Règles

Règles de conduite

AdMob permet aux éditeurs de générer des revenus grâce à la diffusion d'annonces Google et AdMob dans leurs applications. Les éditeurs qui souhaitent participer au programme AdMob doivent respecter le Règlement du programme AdSense en ligne, et tenir compte des ajouts et exceptions décrits ci-dessous. Dans le cas contraire, nous nous réservons le droit de désactiver la diffusion des annonces dans leur application et/ou de désactiver leur compte AdMob à tout moment.

Exceptions au règlement AdSense

En principe, tous les éditeurs AdMob doivent respecter le règlement du programme en ligne. Toutefois, certaines règles diffèrent entre AdSense et AdMob. Veuillez prendre connaissance des exceptions ci-dessous.

Afficher les exceptions

Comportement des annonces

AdMob dispose d'une fonctionnalité d'actualisation des annonces. Celle-ci peut être utilisée par les applications mobiles qui font appel au SDK Google Mobile Ads. La fréquence d'actualisation doit être comprise dans la plage de valeurs spécifiée dans le SDK.

Impressions et clics incorrects

Les éditeurs ne sont pas autorisés à cliquer sur leurs propres annonces ni à utiliser des techniques permettant d'augmenter artificiellement le nombre d'impressions et/ou de clics, y compris des méthodes manuelles. Ils ne sont pas autorisés à tester leurs propres annonces en cliquant dessus.

Pour éviter d'enregistrer des clics incorrects, utilisez des annonces tests (disponibles pour les applications Android ou iOS).

En savoir plus sur les impressions et les clics incorrects

Nous attachons une grande importance au problème des clics incorrects. Tous les clics et les impressions sont analysés afin de détecter d'éventuelles pratiques visant à accroître artificiellement les coûts d'un annonceur ou les revenus d'un éditeur. Si nous constatons qu'un compte AdMob peut constituer un risque pour nos annonceurs, nous pouvons être amenés à le désactiver afin de protéger les intérêts de nos clients.

Les éditeurs dont les comptes ont été désactivés en raison d'une activité incorrecte ou du non-respect de nos règles ne seront plus autorisés à utiliser les solutions de monétisation de Google. Cela signifie, par exemple, que si le compte AdMob d'un éditeur a été désactivé pour l'une des raisons précitées, ce dernier n'a plus la possibilité d'utiliser AdSense pour monétiser son contenu, et inversement. Par conséquent, cet éditeur ne peut pas ouvrir de nouveaux comptes.

Si un éditeur ouvre un compte supplémentaire, celui-ci sera signalé comme un doublon. L'un des comptes ou les deux seront alors désactivés.

Reportez-vous au Centre d'informations sur la qualité du trafic pour en savoir plus sur les activités incorrectes.

Nous invitons les éditeurs à essayer différents emplacements et formats d'annonces. Ils doivent néanmoins respecter les consignes suivantes en matière d'emplacement.

Afficher le règlement relatif à l'emplacement des annonces

Consignes de mise en œuvre

En plus des règles AdSense relatives à l'emplacement des annonces, les éditeurs AdMob doivent également respecter les consignes de mise en œuvre spécifiques aux applications suivantes :

  • Vous ne devez pas insérer d'annonces à proximité immédiate ni en dessous de boutons ou d'un autre objet si leur emplacement interfère avec l'interaction habituelle d'un utilisateur avec l'application ou l'annonce.
  • Les annonces ne doivent pas couvrir ni masquer une zone que l'utilisateur pourrait souhaiter visualiser au cours d'une interaction normale avec l'application. Les annonces ne doivent pas être placées dans des zones où les utilisateurs risquent de cliquer ou poser leurs doigts de manière involontaire.
  • Les annonces ne doivent pas être placées dans un écran "impasse". Il doit être possible de quitter l'écran sans cliquer sur l'annonce (via un bouton "Précédent" ou "Menu", par exemple). Sinon, l'utilisateur doit être averti que le bouton "Accueil" fermera l'application.
  • Les annonces ne doivent pas être placées dans une application exécutée en arrière-plan de l'appareil ou en dehors de l'environnement d'application. L'utilisateur doit pouvoir déterminer clairement l'application à laquelle l'annonce est intégrée ou associée. Exemples : annonces diffusées au sein de widgets ; annonces lancées avant l'ouverture ou après la fermeture de l'application.
  • Les annonces ne doivent pas être placées de façon à masquer le contenu principal de l'application, ou à gêner la navigation ou l'interaction avec le contenu et les fonctionnalités de base. Exemple : une annonce interstitielle déclenchée chaque fois que l'utilisateur effectue un clic au sein de l'application.
  • Les éditeurs ne sont pas autorisés à placer des annonces sur des pages qui ne proposent pas de contenu, par exemple les écrans de remerciement, d'erreur, de connexion ou de sortie. Ces écrans peuvent s'afficher lorsqu'un visiteur lance l'application, potentiellement avant de quitter cette dernière ou suite à une action spécifique réalisée sur l'écran, un achat ou un téléchargement, par exemple. Lorsque les annonces constituent le principal objet d'attention de la part du visiteur, ce dernier peut les considérer comme le contenu de la page. C'est pourquoi cette pratique n'est pas autorisée.
    Veuillez également examiner nos bonnes pratiques en matière de mise en œuvre.

