Ajouter une propriété de site Web

Cet article explique comment ajouter une propriété de site Web à votre compte Search Console. Sachez que vous devez être en mesure de prouver que le site (ou la section appropriée de ce site) vous appartient afin de l'ajouter à votre compte Search Console. Vous pouvez créer une propriété qui comprend l'ensemble d'un domaine (example.com) ou qui ne comprend qu'une seule branche (example.com/clothing/).

Types de propriétés de site Web

La Search Console accepte les types de propriétés suivants pour les sites Web :

  Propriété de préfixe d'URL Propriété de domaine
Description

Comprend uniquement les URL avec le préfixe exact indiqué, y compris le protocole (http/https). Si vous souhaitez que votre propriété corresponde à n'importe quel protocole ou sous-domaine (http/https/www/m, etc.), envisagez plutôt d'ajouter une propriété de domaine.

Comprend tous les sous-domaines (m, www, etc.) et les deux protocoles (http, https).
Validation Différents types Validation de l'enregistrement DNS uniquement
URL correspondantes

La propriété http://example.com/ correspond à :

http://example.com/dresses/1234
🅧 
https://example.com/dresses/1234 - https ne correspond pas
🅧 http://www.example.com/dresses/1234 - www. ne correspond pas

La propriété example.com correspond à :

http://example.com/dresses/1234
 
https://example.com/dresses/1234
 http://www.example.com/dresses/1234
 http://support.m.example.com/dresses/1234

Ajouter une propriété

Pour ajouter une nouvelle propriété de site Web :

  1. Cliquez sur la liste déroulante de sélection des propriétés sur une page de la Search Console.
  2. Sélectionnez + Ajouter une propriété dans la liste déroulante.
  3. Choisissez le type de propriété de site Web à ajouter :
    1. Propriété de préfixe d'URL

      • Spécifiez l'URL de la propriété tel qu'elle apparaît dans la barre du navigateur, en veillant à inclure la barre oblique finale (/). Toutes les URL commençant par ce préfixe sont incluses dans votre propriété.
      • Si votre site accepte plusieurs protocoles (http et https), vous devez ajouter une propriété pour chaque protocole. De même, si votre site accepte plusieurs sous-domaines (par exemple, example.com, m.example.com et www.example.com), vous devez ajouter une propriété pour chaque sous-domaine.
      • Si le site accepte à la fois les domaines avec et sans "www", assurez-vous d'indiquer votre domaine favori (avec ou sans "www") dans la Search Console.
      • S'il accepte d'autres versions de votre domaine ou protocole (m.example.com, http://example.com, https://example.com), envisagez d'indiquer à Google les URL canoniques.
      • Si vous souhaitez réaliser le suivi des données de plusieurs segments de votre site, il est conseillé de créer une propriété Search Console pour chaque domaine ou sous-chemin que vous souhaitez suivre, ainsi que pour l'URL générique sous laquelle tous ces domaines ou dossiers se trouvent. Par exemple, si votre site de voyages contient des sous-dossiers consacrés à l'Irlande, la France et l'Espagne, vous pouvez créer des comptes pour les propriétés avec les préfixes d'URL suivants :
        1. https://www.example.com/ (ou une propriété de domaine pour example.com)
        2. https://www.example.com/france/
        3. https://www.example.com/ireland/
        4. https://www.example.com/spain/
        5. http://m.example.com/ (pour votre site mobile)
    2. Propriété de domaine

      Spécifiez le domaine à couvrir. Consultez les informations ci-dessous précisant la syntaxe des adresses URL acceptées et quelles URL sont incluses dans votre propriété. La validation de l'enregistrement DNS est obligatoire pour prouver que la propriété vous appartient, sauf si cette dernière est hébergée par un produit Google tel que Blogger ou Google Sites.

      Syntaxe

      Une URL de propriété de domaine correspond à un domaine, un nombre quelconque de sous-domaines et un suffixe public. Le suffixe public fait partie de la définition de la propriété : la propriété de domaine "example.com" ne comprend donc pas "example.org" ni "example.il.com". Les URL suivantes, par exemple, sont toutes des propriétés de domaine valides :

      • example.com
      • m.example.com
      • support.m.example.org
      • support.m.example.co.es

      Sachez que "www" n'est pas accepté. Si vous ajoutez "www" au nom de votre propriété, le "www" sera ignoré. Par exemple, si vous spécifiez www.example.com comme propriété, celle-ci deviendra example.com.

