Notification

Vous prévoyez votre stratégie de retour au bureau ? Découvrez comment Chrome OS peut vous aider.

Gérer les mises à jour de Chrome (Windows)

En tant qu'administrateur Microsoft Windows, vous pouvez gérer la façon dont sont mis à jour le navigateur et les applications Chrome des utilisateurs à l'aide de Google Update. Vous pouvez gérer les paramètres de Google Update depuis l'éditeur de gestion des stratégies de groupe.

Vous pouvez consulter les valeurs des règles Google Update définies pour un ordinateur dans la liste des règles Chrome à l'adresse chrome://policy.

Remarque : Seuls les ordinateurs associés à un domaine ou gérés par la fonction MDM suivent les règles définies pour l'ordinateur par la stratégie de groupe. Par conséquent, vous devez vous assurer que tous vos appareils sont associés à un contrôleur de domaine Windows ou à un domaine Microsoft Entra ID, ou qu'ils sont gérés par MDM.

Tout ouvrir | Tout fermer

Étape 1 : Installez Google Update

Obtenir le modèle de règle Google Update

Installez et définissez vos règles Google Update à l'aide d'un modèle d'administration. Microsoft Windows 7 et les versions ultérieures sont compatibles avec les modèles ADM et ADMX. Téléchargez le modèle de stratégie Google Update correspondant à votre réseau Windows :

Microsoft Windows Vista et versions ultérieures

  1. Téléchargez et décompressez le modèle d'administration XML (ADMX).
  2. Ouvrez le dossier GoogleUpdateAdmx.
  3. Copiez google.admx et GoogleUpdate.admx et placez-les dans le dossier PolicyDefinitions (C:\Windows\PolicyDefinitions, par exemple).
  4. Dans le dossier GoogleUpdateAdmx/en_US, copiez les fichiers google.adml et GoogleUpdate.adml et placez-les dans le sous-dossier en-US du dossier PolicyDefinitions (C:\Windows\PolicyDefinitions\en-US, par exemple).
  5. Ouvrez la stratégie de groupe et accédez à Configuration ordinateurpuisStratégiespuisModèle d'administrationpuisGooglepuisGoogle Update pour vérifier que le modèle a été chargé correctement.

Microsoft XP

  1. Téléchargez le modèle d'administration (ADM).
  2. Copiez le fichier GoogleUpdate.adm dans le dossier PolicyDefinitions (C:\Windows\PolicyDefinitions, par exemple).
  3. Ouvrez la stratégie de groupe et accédez à Configuration ordinateurpuisStratégiespuisModèle d'administrationpuisGooglepuisGoogle Update pour vérifier que le modèle a été chargé correctement.

Étape 2 : Configurez les mises à jour automatiques

Activer les mises à jour automatiques (recommandé)

S'applique au navigateur Chrome et à toutes les applications gérées via Google Update.

Utiliser la stratégie de groupe

Nous vous recommandons de ne pas désactiver les mises à jour automatiques, afin que vos utilisateurs bénéficient des correctifs de sécurité critiques et des nouvelles fonctionnalités dès leur publication.

Dans la stratégie de groupe (dossier Configuration ordinateur) :

  1. Accédez à Google puis Google Update puis Applications.
  2. Activez la règle Update policy override default (Valeur par défaut pour le remplacement de la règle de mise à jour).
  3. Sous Options, choisissez Allow Updates (recommended) (Autoriser les mises à jour, option recommandée).
  4. Accédez à GooglepuisGoogle UpdatepuisApplicationspuisGoogle Chrome, puis répétez les étapes 2 et 3 afin de vous assurer que les mises à jour automatiques sont toujours autorisées pour le navigateur Chrome.

Pour remplacer ce paramètre pour une application spécifique, utilisez la règle Update policy override (Ignorer la règle de mise à jour) dans le dossier de l'application concernée.

Désactiver les mises à jour du navigateur Chrome

Si vous devez arrêter les mises à jour du navigateur Chrome, vous pouvez désactiver les mises à jour automatiques et empêcher les utilisateurs de mettre à jour manuellement le navigateur. Même si vous désactivez les mises à jour automatiques, Google Update continue de rechercher de nouvelles mises à jour.

Important : Nous vous déconseillons de désactiver les mises à jour du navigateur, car les correctifs logiciels et de sécurité ne seraient plus automatiquement appliqués au navigateur Chrome. Cela peut également entraîner des pannes et vous exposer à des failles de sécurité. Si vous devez désactiver les mises à jour, assurez-vous de mettre en place un processus rapide d'application des mises à jour sur l'ensemble de votre réseau. La meilleure solution consiste à réactiver les mises à jour dès que possible.

Dans la stratégie de groupe (dossier Configuration ordinateur), procédez comme suit :

  1. Accédez à Google puis Google Update puis Applications puis Google Chrome.
  2. Activez la règle Update policy override (Ignorer la règle de mise à jour).
  3. Sous Options, sélectionnez Désactiver les mises à jour.

