Dimensions et statistiques personnalisées

Inclure des données non standards dans vos rapports

Les dimensions et les statistiques personnalisées sont similaires aux dimensions et statistiques par défaut figurant dans votre compte Analytics, à une différence près : vous les créez vous-même. Elles peuvent vous servir à collecter et analyser les données dont le suivi n'est pas effectué automatiquement par Analytics.

Cet article aborde les points suivants :

Présentation

Grâce aux dimensions et aux statistiques personnalisées, vous pouvez combiner des données Analytics et non-Analytics, par exemple des données CRM. Exemple :

  • Si vous stockez le sexe des utilisateurs connectés dans un système de CRM, vous pouvez associer ces informations à vos données Analytics afin de visualiser les pages vues par sexe.
  • Si vous êtes développeur de jeux, des statistiques telles que "Record" ou "Achèvement des niveaux" peuvent être plus pertinentes pour vous que des statistiques prédéfinies telles que Visionnages de l'écran. En effectuant le suivi de ces données avec les statistiques personnalisées, vous pouvez suivre l'évolution par rapport aux statistiques les plus importantes à vos yeux dans des rapports personnalisés faciles à lire et flexibles.

Les dimensions personnalisées peuvent apparaître sous forme de dimensions principales dans les rapports personnalisés. Vous pouvez également les utiliser sous forme de segments et de dimensions secondaires dans les rapports standards.

Conditions préalables

Les dimensions et les statistiques personnalisées ne peuvent être ajoutées qu'aux propriétés qui utilisent la méthode Universal Analytics ou qui contiennent au moins une vue de rapports associée à une application. Les dimensions et les statistiques personnalisées sont compatibles avec les SDK Google Analytics pour Android et iOS v2.x ou ultérieure, analytics.js et le protocole de mesure.

Les dimensions et les statistiques personnalisées nécessitent une configuration supplémentaire dans votre compte Analytics et au niveau de votre code de suivi. Une fois que vous avez effectué les deux étapes nécessaires à la configuration, vous pouvez utiliser ces dimensions et statistiques dans vos rapports.

Limites et mises en garde

Dans chaque propriété, 20 index sont disponibles pour les différentes dimensions personnalisées, et 20 autres sont destinés aux statistiques personnalisées. Les comptes Google Analytics 360 incluent 200 index pour les dimensions personnalisées et 200 pour les statistiques personnalisées.

Vous ne pouvez pas supprimer les dimensions personnalisées, mais vous pouvez les désactiver. Nous vous conseillons d'éviter de les réutiliser. Lorsque vous modifiez le nom, la portée et la valeur d'une dimension personnalisée, l'ancienne valeur et la nouvelle peuvent être associées au nom de l'ancienne dimension, ou à celui de la nouvelle. Cela entraîne une confusion au niveau des données de vos rapports, et vous ne pourrez pas séparer celles-ci de façon précise à l'aide d'un filtre.

Cycle de vie des dimensions et des statistiques personnalisées

Le cycle de vie des dimensions ou des statistiques personnalisées est constitué de quatre étapes :

  • Configuration : vous définissez vos dimensions et vos statistiques personnalisées à l'aide d'un index, d'un nom et d'autres propriétés comme la portée.
  • Collecte : vous envoyez des valeurs de dimensions et de statistiques personnalisées à Analytics à partir de votre configuration.
  • Traitement : vos données sont traitées à l'aide de vos définitions de dimensions et de statistiques personnalisées, et de tout filtre de vue des rapports.
  • Création de rapports : vous établissez d'autres rapports à l'aide de vos dimensions et statistiques personnalisées dans l'interface utilisateur Analytics.

Configuration

Avant de pouvoir envoyer des valeurs de dimensions et de statistiques personnalisées à Analytics, il convient tout d'abord de les définir dans une propriété Analytics. Chaque propriété Analytics comprend 20 index pour les dimensions personnalisées et 20 autres pour les statistiques personnalisées.

Lorsque vous définissez des dimensions ou des statistiques personnalisées, vous spécifiez leur nom et d'autres valeurs de configuration. Analytics attribue ensuite un numéro d'index que vous utilisez ultérieurement pour référencer la dimension ou la statistique. Les dimensions personnalisées ont les valeurs de configuration suivantes :

  • Nom : le nom de la dimension personnalisée tel qu'il apparaît dans vos rapports.
  • Portée : indique à quelles données la dimension ou statistique personnalisée est appliquée. En savoir plus sur la portée
  • Active : détermine si la valeur de la dimension ou de la statistique personnalisée est traitée. Les dimensions personnalisées inactives apparaissent tout de même dans les rapports, mais leurs valeurs ne sont pas traitées.

Les statistiques personnalisées ont les valeurs de configuration suivantes :

  • Nom : le nom de la statistique personnalisée tel qu'il apparaît dans vos rapports.
  • Type : détermine comment la valeur de la statistique personnalisée s'affiche dans les rapports.
  • Valeur minimale/maximale : les valeurs minimale et maximale qui sont traitées et affichées dans vos rapports.
  • Active : détermine si la valeur de la statistique personnalisée est traitée ou non. Les statistiques personnalisées inactives apparaissent tout de même dans les rapports, mais leurs valeurs ne sont pas traitées.

Les dimensions et les statistiques personnalisées peuvent être définies dans l'interface utilisateur Analytics.

Lorsque vous définissez des dimensions ou des statistiques personnalisées, il faut éviter, si possible, d'en modifier le nom ou la portée. Voir la section Observations sur la mise en œuvre pour en savoir plus sur la manière dont les modifications apportées à ces valeurs peuvent avoir un impact sur la création de vos rapports.

