Règles

Activité incorrecte : compte suspendu

Nous surveillons les cas de non-respect des règles, mais nous analysons également tous les clics et toutes les impressions. L'objectif est de détecter les pratiques visant à accroître artificiellement les coûts d'un annonceur ou les revenus d'un éditeur. Si nous détectons du trafic incorrect sur votre compte, nous pouvons être amenés à le suspendre et à rembourser les annonceurs concernés de l'ensemble des revenus de votre compte ainsi que de la part de revenus de Google.

En cas de suspension de votre compte, nous vous laissons du temps pour trouver l'origine du trafic incorrect, identifier et bloquer le trafic suspect, et prendre des mesures afin de garantir un trafic sain. Vous ne pouvez pas demander l'annulation d'une suspension. Pour mieux comprendre, contrôler et analyser le trafic enregistré par votre application, nous vous recommandons l'outil Google Analytics pour Firebase. Il pourra également vous aider à identifier les sources de trafic incorrect. Pour plus d'informations, consultez notre Centre d'informations sur la qualité du trafic.

Veuillez noter que si nous constatons d'autres problèmes au niveau de votre compte AdMob pendant la période de suspension provisoire, celui-ci peut être définitivement désactivé, avant même la fin de cette période. Si, après l'annulation de la suspension de votre compte, le trafic incorrect persiste et contribue toujours à la génération de trafic de mauvaise qualité vers notre environnement publicitaire, nous pouvons être amenés à limiter ou à désactiver votre diffusion d'annonces, à suspendre de nouveau votre compte ou à le désactiver, afin de protéger nos annonceurs et nos utilisateurs.

Pour vous aider à comprendre pourquoi un éditeur peut voir son compte suspendu en raison de trafic incorrect, nous avons répertorié ci-dessous les motifs les plus fréquents. Sachez que la liste proposée n'est pas exhaustive, mais qu'il s'agit des raisons les plus courantes.

Motifs fréquents de suspension d'un compte AdMob en raison de trafic incorrect

Clics sur les annonces de votre propre application
  • Les éditeurs ne sont pas autorisés à cliquer sur leurs propres annonces ni à utiliser des techniques permettant d'augmenter artificiellement le nombre d'impressions et/ou de clics, y compris des méthodes manuelles. Ils ne sont pas autorisés à tester leurs propres annonces en cliquant dessus.
  • Pour éviter d'enregistrer des clics incorrects, utilisez des annonces tests (disponibles pour les applications Android ou iOS).
Clics sur les annonces de votre application effectués de façon répétée par un ou plusieurs utilisateurs
  • Les éditeurs ne doivent pas augmenter artificiellement le nombre d'impressions ni le nombre de clics générés par les annonces, que ce soit manuellement ou par le biais d'outils d'automatisation.
  • Les éditeurs ne sont pas autorisés à demander à des internautes de cliquer sur leurs annonces. Par exemple, ils ne peuvent pas inciter les utilisateurs à soutenir leur application, leur proposer des récompenses s'ils cliquent sur des annonces ni s'engager à verser de l'argent à des tiers en échange de ce type d'action.
Emplacements d'annonce induisant les internautes en erreur ou générant des clics accidentels
  • Les éditeurs ne sont pas autorisés à encourager les internautes à cliquer sur des annonces Google, de quelque façon que ce soit. Sont concernées, entre autres, les annonces placées trop près d'éléments cliquables de l'application, celles qui sont insérées de manière à empêcher l'utilisateur de consulter le contenu principal et d'interagir avec ce dernier, et celles dont le format est modifié de façon non conventionnelle afin de les rendre invisibles ou difficilement décelables pour le mobinaute. Veuillez examiner nos bonnes pratiques en matière de mise en œuvre.

Ressources

Formulaire(s) de contact

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?