Si vous avez désactivé les mises à jour du navigateur Chrome, assurez-vous qu'elles le sont également sur les ordinateurs des utilisateurs :

  1. Sur l'ordinateur de chaque utilisateur, ouvrez le navigateur Chrome et cliquez sur PlusPluspuis Paramètres.
  2. Sur la gauche, cliquez sur MenuMenupuisÀ propos de Chrome.

Une remarque indiquant que les mises à jour ont été désactivées par un administrateur doit apparaître.

Désactiver toutes les mises à jour d'applications

Important : La désactivation de toutes les mises à jour d'applications empêche l'application automatique des correctifs logiciels et des correctifs de sécurité à tous les logiciels Google.

Dans la stratégie de groupe (dossier Configuration ordinateur) :

  1. Accédez à GooglepuisGoogle UpdatepuisApplications.
  2. Activez Update policy override default (Valeur par défaut pour le remplacement de la règle de mise à jour).
  3. Sous Options, sélectionnez Désactiver les mises à jour.

 Google Update continue de se mettre à jour même lorsque les mises à jour d'applications sont désactivées.

Désactiver les mises à jour des composants du navigateur Chrome (facultatif)

S'applique uniquement aux composants du navigateur Chrome.

Les composants du navigateur, tels que Widevine DRM, continuent à se mettre à jour automatiquement, même si vous désactivez les mises à jour pour le navigateur Chrome.

Dans la stratégie de groupe (dossier Configuration ordinateur), procédez comme suit :

  1. Accédez à GooglepuisGoogle Chrome.
  2. Désactivez la règle Enables component updates in Google Chrome (Active les mises à jour des composants dans Google Chrome).
  3. Cliquez sur Apply (Appliquer).

Remarque : Cette règle ne s'applique pas à tous les composants. Pour obtenir la liste complète des composants exemptés, reportez-vous à la section ComponentUpdatesEnabled.

Étape 3 : Personnalisez les mises à jour

Programmer les mises à jour automatiques en dehors des heures de travail

S'applique au navigateur Chrome et à toutes les applications gérées via Google Update.

Vous pouvez empêcher l'installation des mises à jour automatiques à certaines heures (celles où les utilisateurs de votre organisation sont les plus productifs, par exemple).

Utiliser la stratégie de groupe

Dans la stratégie de groupe (dossier Ordinateur ou Configuration utilisateur) :

  1. Accédez à GooglepuisGoogle UpdatepuisPréférences.
  2. Activez la règle Time period in each day to suppress auto-update check (Période de désactivation de la recherche de mises à jour, chaque jour).
  3. Sous Options, définissez les valeurs Hour (Heure), Min (Minute) et Duration (Durée) pour empêcher Google Update de rechercher des mises à jour au cours de la période spécifiée.
    Remarque : La durée est le seul champ obligatoire. Elle doit être égale ou supérieure à 1.
Bloquer la mise à jour du navigateur Chrome au-delà d'une version spécifique

S'applique uniquement aux mises à jour du navigateur Chrome.

Vous pouvez spécifier la version du navigateur Chrome (version intermédiaire majeure ou version complète spécifique) vers laquelle vous souhaitez que les ordinateurs Windows soient mis à jour. Google met progressivement à jour les ordinateurs dotés de la version stable vers de nouvelles versions du navigateur Chrome en quelques semaines. Cela peut parfois prendre plus de temps.

  • Spécifiez la version intermédiaire majeure à l'aide de la syntaxe xx. : les ordinateurs continuent à recevoir les mises à jour de sécurité tant que la version intermédiaire que vous avez spécifiée est la version majeure stable. Le navigateur Chrome est mis à jour vers la dernière version mineure une fois que le déploiement a atteint 100 %. Ce processus peut prendre quelques semaines.
  • Spécifiez la version complète à l'aide de la syntaxe xx.xx.xx.xx : les ordinateurs sont mis à jour vers la version que vous spécifiez dès que celle-ci est disponible.

En général, nous vous recommandons d'utiliser la syntaxe xx. pour vous assurer que les appareils conservent la dernière version intermédiaire majeure. Cependant, il peut être parfois nécessaire d'indiquer une version spécifique en utilisant la syntaxe de version complète, xx.xx.xx.xx. Par exemple, il se peut que vous deviez déployer un correctif de sécurité critique et que le déploiement des mises à jour Google ne soit pas assez rapide pour les besoins de l'entreprise. Il peut aussi arriver qu'une version spécifique soit certifiée par des tests internes de votre organisation.

Les versions mineures peuvent parfois ne pas atteindre 100 % en raison d'un bug ou si un correctif de sécurité nécessite une nouvelle version mineure. Si vous utilisez la syntaxe de version complète, xx.xx.xx.xx, vous risquez de déployer une version qui n'est pas la plus récente ou contenant des bugs connus.

Attention : Le blocage des mises à jour du navigateur Chrome à une version spécifique doit être temporaire (pour tester une nouvelle version du navigateur, par exemple). N'oubliez pas d'annuler le blocage sur les ordinateurs des utilisateurs, pour éviter qu'il leur manque des mises à jour de sécurité critiques ou de nouvelles fonctionnalités.