Collecte

Les valeurs de dimensions et de statistiques personnalisées sont envoyées à Analytics au moment de la collecte sous la forme d'une paire de paramètres d'index et de valeur. Le paramètre de l'index correspond au numéro d'index de la dimension ou de la statistique personnalisée qu'Analytics attribue lors de la phase Configuration .

Contrairement aux autres types de données, les dimensions et les statistiques personnalisées sont envoyées à Analytics en tant que paramètres liés aux autres appels tels que les pages vues, les événements ou les transactions e-commerce. De ce fait, les valeurs des dimensions ou des statistiques personnalisées doivent être définies avant de faire une demande de suivi afin d'envoyer ces valeurs à Analytics.

Par exemple, pour définir une valeur de dimension personnalisée, votre code peut se présenter comme suit :

ga('create', 'UA-XXXX-Y', 'auto');

// Définissez la valeur de la dimension personnalisée à l'index 1.
ga('set', 'cd1', 'Level 1');

// Envoyez la valeur de la dimension personnalisée avec un appel de page vue.
ga('send', 'pageview');

Types de statistiques personnalisées

Les statistiques personnalisées de type "Entier" ou "Heure" doivent être envoyées à l'aide de nombres entiers. Quant aux statistiques personnalisées de type "Devise", elles doivent être envoyées comme valeurs décimales fixes selon la devise locale.

Traitement

Lorsque les dimensions personnalisées sont traitées, la portée détermine à quels appels une valeur de dimension particulière est appliquée, tandis que les filtres de vue déterminent quels appels (et les valeurs qui leur sont associées) sont finalement inclus dans la création de rapports.

Portée et priorité

La portée détermine les appels associés à une valeur de dimension personnalisée spécifique. Il existe quatre niveaux de portée : produit, appel, session et utilisateur :

  • Produit : la valeur est appliquée au produit pour lequel elle a été définie (e-commerce amélioré uniquement).
  • Appel : la valeur est appliquée à l'unique appel pour lequel elle a été définie.
  • Session : la valeur est appliquée à tous les appels d'une même session.
  • Utilisateur : la valeur est appliquée à tous les appels dans les sessions actuelles et futures, jusqu'à ce qu'elle soit modifiée ou que la dimension personnalisée soit rendue inactive.
Portée définie au niveau du produit

Lorsqu'une dimension personnalisée dispose d'une portée définie au niveau du produit, la valeur est appliquée uniquement au produit avec lequel la valeur est définie. Étant donné que plusieurs produits peuvent être envoyés dans un appel unique, il en va de même pour plusieurs dimensions personnalisées dont la portée est définie au niveau du produit.

Portée définie au niveau de l'appel

Lorsqu'une dimension personnalisée est associée à une portée définie au niveau de l'appel, la valeur n'est appliquée qu'à l'appel avec lequel la valeur est définie. Les Figure A, Figure B et Figure C ci-dessous illustrent parfaitement ce point :

Figure A : l'utilisateur envoie deux appels (H1, H2). La valeur CD1 (dimension personnalisée 1) de l'appel H2 est définie sur A. Elle n'est appliquée qu'à l'appel H2.
 
Figure B : l'utilisateur envoie un troisième appel (H3). Aucune valeur de dimension personnalisée (CD) n'est définie pour l'appel H3.
 
Figure C : l'utilisateur envoie un quatrième appel (H4). La valeur de dimension personnalisée CD1 de l'appel H4 est définie sur B. Cette valeur n'est appliquée qu'à l'appel H4.


Portée définie au niveau de la session

Lorsque deux valeurs dont la portée est définie au niveau de la session sont configurées au même index dans une session, la dernière valeur définie est prioritaire et est appliquée à tous les appels de cette session. Dans la Figure D ci-dessous, la dernière valeur définie remplace toute valeur précédente définie pour cet index :

Figure A : l'utilisateur envoie un appel (H1) sans valeur de dimension personnalisée CD.
 
Figure B : dans la même session, l'utilisateur envoie un deuxième appel (H2) dont la valeur de dimension personnalisée CD1 est définie sur A. Comme la portée est définie au niveau de la session, la valeur A est également appliquée à l'appel H1.
 
Figure C : l'utilisateur envoie un troisième appel (H3). Aucune valeur de dimension personnalisée CD1 n'est envoyée avec l'appel H3. Cependant, comme la portée est définie au niveau de la session, la valeur A est appliquée automatiquement à l'appel H3.
 
Figure D : l'utilisateur envoie un quatrième appel (H4) avec une nouvelle valeur de dimension personnalisée CD1 définie sur B. La portée définie au niveau de la session applique la valeur B à tous les appels de la session, remplaçant la valeur A dans les appels précédents.


Portée définie au niveau de l'utilisateur

Enfin, si deux valeurs de dimension personnalisée dont la portée est définie au niveau de l'utilisateur sont configurées dans la même session, la dernière valeur définie est prioritaire pour la session actuelle et est appliquée aux sessions futures pour cet utilisateur.

Dans la Figure B ci-dessous, la valeur A de dimension personnalisée CD s'applique à tous les appels dans la session 2, simplement comme une valeur CD définie au niveau de la session. Cependant, dans la Figure C, contrairement à la portée définie au niveau de la session, la valeur CD A continue à être appliquée aux appels dans la troisième session, car la valeur CD1 dispose d'une portée définie au niveau de l'utilisateur :

Figure A : l'utilisateur dispose d'une session avec trois appels (H1, H2, H3). Aucune valeur CD n'est définie.
 
Figure B : le même utilisateur se reconnecte et effectue une autre session, avec trois appels supplémentaires. La valeur CD1 est définie sur A pour l'appel H3. La valeur CD1 est ensuite appliquée à tous les appels de la session.
 
