Déclarer des vendeurs autorisés avec un fichier ads.txt

Répertorier les vendeurs autorisés dans un fichier texte sur votre domaine racine

Introduite par l'IAB, l'initiative Authorized Digital Sellers ou ads.txt vise à améliorer la transparence dans le domaine de la publicité programmatique. Les éditeurs peuvent créer leurs propres fichiers ads.txt pour identifier qui est autorisé à vendre leur inventaire. Les fichiers sont accessibles au public, et peuvent être consultés par les acheteurs, les fournisseurs tiers et les responsables de places de marché.

Même si l'utilisation des fichiers ads.txt n'est pas obligatoire, elle est fortement recommandée. Ces fichiers peuvent vous aider à protéger votre marque contre les inventaires contrefaits qui sont frauduleusement identifiés comme provenant d'un domaine, d'une application ou d'une vidéo spécifiques. La déclaration des vendeurs autorisés vous permet d'attirer davantage les dépenses des annonceurs qui auraient pu autrement être allouées à des inventaires contrefaits.

Vous pouvez désormais générer du contenu destiné au fichier ads.txt dans l'interface utilisateur d'Ad Manager.

Regarder la formation de la Publisher University à ce sujet

Créer un fichier ads.txt

Votre fichier ads.txt doit déclarer publiquement le compte correspondant à chaque place de marché ou chaque plate-forme côté offre (SSP, Supply-Side Platform) qui est autorisée à vendre votre inventaire. Créez ce fichier sous forme de fichier texte (.txt) et hébergez-le à la racine de votre domaine (par exemple, https://example.com/ads.txt).

Dans ce cas, le "domaine racine" correspond à un niveau inférieur par rapport à la liste des suffixes publics, tel que cela est indiqué dans la spécification définie par l'IAB pour le fichier ads.txt. Par exemple, "google.co.uk" serait considéré comme un domaine racine, car "co.uk" est sur la liste des suffixes publics. En revanche, "maps.google.co.uk" ne serait pas considéré comme un domaine racine.

Le présent article explique comment créer un fichier ads.txt pour les éditeurs Google. Pour les autres SSP ou places de marché, consultez leur propre documentation sur la création de fichiers ads.txt ou contactez-les directement.

Quelles informations figurent dans un fichier ads.txt ?

Créez un fichier texte ads.txt, puis incluez-y des lignes distinctes pour chaque place de marché ou SSP autorisée à vendre votre inventaire. Chacune de ces lignes doit contenir les trois types de données au format décrit ci-dessous (le quatrième champ est facultatif).

<Champ n° 1>, <Champ n° 2>, <Champ n° 3>, <Champ n° 4>

  • <Champ n° 1> : nom de domaine canonique du système auquel les enchérisseurs sont connectés. Vous pouvez indiquer le domaine d'exploitation du système (s'il est différent du domaine parent de l'entreprise) pour faciliter la consultation des informations WHOIS et la recherche IP inversée de sorte que la propriété soit clairement établie. La SSP ou la place de marché peuvent publier le nom de domaine à utiliser.

    Pour les comptes vendeurs Google, le nom de domaine est toujours google.com.

  • <Champ n° 2> : identifiant de l'éditeur associé au compte du vendeur ou du revendeur du système spécifié dans le champ n° 1. Il doit contenir la même valeur que celle spécifiée dans les transactions de place de marché ou de SSP (telles que les demandes d'enchères OpenRTB). En général, dans OpenRTB, il s'agit du champ publisher.id et dans OpenDirect, de l'identifiant de l'entreprise de l'éditeur. 

    Pour les comptes vendeur Google, utilisez la référence éditeur indiquée dans chaque compte (par exemple, pub-0000000000000000). Pour rechercher cette référence, procédez comme suit :

    Indiquez uniquement le préfixe pub- et le code numérique à 16 chiffres dans votre déclaration. Supprimez le préfixe spécifique du produit (ca- ou ca-video-, par exemple). Si vous générez des revenus par le biais de plusieurs comptes Ad Manager et/ou AdSense, vous devez inclure une ligne pour chaque compte, avec le code pub- correspondant.
    Les domaines hébergeant un fichier ads.txt qui ne reprend pas la référence éditeur du vendeur ne sont plus monétisés par le biais d'Ad Manager. En outre, Google n'achète plus d'annonces sur ces sites. Nous vous recommandons de mettre à jour vos fichiers ads.txt afin que les références éditeur soient incluses pour chaque site que vous souhaitez monétiser (en savoir plus sur la mise à jour des fichiers ads.txt dans Ad Manager). Si vous utilisez la fonctionnalité Scaled Partner Management, demandez à vos partenaires enfants d'inclure votre référence éditeur dans leurs fichiers ads.txt.
  • <Champ n° 3> : type de compte ou de relation. Ce champ doit être traité comme non sensible à la casse lors de l'interprétation des données.
    • Une valeur DIRECT indique que l'éditeur (propriétaire de contenu) contrôle directement le compte indiqué dans le champ n° 2, et qu'il existe un contrat commercial direct entre l'éditeur et le système publicitaire.

