Gestion de l'inventaire

Déclarer qui est autorisé à vendre votre inventaire avec ads.txt

Authorized Digital Sellers (ou ads.txt) est une initiative de l'IAB qui vous permet de vendre votre inventaire publicitaire numérique uniquement par l'intermédiaire de vendeurs (AdSense, par exemple) que vous avez identifiés comme étant autorisés. La création de votre propre fichier ads.txt vous permet de mieux contrôler qui est autorisé à vendre des annonces sur votre site et d'empêcher qu'un inventaire de contrefaçon ne soit proposé aux annonceurs.

Vous n'êtes pas tenu d'utiliser le fichier ads.txt, mais nous vous recommandons cependant de le faire. Grâce à l'utilisation d'un tel fichier, les acheteurs peuvent identifier un inventaire de contrefaçon, et vous pouvez bénéficier de plus de dépenses d'annonceurs qui auraient autrement pu être consacrées à cet inventaire.

Créez votre propre fichier ads.txt pour AdSense

Pour créer un fichier ads.txt et déclarer publiquement que Google est autorisé à vendre votre inventaire publicitaire, procédez comme suit :

  1. Créez un fichier texte (.txt).
  2. Ajoutez la ligne suivante :

    google.com, pub-0000000000000000, DIRECT, f08c47fec0942fa0

    Important : Veillez à remplacer pub-0000000000000000 par votre propre référence éditeur.
  3. Hébergez votre fichier ads.txt sur votre domaine racine (https://example.com/ads.txt, par exemple).

    Ici, "domaine racine" est défini comme se trouvant à un niveau en dessous de la liste de suffixes publics. C'est ainsi qu'il est décrit dans la spécification ads.txt de l'IAB. Par exemple, "google.fr" serait considéré comme un domaine racine, car "fr" est sur la liste de suffixes publics. Par contre, "maps.google.fr" ne serait pas considéré comme un domaine racine.

Ces étapes décrivent comment créer un fichier ads.txt pour les éditeurs Google AdSense. Pour d'autres SSP/places de marché, consultez leur documentation respective expliquant la création d'un tel fichier ou contactez-les.

Quelles informations un fichier ads.txt comporte-t-il ?

Ajoutez une ligne distincte dans le fichier pour chaque vendeur autorisé. Chaque ligne de la liste de fichiers ads.txt d'un éditeur requiert trois données (plus un quatrième champ facultatif) :

<Champ n° 1>, <Champ n° 2>, <Champ n° 3>, <Champ n° 4>

  • <Champ n° 1> : le nom de domaine du système publicitaire (obligatoire)

    Le nom de domaine canonique du système SSP, de place de marché, de wrapper d'en-tête, etc., auquel les enchérisseurs se connectent. Il peut s'agir du domaine opérationnel du système, si celui-ci est différent du domaine d'entreprise parent. Cela facilite les requêtes WHOIS et Reverse IP afin d'établir clairement qui est le propriétaire du système délégué. Dans l'idéal, le SSP ou la place de marché publient un document indiquant le nom de domaine à utiliser. 

    Pour les comptes éditeurs Google, le nom de domaine est toujours google.com.

  • <Champ n° 2> : le numéro de compte de l'éditeur (obligatoire)

    L'identifiant associé au compte vendeur ou revendeur dans le système publicitaire indiqué au champ n° 1. Il doit contenir la même valeur utilisée dans les transactions (telles que les demandes d'enchères OpenRTB) dans le champ précisé par le SSP/la place de marché. Généralement, dans OpenRTB, il s'agit du champ publisher.id et dans OpenDirect, de l'identifiant de l'entreprise de l'éditeur. 

    Pour les comptes éditeurs Google, utilisez la référence de l'éditeur indiquée dans chaque compte (par exemple, pub-0000000000000000). Pour rechercher cette référence, procédez comme suit :

    Indiquez uniquement le préfixe pub- et le code numérique à 16 chiffres dans votre déclaration. Supprimez le préfixe spécifique au produit (ca- ou ca-video-, par exemple). Si vous générez des revenus par le biais de plusieurs comptes Ad Exchange et/ou AdSense, vous devez inclure une ligne distincte pour chaque compte, avec son code pub- correspondant.
  • <Champ n° 3> : le type de compte/relation (obligatoire)

    Une énumération du type de compte

    • Une valeur DIRECT indique que l'éditeur (le propriétaire de contenu) contrôle directement le compte désigné dans le champ n° 2 sur le système du champ n° 1. Généralement, cela signifie qu'il existe un contrat commercial direct entre l'éditeur et le système publicitaire.

      Les éditeurs Google qui contrôlent directement le compte désigné au champ n° 2 doivent préciser DIRECT.

