Astuces pour l'utilisation des données relatives aux impressions et au CTR

Rappelez-vous qu'il s'agit uniquement de suggestions basées sur les taux de réussite cumulés sur YouTube. Celles-ci ne garantissent aucun résultat dans votre cas.
Comment les impressions sont-elles générées ?
Dès que vous mettez en ligne une vidéo, YouTube commence à la présenter aux audiences que vous ciblez. Sur la base de centaines de signaux, nos systèmes déterminent quels spectateurs sont les plus susceptibles de regarder votre contenu et continuent de le présenter aux audiences tant qu'il reste sur YouTube.
Pourquoi ai-je moins d'impressions que d'abonnés ?
Rappelez-vous que les notifications et le trafic provenant de sites Web externes ou d'écrans de fin ne sont actuellement pas pris en compte dans les données sur les impressions. Il est important de comprendre qu'une impression n'est pas enregistrée à chaque fois qu'un internaute voit la miniature d'une vidéo et que toutes les vues ne sont pas générées par des impressions de miniatures.
Découvrez ce qui est comptabilisé comme une impression enregistrée. Vous pouvez également consulter vos sources de trafic pour bien comprendre d'où proviennent les vues et la durée de visionnage.
Comment savoir si mon taux de clics par impression est élevé ou faible ?
Le taux de clics par impression mesure le nombre de fois où les spectateurs ont regardé une vidéo après avoir vu une impression enregistrée sur YouTube. Il s'agit probablement d'une petite partie du total des vues de votre chaîne, car toutes les impressions ne sont pas prises en compte dans cette statistique (comme les impressions générées sur des sites Web externes ou des écrans de fin).
Le taux de clics par impression varie en fonction du type de contenu, de l'audience et de l'emplacement de l'impression sur YouTube. N'oubliez pas que les miniatures de vos contenus sont toujours en concurrence avec d'autres vidéos, que ce soit sur la page d'accueil, dans la section "À suivre" sur la page de lecture, dans les résultats de recherche ou même dans les flux d'abonnements.

Pour la moitié des chaînes et vidéos YouTube, le taux de clics (CTR, Click-through rate) par impression peut varier entre 2 % et 10 %.

Cependant, l'écart peut être encore plus important pour les nouvelles vidéos ou chaînes (par exemple, datant de moins d'une semaine), ou pour les vidéos cumulant moins de 100 vues. Si une vidéo génère beaucoup d'impressions (par exemple, si elle est mise en avant sur la page d'accueil ou sur la page des vidéos à regarder ensuite), il est naturel que le CTR soit inférieur à celui de vidéos pour lesquelles la plupart des impressions proviennent de sources comme votre page de chaîne.

En fin de compte, il vaut mieux comparer le CTR des vidéos sur le long terme et garder à l'esprit que les sources de trafic affectent ce paramètre.

N'essayez pas d'augmenter votre CTR en utilisant des miniatures ou des titres trompeurs. YouTube recommande des vidéos lorsqu'elles sont pertinentes pour les spectateurs, et si ces derniers les trouvent intéressantes, ce point étant mesuré par la durée moyenne de visionnage. La durée moyenne de visionnage des vidéos considérées comme des pièges à clics est généralement courte. Par conséquent, il est moins probable qu'elles soient recommandées par YouTube. Si le CTR de votre vidéo est élevé, alors que sa durée moyenne de visionnage est courte et qu'elle génère moins d'impressions que prévu, vous pouvez en déduire que votre miniature est trompeuse. 

Comment puis-je interpréter les données ?