Figure C : l'utilisateur revient pour une troisième session et enregistre trois appels supplémentaires. Si la portée est définie au niveau de l'utilisateur pour la valeur CD1, la valeur A sera appliquée à tous les appels de la session 3.

Filtres

Les filtres de vue peuvent interagir avec les dimensions et les statistiques personnalisées de plusieurs façons.

Les valeurs des dimensions et des statistiques personnalisées sont toutes associées à l'appel avec lequel elles ont été reçues, peu importe la portée. Si cet appel est filtré par un filtre de vue, la dimension ou la statistique personnalisée peut être également filtrée, selon sa portée :

  1. Portée définie au niveau de l'appel : les dimensions personnalisées associées à une portée définie au niveau de l'appel et toutes les statistiques personnalisées sont filtrées si l'appel auquel elles sont liées a également été filtré.
  2. Portée définie au niveau de la session ou de l'utilisateur : les dimensions personnalisées dont la portée est définie au niveau de la session ou de l'utilisateur ne sont pas filtrées, même si l'appel auquel elles sont liées est filtré. Leurs valeurs sont tout de même appliquées à tous les appels de la session actuelle ainsi que des sessions futures si la dimension est associée à une portée définie au niveau de l'utilisateur.

Les dimensions personnalisées peuvent être également utilisées pour générer des filtres de vue. Cela entraînera le filtrage des appels selon la portée de la dimension personnalisée. Par exemple, filtrer une valeur de dimension personnalisée dont la portée est définie au niveau de l'utilisateur permet de filtrer les sessions actuelles et futures de l'ensemble des utilisateurs associés à cette valeur.

Rapports

Une fois les étapes de collecte, de configuration et autres étapes de traitement du pipeline terminées, les dimensions et les statistiques personnalisées deviennent disponibles via l'interface de création de rapports de l'utilisateur.

Les dimensions et les statistiques personnalisées sont disponibles dans les rapports personnalisés et peuvent être utilisées avec des segments avancés. Les dimensions personnalisées peuvent également servir de dimensions secondaires dans les rapports standards.

Exemples

Les exemples suivants illustrent comment les dimensions et les statistiques personnalisées peuvent être utilisées par un développeur de jeux pour mieux comprendre le comportement des joueurs.

Un développeur de jeux a récemment lancé un nouveau jeu.

La configuration actuelle d'Analytics effectue le suivi d'un visionnage de l'écran chaque fois qu'un utilisateur se trouve à un niveau de jeu. Le développeur sait déjà combien de fois les utilisateurs se trouvent à un même niveau de jeu. Maintenant, il souhaite répondre à des questions plus approfondies :

  1. Combien de fois les utilisateurs se trouvent-ils au niveau de jeu facile, par rapport aux niveaux moyen ou difficile ?
  2. Combien de niveaux de jeu sont-ils concernés chaque jour, lors d'un essai gratuit de trois jours ?
  3. À combien de niveaux de jeu les utilisateurs se retrouvent-ils pendant l'essai par rapport aux sessions payantes ?

Pour répondre à ces questions, les dimensions personnalisées permettent de créer des groupes d'appels, de sessions et d'utilisateurs.

En outre, le développeur vend certaines fonctionnalités supplémentaires afin d'améliorer l'expérience utilisateur (les "bonus", par exemple). Il utilise déjà les champs de catégorie et de variante, mais souhaite disposer d'un champ supplémentaire afin d'évaluer le degré de difficulté du bonus acheté. Il peut ainsi déterminer si certains bonus ont rencontré plus de succès que d'autres.

Portée définie au niveau de l'appel

Prenons un exemple illustrant comment le développeur de jeux peut utiliser les dimensions personnalisées dont la portée est définie au niveau de l'appel pour établir le nombre de niveaux auxquels les utilisateurs ont accédé, selon leur niveau de difficulté : facile, moyen ou difficile.

Le développeur effectue déjà le suivi du nombre de fois où les utilisateurs se sont retrouvés à un niveau de jeu, à l'aide des visionnages de l'écran. Désormais, il souhaite connaître le niveau de difficulté ayant enregistré le plus d'utilisateurs.

Le rapport se présente comme suit :

Difficulté Visionnages de l'écran
facile  
moyen  
difficile  

Avant d'utiliser les dimensions personnalisées, le développeur pouvait voir la totalité des visionnages de l'écran par niveau, mais il ne pouvait pas regrouper ceux-ci par difficulté.

En utilisant une dimension personnalisée dont la portée est définie au niveau de l'appel, la difficulté peut être associée à chaque visionnage de l'écran. Ainsi, les rapports peuvent inclure la difficulté ayant enregistré le plus d'utilisateurs.

Pourquoi avoir une portée définie au niveau de l'appel ?

Un utilisateur peut se retrouver à plusieurs niveaux au cours d'une session. L'utilisation de la portée définie au niveau de l'appel signifie qu'une valeur de difficulté n'est associée qu'au visionnage de l'écran avec lequel elle a été envoyée. Cela garantit que chaque visionnage de l'écran peut être associé à une difficulté unique.

Configuration

La première étape de l'ajout d'une dimension personnalisée consiste à la définir dans vos paramètres de propriété dans la section "Administration" d'Analytics. Pour cet exemple, la définition de la dimension personnalisée se présente comme suit :

Index 1
Nom Difficulté
Portée Appel
Active vrai

Collecte

Dans le cadre du jeu, le développeur effectue déjà un suivi de chaque niveau avec un visionnage de l'écran. Afin d'associer la difficulté à chaque niveau, la valeur de la dimension personnalisée doit être définie juste avant l'appel afin d'effectuer le suivi du visionnage de l'écran.

