Anonymisation (masquage) des adresses IP dans Google Analytics

Explication technique de la méthode utilisée par Analytics pour anonymiser les adresses IP

En bref

Lorsqu'un client Analytics demande l'anonymisation des adresses IP des utilisateurs, le système procède à cette opération dès qu'elle est techniquement réalisable. Cette fonctionnalité permet de remplacer le dernier octet des adresses IPv4 et les 80 derniers bits des adresses IPv6 par des zéros dans la mémoire peu après leur envoi dans Google Analytics. Dans ce cas, l'adresse IP complète n'est jamais écrite sur le disque.

Les dimensions géographiques sont ensuite déduites en fonction des adresses IP anonymes.

Voici comment l'anonymisation de l'adresse IP est effectuée lorsque vous créez une propriété :

Remarque : L'anonymisation de l'adresse IP est activée par défaut pour les propriétés Google Analytics 4. Les sections ci-dessous décrivent le processus d'anonymisation de l'adresse IP pour les anciennes balises Google Analytics.

Informations détaillées

Analytics propose la fonctionnalité anonymize_ip (gtag('config', '<GA_MEASUREMENT_ID>', { 'anonymize_ip': true }) dans la bibliothèque gtag.js). Elle permet aux propriétaires de sites Web de demander à ce que les adresses IP de tous leurs utilisateurs soient rendues anonymes dans Analytics. Cette fonctionnalité est conçue pour aider les propriétaires de sites à respecter leurs propres règles de confidentialité ou, dans certains pays, les recommandations des autorités locales chargées de la protection des données, qui peuvent les empêcher de stocker les données complètes associées aux adresses IP. L'anonymisation (ou le masquage) des adresses IP se produit dès la réception des données par Google Analytics, avant même qu'elles ne soient stockées ou traitées.

Dans Analytics, le processus d'anonymisation des adresses IP se produit à deux étapes de la procédure de collecte : au niveau de la balise JavaScript et du réseau de collecte. Ces étapes sont expliquées ci-dessous.

Balise JavaScript Analytics

Lorsqu'un navigateur Web dans lequel JavaScript est activé charge une page incluant la balise Analytics, il effectue deux opérations de façon asynchrone : il charge et traite la file d'attente de fonctions Analytics, et il demande l'extrait de code JavaScript Analytics. La file d'attente de fonctions correspond à un tableau JavaScript où sont ajoutées les différentes fonctions de collecte et de configuration d'Analytics. Ces fonctions sont définies par le propriétaire du site lorsqu'il configure Analytics. Elles peuvent permettre de spécifier le numéro de compte Analytics et d'envoyer les données sur les pages vues vers Google Analytics pour qu'elles soient traitées.

Lorsque la balise JavaScript Analytics exécute une fonction de la file d'attente qui déclenche l'envoi de données vers Google Analytics (cette fonction correspond généralement à gtag('config', '<GA_MEASUREMENT_ID>' dans la bibliothèque gtag.js), elle envoie les données en tant que paramètres d'URL associés à une requête HTTP pour http://www.google-analytics.com/collect. Si la fonction d'anonymisation a été appelée avant la fonction de suivi de page, un paramètre supplémentaire est ajouté à la demande de pixel. Ce paramètre d'anonymisation de l'adresse IP se présente comme suit :

&aip=1

Réseau de collecte Analytics

Le réseau de collecte Analytics correspond à l'ensemble des serveurs qui fournissent deux services principaux : la diffusion de gtag.js (la balise JavaScript Analytics) et la collecte des données envoyées via des requêtes pour les fonctions /collect.

Lorsqu'une requête HTTP arrive pour gtag.js, elle inclut des informations complémentaires dans l'en-tête de requête (par exemple, le type de navigateur utilisé) et dans l'en-tête TCP/IP (par exemple, l'adresse IP du demandeur).

Dès qu'une requête arrive, elle est stockée en mémoire pour l'anonymisation. Si le paramètre &aip=1 est détecté dans l'URL de la requête , le dernier octet de l'adresse IP de l'utilisateur est remplacé par un zéro tout en restant dans la mémoire. Par exemple, l'adresse IP 12.214.31.144 serait remplacée par 12.214.31.0. Si l'adresse IP est une adresse IPv6, la valeur 0 est attribuée aux 80 derniers des 128 bits. Ce n'est qu'après ce processus d'anonymisation que la demande est écrite sur le disque en vue du traitement. Si la méthode d'anonymisation d'adresses IP est utilisée, l'adresse IP complète n'est jamais écrite sur le disque, car l'intégralité du processus d'anonymisation est effectuée en mémoire presque instantanément, après réception de la demande.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?
Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal
Rechercher dans le centre d'aide
true
69256
false