Utiliser la stratégie de groupe

Dans la stratégie de groupe (dossier Configuration ordinateur), procédez comme suit :

  1. Accédez à Google puis Google Update puis Applications puis Google Chrome.
  2. Activez la règle Target version prefix override (Ignorer le préfixe de la version cible).
  3. Sous Options, saisissez la version du navigateur Chrome à installer sur les appareils des utilisateurs.
    Si vous souhaitez bloquer les mises à jour sur la version principale la plus élevée, ajoutez un point (.) après le numéro de version. Par exemple, saisissez 90. pour permettre aux navigateurs de passer à la version la plus élevée de Chrome 90.
    Remarque : Vous pouvez utiliser des numéros de version comportant jusqu'à quatre segments, par exemple 90.0.3945.117.
Revenir à une version précédente du navigateur Chrome

S'applique uniquement aux mises à jour du navigateur Chrome. Utilisez ces règles à vos propres risques.

Afin que les utilisateurs soient protégés par les dernières mises à jour de sécurité, nous leur recommandons d'utiliser la dernière version du navigateur Chrome. Utilisez la règle Rétablir la version cible avec Target version prefix override (Ignorer le préfixe de la version cible) pour revenir temporairement à une version spécifique du navigateur Chrome sur les ordinateurs Windows. En exécutant des versions antérieures du navigateur Chrome, vous exposerez vos utilisateurs à des problèmes de sécurité connus.

Le navigateur Chrome stocke localement un instantané des informations utilisateur sur les appareils après chaque mise à jour de version majeure. Par défaut, les trois instantanés les plus récents sont conservés. La stratégie de groupe vous permet de spécifier le nombre d'instantanés que vous souhaitez conserver sur les appareils des utilisateurs. Pour en savoir plus, consultez Conserver les données lors du rollback de version.

Si vous ne souhaitez pas conserver d'instantanés sur les appareils des utilisateurs (règle Limite le nombre d'instantanés de données utilisateur retenus en prévision d'un éventuel rollback d'urgence définie sur zéro), les données de navigation de chaque utilisateur sont automatiquement supprimées, sauf si vous effectuez l'une des actions suivantes :

  • Activer la synchronisation Chrome : vous pouvez utiliser la stratégie de groupe pour activer la synchronisation Chrome pour tous les utilisateurs ou leur conseiller de l'activer eux-mêmes. Pour en savoir plus, consultez Obliger les utilisateurs à se connecter au navigateur Chrome. Après être revenus à une version antérieure, les utilisateurs devront se reconnecter au navigateur Chrome pour visualiser les informations synchronisées.
  • Activer les profils itinérants : si vous activez la règle de profil itinérant dans le navigateur Chrome, les utilisateurs qui se connectent à un ordinateur Windows de votre organisation voient automatiquement les informations synchronisées lorsqu'ils ouvrent ce navigateur. Pour plus d'informations, consultez Utiliser Chrome avec des profils itinérants.

Remarque : Cette règle ne vous permet de revenir qu'aux trois dernières versions majeures du navigateur Chrome. Pour savoir comment revenir à une version antérieure du navigateur Chrome, consultez Revenir à une version antérieure de Chrome.

Utiliser la stratégie de groupe

Dans la stratégie de groupe (dossier Configuration ordinateur), procédez comme suit :

  1. (Recommandé) Activez la synchronisation Chrome pour tous les utilisateurs de votre organisation.
  2. Accédez à Google puis Google Update puis Applications puis Google Chrome.
  3. Activez la règle Rollback to Target version (Rétablir la version cible).
  4. Cliquez sur OK.
  5. Activez la règle Target version prefix override (Ignorer le préfixe de la version cible).
  6. Sous "Options", dans la case Target version prefix (Préfixe de la version cible), saisissez le numéro de release de la version principale du navigateur Chrome à réinstaller sur les appareils des utilisateurs. Par exemple, saisissez 89. pour revenir à la dernière version de Chrome 89.
  7. Cliquez sur OK.
Affecter une version disponible spécifique au navigateur Chrome

S'applique uniquement aux mises à jour du navigateur Chrome.

À partir de la version 90 de Chrome, Google Update vous permet de choisir la version de Chrome : stable, stable étendue, bêta ou développement. Par défaut, Chrome applique les mises à jour de la version stable.

Pour vous aider à choisir la version que vos utilisateurs devront employer, consultez Versions disponibles du navigateur Chrome.

