Bonnes pratiques relatives au développement d'applications Chrome for Work

square app pic Si vous développez des applications Chrome, nous vous recommandons ces bonnes pratiques, notamment celles spécifiques aux applications Chrome et celles relatives aux projets Web de grande envergure qui s'appliquent également aux applications Chrome.

Bonnes pratiques spécifiques aux applications Chrome

Intégrez une option d'internationalisation à votre application

  • Utilisez l'API chrome.i18n et /_locales/.
  • Même si vous ne prévoyez pas de proposer initialement une autre langue que l'anglais, il est conseillé d'insérer les chaînes anglaises par l'intermédiaire de /_locales/ et chrome.i18n afin de faciliter une extension ultérieure.

Décidez à l'avance si votre application doit pouvoir être exécutée hors connexion

  • Une fois votre application écrite, il est compliqué de la réviser pour permettre son exécution hors connexion.
  • Définissez l'indicateur dans le fichier manifeste. Dans la version Chrome 35, les applications sont supposées pouvoir être exécutées hors connexion et la valeur offline_enabled est définie sur true, sauf si l'autorisation webview est demandée.

Effectuez des tests sous Chrome et Chrome OS

  • Bien que le développement sous Chrome soit plus facile que sous Chrome OS, si votre application est destinée à être utilisée sous Chrome OS, vous devez la tester régulièrement sous les quatre versions de Chrome OS (stable, bêta, développeur et Canary).

Effectuez des tests réguliers sur un appareil sous chacune des versions de Chrome

  • De nouvelles fonctionnalités étant fréquemment ajoutées à Chrome, la plate-forme de développement peut changer souvent. En effectuant des tests réguliers, vous pourrez vérifier le plus tôt possible si ces modifications bloquent votre application.
  • Effectuez le développement sur un appareil Chrome OS en alternant entre les versions stable, bêta, développeur et Canary (utilisez l'indicateur de ligne de commande pour passer à la version Canary).

Effectuez des tests en mode Kiosque (le cas échéant)

  • Le mode Kiosque pouvant produire un résultat différent du mode normal plein écran de Chrome OS, effectuez un test en mode Kiosque sur un appareil Chrome.

Créez une application développeur, bêta et production dans le Chrome Web Store

  • Créez une version développeur de l'application, disponible uniquement pour les personnes d'un certain groupe, et une version bêta de l'application, non répertoriée. Grâce à ces versions, l'application peut être testée facilement et sans trop de risques par d'autres personnes.

Identifiez et maîtrisez toutes les API disponibles

  • Sur le site destiné aux développeurs Google Chrome, consultez la documentation relative aux API publiques, telles que les API de la plate-forme Chrome et les API de réseau et de matériel.
  • Consultez les définitions des API dans le code source de Chrome pour vérifier les API éventuellement disponibles, mais pas encore documentées.
  • Les API non documentées peuvent-elles être utilisées en toute sécurité ? Leur utilisation est risquée, car les API non documentées sont susceptibles d'être modifiées ou supprimées sans préavis. Si vous les utilisez, testez-les sous la version Canary de façon à vérifier immédiatement si une modification leur a été apportée.

Bonnes pratiques pour les projets Web de grande envergure qui s'appliquent aux applications Chrome

Optimisez l'accessibilité de votre application

  • Le test décisif consiste à vérifier si l'application peut être exécutée uniquement à l'aide d'un clavier.
  • L'extension Chrome Accessibility Developer Tools ajoute un audit d'accessibilité aux outils de développement Chrome. Cet audit identifie automatiquement les problèmes d'accessibilité.
  • Voici quelques problèmes courants qui limitent l'accessibilité d'une application :
    • Absence de gestionnaires d'événements onKeyDown
    • Absence de définition de TabIndex
    • Absence d'attributs Aria pour des éléments HTML

Utilisez un compilateur JavaScript et effectuez des tests unitaires

  • Il peut être difficile de déboguer des programmes JavaScript® volumineux. Si votre programme comporte des milliers de lignes de code JavaScript, vous devez utiliser un compilateur pour détecter les problèmes.
  • Testez des unités ou des modules de code pour isoler la fonction que vous testez et localiser les bugs.

Effectuez le suivi de l'utilisation de votre application à l'aide de Google Analytics

  • Examinez l'évolution du nombre d'internautes qui consultent votre application dans le Chrome Web Store.
  • Effectuez le suivi de l'utilisation de l'application. Exemples :
    • Nombre d'internautes qui exécutent une certaine action dans votre application
    • Durée pendant laquelle l'application reste ouverte
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?