La configuration peut se présenter comme suit :

ga('create', 'UA-XXXX-Y', 'auto');

// Définissez la valeur de la dimension personnalisée à l'index 1.
ga('set', 'cd1', 'easy');

// Envoyez la valeur de la dimension personnalisée avec un appel de page vue.
ga('send', 'pageview', '/level_1/');

Dans cet exemple, la dimension personnalisée est définie juste avant le suivi du visionnage de l'écran de niveau. Cela permet d'associer la difficulté au visionnage de l'écran et de regrouper les appels de visionnage de l'écran par difficulté dans les rapports.

Traitement

Une fois les appels collectés et envoyés à Analytics, les données sont traitées, et les valeurs des dimensions personnalisées sont appliquées aux appels en fonction de leur portée.

Par exemple, les données collectées pour un même joueur, avec une session, ayant participé à six niveaux, se présentent comme suit :

userId = 5555
Session 1 :
H1 : nom_écran=/niveau_1/ valeur_cd1=facile
H2 : nom_écran=/niveau_2/ valeur_cd1=moyen
H3 : nom_écran=/niveau_3/ valeur_cd1=difficile
H4 : nom_écran=/niveau_4/ valeur_cd1=facile
H5 : nom_écran=/niveau_5/ valeur_cd1=moyen
H6 : nom_écran=/niveau_6/ valeur_cd1=moyen

Notez que l'utilisation du champ d'application défini au niveau de l'appel garantit que chaque valeur de difficulté est uniquement associée au visionnage de l'écran avec lequel elle a été envoyée.

Rapports

Après le traitement, étant donné que chaque visionnage de l'écran est associé à sa valeur de difficulté respective, un développeur peut créer un rapport utilisant à la fois les valeurs "Nom de l'écran" et "Difficulté" en tant que dimensions, et la valeur "Visionnages de l'écran" comme statistique.

Nom de l'écran Difficulté Visionnages de l'écran
/level_1/ facile 1
/level_2/ moyen 1
/level_3/ difficile 1
/level_4/ facile 1
/level_5/ moyen 1
/level_6/ moyen 1

Vous pouvez créer un rapport personnalisé utilisant "Difficulté" comme dimension principale afin de regrouper les visionnages de l'écran et de savoir combien de fois les utilisateurs se sont retrouvés à un niveau de difficulté donné.

Difficulté Visionnages de l'écran
facile 2
moyen 3
difficile 1

Dans ce rapport, le niveau de difficulté ayant enregistré le plus d'utilisateurs est "Moyen". Vous obtenez cet insight en utilisant des dimensions personnalisées dont la portée est définie au niveau de l'appel pour regrouper les visionnages de l'écran.

Portée définie au niveau de la session

Prenons un exemple illustrant comment le développeur de jeux peut utiliser les dimensions personnalisées dont la portée est définie au niveau de la session pour connaître le nombre de niveaux auxquels les utilisateurs ont accédé, chaque jour pendant un essai gratuit de trois jours.

Le développeur sait déjà combien de fois les utilisateurs se retrouvent à un niveau donné en effectuant le suivi d'un visionnage de l'écran pour chaque niveau. À présent, il souhaite connaître le nombre de niveaux auxquels les utilisateurs ont accédé chaque jour.

Le rapport que le développeur souhaite créer se présente comme suit :

Jour d'essai Visionnages de l'écran
Jour 1  
Jour 2  
Jour 3  

En utilisant une dimension personnalisée dont la portée est définie au niveau de la session, le développeur peut regrouper les visionnages de l'écran selon le jour de la période d'essai et voir comment ce nombre évolue lorsqu'un utilisateur passe davantage de temps à jouer dans le cadre de l'essai gratuit.

Pourquoi avoir une portée définie au niveau de la session ?

Vous pouvez utiliser la portée définie au niveau de la session pour regrouper efficacement des sessions entières, et chacun des appels qui composent celles-ci, selon une seule valeur "Jour d'essai".

Bien que la portée définie au niveau de l'appel puisse être utilisée pour obtenir la même fonctionnalité, l'utilisation de la portée définie au niveau de la session vous permet de définir facilement une valeur "Jour d'essai" en ajoutant un minimum de code supplémentaire.

Configuration

La dimension personnalisée "Jour d'essai" est définie dans la section des paramètres de propriété de l'interface utilisateur Analytics avec les valeurs suivantes :

Index 2
Nom Jour d'essai
Portée Session
Active vrai

Collecte

Dans le cadre du jeu, le développeur effectue déjà un suivi de chaque niveau avec un visionnage de l'écran. Afin d'associer un jour à tous les visionnages de l'écran dans une session, la valeur de dimension personnalisée ne doit être définie qu'une fois par session.

Le développeur peut définir la dimension personnalisée lorsque l'utilisateur commence à jouer pour la première fois :

ga('create', 'UA-XXXX-Y', 'auto');

// Définissez la valeur de la dimension personnalisée à l'index 2.
var day = getDayOfTrial();
ga('set', 'dimension2', day );

// Envoyez la valeur de la dimension personnalisée avec un appel de page vue.
ga('send', 'pageview', '/level_1/');

Notez qu'une dimension personnalisée définie au niveau de la session peut être définie à tout moment lors de la session. Cependant, dans cet exemple, il est simplement pratique pour le développeur de déterminer le jour d'essai et de définir la valeur par rapport au début de la session.

Traitement

Une fois les appels collectés et envoyés à Analytics, les données sont traitées, et les valeurs des dimensions personnalisées sont appliquées aux appels en fonction de leur portée.