    • Une valeur REVENDEUR indique que l'éditeur a autorisé une autre entité à contrôler le compte désigné au champ n° 2 et qu'il revend son espace publicitaire par l'intermédiaire du système du champ n° 1. Nous ajouterons peut-être d'autres types à l'avenir. Lors de l'interprétation des données, notez que ce champ doit être considéré comme non sensible à la casse.

      Les éditeurs Google qui ne contrôlent pas directement le compte désigné au champ n° 2 doivent préciser REVENDEUR. Par exemple, un compte Ad Exchange utilisant la gestion des partenaires du réseau doit préciser REVENDEUR pour l'inventaire que le compte ne gère pas directement.

  • <Champ n° 4> : l'identifiant de l'autorité de certification (facultatif)

    Un identifiant qui désigne le système publicitaire de manière unique au sein d'une autorité de certification (cet identifiant correspond à l'entité répertoriée dans le champ n° 1). Une des autorités de certification actuelles est le Trustworthy Accountability Group (TAG), et son identifiant serait inclus ici.

    Pour les comptes éditeurs Google, l'identifiant de TAG est f08c47fec0942fa0.

Questions fréquentes

Une alerte s'affiche concernant mon fichier ads.txt dans AdSense. Comment puis-je vérifier lequel de mes sites est associé à un fichier ads.txt incorrect ?

Si vous voyez une alerte ads.txt dans votre compte, vous pouvez accéder à la page Mes sites afin de consulter la liste des sites concernés.

Si vous n'êtes pas le propriétaire des sites affectés, ou si vous ne les monétisez pas, nous vous recommandons d'activer la fonctionnalité d'autorisation de sites, puis de supprimer la validation de ces derniers.

Je n'arrive pas à placer un fichier sur mon domaine racine. Que dois-je faire ?

Vous n'êtes pas obligé d'utiliser un fichier ads.txt. Il n'y aura pas de répercussion sur vos revenus si vous ne le faites pas. Toutefois, si un fichier ads.txt est placé sur votre domaine racine, contactez votre webmaster et demandez-lui d'ajouter votre référence éditeur au fichier.

De quelle manière le fichier ads.txt est-il appliqué par Google ?

Chaque fois qu'un fichier ads.txt est publié sur un domaine racine, Google utilise son contenu pour déterminer les comptes vendeur Google qui seront autorisés à y diffuser des annonces.

Lorsque vous demandez une annonce pour un site spécifique, Google vérifie si le domaine racine de ce dernier contient un fichier ads.txt. S'il n'en existe aucun, l'action de Google s'arrête là. S'il existe un fichier ads.txt et si votre référence éditeur est correctement répertoriée, Google lance une enchère et renvoie l'annonce qui la remporte. S'il existe un fichier ads.txt et si votre référence éditeur n'est pas correctement répertoriée, nous ne lançons aucune enchère pour cette demande.

Notre système vérifie automatiquement si des fichiers ads.txt ont été créés ou mis à jour. Notez que si vous mettez à jour ou supprimez un fichier ads.txt, il peut s'écouler jusqu'à 24 heures avant que notre système n'enregistre vos modifications.

Depuis la mise à jour apportée en septembre 2017 aux spécifications des fichiers ads.txt (v1.0.1), Google accepte-t-il les fichiers ads.txt uniquement sur des domaines racines, ou sur des sous-domaines également ?

En 2017, Google n'explorera et n'appliquera que les fichiers ads.txt se trouvant sur des domaines racines. Il ignorera donc les fichiers se trouvant sur des sous-domaines. Assurez-vous que les vendeurs autorisés pour vos sous-domaines sont inclus dans le fichier ads.txt que vous placez sur votre domaine racine. Nous avons l'intention de commencer à explorer et à appliquer les fichiers ads.txt se trouvant sur des sous-domaines à partir de début 2018. Nous communiquerons davantage d'informations lorsque cette fonctionnalité sera disponible.

Depuis la mise à jour apportée en septembre 2017 aux spécifications des fichiers ads.txt (v1.0.1), Google accepte-t-il les redirections ?

Conformément à la mise à jour des spécifications des fichiers ads.txt (v1.0.1), Google accepte une seule redirection HTTP vers une destination n'appartenant pas au domaine racine d'origine (par exemple, example1.com/ads.txt redirige vers example2.com/ads.txt).

Plusieurs redirections peuvent également être définies tant que chaque emplacement de redirection appartient au domaine racine d'origine. Par exemple :

  • example.com/ads.txt redirige vers www.example.com/ads.txt.
  • example.com/ads.txt redirige vers subdomain.example.com/ads.txt.
  • example.com/ads.txt redirige vers example.com/page/ads.txt.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?