Éléments à prendre en compte

  • Passer à une version plus stable : lorsque vous basculez vers une version plus stable, depuis une version bêta par exemple, il est probable que le numéro de la version stable soit inférieur.
    Par exemple, la version stable est la version 90 alors que la version bêta correspond à la version 91. Par défaut, Chrome n'est mis à jour que lorsqu'une version supérieure est disponible. Il ne reviendra pas à une version antérieure.
  • Passer à une version stable étendue : lorsque vous passez à une version stable étendue, nous vous recommandons d'utiliser la règle Rétablir la version cible pour permettre au navigateur Chrome de revenir à une version précédente. Sinon, le navigateur Chrome risque de ne pas recevoir les derniers correctifs de sécurité.
    Par exemple, si vous utilisez la version 95 de Chrome et que vous passez de la version stable à la version stable étendue, le navigateur ne bénéficie plus des correctifs de sécurité de la version 95 de Chrome. Chrome ne reçoit les correctifs de sécurité que lorsque vous revenez à la version 94 de Chrome, la version stable étendue précédente.
  • Pour que Chrome revienne à une version antérieure, définissez TargetChannel sur la version de votre choix, puis demandez à Chrome de revenir à cette version. Pour en savoir plus, consultez Revenir à une version précédente du navigateur Chrome ci-dessus.

Affecter la version stable ou stable étendue au navigateur Chrome

  1. (Recommandé) Activez la synchronisation Chrome pour tous les utilisateurs de votre organisation.
  2. Dans la stratégie de groupe (dossier Configuration ordinateur), accédez à GooglepuisGoogle UpdatepuisApplicationspuisGoogle Chrome.
  3. Activez la règle Target Channel override (Ignorer la version cible).
  4. Sous "Options", définissez "Target Channel" (Version cible). Saisissez la valeur stable ou extended (étendue).
  5. Cliquez sur OK.
  6. Pour que Chrome passe immédiatement à une version plus stable, activez Rollback to Target version (Rétablir la version cible).
  7. Cliquez sur OK.
Échelonner les mises à jour pour réduire l'utilisation de la bande passante

S'applique au navigateur Chrome et à toutes les applications gérées via Google Update.

Vous pouvez augmenter le délai entre les vérifications des mises à jour pour aider à réduire l'utilisation de la bande passante aux heures où votre réseau est le plus sollicité. Cependant, pour un impact minimal sur l'utilisation générale de la bande passante par les mises à jour, nous vous recommandons de ne pas le faire.

Utiliser la stratégie de groupe

Dans la stratégie de groupe (dossier Ordinateur ou Configuration utilisateur), procédez comme suit :

  1. Accédez à Google puis Google Update puis Préférences.
  2. Activez la règle Auto-update check period override (Remplacement des périodes de vérification des mises à jour automatiques).
  3. Dans la zone Minutes between update checks (Nombre de minutes entre deux recherches de mises à jour) de la section "Options", spécifiez le nombre de minutes devant s'écouler entre deux mises à jour en saisissant une valeur comprise entre 1 et 43 200.
Mettre les mises à jour du navigateur Chrome en cache pour réduire la bande passante

Si un proxy cache intermédiaire est configuré sur le réseau de votre organisation, vous pouvez l'utiliser pour mettre en cache les mises à jour du navigateur Chrome. Les mises à jour téléchargées depuis Google peuvent être mises en cache sur la plupart des serveurs proxy assurant une mise en cache Web. Les proxys cache réduisent l'utilisation de la bande passante et accélèrent les temps de réponse grâce à la mise en cache et à la réutilisation des pages Web fréquemment demandées.

Cependant, de nombreux paramètres par défaut des proxys cache ne sont pas complètement adaptés aux mises à jour du navigateur Chrome. Pour s'assurer que le logiciel de proxy cache peut mettre en cache les mises à jour du navigateur Chrome, les administrateurs informatiques expérimentés peuvent configurer les paramètres suivants :

  • Taille maximale du fichier objet : il s'agit de la taille maximale du fichier qui sera mis en cache sur le proxy. Les mises à jour sont téléchargées en un seul fichier. Assurez-vous donc que la taille maximale du fichier objet soit d'au moins 1 Go.
  • Taille du répertoire de cache : certains serveurs proxy de mise en cache Web mettent en cache des objets en mémoire. Vous pouvez également configurer ces serveurs pour que la mise en cache s'effectue sur disque. Assurez-vous que l'espace de stockage du cache (en mémoire ou sur disque) est suffisant. Les navigateurs récupèrent les objets mis en cache en mémoire plus rapidement que ceux mis en cache sur le disque dur.
  • Paramètres d'URL : si le serveur vous permet d'ajouter des paramètres pour des domaines spécifiques, privilégiez dl.google.com/* et www.google.com/dl/*. C'est là que les appareils reçoivent les mises à jour du navigateur Chrome.
  • Taille d'objet maximale en mémoire : les objets dont la taille est supérieure à la valeur spécifiée sont supprimés de la mémoire. Cette valeur doit être suffisamment élevée pour que les mises à jour du navigateur Chrome soient conservées en mémoire, mais suffisamment faible pour que les objets volumineux ne surchargent pas la mémoire cache. Donnez une limite raisonnable à la taille d'objet maximale en mémoire (2 000 Ko, par exemple).
  • Espace du cache sur le disque : espace total pouvant être utilisé pour la mise en cache des objets sur le disque dur. Si vous avez un disque dur volumineux (capacité de stockage supérieure à 30 Go), vous pouvez augmenter cette valeur pour mettre en cache plus d'objets.

Afficher toutes les règles Google Update

Règles par défaut (préférences)

Les règles de préférences permettent de contrôler le comportement par défaut de Google Update.

