Notification

Suivez @TeamYouTube sur Twitter pour rester informés et posez-nous toutes vos questions en français. Nous sommes là pour vous aider!

Consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs

Pour optimiser les revenus des créatrices et créateurs, nous avons fait en sorte qu'il soit plus facile de choisir les formats d'annonces qui s'affichent avant ou après les vidéos. Nous avons supprimé les options individuelles pour les annonces pré-roll, post-roll, désactivables et non désactivables. Désormais, lorsque vous activez les annonces pour vos nouvelles vidéos longues, nous proposons aux spectateurs des annonces pré-roll, post-roll, désactivables ou non désactivables, quand cela semble approprié. Avec ce changement, la bonne pratique qui consiste à activer tous les formats d'annonces devient la norme pour tous. Vos choix concernant les annonces mid-roll ne sont pas affectés. Vos choix pour les vidéos longues existantes restent également inchangés, tant que vous ne modifiez pas les paramètres de monétisation.
Si vous participez au Programme Partenaire YouTube, vous pouvez partager les revenus générés par les annonces. Cet article a pour but de vous aider à identifier les vidéos ou Shorts de votre chaîne qui sont adaptés aux annonceurs. Vous pouvez vous y référer si vous avez besoin d'informations sur le questionnaire d'autocertification de notre plate-forme, ou sur les règles liées à la diffusion d'annonces ou d'annonces limitées, et aux contenus sur lesquels des annonces ne sont pas diffusées et pour lesquels la monétisation doit être désactivée. Nos règles s'appliquent à tous les éléments de vos contenus (vidéo, Short ou diffusion en direct, miniature, titre, description et tags). En savoir plus sur nos bonnes pratiques

Nos systèmes automatisés ne sont pas infaillibles. Vous pouvez donc demander un examen manuel des vidéos identifiées comme non adaptées à la majorité des annonceurs.

23 avril 2024 : nous avons mis à jour les exemples de langage ou insultes extrêmement vulgaires qui entraînent une évaluation "Aucun revenu publicitaire" dans nos consignes concernant le langage inapproprié. Cette modification ne vient pas modifier le règlement. Elle vise à le rendre plus clair et n'a aucune incidence sur la façon dont vos vidéos sont évaluées.
23 mars 2022 : En raison de la guerre en Ukraine, les contenus qui exploitent, nient ou cautionnent cette guerre sont inéligibles à la monétisation jusqu'à nouvel ordre. Cette mise à jour a pour but de clarifier et, dans certains cas, d'étoffer nos consignes en relation avec cette guerre.
Remarque : Tous les contenus mis en ligne sur YouTube doivent respecter le Règlement de la communauté et le Règlement Google pour les éditeurs d'AdSense. Si votre contenu enfreint le règlement de la communauté, il peut être supprimé de YouTube. Si vous repérez des contenus inappropriés, vous pouvez les signaler.

Informations présentées dans cet article

Vous trouverez des exemples de contenus non adaptés aux annonces et qui se voient attribuer l'état de monétisation Aucune annonce ou annonces limitées.

Voici les principaux sujets qui ne sont pas adaptés aux annonceurs :

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Le contexte est crucial. Des contenus artistiques tels que les clips musicaux peuvent contenir des éléments comme un langage inapproprié, des références à la consommation de drogues récréatives ou à des sujets sexuels non explicites, tout en étant adaptés aux annonces.

Si vous souhaitez rechercher des termes spécifiques sur cette page, vous pouvez ouvrir les détails de toutes les règles en même temps. Pour cela, cliquez ici.

Langage inapproprié

Les contenus comportant des grossièretés ou du langage vulgaire au début ou dans la majeure partie de la vidéo sont susceptibles de ne pas être adaptés aux annonces. L'utilisation occasionnelle de grossièretés (par exemple dans des clips musicaux, des titres en fond sonore et de la musique d'introduction, de fin ou d'accompagnement) ne signifie pas nécessairement que la vidéo n'est pas adaptée aux annonces.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées

Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Termes vulgaires abrégés ou censurés, ou mots comme "chiant" ou "pisse", dans le titre, la miniature ou la vidéo. Langage plutôt vulgaire tel que "salope", "crétin", "connard" et "merde" utilisés fréquemment dans la vidéo. La plupart des termes vulgaires utilisés dans du contenu vidéo musical ou une séquence de stand-up.

Définitions :
  • On parle de "grossièretés censurées" lorsqu'un "bip" masque un mot, que le son est coupé quand ce mot est prononcé, ou lorsque du texte à l'écran est barré ou recouvert de symboles/texte en postproduction.
  • Le "langage vulgaire abrégé" fait référence aux acronymes comme "WTF" ("what the f*ck") où le mot original est abrégé.
Ces contenus ne peuvent générer que des revenus publicitaires limités ou aucun revenu

Langage très vulgaire (comme "n*quer") utilisé dans les sept premières secondes ou langage plutôt vulgaire ("merde", par exemple) utilisé dans le titre ou la miniature.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :
  • Utilisation notable d'un langage vulgaire dans une vidéo (dans la plupart des phrases, par exemple)
  • Langage vulgaire dans le titre ou la miniature de contenus musicaux ou humoristiques
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Langage très vulgaire (comme "n*quer") utilisé dans les miniatures et les titres. Langage extrêmement vulgaire, tel que le langage ou les insultes incitant à la haine utilisés dans la vidéo, la miniature ou le titre, comme les mots "nèg**" ou "pé**".

Pour plus d'informations sur le langage ou les insultes incitant à la haine, vous pouvez également consulter nos consignes concernant les contenus haineux et dégradants dans notre centre d'aide.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Violence

Les contenus présentant principalement, et en l'absence de tout contexte, de la violence, des blessures ou des scènes sanglantes ne sont pas adaptés aux annonces. Le contexte est pris en compte si vous diffusez des images violentes en lien avec l'actualité, ou dans le cadre d'un documentaire, ou de contenus éducatifs ou artistiques. Par exemple, si une vidéo d'actualités publiée par une source fiable traite d'un événement violent dans un contexte journalistique, elle peut être éligible à la monétisation. La violence est généralement tolérée dans les gameplay en vidéo non édités, mais les montages présentant principalement de la violence gratuite ne sont pas acceptés. Tous les jeux, qu'ils soient réalistes ou non, sont concernés par cette règle.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Interventions des forces de l'ordre, y compris dans le cadre de leurs missions habituelles (arrestation, gestion de foule, différend avec un agent de police, entrée par la force, etc.) ; scène de violence apparaissant après les 15 premières secondes d'une vidéo de gameplay non éditée ; violence légère avec peu de sang ; cadavres intégralement censurés ou floutés, préparés dans un contexte funéraire ou représentés dans le cadre d'un événement historique (une guerre, par exemple), présentés à des fins pédagogiques.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Violence d'ordre général