Par exemple, les données collectées pour un seul joueur ayant joué au jeu deux fois le premier jour, une fois le deuxième et une fois le troisième, se présentent comme suit :

userId = 5555
Session 1 :
H1 : nom_écran=/niveau_1/ valeur_cd2=1
H2 : nom_écran=/niveau_2/
H3 : nom_écran=/niveau_2/

Session 2 :
H4 : nom_écran=/niveau_3/ valeur_cd2=1
H5 : nom_écran=/niveau_4/
H6 : nom_écran=/niveau_4/

Session 3 :
H1 : nom_écran=/niveau_1/ valeur_cd2=2
H2 : nom_écran=/niveau_2/
H3 : nom_écran=/niveau_3/

Session 4 :
H1 : nom_écran=/niveau_3/ valeur_cd2=3

Notez que les valeurs des dimensions personnalisées n'ont été envoyées qu'avec un seul visionnage de l'écran par session.

La portée définie au niveau de la session garantit que la valeur "Jour d'essai" est associée à tous les appels de cette session, et pas seulement à l'appel avec lequel elle a été envoyée.

Rapports

Après le traitement, les valeurs des dimensions personnalisées définies au niveau de la session sont associées à tous les visionnages de l'écran reçus dans la même session. Le développeur peut désormais créer un rapport, en utilisant "Jour d'essai" et "Nom de l'écran" en tant que dimensions, et "Visionnages de l'écran" en tant que statistique.

Jour d'essai Nom de l'écran Visionnages de l'écran
1 /level_1/ 1
1 /level_2/ 2
1 /level_3/ 1
1 /level_4/ 2
2 /level_1/ 1
2 /level_2/ 1
2 /level_3/ 1
3 /level_3/ 1

Enfin, pour regrouper les visionnages de l'écran par jour et découvrir à combien de niveaux les utilisateurs se sont retrouvés chaque jour de l'essai, le développeur peut créer un rapport personnalisé utilisant "Jour d'essai" comme dimension principale.

Jour d'essai Visionnages de l'écran
1 6
2 3
3 1

Les données indiquent que les utilisateurs ont accédé à la plupart des niveaux le premier jour, et à beaucoup moins de niveaux les deuxième et troisième jours. Vous obtenez cet insight en utilisant des dimensions personnalisées dont la portée est définie au niveau de la session pour regrouper, selon une seule valeur, plusieurs sessions et les appels qui les composent.

Portée définie au niveau de l'utilisateur

Enfin, prenons un exemple illustrant comment le développeur de jeux peut utiliser les dimensions personnalisées dont la portée est définie au niveau de l'utilisateur pour découvrir à combien de niveaux les utilisateurs payants ont accédé par rapport au nombre d'utilisateurs ayant joué au jeu pendant l'essai gratuit.

Comme dans les exemples précédents, le nombre total de fois où les utilisateurs ont accédé à chaque niveau est déjà suivi par les visionnages de l'écran. Cependant, le développeur souhaite désormais regrouper les visionnages de l'écran en fonction des utilisateurs payants et de ceux jouant dans le cadre de la période d'essai gratuit.

Le rapport qui intéresse le développeur se présente comme suit :

Type de joueur Visionnages de l'écran
Gratuit  
Payant  

En utilisant une dimension personnalisée dont la portée est définie au niveau de l'utilisateur, le développeur peut obtenir ces données en associant tous les visionnages de l'écran d'un utilisateur particulier à une valeur "Type de joueur", sur l'ensemble de ses sessions actuelles et futures.

Pourquoi avoir une portée définie au niveau de l'utilisateur ?

La portée définie au niveau de l'utilisateur vous permet de regrouper facilement, selon une seule valeur, tous les appels et les sessions associés à l'activité d'un utilisateur. Cela convient particulièrement bien aux valeurs qui fluctuent peu pour un utilisateur spécifique (telles que "Type de joueur" dans cet exemple).

Notez que même si cette fonctionnalité peut être obtenue avec la portée définie au niveau de l'appel ou de la session, la portée définie au niveau de l'utilisateur offre la solution la plus pratique et nécessite le moins de code.

Configuration

Vous définissez la dimension personnalisée "Type de joueur" dans la section "Administration", avec les valeurs suivantes :

Index 3
Nom Type de joueur
Portée Utilisateur
Active vrai

Collecte

Comme dans les exemples précédents, le développeur effectue déjà le suivi de chaque niveau à l'aide d'un visionnage de l'écran. Pour regrouper ces visionnages selon la valeur "Type de joueur", le développeur doit uniquement définir la dimension "Type de joueur" lorsque l'utilisateur commence le jeu, et une deuxième fois si celui-ci opte ensuite pour la version payante du jeu.

Le développeur peut définir la dimension personnalisée lorsque l'utilisateur commence à jouer pour la première fois :

ga('create', 'UA-XXXX-Y', 'auto');

// Définissez la valeur de la dimension personnalisée à l'index 3.
ga('set', 'dimension3', 'Free' );

// Envoyez la valeur de la dimension personnalisée avec un appel de page vue.
ga('send', 'pageview', '/level_1/');

Le développeur peut également définir la dimension personnalisée lorsque l'utilisateur opte pour la version payante du jeu :

ga('create', 'UA-XXXX-Y', 'auto');

// Définissez la valeur de la dimension personnalisée à l'index 3.
ga('set', 'dimension3', 'Paid' );

// Envoyez la valeur de la dimension personnalisée avec un appel de page vue.
ga('send', 'pageview', '/level_1/');

Traitement

Comme dans les exemples précédents, une fois les données collectées, elles sont traitées, et les valeurs de dimension personnalisée sont appliquées aux appels en fonction de leur portée.