Utiliser la stratégie de groupe

Dans la stratégie de groupe (dossier Configuration ordinateur) :

  1. Accédez à Google puis Google Update puis Préférences.
  2. Activez la règle et définissez les options qui régiront toutes les applications répertoriées dans la stratégie de groupe. Vous trouverez des exemples ci-dessous.
    Remarque : Il est possible que ces règles soient ignorées si elles entrent en conflit avec d'autres règles définies au niveau de l'application.
Règle Description
Auto-update check period override (Remplacement de la période de vérification des mises à jour automatiques) Disponible dans Google Update version 1.2.145.5

Délai minimal, en minutes, entre deux vérifications des mises à jour automatiques. Lorsque cette règle est activée, elle remplace la période par défaut. Les valeurs autorisées sont comprises entre 1 et 43 200 minutes.

Il est recommandé de ne pas désactiver toutes les vérifications des mises à jour automatiques. Si la règle est désactivée, la valeur zéro (0) est attribuée à UpdatedDefault dans le registre Windows. Si vous désactivez toutes les recherches, les applications qui utilisent Google Update ne sont plus mises à jour automatiquement. De plus, vous ne pourrez pas mettre à jour les applications qui ne disposent pas de la fonctionnalité de mise à jour manuelle. Pour empêcher la mise à jour d'une application spécifique, utilisez plutôt la règle Update policy override (Ignorer la règle de mise à jour). Consultez la section ci-dessous pour en savoir plus.

Download URL class override (Ignorer la classe des URL de téléchargement) Disponible dans Google Update version 1.3.26.1

Cette règle fournit des informations aux serveurs de mises à jour concernant les URL de charge utile renvoyées dans la réponse de mise à jour. À l'heure actuelle, la seule option possible est cacheable (mise en cache autorisée).

Lorsque cette règle est activée, il est possible que le serveur réponde avec une charge utile pouvant être mise en cache par des proxy en aval ou des types de solutions similaires de mise en cache de contenus. Il peut arriver que le serveur l'ignore, en fonction de la charge et de diverses autres raisons. Par défaut et dans la plupart des cas, les charges utiles de mise à jour ne peuvent pas être mises en cache. Généralement, cela ne pose aucun problème pour les instances grand public de Chrome, mais cela peut causer des difficultés dans certains environnements d'entreprise.

Time period in each day to suppress auto-update check (Période de désactivation de la recherche de mises à jour, chaque jour) Disponible dans Google Update version 1.3.33.6

Si ce paramètre est activé, la vérification des mises à jour est désactivée chaque jour à partir de l'heure indiquée (heures:minutes) et pour la durée spécifiée (en minutes).

La durée ne tient pas compte du passage à l'heure d'été. Par exemple, si l'heure de début est fixée à 22h00 et que la durée est de 480 minutes, aucune mise à jour ne sera effectuée pendant 8 heures, même si le passage à l'heure d'été se produit entre-temps.

Cloud policy takes precedence over group policy (Priorité de la règle cloud sur la stratégie de groupe)

Disponible dans Google Update version 1.3.35.441

Permet de remplacer les stratégies de groupe par les règles cloud de la console d'administration.

Règles relatives aux applications

S'applique uniquement aux applications Google.

Les règles relatives aux applications vous permettent de contrôler la manière dont Google Update interagit avec certaines applications Google. Les règles définies au niveau d'une application remplacent les règles par défaut.

Modifier les règles par défaut des applications

  1. Dans la stratégie de groupe, accédez à GooglepuisGoogle UpdatepuisApplications.
  2. Ouvrez, activez et définissez les options des règles appliquées à toutes les applications (voir ci-dessous).
Règle Description
Allow installation default (Valeur par défaut pour l'autorisation de l'installation)

Disponible dans Google Update version 1.2.145.5

Cette règle permet de définir si l'installation d'applications Google par Google Update est activée ou non par défaut. Elle concerne uniquement les installations effectuées par le biais de Google Update ou du programme d'installation de Google et ne permet pas d'empêcher un utilisateur d'installer une application Google qui n'utilise pas Google Update.

Remarque : La règle "Allow installation" (Autoriser l'installation) appliquée à des applications en particulier peut remplacer cette règle.

  • Always allow Installs (recommended) (Toujours autoriser les installations, option recommandée) : l'installation d'applications est autorisée.
  • Always allow Machine-Wide Installs, but not Per-User Installs (Toujours autoriser les installations au niveau des machines, mais pas au niveau utilisateur) : l'installation d'applications est autorisée uniquement au niveau des machines, pour tous les utilisateurs. L'installation d'applications dans les répertoires des profils utilisateur n'est pas autorisée. Disponible dans Google Update version 1.3.35.451.
  • Installs disabled (Installations désactivées) : l'installation d'applications n'est pas autorisée.

Cette règle n'est disponible que sur les instances Windows qui sont associées à un domaine Microsoft Active Directory.