  • Contenus mis en scène qui présentent de la violence non explicite ou explicite
    • Brève scène de violence physique (une blessure par balle, par exemple) au cours d'une scène d'action violente, dans le cadre d'un récit plus développé
    • Extraits d'une scène de combat issue d'un film d'action (ou d'autres contenus scénarisés, par exemple) dans lesquels les blessures sont majoritairement invisibles
    • Personnes en deuil à la suite d'un décès dans un contenu scénarisé
  • Représentations de blessures non choquantes
    • Personnage tombant sur les genoux, dans une scène contenant peu ou pas de sang
    • Personne qui dégringole une colline ou fonce dans un mur, accidentellement ou volontairement, pour un script ou un sport
Jeux vidéo
  • Violence dans les jeux vidéo, y compris :
    • Scènes de violence explicite (une attaque sanglante sur un individu, par exemple) qui n'interviennent pas dans les 15 premières secondes de la vidéo
    • Violence non réaliste, ludique et généralement acceptable pour tous les âges (par exemple, des jeux vidéo adaptés aux familles où des personnages cherchent à échapper à des monstres)
    • Violence censurée, floutée ou autrement dissimulée (une scène de décapitation floutée, par exemple)
Mort et tragédie
  • Contenus éducatifs ou historiques comportant les éléments suivants :
    • Représentations non choquantes de cadavres
      • Hommage public en l'honneur d'une personne décédée, au cours duquel un cadavre est présenté de manière non choquante
    • Cadavres choquants intégralement censurés (floutés, par exemple)
  • Informations à propos de tragédies impliquant un ou plusieurs décès (à l'exclusion d'événements sensibles tels que des fusillades de masse ou des attaques terroristes) sans montrer d'actes de violence ni leurs résultats, ou en les présentant de façon limitée
    • Signalement d'homicides à proximité sans description choquante de l'état des victimes
  • Contenus éducatifs, mis en scène ou journalistiques, ou clips musicaux comportant les éléments suivants :
    • Moments implicites de décès ou de dommages corporels graves
    • Dommages matériels importants ayant très probablement entraîné des décès ou des blessures corporelles graves (des bombardements, des incendies ou l'effondrement de bâtiments, par exemple)
    • Corps non préparés dans le cadre d'obsèques publiques avec des cercueils ouverts
Chasse
  • Vidéos de chasse ne montrant pas de blessures animales choquantes ni de souffrance animale prolongée
    • Vidéos de chasse dans lesquelles la scène où l'animal est blessé ou tué n'est pas explicite, et sans contenu axé sur la façon dont l'animal mort est préparé en vue d'être consommé ou exhibé
Violence entre animaux
  • Représentations non choquantes de violence entre animaux dans la nature
    • Contenus qui montrent des prédateurs poursuivant leur proie et qui n'incluent pas de détails choquants (tels que des séquences axées sur les membres sanglants de la proie ou des scènes violentes au cours desquelles les prédateurs attrapent leur proie) ; sang potentiellement visible brièvement, sans être le sujet central du contenu
Mauvais traitements infligés à des animaux
  • Animaux en détresse pendant une séance de dressage, un acte médical ou un transfert dans des conditions adaptées à leur espèce
  • Informations ou discussions traitant de maltraitance animale ne montrant pas d'images de ces violences
Violence dans le sport
  • Violence dans un sport de combat qui implique des armes (escrime, par exemple), quels que soient l'équipement de protection et les mesures de précaution mises en place
  • Blessures non choquantes dans le cadre d'un sport, ou blessures choquantes et sanglantes montrées dans une vidéo sur un sport
    • Sports de combat tels que la boxe pratiqués dans un environnement professionnel (une salle de sport ou un ring, par exemple)
  • Blessures non choquantes (foulure à la cheville par exemple) occasionnées en pratiquant un sport
Combats (hors sports de combat)
  • Représentations de combats sans blessure visible ni KO montrées à des fins éducatives
    • Gestes d'autodéfense présentés dans un tutoriel
  • Brèves représentations de personnes se battant sans blessure visible
Forces de l'ordre et altercations physiques
  • Interactions non violentes et non agressives avec les forces de l'ordre
    • Interactions normales avec la police (une personne qui demande son chemin ou reçoit une contravention, par exemple)
  • Altercations non physiques avec la police, saisie d'un bien, entrée par la force sur une propriété et poursuite policière
  • Interactions violentes et agressives avec les forces de l'ordre présentées à des fins éducatives ou dans des contenus journalistiques
    • Commentaires incluant des extraits d'un bulletin d'actualités sur une manifestation civile violente (images de civils frappés ou plaqués au sol, par exemple)
    • Contenus montrant la police projetant de l'eau sur des civils lors d'une émeute
Guerre et conflit
  • Informations éducatives non choquantes ou discussions en rapport avec la guerre et/ou des conflits
    • Tirs sur des cibles non visibles sans représentation de souffrance ni de douleur atroce
Violence concernant des mineurs
  • Vidéos montrant des mineurs qui se bagarrent ou font semblant de se battre sans blessure ni détresse
  • Contenus musicaux ayant trait à la violence entre mineurs ne montrant pas d'altercations, ou seulement brièvement
Définitions :
  • La "violence légère" fait référence à des bagarres présentées dans des vidéos réalistes ou à de brefs actes de violence, comme des coups de poing.
  • La "violence non explicite" fait référence à des comportements physiques agressifs envers une autre personne (comme pointer une personne du doigt en criant) ou à des actes de violence isolés (jeter une bouteille contre un mur, par exemple).
Ces contenus ne peuvent générer que des revenus publicitaires limités ou aucun revenu

Maintien de l'ordre avec violence explicite (blessures visibles, par exemple) ; représentations de cadavres avec des blessures et/ou des mutilations évidentes, montrées à des fins éducatives ou documentaires (par exemple, sur une chaîne d'apprentissage de l'histoire) ; extraits de scènes violentes de jeux vidéo dans la miniature ou au début de la vidéo ; séquence brute d'un conflit armé sans blessures ; description des détails choquants d'une tragédie ; contenus mis en scène montrant des blessures graves et choquantes.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Violence d'ordre général

  • Violence mise en scène entraînant des blessures graves, dont le résultat ou les conséquences sont visibles dans la vidéo
    • Scènes violentes ou sanglantes présentant des membres manifestement cassés
    • Vidéos longues mises en scène contenant une brève scène de violence très explicite (une tuerie de masse, par exemple), ou compilations vidéo de scènes très explicites
    • Descriptions très explicites de drames (au format audio ou vidéo)
    • Personnes s'étouffant ou ressentant une douleur et une souffrance importante, comme une violente quinte de toux
    • Vidéos de catastrophes montrant les préjudices subis par les victimes ou les souffrances qui en résultent, telles qu'une détresse émotionnelle extrême
  • Séquences brutes de ruines de bâtiments détruits à la suite d'un événement violent (des ruines d'écoles après un typhon, par exemple) ou de personnes souffrant de blessures légères (des foulures à la cheville ou nécessitant l'application de bandages aux doigts, par exemple)

Jeux vidéo

  • Violence de jeu explicite dans la miniature ou dans les 8 à 15 premières secondes de la vidéo 
    • La "violence de jeu explicite" comprend les meurtres violents ou les blessures graves avec des plans axés sur des fluides corporels ou des membres (des décapitations et des démembrements, par exemple)

Mort et tragédie

  • Reportages sur des tragédies impliquant de nombreuses victimes qui incluent des détails choquants ou macabres
    • Documentaire concernant un homicide récent avec un langage descriptif des circonstances de la mort

Combats (hors sports de combat)

  • Combats de rue comportant des blessures visibles ou des KO présentés à des fins éducatives
    • Combats de rue choquants comportant des blessures et de la détresse émotionnelle (des cris, par exemple)

Forces de l'ordre et altercations physiques

  • Altercations très violentes avec les forces de l'ordre, incluant généralement des brutalités commises par les forces de l'ordre ou à leur encontre
    • Civils frappés violemment à l'aide d'une matraque et blessés
    • Personnes crachant sur la police

Violence dans le sport

  • Blessures sportives choquantes présentées en contexte dans le cadre d'une vidéo
    • Compilations d'images ou sélections de temps forts montrant des blessures choquantes, sans être axées sur celles-ci

Violence entre animaux

  • Violence entre animaux dans la nature non causée par des humains ou des animaux dressés par l'homme (par exemple, des lions sauvages chassant des gnous, mais pas des chiens dressés attrapant des lapins)
    • Vidéos axées sur des blessures animales choquantes (du sang ou des os, par exemple) présentées de manière prolongée

Chasse

  • Vidéos de chasse comportant de brèves images choquantes de blessures ou de souffrance animales (membres sanglants, par exemple)

Guerre et conflit

  • Séquences brutes, réelles et non explicites de conflits armés (une guerre, par exemple) présentées sans but éducatif et ne montrant pas de scènes sanglantes ni de blessures choquantes
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Images choquantes de cadavres présentées dans une vidéo non éducative ; gameplay en vidéo contenant des thèmes interdits (agression sexuelle, par exemple). Actes très violents (y compris ceux impliquant des forces de l'ordre) et blessures très explicites. Incitation à la violence ou glorification de celle-ci.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Violence d'ordre général

  • Vidéos axées sur le sang, les viscères, les fluides corporels (humains ou animaux), ou les photos de scènes de crime ou d'accidents accompagnées de peu, voire pas, de contexte
  • Représentations explicites des conséquences d'un acte de violence comprenant des images extrêmement choquantes, y compris :
    • Étalage de sang ou de scènes sanglantes (blessures ouvertes comme une jambe amputée ou des brûlures graves, par exemple)
    • Douleur intense (pleurs ou évanouissements en raison d'une douleur extrême causée par des blessures ouvertes, par exemple)
  • Vidéos contenant des images choquantes, explicites et/ou violentes, ou des scènes d'incitation à la violence ou de glorification de celle-ci

Jeux vidéo

  • Gameplays mis en scène pour créer une expérience choquante, par exemple :
    • Regroupement de personnages non-joueurs pour les tuer
  • Violence explicite dans la miniature ou dans les 7 premières secondes de la vidéo de jeu
    • La violence explicite dans une vidéo de jeu comprend les blessures graves (des décapitations et des démembrements, par exemple) avec des plans sur des fluides corporels ou des membres du corps montrant une douleur prolongée ou intense.
  • Gameplay en vidéo présentant des scènes de violence sexuelle
  • Gameplay en vidéo présentant des scènes de violence motivée par la haine ou ciblant des groupes protégés
  • Gameplay en vidéo présentant des images de torture explicite
  • Gameplay en vidéo présentant des scènes de violence explicite ciblant des mineurs
  • Gameplay en vidéo présentant des scènes de violence explicite visant des personnes réelles

Mort et tragédie

  • Vidéos montrant des cadavres non préparés ou présentant des blessures très choquantes
  • Cadavres non préparés dans des contextes non éducatifs
  • Vidéos montrant le moment du décès d'un ou de plusieurs individus, quel que soit le contexte
    • Mort par étouffement
    • Voiture, dont les passagers sont visibles, qui tombe d'un pont
  • Moments implicites de décès ou de dommages corporels graves
    • Dommages matériels importants ayant très probablement entraîné des décès ou des blessures corporelles graves (des bombardements, des incendies ou l'effondrement de bâtiments, par exemple)
  • Contenus non éducatifs présentant des cadavres choquants censurés (floutés, par exemple)

Combats (hors sports de combat)