Par exemple, les données collectées pour un joueur unique ayant lancé deux fois le jeu en tant qu'utilisateur gratuit et une fois en tant qu'utilisateur payant peuvent se présenter comme suit :

userId = 5555
Session 1 :
H2 : nom_écran=/niveau_1/ valeur_cd3=gratuit
H3 : nom_écran=/niveau_2/

Session 2 :
H1 : nom_écran=/niveau_2/
H2 : nom_écran=/niveau_3/
H3 : nom_écran=/niveau_3/

Session 3 :
H1 : nom_écran=/niveau_3/ valeur_cd3=payant
H2 : nom_écran=/niveau_4/

Notez que la valeur gratuit définie dans la session 1 s'applique à tous les appels de cette session ainsi que de la session 2, jusqu'à ce que la nouvelle valeur payantsoit définie dans la session 3.

Rapports

Après traitement, les valeurs de la dimension personnalisée "Type de joueur" sont associées aux sessions dans lesquelles elles ont été définies, ainsi qu'à tous les futurs appels et sessions.

Le développeur peut désormais créer un rapport, en utilisant les valeurs "Type de joueur" et "Nom de l'écran" comme dimensions, et "Visionnages de l'écran" en tant que statistique.

Type de joueur Nom de l'écran Visionnages de l'écran
Gratuit /level_1/ 1
Gratuit /level_2/ 2
Gratuit /level_3/ 2
Payant /level_3/ 1
Payant /level_4/ 1

Enfin, pour regrouper les visionnages de l'écran selon la valeur "Type de joueur" et découvrir à combien de niveaux les utilisateurs de type gratuit ont accédé par rapport aux utilisateurs payants, le développeur peut créer un rapport personnalisé utilisant la valeur "Type de joueur" comme dimension principale :

Type de joueur Visionnages de l'écran
Gratuit 5
Payant 2

Les données indiquent que les utilisateurs de type Gratuit ont accédé à plus de niveaux que les utilisateurs de type Payant. Vous obtenez cet insight en utilisant des dimensions personnalisées dont la portée est définie au niveau de l'utilisateur pour regrouper, selon une seule valeur, les utilisateurs, et les appels et sessions qui composent leur activité.

Portée définie au niveau du produit

Prenons un exemple illustrant comment le développeur de jeux peut utiliser les dimensions personnalisées dont la portée est définie au niveau du produit pour découvrir le degré de difficulté du bonus acheté : facile, moyen ou difficile.

Le développeur effectue déjà le suivi du nombre de fois où des bonus sont achetés à l'aide de l'e-commerce amélioré. À présent, il souhaite connaître le degré de difficulté le plus acheté en ce qui concerne les bonus.

Le rapport se présente comme suit :

Degré de difficulté du bonus Chiffre d'affaires par produit
faible  
moyen  
fort  

Avant d'utiliser les dimensions personnalisées, le développeur pouvait voir le chiffre d'affaires total par produit généré par les bonus. Cependant, il ne pouvait pas regrouper ce chiffre d'affaires selon le degré de difficulté du bonus.

En utilisant une dimension personnalisée dont la portée est définie au niveau du produit, vous pouvez associer le degré de difficulté à chaque produit. Ainsi, les rapports peuvent inclure le degré de difficulté acheté le plus (ainsi que celui visualisé le plus ou ayant généré le plus de clics, et toute autre action d'e-commerce amélioré).

Pourquoi avoir une portée définie au niveau du produit ?

Un utilisateur peut acheter plusieurs bonus lors d'un seul et même achat. L'utilisation de la portée définie au niveau du produit signifie que la valeur "Degré de difficulté" n'est associée qu'au produit avec lequel elle a été envoyée. Ainsi, chaque bonus acheté peut être associé à un seul degré de difficulté.

Configuration

La dimension personnalisée "Degré de difficulté du bonus" est définie dans la section des paramètres de propriété de la section "Administration" de votre compte Analytics, avec les valeurs suivantes :

Index 4
Nom Degré de difficulté du bonus
Portée Produit
Active vrai

Collecte

Dans le cadre du jeu, le développeur effectue déjà le suivi de chaque achat de bonus. Afin d'associer le degré de difficulté à chaque bonus, vous devez définir la valeur de dimension personnalisée avec les données produit.

L'ajout de cette dimension au produit peut se présenter comme suit :

ga('ec:addProduct', {               // Fournissez des informations détaillées sur le produit dans un champ productFieldObject.
  'id': 'P12345',                   // Product ID (string).
  'name': 'Powerup',                // Product name (string).
  'category': 'Extras',             // Product category (string).
  'variant': 'red',                 // Product variant (string).
  'price': '10.00',                 // Product price (currency).
  'quantity': 2,                    // Product quantity (number).
  'dimension4': 'strong'            // Product-scoped custom dimension (string).
});
ga('ec:setAction', 'purchase', {
  'id': 'T12345',
  'revenue': '20.00'
});

ga('send', 'pageview');     // Send transaction data with initial pageview.

Dans l'exemple, la dimension personnalisée est définie avec les informations du produit. Cela permet d'associer le degré de difficulté à ce bonus.

Traitement

Comme dans les exemples précédents, une fois les appels collectés et envoyés à Analytics, les données sont traitées, et les valeurs des dimensions personnalisées sont appliquées aux produits avec lesquels elles ont été définies.

Par exemple, les données recueillies pour un seul joueur associé à une session et ayant acheté trois bonus, se présentent comme suit :

userId = 5555
Session 1 :
H1 : nom_produit=bonus valeur_cd4=faible
    nom_produit=bonus valeur_cd4=fort
H2 : nom_produit=bonus valeur_cd4=faible

Notez que l'utilisation du champ d'application défini au niveau du produit garantit que chaque valeur de bonus est associée uniquement au produit avec lequel elle a été définie.