Update policy override default (Valeur par défaut pour le remplacement de la règle de mise à jour) Disponible dans Google Update version 1.2.145.5

Cette règle définit la règle par défaut pour les mises à jour logicielles de Google.
  • Allow updates (recommended) (Autoriser les mises à jour, option recommandée) : les mises à jour détectées par une vérification périodique ou manuelle sont toujours appliquées.
    Il s'agit du paramètre recommandé par défaut. Lorsque cette option est sélectionnée, Google Update tente de mettre à jour automatiquement Chrome pendant la tâche planifiée, tout en respectant la période de suppression et la période minimale de vérification, et l'utilisateur peut exécuter des mises à jour à la demande via la page chrome://paramètres/aide.
  • Automatic silent updates (Mises à jour silencieuses automatiques uniquement) : les mises à jour sont automatiquement appliquées lorsqu'elles sont détectées au cours d'une recherche périodique.
  • Manual updates only (Mises à jour manuelles uniquement) : les mises à jour ne sont appliquées que lorsque l'utilisateur effectue une vérification manuelle des mises à jour. Les applications ne proposent pas toutes une interface pour cette option.
  • Disable updates (Désactiver les mises à jour) : les mises à jour ne sont jamais appliquées. La désactivation empêche également les mises à jour des nouvelles applications Google publiées ultérieurement, ce qui peut affecter les futures versions des applications installées.
Si vous sélectionnez Manual updates only (Mises à jour manuelles uniquement), nous vous recommandons de rechercher régulièrement les mises à jour à l'aide de la fonctionnalité de mise à jour manuelle de chaque application, si elle est disponible. Si vous désactivez les mises à jour, nous vous conseillons d'effectuer des vérifications de mises à jour à intervalles réguliers et de les distribuer aux utilisateurs.

Ce paramètre n'a pas d'incidence sur les mises à jour de Google Update. Le programme continue de se mettre à jour.

Modifier des règles pour des applications spécifiques

Le dossier d'applications de la stratégie de groupe contient toutes les applications Google mises à jour par le biais de Google Update. Vous pouvez définir des règles pour des applications spécifiques.

  1. Dans la stratégie de groupe, accédez à GooglepuisGoogle UpdatepuisApplicationspuisnom de l'application.
  2. Activez la règle que vous souhaitez modifier (voir ci-dessous).
Règle Description
Allow installation (Permettre l'installation)

Disponible dans Google Update version 1.2.145.5

Cette règle indique si une application spécifique peut être installée ou non par le biais de Google Update. Elle concerne uniquement les installations effectuées par le biais de Google Update ou du programme d'installation de Google et ne permet pas d'empêcher un utilisateur d'installer une application Google qui n'utilise pas Google Update.

  • Always allow Installs (recommended) (Toujours autoriser les installations, option recommandée) : l'installation d'applications est autorisée.
  • Always allow Machine-Wide Installs, but not Per-User Installs (Toujours autoriser les installations au niveau des machines, mais pas au niveau utilisateur) : l'installation d'applications est autorisée uniquement au niveau des machines, pour tous les utilisateurs. L'installation d'applications dans les répertoires des profils utilisateur n'est pas autorisée. Disponible dans Google Update version 1.3.35.451.
  • Installs disabled (Installations désactivées) : l'installation d'applications n'est pas autorisée.

Cette règle n'est disponible que sur les instances Windows qui sont associées à un domaine Microsoft Active Directory.

Rollback to Target version (Rétablir la version cible)

Indique que Google Update doit rétablir les installations de l'application Google vers la version indiquée par la règle Target Version Prefix Override (Remplacement en fonction du préfixe de la version cible) ou Target Channel override (Ignorer la version cible).

Lorsque cette règle est activée, les installations dont la version est plus récente que celle indiquée par les remplacements cibles sont restaurées vers la version la plus récente correspond à la version cible.

Si aucune valeur de remplacement cible n'est définie, cette règle n'a aucune incidence.

Cette règle n'est disponible que sur les instances Windows qui sont associées à un domaine Microsoft Active Directory.

Target Channel override (Ignorer la version cible) Cette règle indique le nom de la version disponible que l'appli Google doit suivre lors de la réception des mises à jour. Google Chrome est compatible avec les versions stable, bêta et développement.
Target Version Prefix Override (Ignorer le préfixe de la version cible) Disponible dans Google Update version 1.3.33.5

Cette règle indique la version vers laquelle l'appli Google doit être mise à jour. Lorsque cette règle est activée, l'application concernée est mise à jour vers la version dont le préfixe correspond à la valeur définie. Par exemple, 90.55.24 ou 90.24.34 sont des valeurs valides pour Google Chrome. Ainsi, si vous indiquez la valeur 90, Google Update continue à installer les mises à jour jusqu'à la publication de la première version 91.
Update policy override (Ignorer la règle de mise à jour) Disponible dans Google Update version 1.2.145.5