      Les éditeurs Google qui contrôlent directement le compte indiqué dans le champ n° 2 doivent spécifier la valeur DIRECT.

    • Une valeur REVENDEUR indique que l'éditeur a autorisé une autre entité à contrôler le compte indiqué dans le champ n° 2 et à revendre son espace publicitaire par l'intermédiaire du système spécifié dans le champ n° 1.

      Les éditeurs Google qui ne contrôlent pas directement le compte indiqué dans le champ n° 2 doivent spécifier la valeur REVENDEUR. Par exemple, un compte Ad Manager utilisant la fonctionnalité Scaled Partner Management doit spécifier la valeur REVENDEUR pour les inventaires que le compte ne gère pas directement.

  • <Champ n° 4> (Facultatif) : identifiant unique du système publicitaire au sein d'une autorité de certification. Il correspond à l'entité indiquée dans le champ n° 1. Le Trustworthy Accountability Group (TAG) fait partie de ces autorités de certification. Si vous faites appel à lui, son identifiant devrait être inclus ici.

    Pour les comptes vendeur Google, l'identifiant TAG est f08c47fec0942fa0.

Exemples de fichiers ads.txt

Exemple pour les éditeurs utilisant les produits Google

Les fichiers ads.txt des éditeurs qui utilisent les produits Google doivent inclure des lignes au format ci-dessous. google.com doit toujours être défini comme nom de domaine. Voici des exemples de lignes basés sur le format ci-dessus. Regardez la vidéo ci-dessus pour en savoir plus sur les valeurs contenues dans le fichier.

google.com, pub-0000000000000000, DIRECT, f08c47fec0942fa0
google.com, pub-0000000000000000, RESELLER, f08c47fec0942fa0

Exemple pour les éditeurs utilisant d'autres SSP ou places de marché

Un fichier ads.txt répertoriant trois places de marché autorisées à vendre l'inventaire du domaine example.com est publié sur le serveur Web de ce dernier. Ce fichier inclut les ID associés aux comptes de vendeurs du domaine example.com sur chacune de ces places de marché.

L'exemple de fichier disponible à l'adresse https://example.com/ads.txt peut inclure les lignes suivantes :

greenadexchange.com, 12345, DIRECT, AEC242
blueadexchange.com, 4536, DIRECT
silverssp.com, 9675, RESELLER

Questions fréquentes

De quelle manière les fichiers ads.txt sont-ils appliqués par Google ?

Google utilise le contenu des fichiers ads.txt hébergés sur un domaine racine afin de déterminer les comptes vendeurs Google qui sont autorisés à diffuser des annonces sur ce domaine. Aucune mesure d'application supplémentaire n'est mise en œuvre pour les domaines racines sans fichier ads.txt.

Pour les sites possédant un fichier ads.txt avec une référence éditeur correcte, Google lance une mise aux enchères et renvoie l'annonce qui la remporte. Si la référence éditeur du fichier n'est pas correcte, aucune enchère n'est lancée pour cette demande.

Le système vérifie automatiquement si des fichiers ads.txt ont été créés ou mis à jour. Sachez toutefois qu'il peut s'écouler jusqu'à 24 heures avant que les modifications soient enregistrées.

Que se passe-t-il si le fichier ads.txt est hébergé sur un sous-domaine ?

Si un fichier ads.txt se trouve sur un sous-domaine, Google peut l'explorer et l'appliquer à condition qu'il soit référencé dans le fichier ads.txt du domaine racine. L'outil de gestion des fichiers ads.txt ne présente pas encore de liste des sous-domaines explorés.

Google accepte-t-il les redirections ?

Google accepte une seule redirection HTTP vers une destination n'appartenant pas au domaine racine d'origine (par exemple, example1.com/ads.txt redirigeant vers example2.com/ads.txt). Consultez la mise à jour de l'IAB.

Plusieurs redirections peuvent également être définies, tant que chaque emplacement de redirection appartient au domaine racine d'origine. Par exemple :

  • example.com/ads.txt redirige vers www.example.com/ads.txt.
  • example.com/ads.txt redirige vers subdomain.example.com/ads.txt.
  • example.com/ads.txt redirige vers example.com/page/ads.txt.

Comment configurer un fichier ads.txt pour Blogger ?

Consultez le Centre d'aide Blogger pour obtenir des instructions.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?