Revendiquer des vidéos individuelles : règles et bonnes pratiques

Les fonctionnalités décrites dans cet article ne sont disponibles que pour les partenaires qui utilisent le système de correspondance Content ID de YouTube.

Contenu éligible pour la monétisation 
Les créateurs sont tenus de respecter les critères applicables à la monétisation vidéo, qui incluent l'obtention de tous les droits audio et vidéo du contenu de leurs vidéos. Les vidéos présentant du contenu de tiers (y compris de la musique pour laquelle le créateur ne possède pas de licence) ne peuvent pas être monétisées.

Règlement : revendiquer des vidéos individuelles en tant que tiers
Vous ne pouvez pas revendiquer une vidéo dans le but de contourner les critères applicables à la monétisation vidéo. Par exemple, vous ne pouvez pas émettre une revendication ne concernant que la partie visuelle de la vidéo d'un créateur pour partager les revenus générés par la monétisation lorsque la partie audio est revendiquée par une maison de disque partenaire. Pour que la vidéo soit éligible à la monétisation, les contenus de tiers doivent être entièrement sous licence, et toutes les revendications doivent être réglées. YouTube vérifie activement que les revendications des partenaires respectent ce principe, et les utilisateurs en infraction peuvent perdre la capacité d'envoyer des revendications. 

Questions fréquentes

Je veux gérer les droits pour la vidéo d'un créateur. Comment puis-je savoir si le contenu de la vidéo est la propriété exclusive du créateur ?

Lorsque vous concluez un contrat pour gérer les droits d'une vidéo, votre entreprise assume l'entière responsabilité du contenu et des revendications liés à cette vidéo. Créer des références sans être entièrement propriétaire des séquences ou de l'audio va à l'encontre des règles de YouTube, et se traduit par des revendications incorrectes. En cas d'infraction, YouTube peut désactiver certaines fonctionnalités du compte de l'utilisateur et/ou le clôturer. 

Votre entreprise est tenue de faire preuve de vigilance et de vérifier l'authenticité ainsi que l'exclusivité de la vidéo qu'elle compte représenter.

Nous vous conseillons de vous poser les questions suivantes :

  • Le client dispose-t-il de tous les droits sur cette vidéo (musiques ou audio compris) ?
  • Le client a-t-il autorisé d'autres personnes à utiliser cette vidéo ?
  • Le client a-t-il la preuve qu'il s'agit bien de sa vidéo ? Par exemple, dispose-t-il de la version originale de la vidéo, plus longue ou en meilleure résolution que la version mise en ligne ?
Les contenus audio et visuel de cette vidéo sont la propriété exclusive d'un utilisateur.  Comment activer les correspondances Content ID pour ce contenu ?

Si la vidéo d'origine est hébergée par une chaîne associée à votre gestionnaire de contenu, identifiez la mise en ligne d'origine et activez les correspondances Content ID pour cette vidéo dans l'onglet "Monétisation". 

Dans certains cas, un partenaire peut choisir de gérer les droits d'une vidéo spécifique, mais pas de l'intégralité de la chaîne du créateur. Le partenaire peut alors utiliser l'outil de recherche manuelle pour revendiquer la vidéo d'origine du créateur et créer un fichier de référence à partir de cette vidéo. Les partenaires qui n'ont actuellement pas accès à l'outil de recherche manuelle peuvent contacter leur responsable partenaire au sujet de leur éligibilité. Une autorisation est nécessaire pour pouvoir utiliser cette fonctionnalité sensible, et son accès peut être retiré à tout moment.

Remarque : Ne créez pas un fichier de référence à partir d'une copie de la vidéo d'origine mise en ligne ultérieurement sur votre chaîne. Vous risquez de créer inutilement des erreurs de correspondances Content ID, des conflits de propriété d'élément et des retards dans l'attribution des revenus.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?