Cette règle indique la manière dont Google Update gère les mises à jour disponibles pour une application spécifique.
  • Allow updates (recommended) (Autoriser les mises à jour, option recommandée) : les mises à jour détectées par une vérification périodique ou manuelle sont toujours appliquées.
    Il s'agit du paramètre recommandé par défaut. Lorsque cette option est sélectionnée, Google Update tente de mettre à jour automatiquement Chrome pendant la tâche planifiée, tout en respectant la période de suppression et la période minimale de vérification, et l'utilisateur peut exécuter des mises à jour à la demande via la page chrome://paramètres/aide.
  • Automatic silent updates (Mises à jour silencieuses automatiques) : les mises à jour sont automatiquement appliquées lorsqu'elles sont détectées au cours de la recherche périodique des mises à jour.
  • Manual updates only (Mises à jour manuelles uniquement) : les mises à jour ne sont appliquées que lorsque l'utilisateur effectue une vérification manuelle des mises à jour. Les applications ne proposent pas toutes une interface pour cette option.
  • Disable updates (Désactiver les mises à jour) : les mises à jour ne sont jamais appliquées.
Si vous sélectionnez Manual updates only (Mises à jour manuelles uniquement), nous vous recommandons de rechercher régulièrement les mises à jour à l'aide de la fonctionnalité de mise à jour manuelle de chaque application, si elle est disponible. Si vous désactivez les mises à jour, nous vous conseillons d'effectuer des vérifications de mises à jour à intervalles réguliers et de les distribuer aux utilisateurs.

Résoudre les problèmes

Créer un fichier journal

Si vous rencontrez des problèmes avec les mises à jour automatiques de Google, vous pouvez les résoudre en consultant les journaux.

Remarque : Google Update est en cours de transition vers une nouvelle version pour faciliter l'accès aux journaux.

Créer le fichier journal (nouvelle version)

Windows: installations à l'échelle du système

  • C:\Program Files (x86)\Google\GoogleUpdater\updater.log

Windows: installations par utilisateur

  • %LOCALAPPDATA%\Google\GoogleUpdater\updater.log

Créer le fichier journal (ancienne version)

  1. Sur votre ordinateur Windows, créez un fichier texte que vous nommerez GoogleUpdate.ini.
  2. Enregistrez le fichier à la racine du lecteur C:\.
  3. Ajoutez le contenu suivant :
    [LoggingLevel]
    LC_UTIL=6
    LC_SERVICE=6
    LC_CORE=6
    LC_NET=6
    LC_OPT=6
    [LoggingSettings]
    EnableLogging=1
    ShowTime=1
    AppendToFile=1
    LogToStdOut=1
    LogToOutputDebug=1
  4. Dans votre registre, définissez la valeur REG_DWORD IsEnabledLogToFile sur 1 sous :
    • 32 bits : HKLM\Software\Google\UpdateDev\
    • 64 bits : HKLM\Software\WOW6432Node\Google\UpdateDev\
  5. Redémarrez l'ordinateur et ouvrez le navigateur Chrome.
  6. Dans le navigateur, accédez à chrome://settings/help pour essayer de procéder à une mise à jour.

Accédez à C:\ProgramData\Google\Update\Log\GoogleUpdate.log pour trouver le fichier de journal comportant toutes les informations sur les tentatives de mise à jour. Vous trouverez ci-dessous des informations sur les entrées les plus fréquemment affichées dans le journal.

Consulter les entrées du journal les plus courantes

[Ignoring group policy][machine is not part of a domain] ([Ignorer la stratégie de groupe][l'ordinateur n'est associé à aucun domaine]) : Google Update a déterminé que votre ordinateur n'était pas relié à un contrôleur de domaine Windows. Seuls les ordinateurs associés à un domaine peuvent respecter les règles définies pour l'ordinateur dans la stratégie de groupe ou dans le registre comme la désactivation des mises à jour automatiques.

[Send][url=https://tools.google.com/service/update2][request=>?xml... : Google Update a envoyé une requête aux serveurs de Google pour savoir si des mises à jour étaient disponibles. La demande contient des informations spécifiques comme la version et la plate-forme actuelles de l'application, que les serveurs de Google utilisent pour fournir la bonne mise à jour.

[Send response received][result 0x0][status code 200][<?xml... ...status="noupdate"... : la vérification des mises à jour a abouti, mais aucune mise à jour correspondant à la requête du client n'est disponible sur les serveurs de Google.

[Send response received][result 0x0][status code 200][<?xml... ...<url codebase="... : la vérification des mises à jour a abouti, et les serveurs Google ont recommandé une mise à jour de l'application. Les résultats indiquent le numéro de la mise à jour ainsi que le nombre d'URL permettant au client de télécharger la mise à jour de façon binaire.

Vérifier que les règles sont appliquées sur les appareils

Lorsque vous appliquez une règle Google Update, les utilisateurs doivent redémarrer leur navigateur Chrome pour que les paramètres soient pris en compte. Vérifiez les appareils des utilisateurs pour vous assurer que les règles Google Update que vous avez définies ont été appliquées correctement.