Rapports

Après le traitement, comme chaque produit est associé à sa valeur de difficulté respective, un développeur peut créer un rapport personnalisé illustrant le chiffre d'affaires en fonction du degré de difficulté du bonus.

Degré de difficulté du bonus Chiffre d'affaires par produit
faible 20,00
fort 10,00

Dans ce rapport, ce sont les bonus dont le degré de difficulté est faible qui ont généré le plus de chiffre d'affaires.

Statistiques personnalisées

Portée

Comme c'est le cas pour les dimensions personnalisées, les statistiques personnalisées peuvent avoir différentes portées. Les statistiques personnalisées dont la portée est définie au niveau de l'appel sont associées à toutes les dimensions de même portée avec lesquelles elles ont été envoyées. De même, les statistiques personnalisées dont la portée est définie au niveau du produit ne sont associées qu'aux produits avec lesquels elles ont été envoyées. Les exemples suivants illustrent ces deux types de statistiques personnalisées.

Exemple de statistique personnalisée dont la portée est définie au niveau de l'appel

Dans les exemples ci-dessus, le développeur de jeux effectue le suivi de chaque partie se déroulant à un niveau donné, sous forme de visionnage de l'écran. Dans chacun des rapports générés, la statistique "Visionnage de l'écran" permet de représenter la tentative, par un utilisateur, de terminer un niveau.

Cependant, le développeur souhaite également connaître le taux d'achèvement de chaque niveau.

Pour déterminer ce taux, le développeur utilise une nouvelle statistique personnalisée intitulée "Achèvement des niveaux" et la compare aux visionnages de l'écran pour chaque niveau.

Le rapport qui intéresse le développeur se présente comme suit :

Nom de l'écran Visionnages de l'écran Achèvement des niveaux
/level_1/    
/level_2/    
/level_3/    

Pourquoi utiliser une statistique personnalisée ?

Dans de nombreux cas, vous pouvez utiliser les événements, les visionnages de l'écran et/ou une statistique personnalisée afin d'effectuer le suivi de vos statistiques les plus importantes. Cependant, les statistiques personnalisées peuvent produire des rapports personnalisés plus flexibles et plus lisibles. De fait, elles sont pratiques pour effectuer le suivi des statistiques les plus pertinentes.

Dans cet exemple, il n'est pas possible d'effectuer le suivi de l'achèvement des niveaux avec un visionnage de l'écran sans compter deux fois le nombre de visionnages par niveau. Vous devez donc rechercher une autre option.

Bien qu'un événement puisse être utilisé de façon indépendante, il a également une nature hiérarchique. Par conséquent, il peut s'avérer difficile de créer le rapport ci-dessus en combinant les visionnages de l'écran et l'achèvement des niveaux dans une seule dimension.

En raison des limites ci-dessus, et du fait que la valeur "Achèvement des niveaux" est une statistique particulièrement importante pour ce développeur, il est plus pratique d'effectuer le suivi de l'achèvement des niveaux en tant que statistique personnalisée.

Configuration

Vous définissez la statistique personnalisée "Achèvement des niveaux" dans la section de gestion de l'interface utilisateur, avec les valeurs suivantes :

Index 1
Nom Achèvement des niveaux
Portée Appel
Type de mise en forme Entier
Active vrai

Collecte

Le développeur effectue déjà le suivi du début de chaque niveau à l'aide d'une valeur de type visionnage de l'écran. À présent, il souhaite effectuer le suivi de l'achèvement des niveaux à l'aide de la nouvelle statistique personnalisée.

Comme avec les dimensions personnalisées, les statistiques personnalisées sont envoyées à Analytics en tant que paramètres associés à d'autres appels. Afin d'envoyer la valeur de la statistique personnalisée, le développeur doit également envoyer un appel supplémentaire afin d'enregistrer que l'utilisateur a achevé un niveau. Dans cet exemple, un événement se déclenche une fois le niveau terminé. Une statistique personnalisée est alors associée à cet événement.

La configuration peut se présenter comme suit :

ga('create', 'UA-XXXX-Y', 'auto');

// Augmentez la statistique d'achèvement des niveaux de 1.
ga('set', 'metric1', 1 );

// Envoyez la valeur de la statistique personnalisée avec un appel avec événement.
ga('send', 'event', 'Level', 'completion');

Traitement

Avant le traitement, les données associées à un seul joueur ayant accédé à trois niveaux du jeu lors d'une même session se présentent comme suit :

userId = 5555
Session 1
H1 : type=visionnage_écran nom_écran=/niveau_1/
H2 : type=nom_écran événement=/niveau_1/ valeur_cm1=1
H3 : type=visionnage_écran nom_écran=/niveau_2/
H4 : type=visionnage_écran nom_écran=/niveau_2/
H5 : type=visionnage_écran nom_écran=/niveau_2/
H6 : type=nom_écran événement=/niveau_2/ valeur_cm1=1
H7 : type=visionnage_écran nom_écran=/niveau_3/
H8 : type=nom_écran événement=/niveau_3/ valeur_cm1=1

Rapports

Après le traitement, le développeur peut créer un rapport utilisant "Nom de l'écran" comme dimension et "Visionnages de l'écran", "Nombre total d'événements" et "Achèvement des niveaux" comme statistiques :

Nom de l'écran Visionnages de l'écran Nombre total d'événements Achèvement des niveaux
/level_1/ 1
/level_2/ 1
/level_3/ 1

Puisque le développeur a suivi l'achèvement des niveaux en tant que statistique personnalisée, il est inutile de filtrer les événements d'achèvement à partir du nombre total d'événements.