  • Scènes prolongées ou au premier plan de combats de rue, même sans blessures, dans des contextes non éducatifs

Chasse

  • Vidéos de chasse axées sur des images choquantes d'animaux blessés ou en souffrance (avec des membres sanglants, par exemple)

Mauvais traitements infligés à des animaux

  • Vidéos dans lesquelles figure de la maltraitance animale (physique ou émotionnelle) ou de la cruauté envers les animaux, comme des coups de pied
  • Vidéos faisant la promotion ou l'apologie de la violence entre animaux contrôlée par l'homme (combats de coqs ou de chiens, par exemple) impliquant ou non des images choquantes
  • Vidéos montrant des animaux dans un état de détresse occasionné par une intervention humaine, comme le fait d'épuiser un animal, de lui faire du mal ou de provoquer toute autre situation dangereuse considérée comme étant stressante ou contre nature de façon intentionnelle

Forces de l'ordre et altercations physiques

  • Vidéos axées sur des brutalités policières dans un contexte non éducatif

Violence dans le sport

  • Vidéos de sport axées sur la représentation de blessures choquantes

Guerre et conflit

  • Descriptions ou images choquantes de fusillades, d'explosions, d'exécutions ou de bombardements
  • Vidéos de guerre incluant des représentations choquantes de blessures, de décès ou de souffrances, quel que soit le contexte

Violence concernant des mineurs

  • Contenus axés sur la violence entre mineurs quel que soit le contexte ou mettant en scène des blessures ou de la détresse

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Contenus réservés aux adultes

Les contenus présentant un caractère sexuel très prononcé dans le titre ou la miniature, ou abordant des thèmes à caractère sexuel très prononcé, ne sont pas adaptés aux annonces, à l'exception des vidéos d'éducation sexuelle et des clips musicaux ne comportant pas d'images choquantes. Cette règle s'applique aux contenus réels et générés par ordinateur. Même si une intention humoristique est annoncée, les contenus présentant un caractère sexuel très prononcé ne sont pas pour autant adaptés aux annonces.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Histoires d'amour ou baisers ; discussions évoquant les relations romantiques ou la sexualité, sans faire référence à des rapports sexuels ; nudité intégralement censurée, que l'audience ne peut pas discerner et qui ne vise pas à la stimuler sexuellement ; scène d'allaitement nu avec un enfant ; cours d'éducation sexuelle sans contenu explicite ; danses impliquant des mouvements en rythme de parties du corps communément sexualisées dans le but de les rendre désirables ou attirantes, mais qui ne sont pas sexuellement explicites ; danse à caractère sexuel explicite présentée dans un cadre professionnel, comme une danse chorégraphiée ou un clip musical.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Contenus sexuellement gratifiants

  • Scènes romantiques qui ne sont pas destinées à être sexuellement gratifiantes, comme des scènes de baiser ou de câlin animées, réelles ou mises en scène
    • Scènes de tension sexuelle entre des sujets, sans représentation graphique d'actes sexuels
    • Scènes de baiser axées sur la dimension romantique de l'événement dans le cadre d'un récit plus développé, et qui ne sont pas destinées à être sexuellement excitantes
    • Brèves représentations d'actes sexuels implicites sans parties génitales visibles, comme un lit qui grince, des gémissements ou des frottements
  • Discussions sexuelles présentées dans un contexte humoristique ou non destiné à être sexuellement gratifiant :
    • Paroles ou dialogues faisant référence à la passion ou au désir sexuel
    • Éducation sexuelle
    • Maladies sexuellement transmissibles (MST) et modes de transmission
    • Expériences sexuelles (souffrir de douleurs après des rapports sexuels, par exemple) qui se concentrent exclusivement sur le déroulement des actes sexuels et ne dispensent pas de conseils pour améliorer les performances sexuelles
    • Don de sperme
    • Représentations scientifiques des organes reproductifs à l'aide de diagrammes ou de mannequins
    • Orientation sexuelle et/ou évolution de l'identité sexuelle dans le cadre des relations
    • Plaisanteries et insinuations à caractère sexuel (imiter des actes sexuels de manière humoristique, par exemple) qui n'utilisent pas de termes vulgaires ou obscènes (des paroles de chansons faisant référence à une tension sexuelle, par exemple)
    • Contenu évoquant le fétichisme de manière non sexuelle (par exemple : "Quel est votre plat préféré ou votre ingrédient fétiche ?")

Danse

  • Pas de danse sexy, comme des mouvements de hanches
  • Twerking ou grinding
  • Tenues minimalistes volant au gré de la danse
  • Légères caresses sur des parties intimes
  • Partenaires dansant collés l'un à l'autre (par exemple, leurs bassins sont en contact étroit)
  • Pas de danse qui imitent ou simulent des actes sexuels, tels que des mouvements pelviens ou des danses érotiques, présentés dans un cadre professionnel (un studio de danse, par exemple)
  • Clips musicaux contenant des images récurrentes axées sur des parties intimes

Nudité

  • Contenus présentant de la nudité censurée qui ne mettent pas l'accent sur cette nudité, comme une scène avec des sujets nus où ni les fesses, ni les organes génitaux, ni les mamelons ne sont visibles (intégralement pixélisés ou floutés, par exemple)
    • Parties du corps nues floutées de personnages historiques peu vêtus présentées à des fins pédagogiques
    • Organes génitaux intégralement censurés que le spectateur ne peut pas discerner, présentés à des fins non sexuelles (actes médicaux, par exemple)
  • Contenus mettant en scène des sujets peu vêtus (une personne en bikini à la piscine, par exemple) qui ne sont pas destinés à être sexuellement gratifiants
    • Critiques de vêtements axées sur la forme et l'utilité de l'article, et qui ne se concentrent pas sur les parties du corps (comme la poitrine) sous le vêtement
    • Œuvres d'art (sculptures, esquisses ou images générées par ordinateur) illustrant la nudité (personnages d'une œuvre classique ou photo de peuples indigènes vêtus d'un pagne, par exemple)
    • Fesses, poitrine ou décolleté d'une femme couverts d'un vêtement translucide ou transparent, ou torse d'un homme, présentés dans un cadre adapté (lors d'un défilé de mode, au cours d'examens médicaux ou à la plage, par exemple)
    • Nudité partielle visible pour un sport requérant une tenue spécifique, comme la boxe
    • Poitrine ou fesses visibles sous un vêtement transparent ou peu couvertes (sous un maillot de bain, par exemple) qui ne sont ni sexuellement gratifiants, ni le point central de la vidéo
  • Objets utilisés pour simuler le poids ou l'apparence de parties génitales sur un corps, à l'exception de ceux utilisés à des fins de gratification sexuelle
    • Poitrine artificielle utilisée par des personnes ayant subi une mastectomie, ou par des personnes transgenres et/ou non binaires
    • Appareils utilisés par des personnes transgenres et/ou non binaires, comme les dispositifs pour uriner debout ou les prothèses de pénis mou

Scène d'allaitement nu

  • Une femme allaitant son enfant avec les mamelons découverts ou visibles
  • Vidéos montrant comment tirer son lait manuellement ou utiliser un tire-lait, avec des mamelons visibles et un enfant dans la scène

Définitions :

  • Le terme "sexuellement gratifiant" fait référence à une intention d'exciter sexuellement une audience.
  • Les "insinuations à caractère sexuel" font référence à toute expression utilisée pour faire des allusions ou des plaisanteries concernant le sexe.
  • Le "contenu à caractère sexuel" fait référence à un contenu visuel, auditif ou textuel à connotation sexuelle dans le but d'exciter une audience.
  • Le "caractère explicite" fait référence à la clarté de la représentation de l'acte sexuel ou de la nudité qui vise à exciter l'audience.
  • Une "scène d'allaitement nu" fait référence à la poitrine et/ou aux mamelons dénudés lors de l'allaitement ou de la lactation. Le contenu doit inclure des références contextuelles à l'allaitement (par exemple, un enfant sur le point de téter ou une lactation active).
Ces contenus ne peuvent générer que des revenus publicitaires limités ou aucun revenu

Œuvre d'art classique représentant de manière visible des rapports sexuels (image d'un acte sexuel, par exemple) ou des parties génitales dans la miniature ; contenus pédagogiques animés représentant des actes sexuels non destinés à exciter les spectateurs ; canulars incluant des sujets à caractère sexuel ; danses mettant l'accent sur des corps partiellement dénudés ; danses mettant en scène des parties intimes délibérément touchées ou mises en avant.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Contenus sexuellement gratifiants

  • Titres ou miniatures à caractère sexuel (y compris des références implicites)
    • Clips musicaux dont les miniatures ou les titres sont à caractère sexuel (y compris des références implicites)
    • Descriptions d'activités sexuelles ou références implicites à celles-ci (faire référence à des parties intimes par le biais d'emoji ou d'images, par exemple)
    • Entourer un élément dans une miniature qui fait penser à des actes sexuels implicites ou attirer l'attention (de quelque manière que ce soit) sur cet élément
    • Travailleurs du sexe présentés en tant qu'entité professionnelle
    • Activités sexuelles (y compris des actes sexuels implicites)
    • Insinuations à caractère sexuel (gémissements ou mordillement d'oreille, par exemple)
    • Sex toys ou objets sexuels présentés dans le contenu, même s'ils ne sont pas utilisés
  • Représentations d'actes sexuels qui ne sont pas destinées à exciter les spectateurs dans des contenus pédagogiques, documentaires ou mis en scène
    • Explications concernant des actes sexuels et leur histoire, proposées à des fins pédagogiques (dans le cadre de la médecine, par exemple)
  • Contenus à caractère sexuel tels que des documentaires consacrés à l'industrie du sexe
  • Contenus éducatifs et documentaires comportant les éléments suivants :
    • Discussions traitant d'expériences sexuelles intimes (donner des conseils personnels appris en tant que travailleur du sexe ou partager des propos obscènes utilisés dans le cadre d'une conversation intime, par exemple)
  • Titres ou miniatures comportant du contenu réservé aux adultes dans les arts classiques

Danse

  • Twerking ou grinding (l'accent est mis sur les danseurs partiellement dénudés)
  • Danses au cours desquelles un partenaire saisit les seins ou les fesses de l'autre, ou un danseur met sa main sous les vêtements de son partenaire
  • Zoom délibéré sur des parties intimes lors d'une danse

Nudité

  • Vidéos éducatives ou documentaires mettant en scène des sujets entièrement nus
    • Présentations historiques ou présentations d'un secteur liées au sexe ou à la nudité (séquences de peinture corporelle intégrale, par exemple)
  • Œuvres d'art classique représentant de manière visible des parties génitales

Définitions :

  • Les "parties du corps nues censurées" font référence au floutage, à la pixellisation ou à l'ajout de barres noires
  • Actes sexuels implicites : comportements qui imitent l'acte sexuel, comme des frottements
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Parties sexuelles du corps visibles ou partiellement découvertes, ou nudité complète ; scène d'allaitement nu sans enfant présent ; actes sexuels (même floutés ou implicites), évocation de thèmes sexuels (fétichisme, conseils, expériences, etc.) ; miniature de vidéo à caractère sexuel (y compris dans les textes ou les liens) ; scènes ou gestes visant à exciter sexuellement les spectateurs ; apparition de sex toys ou autres objets sexuels ; contenus liés à l'industrie du sexe et à ses travailleurs ; sexualité animale avec organes génitaux visibles ou scènes d'accouplement ; danses imitant ou simulant des mouvements ou des actes sexuels ; danses érotiques explicitement destinées à exciter sexuellement l'audience.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Contenus sexuellement gratifiants

  • Titres ou miniatures à caractère sexuel (y compris des références implicites)
    • Descriptions d'activités sexuelles ou références implicites à celles-ci (faire référence à des parties intimes par le biais d'emoji ou d'images, par exemple)
    • Entourer un élément dans une miniature qui fait penser à des actes sexuels implicites ou attirer l'attention (de quelque manière que ce soit) sur cet élément
    • Titre trompeur annonçant que la vidéo comportera du contenu à caractère sexuel, alors que ce n'est pas le cas (une vidéo de cuisine ayant pour titre "regarder du porno", par exemple)
    • Nudité générée par ordinateur présentée dans un contexte médical
  • Représentations axées sur un acte ou un comportement à caractère sexuel implicite
    • Sujet principal de la vidéo qui laisse penser qu'un acte sexuel se déroule (secousses d'objets, gémissements, etc.)
  • Contenus présentant des sex toys, des objets sexuels ou d'autres produits destinés à stimuler l'activité sexuelle, même s'ils ne sont pas utilisés dans la vidéo
    • Inclusion non intentionnelle d'un objet sexuel dans une vidéo n'abordant pas de sujets d'ordre sexuel (objet visible en arrière-plan, par exemple)
    • Objet médical s'apparentant à des organes génitaux faisant son apparition au cours d'une discussion
  • Scènes de danse, de pelotage ou d'échange de baisers au caractère sexuel explicite visant à exciter sexuellement les spectateurs
    • Courtes scènes d'actes sexuels (y compris des actes implicites) présentées dans le cadre d'un récit plus développé
    • Scènes dont l'objectif principal est de mettre en avant la tension sexuelle
  • Insinuations à caractère sexuel exprimées à l'aide d'objets non destinés à être sexuellement gratifiants :
    • Objets ressemblant à des parties génitales tels des figurines aux parties génitales réalistes
    • Utilisation d'objets du quotidien (des aubergines, par exemple) ou d'emoji dans le but de faire penser à des organes génitaux et d'exciter les spectateurs
  • Audio, texte ou dialogue à caractère sexuel explicite :
    • Divertissement à caractère sexuel, comme la pornographie ou tout autre service à caractère sexuel (y compris des liens vers des plates-formes sur abonnement payant proposant du contenu réservé aux adultes)
    • Images d'actes sexuels ou simulations destinées à gratifier sexuellement les spectateurs
    • Descriptions d'actes fétichistes (guides ou tutoriels, par exemple)
    • Vidéos axées sur des scandales sexuels ou divulguant des contenus intimes privés
    • Imitation ou mime d'activités sexuelles (images pornographiques, par exemple)
    • Éloge d'actes sexuels rétribués
    • Utilisation de sex toys (ou d'autres produits destinés à stimuler l'activité sexuelle)
    • Comportement sexuel trompeur ou contenu lié à la nudité
      • Miniatures destinées à tromper les spectateurs avec des représentations sexualisées d'objets ou de scènes normaux, souvent sans rapport avec le sujet de la vidéo
    • Scènes montées dans l'intention d'exciter sexuellement
      • Compilations d'actes sexuellement gratifiants tels que de longs échanges de baisers ou des frottements
      • Titres sexuellement gratifiants ("baisers sensuels", par exemple)
    • Sexualité animale dans les cas suivants :
      • Vidéos d'accouplement axées sur les organes génitaux
      • Organes génitaux ou accouplement d'animaux présentés de manière sexuellement gratifiante
  • Discussions traitant d'expériences sexuelles intimes telles que la masturbation, l'orgasme, les rapports sexuels ou d'autres actes sexuels, ou qui prodiguent des conseils à ce sujet (cela concerne également les insinuations à caractère sexuel, ainsi que les textes ou contenus audio à caractère sexuel explicite ou obscène, y compris les conversations détaillées sur le sexe)
    • Discussions explicites sur des conseils à caractère sexuel ou sur la façon d'avoir des rapports sexuels
    • Contenus audio ou compilations sonores d'actes sexuels non accompagnés d'images ou de séquences de l'acte en question (bruits de lèchement et de mordillement d'oreille, par exemple)
    • Descriptions d'activités sexuelles pour exciter sexuellement les internautes
    • Mentions de fétiches sexuels, même sans description
    • Titres ou miniatures faisant référence à du contenu réservé aux adultes (comportant la mention "plus de 18 ans", "plus de 21 ans", "réservé aux adultes", "porno", par exemple), sauf dans un contexte éducatif ou documentaire
    • Utilisation dans un texte d'émoticônes ou d'emoji représentant des parties intimes ou des actes sexuels afin de gratifier sexuellement les spectateurs
  • Jeux vidéo à caractère sexuel qui ciblent les adultes ou sexualisent des personnages de jeux vidéo dans le but de gratifier sexuellement l'audience

Danse

  • Mouvements de daggering où un partenaire place ses parties génitales contre les parties génitales de l'autre partenaire
  • Jambes ouvertes ou écartées vers un partenaire de danse comme pour un acte sexuel
  • Danses érotiques ou strip-tease, sauf s'il s'agit d'une danse chorégraphiée, d'un clip musical, ou d'un autre cadre professionnel

Nudité

  • Contenus avec nudité pixélisée ou censurée dans lesquels les organes génitaux sont tout de même identifiables
    • Contenus mettant en scène des corps nus barrés ou floutés dont la silhouette reste toutefois identifiable
  • Représentations prolongées de nudité, qu'elles soient animées, réelles ou mises en scène
    • Contenus présentant (en gros plan ou de manière répétée) des seins ou des parties génitales (montrant le renflement des parties génitales d'une personne sous ses sous-vêtements ou son maillot de bain, par exemple)
  • Représentations de parties intimes (images récurrentes, ou axées sur un décolleté ou sur un entrejambe masculin, par exemple) visant à exciter sexuellement les internautes
    • Compilations de contours aisément identifiables d'organes génitaux enflés
    • Parties intimes (poitrine, décolleté, fesses, etc.) partiellement couvertes (à l'aide d'un string, par exemple) qui apparaissent fréquemment
  • Nudité réelle ou animée, telle que la représentation totale des parties intimes ou des actes sexuels
  • Nudité infantile
    • Contenus montrant des organes génitaux visibles, par exemple lorsqu'un bébé se fait changer sa couche ou nage entièrement nu

Scène d'allaitement nu

  • Contenus éducatifs sur l'utilisation d'un tire-lait où les mamelons sont visibles, mais qu'aucun enfant n'est présent
  • Tutoriels sur la manière de tirer le lait manuellement où les mamelons sont visibles sans qu'un enfant ne soit présent dans la scène
  • Représentation d'une femme en train de tirer son lait dans une tasse, alors qu'aucun enfant n'est présent dans la scène