  1. Sur un appareil géré, accédez à la page chrome://policy.
  2. Cliquez sur Actualiser les règles.
  3. Cochez l'option Afficher les règles non paramétrées.
  4. Faites défiler la page jusqu'à Règles Google Update.
  5. Pour les règles que vous avez définies, assurez-vous que État est défini sur OK.
  6. Assurez-vous que les valeurs indiquées dans les règles correspondent bien à celles que vous avez définies.

Questions

Où Google Update est-il installé ?

En fonction du type d'installation effectué par l'administrateur, Google Update se trouve à l'un des emplacements suivants, ou aux deux :

  • Par ordinateur : %ProgramFiles(x86)%\Google\Update
  • Par utilisateur : %LOCALAPPDATA%\Google\Update
À quelle fréquence les tâches de Google Update sont-elles effectuées ?

Google Update s'exécute toutes les heures pour identifier les tâches à effectuer. Il évalue chaque paramètre de règle afin de déterminer si une tâche doit être exécutée au cours de cette heure.

Supposons que vous ayez défini un délai minimal de 480 minutes entre deux vérifications à l'aide de la règle Auto-update check period override (Remplacement de la période de vérification des mises à jour automatiques). Chaque heure, Google Update vérifiera si la dernière vérification remonte à plus de 480 minutes. Si ce n'est pas le cas, il attendra l'heure suivante et procédera à une nouvelle vérification.

De la même manière, il est possible de définir une période de désactivation des mises à jour à l'aide de la règle Time period in each day to suppress auto-update check (Période de désactivation de la vérification des mises à jour, chaque jour). Ainsi, chaque heure, Google Update vérifiera si l'heure en question est comprise dans la période de désactivation. Si c'est le cas, aucune mise à jour ne sera effectuée et Google Update attendra l'heure suivante pour procéder à une nouvelle vérification.

Quelles sont les URL utilisées pour les mises à jour du navigateur Chrome ?

Le navigateur Chrome envoie des requêtes à plusieurs URL pour vérifier l'existence de mises à jour et les télécharger. L'ordre d'envoi de ces requêtes est déterminé dynamiquement au moment de l'exécution, et les protocoles HTTP et HTTPS peuvent tous deux être utilisés. La liste des URL pour les noms d'hôtes et les chemins ci-dessous peut être modifiée à l'avenir :

  • www.google.com/dl/*
  • dl.google.com/*
  • google.com/dl/*
  • *.gvt1.com
  • tools.google.com/service/update2
  • clients2.google.com
  • update.googleapis.com/service/update2
  • clients4.google.com
  • https://m.google.com/devicemanagement/data/api
  • mobile.l.google.com

Remarque : Bien que la mise en cache du navigateur Chrome sur les ordinateurs de votre organisation ne soit pas officiellement compatible, il est possible de mettre en cache les fichiers de mise à jour dont elle a besoin en utilisant les deux premières URL HTTP de la liste.

Quelles sont les URL utilisées pour les mises à jour ?

En raison de la nature changeante de la plate-forme des extensions et du Chrome Web Store, cette liste d'URL est susceptible d'être modifiée à l'avenir :

  • clients2.googleusercontent.com/crx/blobs/*
Quelle est la taille des mises à jour du navigateur Chrome ?

L'installation initiale du navigateur Chrome représente environ 50 Mo. La taille des mises à jour entre deux versions successives est comprise entre 10 et 15 Mo. La taille des mises à jour correctives est généralement comprise entre 3 et 5 Mo. Les mises à jour entre deux versions majeures non consécutives nécessitent en principe une réinstallation complète.

À quelle fréquence Google Update vérifie-t-il les mises à jour ?

Google Update recherche les dernières mises à jour toutes les cinq heures environ. Dans une grande entreprise disposant de nombreux ordinateurs Windows, les mises à jour sont échelonnées tout au long de cette période de cinq heures.

Que se passe-t-il si les ordinateurs des utilisateurs disposent déjà de Chrome ?

Le programme d'installation de Chrome Enterprise (MSI) installe Chrome pour tous les utilisateurs d'un ordinateur. Il met à jour le navigateur Chrome pour tous les utilisateurs, à condition que la version que vous installez soit identique ou plus récente que celle précédemment installée sur l'ordinateur.

Si le navigateur Chrome est déjà installé pour un utilisateur particulier (dans son répertoire de profil), cette installation ne sera pas modifiée par le programme d'installation de Chrome Enterprise. Mais la prochaine fois que l'utilisateur installera Chrome dans son répertoire de profil, Chrome détectera une autre installation pour tous les utilisateurs, se désinstallera et lancera la version mise à jour du navigateur Chrome pour tous les utilisateurs.

Problèmes connus

Échec de l'installation du navigateur Chrome en raison des règles antivirus. Lors de l'installation, le programme d'installation copie les fichiers dans des répertoires temporaires, puis les déplace dans le dossier d'installation approprié. Dans de rares cas, l'opération de déplacement peut échouer lorsque l'antivirus est en cours d'exécution.

Articles associés

Google et les marques et logos associés sont des marques de Google LLC. Tous les autres noms d'entreprises et de produits sont des marques des entreprises auxquelles ils sont associés.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?

Comment pouvons-nous l'améliorer ?
Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal