Recherche
Effacer la recherche
Fermer la recherche
Applications Google
Menu principal

À propos des enregistrements de ressources

Les enregistrements de ressources fournissent des informations DNS relatives aux composants matériels et logiciels qui pointent vers un domaine et le gèrent (hôtes, serveurs de noms, serveurs Web et serveurs de messagerie).

Chaque enregistrement de ressources est composé d'un ensemble de champs :

  • Nom : libellé qui indique le nom ou le propriétaire de l'enregistrement. Il peut s'agir du domaine racine (indiqué par @) ou d'un sous-domaine (tel que "www").
  • Type : type de l'enregistrement. Par exemple, l'enregistrement A (adresse).
  • TTL (Time-To-Live) : fréquence à laquelle une copie de l'enregistrement stockée dans le cache (espace de stockage local) doit être mise à jour (récupérée depuis l'espace de stockage d'origine) ou supprimée. Des TTL plus courts signifient que les enregistrements sont récupérés plus souvent (l'accès est plus lent, et les données sont plus actuelles). Des TTL plus longs impliquent que les enregistrements sont récupérés moins fréquemment (l'accès est plus rapide, et les données sont moins actuelles). La valeur par défaut est d'une heure.
    Remarque : Lorsque vous apportez des modifications à un enregistrement de ressources, leur application peut prendre toute la durée du TTL. Quand vous ajoutez un enregistrement de ressources, celui-ci est visible sur Internet au bout de cinq minutes.
  • Données : données de l'enregistrement, qui varient en fonction du type de l'enregistrement. Par exemple, l'adresse IP d'un hôte pour les enregistrements A. Notez qu'il s'agit des données retournées au cours d'une recherche DNS.

Remarque : Google Domains est compatible avec la classe Internet IN par défaut. Par conséquent, le champ "Class" (Classe) ne figure pas dans les enregistrements.

Types d'enregistrements de ressources

Outre les enregistrements de ressources DNS décrits ici, Google Domains accepte également les enregistrements synthétiques qui étendent les fonctionnalités des enregistrements de ressources. Pour en savoir plus, consultez l'article intitulé Enregistrements synthétiques.

Enregistrements A

Les enregistrements A (adresse IPv4) mappent le nom de domaine d'un hôte à son adresse IP (mappage nom-adresse).

@ A 1h 123.123.123.123

Remarque : Les enregistrements A et AAAA assument la même fonction. Les enregistrements A effectuent un mappage sur des adresses IP version 4 (IPV4). Quant aux enregistrements AAAA, ils créent un mappage sur des adresses IP version 6 (IPv6).

Enregistrements AAAA

Les enregistrements AAAA (adresse IPv6) mappent le nom de domaine d'un hôte à son adresse IP (mappage nom-adresse).

www AAAA 1h 2002:db80:1:2:3:4:567:89ab

Remarque : Les enregistrements A et AAAA assument la même fonction. Les enregistrements A effectuent un mappage sur des adresses IP version 4 (IPV4). Quant aux enregistrements AAAA, ils créent un mappage sur des adresses IP version 6 (IPv6).

CNAME

Les enregistrements CNAME (nom canonique) mappent un nom de domaine d'alias à un (vrai) nom de domaine. Vous pouvez mapper plusieurs noms d'alias au même domaine canonique, ce qui vous permet de configurer des adresses IP d'enregistrements A ou AAAA dans un endroit unique.

Dans cet exemple, www est le domaine de l'alias et example.com est le domaine canonique qui est mappé à une adresse IP à l'aide de l'enregistrement A.

www CNAME 1h example.com.
example.com. A 1h 123.123.123.123

Dans cet exemple, www et ftp sont des domaines d'alias, et server1.example.com. est le domaine canonique qui est mappé à une adresse IP à l'aide de l'enregistrement A.

www CNAME 1h server1.example.com.
ftp CNAME 1h server1.example.com.
server1.example.com. A 1h 123.123.123.123

Les enregistrements CNAME ne peuvent pas être définis pour le domaine racine. En outre, la cible d'un enregistrement CNAME ne peut être qu'un nom de domaine. Sachez également que les chemins d'accès ne sont pas autorisés. Si vous souhaitez rediriger votre domaine racine, ou si la cible souhaitée est une URL qui comprend un chemin d'accès, essayez l'une des méthodes suivantes :

  • Utilisez la fonctionnalité de redirection de domaine plutôt qu'un CNAME (voir l'article intitulé Redirection de domaine).
  • Créez un enregistrement de redirection qui utilise les entrées que vous ajouteriez dans un CNAME (voir l'article intitulé Enregistrements synthétiques).
Enregistrements MX

Les enregistrements MX (Mail Exchange) mappent un nom de domaine à un serveur de messagerie qui reçoit des e-mails pour ce domaine. Ils permettent d'identifier les serveurs de messagerie qui sont utilisés par d'autres personnes pour envoyer des e-mails à un domaine.