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Contenus choquants

Les contenus susceptibles de perturber, dégoûter ou choquer les spectateurs ne sont parfois pas adaptés aux annonces. L'utilisation d'éléments choquants non censurés ne signifie pas nécessairement qu'une vidéo n'est pas adaptée aux annonces, mais le contexte est pris en compte lors de l'examen de la vidéo.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Contenus légèrement ou modérément choquants, censurés ou présentés à des fins pédagogiques, documentaires ou autres.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Parties du corps, fluides corporels et excréments

  • Contenus conçus pour les enfants ou présentés à des fins éducatives, scientifiques, documentaires ou artistiques, incluant des parties du corps, des fluides corporels ou des excréments, dont l'objectif n'est pas de choquer
  • Mises en scène de parties du corps, de fluides corporels ou d'excréments, dont l'objectif est de choquer les spectateurs, principalement à des fins de divertissement (pour un tour de magie, par exemple), mais qui doivent être accompagnées d'un contexte légitime

Procédures médicales et esthétiques

  • Vidéos d'interventions médicales ou esthétiques présentées à des fins éducatives, axées sur l'intervention en elle-même et non sur les parties du corps, les fluides corporels ou les excréments
    • Tatouages, piercings ou injections de botox avec peu de sang
  • Représentations brèves ou censurées de parties du corps, fluides corporels ou excréments lors d'interventions médicales ou esthétiques
  • Vidéos d'accouchement ou de mise bas dont l'objectif est d'instruire les spectateurs, et qui ne contiennent pas d'images centrées sur les parties du corps, les fluides corporels ou les excréments

Accidents et blessures

  • Vidéos d'accidents n'impliquant pas de blessure visible (hémorragies internes, par exemple)
  • Vidéos d'accidents ne contenant que des images d'impact modéré, et ne perturbant donc pas réellement les spectateurs (par exemple, tomber d'une moto)
  • Vidéos d'accidents dans lesquelles la victime ne fait pas preuve de détresse ni de souffrance à la suite de l'accident (absence de pleurs ou de cris)
  • Vidéos d'accidents n'entraînant pas de soins médicaux de longue durée
  • Vidéos d'accidents et de blessures présentées dans un but informatif, documentaire ou artistique (comme un film ou un clip musical)

Préparation et consommation d'animaux

  • Manipulation de parties animales sans sensationnalisme
    • Représentations de viande ou de poisson, crus ou prêts à être consommés, par exemple pour illustrer des techniques de cuisson ou de préparation
  • Préparation ou consommation sensationnalistes de produits alimentaires d'origine animale qui ne ressemblent pas à des parties animales
    • Consommation de fruits de mer vivants ou qui bougent encore dans un restaurant
    • Consommation d'aliments préparés (comme des crevettes) pour une vidéo de "mukbang" ou de relaxation ASMR
  • Brèves représentations de parties animales avec des traits de visage explicites (à l'exclusion des poissons, mollusques ou crustacés, qui peuvent être présentés au premier plan)

Définitions

  • "L'intention de choquer" fait référence au but de la vidéo, qui est déterminé par le contexte fourni et l'accent mis sur certains éléments.
  • Les "accidents" font référence à des incidents regrettables entraînant généralement des dommages ou des blessures, même lorsque celles-ci ne sont pas clairement visibles (les accidents de voiture, par exemple).
  • Le terme "visible" fait référence à la visibilité de parties du corps, de fluides corporels ou d'excréments (des tissus ou du sang, par exemple).
  • Une personne est dite "perturbée" lorsqu'elle se sent troublée ou surprise à la suite d'un impact ou d'une blessure manifestement ou vraisemblablement préjudiciable.
  • La "détresse" fait référence à une démonstration de souffrance humaine visible, audible ou perceptible, causée par la douleur, ou même à une perte de connaissance. Dans ce cas, elle est associée à des individus victimes d'un accident, ou subissant une intervention médicale ou esthétique (y compris l'accouchement).
  • On dit qu'un contenu est "sans sensationnalisme" (dans le cas de parties animales visibles ou de consommation d'animaux/insectes) lorsqu'il met l'accent sur l'utilisation de produits alimentaires sans viser à exciter la curiosité à propos de l'animal. La représentation de l'animal ou de sa consommation ne vise pas à choquer et ne contient pas de détails choquants ni excessifs.
  • Un animal est "maltraité" lorsqu'il est préparé ou consommé de manière brutale ou violente. Par exemple, lorsque la personne le jette, le laisse tomber, s'amuse avec, lui donne un coup ou le décapite. La maltraitance n'implique pas nécessairement que l'animal soit vivant, et peut se produire avec des outils, des ustensiles ou à mains nues.
  • Le "contexte professionnel" fait référence à l'exercice des professions de boucher et de poissonnier, ainsi qu'à la découpe et à la manipulation d'animaux morts que ces métiers impliquent.
  • Les "traits de visage explicites" font référence aux caractéristiques faciales de l'animal qui confirment à une audience qu'il était ou est toujours vivant. Ils incluent le nez, les oreilles, la gueule, les yeux, etc.
Ces contenus ne peuvent générer que des revenus publicitaires limités ou aucun revenu

Contenus choquants (comme des images explicites de parties du corps humain ou du corps d'un animal) non censurés ou dont le but est de choquer les spectateurs, mais en fournissant un contexte général.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Parties du corps, fluides corporels et excréments

  • Vidéos axées sur des parties du corps, fluides corporels ou excréments réels dans le but de choquer
  • Mises en scène de parties du corps, de fluides corporels ou d'excréments axées sur des détails choquants ou sanglants
    • Scènes de chirurgie dans des contenus scénarisés présentant une quantité excessive de sang

Procédures médicales et esthétiques

  • Interventions médicales ou esthétiques axées sur la représentation détaillée et non censurée de parties du corps, de fluides corporels ou d'excréments, mais dont les éléments non censurés ne sont pas montrés au premier plan, présentées à des fins éducatives ou artistiques
    • Contenus axés sur des opérations chirurgicales non censurées où les organes sont visibles, mais qui ne sont pas forcément le seul sujet de la vidéo
    • Images d'un professionnel de santé retirant un bouchon de cérumen d'une oreille ou perçant des boutons, accompagnées d'explications sur le problème

Accidents et blessures

  • Accidents impliquant un impact violent susceptible de perturber les spectateurs
  • Accidents à la suite desquels une blessure non exposée est visible (comme un saignement au travers d'un vêtement ou du sang qui s'écoule d'un véhicule), mais où la situation ne laisse percevoir aucune détresse de la victime
  • Accidents de voiture très graves dont les images ne montrent pas les victimes en train de souffrir

Préparation et consommation d'animaux

  • Vidéos sensationnalistes de "mukbang" ou de relaxation ASMR impliquant l'ingestion d'animaux présentant les parties animales non préparées ou leur consommation d'une manière inhumaine ou excessive
  • Représentations axées sur les caractéristiques physiques visibles et explicites d'un être vivant (comme les yeux d'un animal cuisiné au premier plan)
  • Parties animales dépecées présentant des éléments choquants et sanglants, mais sans maltraitance apparente (par exemple, de la viande et des tendons saignants mis en évidence dans des parties animales en cours de préparation)
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Contenus très choquants dont l'unique objectif est de choquer les spectateurs. En général, aucun contexte réel n'est fourni, tandis que les éléments choquants et sanglants, la détresse ou la maltraitance sont clairs et apparents.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Parties du corps, fluides corporels et excréments

  • Vidéos contenant des images répugnantes, choquantes ou sanglantes de parties du corps, de fluides corporels ou d'excréments, accompagnées de peu, voire pas, de contexte
    • Retrait d'un bouchon de cérumen d'une oreille ou perçage de boutons sans explication explicite de la procédure, la vidéo étant principalement axée sur des parties du corps, fluides corporels ou excréments, même si elle est présentée à des fins éducatives
  • Éléments choquants mis en scène, accompagnés de peu de contexte, dont le seul objectif est de choquer les spectateurs

Procédures médicales et esthétiques

  • Parties du corps, fluides corporels ou excréments non censurés occupant une grande partie d'une vidéo, présentés de manière choquante et sanglante, même lorsque du contexte est fourni
    • Professionnels de santé expliquant comment effectuer une opération spécifique
  • Vidéos de procédures présentées sans contexte ou avec un contexte trompeur, dont la plus grande partie présente des parties du corps, des fluides corporels ou des excréments choquants et sanglants

Accidents et blessures

  • Présentations choquantes d'accidents et de blessures graves dans lesquelles des parties du corps sont visibles ou de graves blessures paraissent vraisemblables
    • Présentations de saignements et de tissus visibles
  • Accidents extrêmement graves sans contexte

Préparation et consommation d'animaux

  • Présentation, préparation ou consommation d'animaux vivants dans le seul objectif de choquer les spectateurs, souvent d'une manière brutale et sanglante
  • Vidéos fortement axées sur des traits de visage explicites ou une maltraitance claire de l'animal sans contexte
  • Représentations brutales ou choquantes de la préparation (dépeçage) ou de la mise à mort d'animaux visiblement angoissés
  • Contenus non éducatifs montrant la préparation d'animaux vivants visiblement angoissés en vue de leur consommation
  • Contenus non éducatifs montrant la consommation d'animaux et axés sur leurs traits de visage explicites

