Écarts de comptabilisation des sorties et des clics

Cet article décrit les raisons fréquentes et les explications possibles des écarts de comptabilisation des statistiques "Clics" et "Sorties" dans les rapports Studio.

Dans les rapports relatifs à une annonce Studio, plusieurs colonnes représentent le nombre de clics générés sur une annonce. Une colonne est dédiée aux clics, mais il peut y en avoir plusieurs pour les événements de sortie. Le nombre de clics devrait normalement correspondre à la somme des nombres d'événements de sortie. Pourtant, ces totaux sont souvent différents.

  • Le total des clics peut être supérieur du fait que les sorties ne sont plus comptabilisées une fois que l'annonce est restée affichée pendant 20 minutes. Par exemple, si un internaute clique sur une annonce plus de 20 minutes après son affichage initial, le clic est comptabilisé comme tel, mais pas la sortie.
  • Le total des événements de sortie peut être supérieur du fait de la soustraction de certains clics. Pour le moment, les clics d'un internaute spécifique qui en effectue un grand nombre au cours d'un bref laps de temps sont supprimés par Google Marketing Platform. Une fois cette limite dépassée, tous les clics de cet internaute sont ignorés pour le reste de la journée. L'événement de sortie est comptabilisé comme tel, mais les clics sont supprimés des rapports.
  • En outre, avec l'image de back-up ou de substitution, le suivi de l'événement de sortie est effectué avant celui du clic. Le HTML pur ne permet pas plusieurs appels simultanés dans la même fenêtre. Par conséquent, une action doit se terminer avant qu'une autre puisse avoir lieu. Ce comportement séquentiel peut engendrer un écart de comptabilisation qui, dans le cas de l'image de back-up, se traduit par un nombre de sorties supérieur au nombre de clics.
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?