Nous vous déconseillons de vous intéresser uniquement au taux de clics. Pour savoir si vos vidéos attirent et intéressent suffisamment les spectateurs, observez le taux de clics parallèlement à d'autres statistiques de votre chaîne ou de votre vidéo. Voici quelques conseils pour analyser les données : 
  • Examinez le taux de clics par impression et la durée moyenne de visionnage pour savoir combien de temps les internautes restent sur votre chaîne après avoir cliqué sur une impression.
    • Un taux de clics élevé avec une durée moyenne de visionnage faible : il se peut que vos miniatures soient des pièges à clics ou que votre contenu ne réponde pas aux attentes des spectateurs.
    • Un taux de clics faible et une durée moyenne de visionnage élevée : vos miniatures ou vos titres n'incitent peut-être pas les internautes à cliquer sur vos vidéos. Cependant, il se peut également que votre contenu soit recommandé à un large public qui ne se limite pas à votre audience cible (les internautes moins ciblés sont moins susceptibles de cliquer sur les miniatures, ce qui génère un taux de clics plus faible). Pour savoir d'où proviennent les impressions, consultez vos sources de trafic pour les données sur les impressions.
  • Consultez vos sources de trafic pour savoir d'où proviennent les vues et la durée de visionnage. Les sources de trafic, telles que la recherche YouTube, enregistrent généralement un taux de clics plus élevé que d'autres sources, comme la page d'accueil, car les internautes sont plus susceptibles de regarder des vidéos lorsqu'ils utilisent ce type de fonctionnalités.

Pour interpréter les données, surveillez les résultats particulièrement faibles ou élevés : ce sont les informations qui vous seront le plus utiles. En règle générale, à mesure que votre contenu est diffusé plus largement et que vos impressions augmentent, votre audience potentielle est susceptible de s'étendre au-delà de votre public principal et, par conséquent, d'être moins ciblée, ce qui peut entraîner un taux de clics plus faible. C'est normal.

Vous vous demandez si votre taux de clics par impression est élevé ou faible ? Voici quelques astuces pour comprendre le lien entre votre taux de clics et les performances globales de votre chaîne

Analyse des données relatives au CTR : pratiques déconseillées

Voici quelques exemples de pratiques à éviter lorsque vous analysez les données relatives au CTR :

  • Prendre des décisions sans disposer d'une quantité suffisante de données. Nous vous déconseillons d'analyser le CTR immédiatement après la mise en ligne d'une vidéo. Il est préférable d'attendre que vous ayez enregistré un nombre important d'impressions.
  • Optimiser vos contenus à la suite d'une légère variation du CTR. Il est tout à fait normal que votre CTR varie légèrement. Changer de stratégie ou améliorer vos contenus ne peut s'avérer utile que si cette variation est significative d'un point de vue statistique.
  • Tester plusieurs miniatures ou plusieurs titres pour une même vidéo. Quoi que vous fassiez, il est impossible de garantir que les mêmes internautes verront s'afficher les mêmes vidéos plusieurs fois. Gardez à l'esprit que les variations du CTR ne dépendent pas seulement du titre ou de la miniature d'une vidéo, mais aussi d'autres facteurs comme les sources de trafic.
  • Utiliser des pièges à clics dans vos titres et miniatures. En savoir plus sur nos règles relatives aux pièges à clics
Comment puis-je estimer l'audience totale de ma chaîne ?
Pour savoir globalement ce qui attire et intéresse les internautes sur votre chaîne ou dans vos vidéos, suivez ces astuces pour utiliser les données relatives aux impressions et aux taux de clics en combinaison avec d'autres statistiques :
  • Tendances : recherchez les vidéos dont le nombre d'impressions et le taux de clics sont les plus faibles ou les plus élevés afin de déterminer s'il existe des sujets ou des formats en commun. 
  • Données sur les vues : examinez le taux de clics par impression et la durée moyenne de visionnage pour savoir pendant combien de temps les internautes regardent une vidéo après avoir cliqué sur une impression. Consultez la section Comment savoir si mon taux de clics par impression est élevé ou faible ? pour en savoir plus.
  • Périodes : effectuez une recherche sur la même période lorsque vous comparez les impressions et le taux de clics des vidéos. Observez les résultats du premier jour après la mise en ligne de la vidéo, des sept premiers jours et des 30 premiers jours pour analyser les tendances au fil du temps.
  • Sources de trafic : examinez vos sources de trafic pour bien comprendre d'où proviennent les vues et la durée de visionnage. Pour savoir d'où proviennent les impressions, consultez vos sources de trafic pour les données sur les impressions.
Pourquoi ai-je enregistré plus de vues que d'impressions ?
Vous pouvez obtenir plus de vues que d'impressions si votre trafic provient principalement de sources externes à youtube.com ou est affiché dans un onglet en arrière-plan. Il est important de comprendre qu'une impression n'est pas enregistrée à chaque fois qu'un internaute voit la miniature d'une vidéo et que toutes les vues ne sont pas générées par des impressions de miniatures. Découvrez ce qui est comptabilisé comme une impression enregistrée.
Pourquoi la statistique "CTR" ne correspond-elle pas à mes estimations ?
Le taux de clics par impression est basé uniquement sur les vues provenant d'une impression enregistrée selon le tableau ci-dessus. Par conséquent, si vous divisez le nombre total de vues d'une vidéo par le nombre d'impressions, il se peut que le résultat obtenu ne corresponde pas au taux de clics indiqué dans YouTube Analytics, car certaines vues ne proviennent pas des impressions de miniatures. 
Comment obtenir davantage d'impressions ou un CTR plus élevé ?
Un taux de clics élevé ne constitue pas, à lui seul, un indicateur de votre succès sur YouTube. Pour avoir une vision globale de ce qui attire et intéresse les internautes sur votre chaîne ou dans vos vidéos, suivez nos astuces sur l'utilisation des données relatives aux impressions et au taux de clics. En général, le meilleur moyen d'obtenir davantage d'impressions est de mettre en ligne régulièrement du contenu de qualité qui plaît aux internautes.