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Actes dangereux et contenus non fiables

Les contenus qui font la promotion d'actes dangereux ou pernicieux entraînant des blessures physiques, émotionnelles ou psychologiques graves ne sont pas adaptés aux annonces.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Cascades ou actes légèrement dangereux présentés dans un environnement contrôlé et professionnel où personne n'a été gravement blessé. Brèves références à des organisations dangereuses dans des contenus pédagogiques ou scénarisés.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Actes dangereux ou pernicieux d'ordre général

  • Images d'activités risquées ne présentant pas de blessures visibles. Exemples :
    • Cascades professionnelles ou sports extrêmes (comme le vol en wingsuit)
    • Images d'une personne faisant des roues arrière ou du parkour au niveau du sol
    • Excès de vitesse ou dérapages de véhicules à moteur n'effectuant pas de figures dangereuses (conduite sur la roue arrière ou sans les mains, par exemple) et ne gênant pas fréquemment d'autres individus (en conduisant sur deux voies, par exemple)

Compilations de "ratés"

  • Compilations vidéo de "ratés" non axées sur des blessures choquantes (une personne qui marche droit dans une porte en verre, par exemple)

Challenges et canulars

  • Challenges ou canulars entraînant la perplexité, le trouble ou la gêne, mais ne présentant pas de risque de blessures à long terme, comme le défi du seau d'eau glacée ("Ice Bucket Challenge")
  • Discussions ou contenus sur des canulars ou des challenges dangereux ne présentant ni image ni son du moment où une personne s'est blessée (parler d'un "Fire challenge" sans donner de détails sur l'incident, par exemple)
  • Contenus éducatifs, documentaires ou d'actualités présentant des challenges ou canulars entraînant une grande détresse émotionnelle (des bagarres physiques, des propos injurieux ou des insultes, comme les canulars de licenciement, par exemple)

Fausses informations médicales et scientifiques

  • Contenus neutres consacrés aux virus, aux maladies infectieuses et à la COVID-19 ne visant pas à effrayer les spectateurs (vidéo qui explique aux enfants la différence entre un virus et une bactérie, par exemple)

Fausses informations dangereuses

  • Contenus pédagogiques ou documentaires qui cherchent à expliquer comment les groupes faisant la promotion de fausses informations dangereuses parviennent à susciter l'intérêt, gagner en influence et/ou propager des informations erronées
  • Contenus éducatifs ou documentaires visant à réfuter de fausses informations dangereuses (par exemple, Pizzagate, QAnon, StopTheSteal, etc.)
  • Contenus éducatifs ou documentaires qui cherchent à réfuter des informations incorrectes qui circulent concernant le changement climatique

Tabac et vapotage

  • Messages d'intérêt public pour des mesures de prévention
  • Contenus mis en scène présentant des images axées sur la consommation
  • Vidéos pédagogiques ou documentaires sur des secteurs d'activité impliquant du tabac ou du vapotage

Alcools

  • Présence d'alcool ou séquences d'adultes buvant de l'alcool dans des contenus ne faisant ni la promotion, ni l'apologie de la consommation irresponsable d'alcool

Organisations terroristes étrangères

  • Contenus éducatifs ou journalistiques, ou clips musicaux axés sur une attaque terroriste
  • Contenus éducatifs ou mis en scène traitant de ces organisations en général et ne présentant aucune image d'attaques terroristes
  • Contenus journalistiques présentant des organisations terroristes étrangères ou le terrorisme avec une intention humoristique
  • Contenus éducatifs, mis en scène ou journalistiques, ou clips musicaux comportant des images d'organisations terroristes étrangères, mais dans lesquels ces dernières ne sont pas le sujet principal

Organisations de trafic de drogue

  • Contenus éducatifs, mis en scène ou journalistiques, ou clips musicaux axés sur le trafic de drogue international dans son ensemble
  • Contenus éducatifs, mis en scène ou journalistiques, ou clips musicaux présentant des organisations de trafic de drogue et des images associées comme des slogans
  • Vidéos dont le sujet inclut des contenus humoristiques qui traitent d'organisations de trafic de drogue ou du trafic international de stupéfiants
  • Messages d'intérêt public concernant ces organisations abordés dans des contenus journalistiques
  • Contenus journalistiques présentant des situations et des actes violents (scènes montrant des otages ou des interrogatoires menés par des organisations de trafic de drogue, par exemple)

Définitions :

  • Les "blessures graves" sont des blessures ne pouvant pas être soignées sans une réelle prise en charge médicale ni traitées à domicile : membres cassés, luxations manifestes ou saignements importants, par exemple.
  • Les modifications corporelles peuvent être des tatouages, des piercings ou des interventions chirurgicales.
  • Les vidéos "mises en scène" sont des contenus scénarisés, comme les films ou les actions fictives.
Ces contenus ne peuvent générer que des revenus publicitaires limités ou aucun revenu

Contenu montrant des blessures ou de la détresse physiques ne faisant pas l'objet principal de la vidéo, y compris des actes réalisés dans des environnements non professionnels et non contrôlés. Sujets traitant du responsable d'une organisation dangereuse ou messages d'intérêt public le concernant.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Actes dangereux ou pernicieux d'ordre général

  • Actes impliquant des activités à haut risque (comme le parkour au sommet de gratte-ciel), ou montrant des blessures graves (par exemple, une vidéo sur le résultat d'une chute de skateboard)
  • Contenu pédagogique, documentaire ou d'actualités incluant les éléments suivants :
    • Actes dangereux ou pernicieux avec des images de blessures explicites
    • Enfants participant à des jeux d'argent et de hasard ou conduisant un véhicule à moteur conçu pour être utilisé par des adultes
  • Excès de vitesse ou dérapage de véhicules à moteur effectuant des figures dangereuses (roue arrière ou conduite sans les mains) et gênant fréquemment d'autres individus (en conduisant entre deux voies, par exemple)
  • Contenus éducatif ou mis en scène, ou clips musicaux présentant des actes dangereux impliquant un mineur en tant que participant ou victime

Compilations de "ratés"

  • Contenus axés sur des blessures choquantes n'entraînant pas la mort, qu'elle soit immédiate ou non (compilation vidéo d'accidents de vélo, par exemple)

Défis et canulars

  • Contenu pédagogique, documentaire ou d'actualités sur un canular ou un défi incluant les éléments suivants :
    • Menaces ou incitations à s'infliger des blessures physiques/psychologiques ou à en infliger à autrui, comme s'allonger sur des voies ferrées
    • Actes ne devant pas être reproduits (comme le défi incitant à boire de l'eau de Javel), dont les conséquences sur la santé du sujet sont graves et immédiates
  • Défis ou canulars entraînant une grande détresse émotionnelle, comme des altercations physiques, des propos injurieux ou des insultes (sont également concernées : les menaces à l'encontre du statut social d'une personne, comme les canulars faisant croire à un sujet qu'il est licencié ; les menaces et les mentions ayant trait à une relation, comme les canulars faisant croire à une rupture dans lesquels un sujet se révèle instable, et les canulars faisant croire à un sujet que des membres de sa famille se sont fait arrêter)
  • Canulars impliquant des quantités injustifiées de fluides corporels ou des images violentes
  • Défis impliquant l'ingestion de substances non toxiques et non comestibles (comme un tube de colle ou de la nourriture pour animaux), défis présentant l'ingestion de substances comestibles dangereuses en grandes quantités (comme le piment "Carolina Reaper") ou défis montrant une réaction physique bénigne

Tabac et vapotage

  • Avis sur des produits associés au tabac ou comparaison de ce type de produits (tels que des liquides de vapotage)
  • Mention de services de prise en charge des addictions à des fins pédagogiques ou documentaires

Alcools

  • Contenus pédagogiques, documentaires ou mis en scène représentant des mineurs consommant de l'alcool ou des produits axés sur l'alcool

Organisations terroristes étrangères

  • Vidéos humoristiques contenant des références à des organisations terroristes étrangères ou au terrorisme
  • Vidéos éducatives ou documentaires, ou clips musicaux contenant des références humoristiques à des organisations terroristes étrangères
  • Images liées à des organisations terroristes étrangères, sans qu'elles soient le sujet principal ou le thème du contenu

Organisations de trafic de drogue

  • Messages d'intérêt public concernant ces organisations, partagés sans contexte
  • Contenus éducatifs ou documentaires, ou messages d'intérêt public concernant les organisations de trafic de drogue
    • Contenus éducatifs principalement axés sur les organisations de trafic de drogue ou leurs dirigeants
    • Il peut s'agir d'attaques et/ou de leurs conséquences, de prises d'otages, etc.
    • Messages d'intérêt public concernant ces organisations
    • Contenus présentant des situations et des actes violents (scènes montrant des otages ou des interrogatoires menés par des organisations de trafic de drogue, par exemple)

Définitions :

  • Les réactions telles que les haut-le-cœur et les vomissements provoqués par la toux sont considérées comme des "réactions physiques bénignes".
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Contenus présentant principalement des accidents, du vigilantisme, des canulars ou des actes dangereux, tels que des expériences ou des cascades néfastes pour la santé (comme la consommation d'alcool ou de produits non comestibles) ; propos évoquant des vidéos tendance qui présentent ce type de contenu. Apologie, recrutement ou représentations explicites d'organisations dangereuses.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

Actes dangereux ou pernicieux d'ordre général

  • Glorification d'actes dangereux ou pernicieux, ou considérés comme dangereux
    • Contenus comprenant des véhicules à moteur, et représentant des scènes et des blessures choquantes (comme un impact lors d'un accident ou une personne inconsciente sur la route après avoir été renversée par un camion)
  • Enfants participant à des jeux d'argent et de hasard ou conduisant un véhicule à moteur conçu pour être utilisé par des adultes
  • Actes dangereux impliquant un mineur en tant que participant ou victime

Compilations de "ratés"

  • Compilation de "ratés" qui incluent des activités entraînant la mort ou de graves dommages (blessure irréversible, coma, crise d'épilepsie, paralysie, etc.)