En lieu et place, il peut facilement créer le rapport personnalisé suivant, à l'aide de la statistique personnalisée "Achèvement des niveaux" :

Nom de l'écran Visionnages de l'écran Achèvement des niveaux
/level_1/ 1
/level_2/ 1
/level_3/ 1

Les données suggèrent que le niveau 2 est en fait plus difficile que les niveaux 1 et 3. En effet, d'après le nombre de visionnages de l'écran, son taux d'achèvement atteint seulement 33 %. Grâce au suivi du taux d'achèvement des niveaux comme statistique personnalisée, le développeur peut répondre facilement aux questions concernant les statistiques clés et créer des rapports simplifiés qu'il peut ensuite partager.

Exemple de statistique personnalisée dont la portée est définie au niveau du produit

Dans l'exemple ci-dessus, le développeur de jeux effectue le suivi de chaque achat d'un bonus. Plusieurs statistiques peuvent être associées à chaque achat telles que le chiffre d'affaires par produit et par quantité.

Cependant, le développeur de jeux a récemment proposé une promotion octroyant un avoir de 100 $ à tous les utilisateurs. Il souhaite évaluer quels sont les bonus que les utilisateurs achètent avec leur avoir.

Pour déterminer le montant des avoirs utilisés par achat de produit, il utilise une nouvelle statistique personnalisée appelée "Avoirs utilisés".

Le rapport qui intéresse le développeur se présente comme suit :

Degré de difficulté du bonus Chiffre d'affaires par produit Avoirs utilisés
fort    
moyen    
faible    

Configuration

Vous définissez la statistique personnalisée "Avoirs utilisés" est définie dans la section "Administration", avec les valeurs suivantes :

Index 2
Nom Avoirs utilisés
Portée Produit
Type de mise en forme Entier
Active vrai

Collecte

Comme avec les dimensions personnalisées au niveau du produit, les statistiques personnalisées à ce même niveau sont envoyées à Analytics en tant que paramètres liés aux données produit.

La configuration peut se présenter comme suit :

ga('ec:addProduct', {               // Fournissez des informations détaillées sur le produit dans un champ productFieldObject.
  'id': 'P12345',                   // Product ID (string).
  'name': 'Powerup',                // Product name (string).
  'category': 'Extras',             // Product category (string).
  'variant': 'red',                 // Product variant (string).
  'price': '10.00',                 // Product price (currency).
  'quantity': 2,                    // Product quantity (number).
  'dimension4': 'strong',           // Product-scoped custom dimension (string).
  'metric2': 5                      // Product-scoped custom metric (integer).
});
ga('ec:setAction', 'purchase', {
  'id': 'T12345',
  'revenue': '20.00'
});

ga('send', 'pageview');     // Send transaction data with initial pageview.


Traitement

Avant le traitement, les données pour un seul joueur achetant certains bonus peuvent se présenter comme suit :

userId = 5555
Session 1
H1 : type=visionnage_écran nom_écran=/niveau_1/
H2 : type=visionnage_écran nom_écran=/niveau_2/
    nom_produit=bonus valeur_cd4=faible valeur_cm2=5
    nom_produit=bonus valeur_cd4=fort valeur_cm2=5
H4 : type=visionnage_écran nom_écran=/niveau_2/
    nom_produit=bonus valeur_cd4=moyen valeur_cm2=1
    nom_produit=bonus valeur_cd4=faible valeur_cm2=10

Rapports

Après le traitement, le développeur peut créer un rapport utilisant la valeur "Degré de difficulté du bonus" comme dimension, et "Chiffre d'affaires par produit" et "Avoirs utilisés" comme statistiques.

Degré de difficulté du bonus Chiffre d'affaires par produit Avoirs utilisés
faible 20  15
fort 10 5
moyen 10 1

Les données suggèrent que les joueurs utilisent leurs avoirs pour des bonus dont le degré de difficulté est "Faible". Le développeur a enregistré le plus de bénéfices avec les bonus dont le degré de difficulté est "Moyen".

Points à observer avant de configurer des événements

Lors de l'ajout de dimensions ou de statistiques personnalisées, gardez à l'esprit les points suivants :

Modification d'une dimension ou d'une statistique existante

Lorsque vous modifiez le nom ou la portée d'une dimension ou d'une statistique personnalisée existantes, vos données peuvent être affectées comme suit :

  • Modifier le nom : a un impact sur les données déjà traitées. Les anciennes données restent accessibles uniquement à l'aide du nouveau nom.
  • Modifier la portée : n'a pas d'impact sur les données déjà traitées. Seules les nouvelles données sont traitées dans le cadre de la nouvelle portée.
  • Modifier l'état actif : le champ actif détermine si les valeurs des dimensions ou des statistiques personnalisées sont effectivement traitées. Notez que si la valeur active indique faux, les dimensions ou les statistiques personnalisées s'affichent tout de même dans vos rapports. Cela dit, comme leurs valeurs n'ont pas été traitées, aucune donnée ne leur est associée.

Planifier la configuration de la portée

Lorsque vous choisissez la portée à associer à une dimension personnalisée spécifique, réfléchissez au rythme auquel vous vous attendez à ce que la valeur change. S'il s'agit d'une valeur susceptible de changer à plusieurs reprises lors d'une session (le nom d'un niveau de jeu, par exemple), utilisez la portée définie au niveau de l'appel et définissez la valeur avant chaque appel. Par ailleurs, une dimension personnalisée telle que le sexe peut être définie une seule fois au niveau de l'utilisateur. Envoyer une valeur de type "Sexe" avec chaque appel demanderait un travail inutile. De plus, configurer une dimension personnalisée qui change souvent en fonction de la portée définie au niveau de l'utilisateur associerait de nombreux appels à cette valeur de façon incorrecte.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?