Vous pouvez configurer plusieurs enregistrements MX pour un domaine, chacun ayant un numéro de priorité (plus ce numéro est faible, plus la priorité est élevée). Dans l'exemple ci-dessous, si les e-mails ne peuvent pas être distribués avec l'hôte ayant la priorité la plus élevée (10), l'hôte ayant la priorité la plus basse (20) sera utilisé.

@ MX 1h 10 mailhost1.example.com.
@ MX 1h 20 mailhost2.example.com.

Si les numéros de priorité sont identiques (10 et 10), les enregistrements MX peuvent être utilisés pour équilibrer la charge entre les hôtes. Sachez que chaque hôte est choisi arbitrairement.

@ MX 1h 10 mailhost1.example.com.
@ MX 1h 10 mailhost2.example.com.

Remarque : Il n'existe pas de champ spécialement prévu pour le numéro de priorité dans Google Domains. Si vous souhaitez l'indiquer, saisissez sa valeur dans le champ de données, puis précisez l'hôte de messagerie (10 mailhost1.example.com.).

Enregistrements NS

Les enregistrements NS (serveur de noms) mappent le nom d'un domaine ou d'un sous-domaine à un serveur de noms. Ces serveurs détiennent des informations prioritaires concernant l'espace de noms du domaine. Ils traduisent les noms de domaines en adresses IP en référençant les enregistrements de ressources stockés avec le serveur de noms.

Dans Google Domains, vous ne pouvez créer que des enregistrements NS pour les sous-domaines. Les enregistrements NS de votre domaine racine sont gérés à votre place. Pour en savoir plus, consultez la section À propos des enregistrements de ressources NS (serveur de noms).

ns1 NS 1h ns-cloud1.googledomains.com.
ns2 NS 1h ns-cloud2.googledomains.com.
Enregistrements PTR

Les enregistrements PTR (pointeur) mappent l'adresse IP d'un hôte au (vrai) nom de domaine canonique d'un hôte (mappage adresse-nom). Avec cette méthode, connue sous le nom de résolution DNS inversée, l'adresse IP est écrite à l'envers et ajoutée au domaine de premier niveau arpa (Address and Routing Parameter Area).

Les enregistrements PTR jouent le rôle de dispositif de sécurité et de mesure anti-spam. La messagerie et d'autres types de serveurs peuvent effectuer des résolutions DNS inversées pour valider l'identité des hôtes.

En général, vous ne pouvez pas gérer les enregistrements PTR via Google Domains, car c'est le propriétaire de votre bloc d'adresses IP (votre FAI en principe) qui doit les définir. Les propriétaires de blocs ont différentes procédures pour demander ces enregistrements. Veuillez contacter votre fournisseur pour en savoir plus.

Google Domains accepte les enregistrements PTR qui résident dans la zone DNS correspondant à votre domaine. Ainsi, votre FAI crée les enregistrements CNAME qui nous confient la responsabilité des résolutions inversées de ces adresses spécifiques.

Si votre fournisseur vous délègue un enregistrement PTR, il va créer un enregistrement CNAME qui pointe vers un enregistrement PTR que vous pouvez gérer via Google Domains. Par exemple, supposez que l'enregistrement A de votre serveur soit similaire à ce qui suit :
www     A     1h     111.222.33.4

Pour vous déléguer l'enregistrement PTR, votre fournisseur doit définir le CNAME ci-dessous. Notez que l'ordre des quatre nombres qui composent l'adresse IP a été inversé.
4.33.222.111.in-addr.arpa.    CNAME     1h     ptr_www.example.com.

Dans Google Domains, vous définiriez l'enregistrement PTR suivant :
ptr_www     PTR     1h     www.example.com.

Une fois ces enregistrements définis, les demandes de résolution inversée pour l'adresse IP 111.222.33.4 vont d'abord être dirigées vers l'enregistrement de votre fournisseur pour l'adresse 4.33.222.111.in-addr.arpa.. Ensuite, celle-ci va entraîner une redirection vers votre enregistrement de ptr_www.example.com., qui va à son tour indiquer au demandeur que l'adresse 111.222.33.4 correspond à www.example.com.