Challenges et canulars

  • Défis ou canulars ne devant pas être reproduits (comme le défi incitant à boire du chlore), dont les conséquences sur la santé du sujet sont graves et immédiates
  • Canulars ou défis en lien avec les sujets suivants :
    • Suicide, mort, terrorisme (comme de fausses alertes à la bombe) ou menaces avec armes létales
    • Actes sexuels non désirés tels que des baisers forcés, du pelotage, des abus sexuels, ou des caméras cachées dans des cabines d'essayage ou des vestiaires
    • Blessures ou détresse physiques ne faisant pas l'objet principal de la vidéo
    • Infliction d'une détresse émotionnelle prolongée à un mineur, comme un canular qui se poursuit pendant une période prolongée et qui effraie ou contrarie l'enfant (faire croire à un enfant que ses parents sont morts, par exemple)
    • Menaces ou incitations à s'infliger des blessures physiques/psychologiques ou à en infliger à autrui, comme s'allonger sur des voies ferrées
    • Contenus liés à la COVID-19 incitant à réaliser des actions dangereuses, comme exposer délibérément des individus au virus, ou instillant la panique (par exemple, via un mouvement anti-confinement ou en prétendant être atteint de la COVID-19 dans un lieu public)
    • Incitation à utiliser des armes pour infliger des blessures à d'autres personnes
    • Présentation de la consommation de substances dans des quantités entraînant une réaction physique choquante (vomissements après l'ingestion d'un piment Bhut Jolokia, par exemple)
    • Défis pouvant causer de graves blessures s'ils sont imités (comme le "Fire Challenge" ou le "Bird Box Challenge")
    • Incitation à effectuer des activités frauduleuses ou illicites (par exemple, des effractions)

Fausses informations médicales et scientifiques

  • Éloge d'allégations ou de pratiques médicales dangereuses :
    • Déni de l'existence de maladies avérées (le VIH, par exemple)
    • Vidéos qui encouragent à utiliser des remèdes non éprouvés scientifiquement pour soigner des maladies (suggérer qu'il est possible de guérir d'un cancer en adaptant son régime alimentaire, par exemple) ou qui fournissent des instructions sur l'utilisation de tels remèdes
    • Diffusion d'informations incorrectes qui vont à l'encontre de faits médicaux ou scientifiques établis (promotion de l'antivaccination, par exemple)
    • Contenus qui promeuvent ou cautionnent les programmes ou services thérapeutiques de conversion pour les personnes homosexuelles
  • Éloge ou défense d'informations incorrectes dangereuses concernant la COVID-19 :
    • Contenus qui dissuadent les personnes de se faire vacciner contre la COVID-19
    • Contenus qui comportent des déclarations fausses ou trompeuses sur les effets ou l'administration du vaccin, y compris les suivants :
      • Contenus qui affirment que le vaccin entraîne des problèmes de fertilité
      • Contenus qui affirment que le vaccin contient une puce électronique
      • Contenus qui affirment que le vaccin sera potentiellement utilisé pour euthanasier des groupes de population
    • Contenus qui affirment que les masques ou la distanciation sociale ne réduisent pas le risque d'exposition à la COVID-19 ou sa propagation
    • Contenus qui traitent de la propagation de la COVID-19 sans s'appuyer sur des faits médicaux et scientifiques établis (en affirmant que la maladie se propage via la 5G, par exemple)
    • Vidéos qui encouragent à utiliser des remèdes non éprouvés scientifiquement pour guérir de la COVID-19 (injections d'hydroxychloroquine, par exemple) ou qui fournissent des instructions sur l'utilisation de tels remèdes

Fausses informations dangereuses

  • Déclarations manifestement fausses et susceptibles d'affaiblir considérablement la participation à un processus électoral ou démocratique, ou la confiance dans celui-ci
    • Informations manifestement fausses qui contredisent les données officielles du gouvernement concernant des procédures ou résultats électoraux, la participation à un recensement, ou l'éligibilité d'un candidat politique en fonction de son âge ou de son lieu de naissance
  • Promotion de fausses informations dangereuses (par exemple, Pizzagate, QAnon et StopTheSteal)
  • Contenus défendant des groupes qui font la promotion de fausses informations dangereuses
  • Contenus contredisant le consensus scientifique faisant autorité sur l'existence et les causes du changement climatique

Tabac et vapotage

  • Contenus faisant la promotion du tabac et de produits associés, ainsi que de leur consommation
  • Images de mineurs consommant des produits associés au tabac/vapotage
  • Contenus facilitant la vente de produits liés au tabac/vapotage
  • Utilisation de produits liés au vapotage/tabac d'une autre manière que celle indiquée par le fabricant (par exemple, boire le liquide d'une vapoteuse)

Alcools

  • Représentations de mineurs consommant de l'alcool, même si elles ne constituent pas l'objet principal de la vidéo
  • Promotion de la consommation d'alcool auprès de mineurs

Organisations terroristes étrangères

  • Vidéos non éducatives axées sur des organisations terroristes étrangères ou sur le terrorisme, par exemple :
    • Discussions axées sur une attaque terroriste
    • Images ou nom d'une organisation ou de son dirigeant à n'importe quel moment de la vidéo (dans la miniature, par exemple)
  • Vidéos contenant des images choquantes, explicites et/ou violentes, ou des scènes d'incitation à la violence ou de glorification de celle-ci
  • Contenus réalisés par des groupes terroristes ou en soutien à ces groupes
  • Contenus faisant la promotion ou niant l'existence d'attaques terroristes

Organisations de trafic de drogue

  • Vidéos non éducatives axées sur des organisations de trafic de drogue spécifiques, leurs dirigeants ou le trafic international de stupéfiants
    • Vidéos comprenant des discussions improvisées sur ce sujet et qui sont donc considérées comme "non éducatives", car elles ne contiennent pas de message explicite indiquant que leur objectif est de fournir des explications
  • Représentations non éducatives d'images associées à des organisations de trafic de drogue (par exemple, des drapeaux, des slogans et des bannières)
  • Recrutement de membres
  • Musique de type "narcocorrido" ou faisant l'apologie ou la promotion des organisations de trafic de drogue d'une quelconque autre manière
  • Contenus présentant des situations et des actes violents (scènes montrant des otages ou des interrogatoires menés par des organisations de trafic de drogue, par exemple)

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Contenus haineux et dégradants

Les contenus incitant à la haine, à la discrimination, au dénigrement ou à l'humiliation d'une personne ou d'un groupe ne sont pas adaptés aux annonces. Celles-ci peuvent être diffusées sur certains contenus satiriques ou humoristiques. Le simple fait de mentionner votre intention humoristique ne suffit pas à garantir que la vidéo est adaptée aux annonces.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Contenus faisant référence à des groupes protégés, ou critiquant les opinions ou actions d'une personne de manière non blessante.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

  • Contenus d'actualités décrivant un groupe protégé ou informant, sans intention haineuse, sur les discriminations subies par ce groupe (reportage sur l'homophobie, par exemple)
  • Contenus humoristiques qui condamnent des moqueries, des humiliations ou d'autres propos désobligeants envers des groupes protégés, ou y font allusion
  • Débats publics portant sur des groupes protégés, mais n'incitant pas à la haine ni à des confrontations violentes contre ces groupes
  • Contenus artistiques incluant une terminologie ou des symboles sensibles sans intention haineuse, comme des clips musicaux populaires
  • Contenus pédagogiques ou documentaires :
    • Insultes racistes ou termes dégradants censurés, présentés à des fins pédagogiques (par exemple, "nèg**")
    • Contenus comportant des images axées sur la haine
  • Contenus critiquant les opinions ou actions d'un individu ou d'un groupe, mais dont le but n'est pas de provoquer ni de dénigrer

Définitions :

Les "groupes protégés" se définissent selon les caractéristiques ci-dessous. L'incitation à la haine, à la discrimination, au dénigrement ou à l'humiliation d'un individu ou d'un groupe sur la base des critères suivants n'est pas une pratique adaptée aux annonceurs.

