leur envoyer un e-mail pour leur demander de l'installer.

  1. Connectez-vous à la Console d'administration Google.

    Connectez-vous avec votre compte administrateur (ne se terminant pas par "@gmail.com").

  2. Sur la page d'accueil de la console d'administration, accédez à Appareils.
  3. Cliquez sur Points de terminaison.
  4. En haut de la liste des appareils, cliquez sur Ajouter un filtre.
  5. Sélectionnez Exclure : Validation des points de terminaison.
  6. Pour envoyer un e-mail aux utilisateurs qui ne disposent pas de la validation des points de terminaison :
    1. Cochez la case située à côté de chaque appareil.
    2. Cliquez sur Envoyer un e-mail aux utilisateurs "".

      Une nouvelle fenêtre de rédaction d'e-mail s'ouvre avec les utilisateurs que vous avez sélectionnés dans le champ À.

    3. Rédigez votre e-mail et cliquez sur Envoyer.

Désactiver la validation des points de terminaison

Si vous désactivez la validation des points de terminaison, les appareils ajoutés par la suite ne s'afficheront plus dans la console d'administration. Vous pourrez toujours voir les appareils qui étaient surveillés auparavant, mais les informations les concernant ne seront plus mises à jour.

Avant de commencer : pour appliquer le paramètre à certains utilisateurs uniquement, placez leur compte dans une unité organisationnelle.
  1. Connectez-vous à la Console d'administration Google.

    Connectez-vous avec votre compte administrateur (ne se terminant pas par "@gmail.com").

  2. Sur la page d'accueil de la console d'administration, accédez à Appareils.
  3. Sur la gauche, cliquez sur Paramètres puis Configuration.
  4. Cliquez sur Synchronisation des points de terminaison.
  5. Pour appliquer le paramètre à tous les utilisateurs, vérifiez que l'unité organisationnelle racine est sélectionnée. Sinon, sélectionnez une unité organisationnelle enfant.
  6. Décochez l'option Autoriser la création de rapports pour les ordinateurs de bureau via l'extension du navigateur.
  7. Cliquez sur Enregistrer. Si vous avez configuré une unité organisationnelle enfant, vous pourrez peut-être hériter des paramètres d'une unité organisationnelle parent ou les remplacer.

Supprimer un appareil

Lorsque vous supprimez un appareil, il arrête de synchroniser les données professionnelles, mais aucune information n'en est supprimée.

  1. Connectez-vous à la Console d'administration Google.

    Connectez-vous avec votre compte administrateur (ne se terminant pas par "@gmail.com").

  2. Sur la page d'accueil de la console d'administration, accédez à Appareils.
  3. Cliquez sur Points de terminaison.
  4. Sélectionnez l'appareil que vous souhaitez supprimer, puis cliquez sur Supprimer.

 

Google, Google Workspace et les marques et logos associés sont des marques de Google LLC. Tous les autres noms de sociétés et de produits sont des marques des sociétés auxquelles ils sont associés.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?