Pourquoi mon nombre d'impressions et mon CTR sont-ils très faibles ?

Si votre nombre d'impressions vous semble inférieur à ce qu'il devrait être, voici quelques éléments à garder à l'esprit lorsque vous consultez vos données sur les impressions :
  • Une impression n'est pas comptabilisée à chaque fois qu'un internaute voit la miniature d'une vidéo, et certaines vues ne proviennent pas des impressions de miniatures. Découvrez ce qui est comptabilisé comme une impression enregistrée.
  • Il est possible que d'anciens contenus enregistrent davantage d'impressions, car ils continuent d'être présentés aux audiences tant qu'ils sont sur YouTube. Pour obtenir un aperçu plus détaillé des performances actuelles de vos vidéos, observez les données des sept premiers jours après leur mise en ligne pour comparer les données sur les impressions de différentes vidéos. 
  • À mesure que vos vidéos gagnent en popularité, elles peuvent être diffusées auprès d'une audience plus large qui s'étend au-delà de vos spectateurs principaux. Cela peut entraîner une diminution du taux de clics (même si vous constatez une augmentation du nombre total de vues et de la durée de visionnage).
  • Consultez le rapport sur les sources de trafic pour connaître le taux de clics par source de trafic. Vous pourrez ainsi savoir si vos miniatures et vos titres convertissent efficacement les impressions en vues dans différents contextes.
N'essayez pas d'augmenter votre CTR en utilisant des miniatures ou des titres trompeurs. YouTube recommande des vidéos lorsqu'elles sont pertinentes pour les spectateurs, et si ces derniers les trouvent intéressantes, ce point étant mesuré par la durée moyenne de visionnage. La durée moyenne de visionnage des vidéos considérées comme des pièges à clics est généralement courte. Par conséquent, il est moins probable qu'elles soient recommandées par YouTube. Si le CTR de votre vidéo est élevé, alors que sa durée moyenne de visionnage est courte et qu'elle génère moins d'impressions que prévu, vous pouvez en déduire que votre miniature est trompeuse. 
Vous vous demandez si votre taux de clics par impression est élevé ou faible ? Voici quelques astuces pour comprendre le lien entre votre taux de clics et les performances globales de votre chaîne
En quoi les impressions sont-elles liées à la monétisation ?
Si une vidéo ne convient pas à un large public conformément au Règlement de la communauté, le nombre d'impressions générées par cette vidéo peut être limité. Cela peut également entraîner moins de vues et, par conséquent, moins de revenus. En outre, si une vidéo ne convient pas à la majorité des annonceurs, conformément aux Consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs, la diffusion d'annonces sur cette vidéo peut être limitée ou non autorisée. 
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?