Annonces intégrées aux applications

Les applications ne doivent faire appel qu'au SDK pour demander des annonces.

Affichage d'un site tiers dans votre application

Lorsqu'une application affiche le site d'un tiers au sein d'un cadre, on parle d'encadrement du contenu. Les éditeurs ne sont pas autorisés à encadrer du contenu tiers ni à le monétiser sans l'autorisation de ses propriétaires.

Un éditeur peut encadrer le contenu dont il est propriétaire dans son application et le monétiser. Toutefois, si le contenu encadré est déjà monétisé par Google Ads, il ne doit contenir aucun code supplémentaire pour AdSense ou AdMob dans la version de l'application mobile.

Sous-syndication et médiation par réseau publicitaire

Les éditeurs ne sont pas autorisés à établir de relation de sous-syndication. En d'autres termes, Google doit être en relation directe avec l'éditeur, et non passer par un tiers.

En savoir plus sur la sous-syndication et la médiation par réseau publicitaire

Restrictions en termes de partage d'informations

  • Statistiques : les éditeurs ne doivent pas partager l'accès à la console de création de rapports AdMob (sauf en cas d'accord écrit préalable d'AdMob précisant les statistiques à partager).
  • Code : les éditeurs ne doivent partager avec des tiers ni le code source, ni le code décompilé du SDK Google.

Médiation AdMob

Le service AdMob de médiation par réseau publicitaire est conçu pour permettre l'accès à la demande des annonceurs de premier niveau provenant de réseaux publicitaires tiers (et non à la demande provenant d'échanges, de médiateurs ou d'optimiseurs). Les rapports AdMob relatifs aux annonces diffusées par le biais des fonctionnalités AdMob de médiation par réseau peuvent être différents des rapports provenant des réseaux publicitaires tiers. AdMob n'est pas responsable des incohérences entre les rapports, ni des performances ou des résultats des logiciels ou réseaux publicitaires tiers. Les règles suivantes s'appliquent aux éditeurs qui utilisent la fonctionnalité de médiation par réseau AdMob ou toute autre fonctionnalité de médiation :

  • Les éditeurs respecteront le Règlement Google pour les éditeurs.
  • Les éditeurs doivent respecter toutes les consignes techniques et instructions de mise en œuvre supplémentaires fournies par AdMob.
  • Les éditeurs ne peuvent pas utiliser le service de médiation AdMob d'une manière non conforme aux accords conclus entre eux et des réseaux publicitaires tiers.
  • Seul l'éditeur peut bénéficier de la part de revenus AdMob.
  • L'équipe AdMob n'est pas tenue de porter assistance à un tiers, de discuter de la résolution de problèmes d'écarts avec lui, ni d'assurer la compatibilité des produits concernés entre eux.
  • Pour une impression donnée, les éditeurs ne doivent pas effectuer d'appels d'annonces Google répétés dans le but de perturber la mise en concurrence des annonces, de l'utiliser abusivement ou d'en retirer un avantage déloyal.
     

Fonctionnalités en version bêta

Certaines fonctionnalités peuvent porter la mention "en version bêta" ou être présentées comme étant non compatibles ("fonctionnalités en version bêta"). Google peut, à sa seule discrétion, mettre à tout moment un terme aux fonctionnalités en version bêta. Google peut, à sa seule discrétion, ne fournir aucun service d'assistance technique concernant les fonctionnalités en version bêta. Les éditeurs ne sont pas autorisés à divulguer à des tiers des informations sur le contenu et l'utilisation des fonctionnalités bêta, ni l'existence de fonctionnalités bêta non publiques.

Publicité personnalisée

Nous sommes susceptibles d'utiliser l'identifiant publicitaire de l'appareil sur lequel l'annonce est diffusée pour générer des centres d'intérêt et des données démographiques (par exemple, "passionné de sport"). Nous pouvons ensuite utiliser les centres d'intérêt, les données démographiques et d'autres données pour mieux cibler les annonces diffusées auprès de l'utilisateur. En outre, vous devrez peut-être mettre à jour les règles de confidentialité de votre application. Il convient, en effet, d'y indiquer que des annonces personnalisées (auparavant appelées "publicité ciblée par centres d'intérêt") sont susceptibles d'être diffusées via le SDK Google Mobile Ads. Veuillez prendre le temps de vérifier que les règles de confidentialité de votre application sont bien à jour. Étant donné la diversité des lois et des pages d'éditeurs dans les différents pays, nous ne sommes pas en mesure de vous proposer des règles de confidentialité spécifiques.

Les paramètres des annonces viennent compléter la publicité personnalisée (auparavant appelée "publicité par centres d'intérêt"), en permettant aux utilisateurs d'afficher et de modifier leurs centres d'intérêt et données démographiques. Ils ont également la possibilité de désactiver ce type de publicité.

Dernière mise à jour : 23 janvier 2018

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?