      Couverture

      Une propriété de domaine regroupe des données pour tous les sous-domaines, protocoles et sous-chemins de la propriété. Par exemple, si vous définissez votre propriété de domaine comme "example.com", les données comprennent example.com, tous les sous-domaines de example.com (par exemple, m.example.com, support.m.example.com, www.example.com, etc.) et tous les sous-chemins de ces domaines, à la fois sur http et sur https.

      Voici quelques exemples de propriétés de domaine et les URL comprises :

      Ce domaine… comprend ces URL.
      example.com
      • http://example.com
      • https://example.com
      • http://m.example.com
      • http://a.b.c.example.com
      • https://m.example.com/any/path/here
      fish.example.com
      • http://fish.example.com
      • https://fish.example.com
      • https://support.fish.example.com
      • https://support.fish.example.com/any/path/here
      • PAS example.com
      example.co.cn
      • http://example.co.cn
      • https://example.co.cn
      • https://support.example.co.cn
      • https://support.example.co.cn/any/path/here

       

      Une propriété de domaine est atomique, c'est-à-dire qu'elle contient des données pour toutes les URL incluses et pour la durée de vie entière de la propriété. Par exemple, la propriété example.com ne peut pas afficher les données des deux mois derniers pour www.example.com, mais les données de m.example.com du mois dernier sont incluses.

      Si vous souhaitez segmenter les données de propriété de domaine par sous-domaine, chemin ou protocole, utilisez l'une des techniques suivantes :

      • Ajoutez un filtre de page dans le rapport sur les performances pour afficher les données de protocoles ou sous-domaines spécifiques.
      • Créez des propriétés supplémentaires avec les préfixes d'URL correspondants aux segments de la propriété de domaine. Par exemple, pour la propriété de domaine example.com, vous pouvez créer des propriétés supplémentaires pour m.example.com, http://example.com, https://example.com/spain/, etc.
    3. Propriété hébergée par Google

      Si une propriété hébergée par Google vous appartient, tel qu'un compte G Suite ou un site Blogger ou Google Sites, vous pouvez créer une propriété de préfixe d'URL ou de domaine, selon que vous êtes propriétaire du domaine ou d'un sous-chemin de ce dernier. La validation se fera automatiquement si vous êtes connecté avec le compte que vous utilisez pour la propriété hébergée par Google.
  4. Différentes méthodes de validation s'offrent à vous. Pour valider votre propriété, procédez comme suit :
    • Cliquez sur Valider ultérieurement pour enregistrer l'état actuel, fermer le pop-up et valider votre site quand cela vous conviendra. Après avoir effectué les étapes de validation, terminez le processus en sélectionnant la propriété enregistrée (mais non validée) dans le sélecteur de propriétés de la barre de navigation, puis en sélectionnant Valider.

      OU
       
    • Validez sans fermer la fenêtre pop-up : effectuez les étapes du processus de validation, puis cliquez sur Valider dans la fenêtre pop-up.
  5. Les données devraient apparaître dans votre propriété après quelques jours. La collecte de données pour une propriété commence dès que la propriété est ajoutée dans un compte Search Console, avant même sa validation. La collecte de données continue tant que l'utilisateur conserve la propriété dans son compte, indépendamment de la validation du propriétaire. Si votre propriété n'affiche toujours pas de données plusieurs jours après la validation, il se peut que le site n'ait pas été vu dans la recherche Google ou que vous avez spécifié une URL incorrecte (par exemple, vous avez indiqué http au lieu de https pour votre propriété de préfixe d'URL).
Compatibilité des caractères non latins
La Search Console accepte la norme IDNA (Internationalizing Domain Names in Applications) pour les URL de site. Il vous suffit de taper votre nom de domaine comme vous le faites habituellement. Il s'affiche ensuite correctement dans la Search Console. Par exemple, si vous saisissez http://noël.example.com/ dans la zone de texte Ajouter une propriété, le site s'affiche correctement.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?