Voici un exemple équivalent pour l'adresse IPv6, si l'enregistrement AAAA de votre serveur est similaire à ce qui suit :
www     AAAA     1h     202:db80:1:2:3:4:567:89ab

Alors, son adresse IPv6 entièrement spécifiée est 0202:db80:0001:0002:0003:0004:0567:89ab. Pour obtenir l'enregistrement CNAME que votre fournisseur doit définir, inversez cette adresse (chiffre par chiffre, en ignorant les deux-points). Pour ce faire, insérez un point entre chaque chiffre, puis ajoutez .ip6.arpa. à la fin (sans oublier le point final) :
b.a.9.8.7.6.5.0.4.0.0.0.3.0.0.0.2.0.0.0.1.0.0.0.0.8.b.d.2.0.2.0.ip6.arpa.     CNAME     1h     ptr_www.example.com.

Remarque : La délégation de blocs d'adresses par votre FAI n'est pas directement possible avec Google Domains. Vous devez utiliser Cloud DNS pour créer et stocker ces enregistrements. Vous n'avez pas besoin de déplacer TOUT votre DNS vers Cloud DNS, mais seulement les enregistrements PTR.

Pour en savoir plus sur Google Cloud DNS, consultez les articles suivants :

Enregistrements SOA

Les serveurs Google DNS utilisent les enregistrements SOA (Start Of Authority) pour stocker des informations relatives à votre domaine afin de faciliter la gestion du trafic entre les serveurs de noms. Ceux-ci incluent généralement le serveur de noms, le compte administrateur du serveur de noms, le numéro de série du serveur de noms, la fréquence d'actualisation du fichier de zone, la période d'attente précédant une nouvelle tentative de mise à jour et la date d'expiration du fichier de zone.

Les enregistrements SOA sont gérés par les serveurs de noms. Vous ne pouvez pas les afficher ni les modifier dans Google Domains.

SPF

Le SPF (Sender Policy Framework) est une méthode technique standard ouverte. Il permet de spécifier les serveurs de messagerie qui peuvent envoyer des e-mails depuis un domaine.

Lorsqu'un serveur de messagerie envoie un e-mail, le serveur de réception vérifie le SPF du domaine. Si l'e-mail a été envoyé par un serveur de messagerie répertorié dans le SPF, le serveur de réception accepte l'e-mail.

Dans une certaine mesure, le SPF empêche la réception d'e-mails de spam provenant de fausses adresses d'expéditeur : les e-mails d'un domaine ne sont pas acceptés si le serveur d'envoi n'apparaît pas dans la liste du SPF du domaine.

Le SPF utilise des enregistrements TXT (texte) pour mapper un nom de domaine à un ou plusieurs serveurs de messagerie. Ces enregistrements incluent la balise SPF v=spf1 et d'autres qualificateurs, mécanismes et modificateurs SPF (voir www.openspf.org).

@ SPF   "v=spf1 +a:mailhost3.example.com +a:mailhost4.example.com –all"   
mail3   A 1h 123.123.123.7
mail4   A 1h 123.123.123.9
Enregistrements SRV

Les enregistrements SRV (service) mappent un service ou serveur spécifique à un nom de domaine. Ces enregistrements permettent de localiser un service sans nécessairement connaître l'hôte sur lequel celui-ci s'exécute.

Dans cet exemple, l'enregistrement de service _http._tcp.example.com. inclut le service (http), le protocole sur lequel le service s'exécute (tcp) et le nom de domaine (example.com.). L'enregistrement est mappé au domaine www.example.com., qui à son tour est mappé à un serveur Web (l'hôte avec l'adresse IP 192.251.50.110). L'enregistrement a une priorité de 10 (une priorité inférieure est préférable), un poids de 5 (pour équilibrer la charge entre les enregistrements ayant la même priorité) et un numéro de port 8080, qui indique le port sur quel le service peut être trouvé.

_http._tcp.example.com. SRV 1h 10 5 8080 www.example.com.
www A 1h 192.251.50.110

Remarque : Il n'existe pas de champ spécialement prévu pour le numéro de priorité, le poids et les ports dans Google Domains. Saisissez ces valeurs dans le champ de données (chacune étant séparée par une espace), puis ajoutez le nom du service (10 5 8080 www.example.com.).

Enregistrements TXT

Les enregistrements TXT (texte) contiennent des informations arbitraires sous forme de texte compréhensible par l'homme ou de données lisibles par machine, qui peuvent être ajoutées à un enregistrement de ressources.

A TXT 1h "Ceci est mon domaine."
Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?