  • Groupe ethnique
  • Origine ethnique
  • Nationalité
  • Religion
  • Handicap
  • Âge
  • Statut d'ancien combattant
  • Orientation sexuelle
  • Identité de genre
  • Toute autre caractéristique connue comme motif de discrimination ou de marginalisation
Ces contenus ne peuvent générer que des revenus publicitaires limités ou aucun revenu

Contenus susceptibles de choquer des personnes ou des groupes, mais utilisés dans un but pédagogique, informatif ou documentaire.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

  • Discours ou débats politiques pouvant comporter des termes choquants, présentés à des fins pédagogiques, comme un débat politique sur les droits des personnes transsexuelles
  • Contenus éducatifs :
    • Insultes racistes ou termes dégradants non censurés, présentés à des fins pédagogiques (par exemple, utilisation non censurée du mot "nèg**")
    • Séquences brutes qui représentent une personne effectuant les actions ci-dessous sans en faire explicitement la promotion ni les glorifier :
      • Humilier ou insulter un individu ou un groupe
      • Viser un individu en particulier de manière abusive ou dans le but de le harceler
      • Nier des événements tragiques en affirmant qu'ils constituent une tentative d'étouffement d'un autre événement
      • Attaques personnelles et diffamations malveillantes
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Incitation à la haine ou harcèlement envers un groupe ou une personne.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

  • Déclarations visant à dénigrer un groupe protégé ou à sous-entendre/affirmer son infériorité ("Les habitants de ce pays sont répugnants", par exemple)
  • Contenus non éducatifs incluant des insultes racistes ou des termes dégradants
  • Éloge, apologie ou cautionnement de la violence envers autrui
    • Incitation à la discrimination à l'encontre de groupes protégés, avec des déclarations du type "vous devriez haïr toutes les personnes handicapées de ce pays"
  • Promotion de groupes ou de symboles incitant à la haine, ou de matériel utilisé par de tels groupes
  • Humiliations ou insultes malveillantes à l'encontre d'un individu ou d'un groupe
  • Contenus visant un individu ou un groupe en particulier de manière abusive, ou dans le but de le harceler
  • Contenus niant la survenue d'événements tragiques ou en faisant l'apologie, et présentant les victimes ou les rescapés comme des acteurs
  • Attaques personnelles, calomnies et diffamations malveillantes
  • Présentation d'idéologies ou de croyances de manière malveillante par le biais de généralisations ou de dénigrements
    • Contenus dépeignant négativement des individus, des groupes, des idéologies ou des croyances, avec des déclarations du type "le féminisme est écœurant"

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Contenus sur les drogues (récréatives et autres)

Les contenus promouvant ou montrant la vente, l'usage ou l'abus de drogues illégales, de substances ou de médicaments légaux réglementés, ou d'autres produits dangereux, ne sont pas adaptés aux annonces.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Contenus éducatifs, humoristiques ou musicaux ayant trait aux drogues récréatives ou aux accessoires associés, n'ayant pas pour objectif de faire l'apologie de leur consommation. Trafic de drogue apparaissant dans des contenus de jeux vidéo. Documentaires ou reportages présentant des contenus mis en scène de consommation de drogues.

Voici quelques exemples de contenus entrant dans cette catégorie :

  • Contenus éducatifs sur les drogues ou les accessoires associés, tels que les effets scientifiques de la consommation de drogues ou l'histoire du trafic de stupéfiants
  • Témoignages de toxicomanes ayant réussi à s'en sortir
  • Clips musicaux contenant de brèves images de drogues
  • Contenus de jeux vidéo montrant du trafic de drogue
  • Contenus documentaires ou journalistiques sur l'achat, la fabrication, la consommation ou la distribution de drogues (le récit d'une saisie de drogue, par exemple)
  • Contenus mis en scène, documentaires ou journalistiques comportant des scènes de jeux vidéo où des drogues sont consommées (l'injection d'une drogue, par exemple)
Ces contenus ne peuvent générer que des revenus publicitaires limités ou aucun revenu

Contenus non éducatifs et non informatifs axés sur la consommation (y compris l'injection) ou la fabrication de drogues illégales, dont le but n'est pas de faire l'éloge ni l'apologie de leur usage.

Voici quelques exemples de contenus entrant dans cette catégorie :

  • Contenus mis en scène, y compris la musique et les jeux vidéo, montrant la consommation de drogues récréatives
    • Scènes d'injection de drogues pour planer dans un contenu scénarisé
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Contenus faisant la promotion ou l'apologie de la consommation de drogues, par exemple en fournissant des instructions sur l'achat, la fabrication, la vente ou la recherche de drogues illégales ou d'accessoires associés afin d'encourager leur usage.

Voici quelques exemples de contenus entrant dans cette catégorie :

  • Partage d'avis et d'informations sur les drogues
    • Conseils ou recommandations sur la consommation ou la production de drogues à des fins récréatives, comme la culture du cannabis
    • Avis sur les "coffee shops", les "head shops", les revendeurs, les magasins de cannabis, etc.
    • Achat ou vente de drogues en ligne ou hors connexion
      • Partage des liens vers des sites d'achat de drogues ou d'adresses de points de vente physiques de drogues

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Contenus sur les armes à feu

Les contenus axés sur la vente, l'assemblage ou l'utilisation abusive d'armes à feu (réelles ou factices) ne sont pas adaptés aux annonces.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Armes non automatiques, semi-automatiques ou non modifiées présentées dans un environnement sûr tel qu'un stand de tir ou un espace ouvert sécurisé afin de ne pas mettre en danger les passants ni les propriétés de tiers. Assemblage et démontage d'armes à feu et de lanceurs paintball à des fins de réparation ou d'entretien. Utilisation responsable d'armes d'airsoft ou de pistolets à air comprimé.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

  • Discussions à propos de la législation sur les armes à feu ou du débat associé à leur contrôle
  • Avis sur des armes à feu et démonstrations
  • Contenu montrant des lunettes de visée et des silencieux
  • Armes à feu factices lorsqu'elles ne sont pas utilisées pour nuire à une personne ou à une propriété

Définitions :

  • Un endroit tel qu'un stand de tir ou un espace clos conçu pour le tir sur cible constitue un "environnement sûr".
  • Les "modifications" font référence à tout ce qui entrave, améliore ou modifie le fonctionnement interne du produit, ainsi qu'aux gâchettes sensibles, bump stocks, munitions explosives/incendiaires et à d'autres accessoires comme des viseurs thermiques/infrarouges ou des chargeurs de grande capacité.
  • Une "arme à feu factice" est une arme à feu qui a été conçue pour ne pas être fonctionnelle. Ce terme inclut les armes à feu conçues pour tirer uniquement à blanc (armes à blanc). 
     
Ces contenus ne peuvent générer que des revenus publicitaires limités ou aucun revenu

Utilisation d'armes à feu dans un environnement non contrôlé ; utilisation d'armes d'airsoft ou de pistolets à air comprimé sur autrui sans équipement de protection.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

  • Représentation de l'utilisation d'armes à feu dans des environnements non contrôlés ou non préparés (sur la voie publique devant un domicile, ou dans un endroit où les propriétés de tiers ou des passants peuvent être mis en danger, par exemple)
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Contenus présentant la fabrication ou la modification d'armes à feu (y compris leur assemblage et leur démontage), faisant la promotion de fabricants ou revendeurs d'armes, visant à faciliter la vente d'armes à feu ou montrant des mineurs qui en utilisent sans la supervision d'un adulte. Contenus présentant des armes à feu modifiées à l'aide de bump stocks, de gâchettes sensibles, de viseurs thermiques à vision nocturne ou infrarouges, ou utilisant des munitions thermiques, explosives ou incendiaires. Contenus présentant des chargeurs de grande capacité (30 cartouches et plus), montés ou non sur une arme à feu. Contenus présentant des armes à feu entièrement automatiques ou des armes à feu qui ont été modifiées pour tirer plusieurs balles après une seule pression de la détente.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

  • Guides expliquant comment ajouter un bump stock à une arme à feu
  • Recommandations concernant les meilleurs entreprises ou fabricants d'armes à feu auprès desquels acheter des armes ("Les 15 meilleures armureries", par exemple)
  • Recommandation directe d'un site permettant la vente d'armes à feu
  • Promotion de la vente d'une arme à feu ou de l'un de ses composants, y compris, sans s'y limiter :
    • la vente de pièces ou de composants qui améliorent le fonctionnement d'armes à feu ou y sont indispensables, y compris les pièces et composants suivants :
    • Pièces d'armes à feu à 80 % terminées
    • Munitions
    • Clips de munitions
    • Silencieux
    • Ceintures de munitions
    • Cartouches
    • Kits de conversion
    • Poignées pour armes à feu
    • Lunettes
    • Organes de visée
  • Vidéos faisant la promotion de contenu pour des armureries
  • Vidéos faisant la promotion de fabricants ou de codes de réduction pour des armes à feu
  • Vidéos contenant des instructions pour fabriquer des armes à feu (montage/démontage d'armes à feu ou étapes de modification d'une arme à feu), des guides, des logiciels ou de l'équipement pour l'impression 3D d'armes à feu ou de pièces
  • Montage/démontage d'une arme à feu en vue de la modifier

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Sujets controversés

Les sujets controversés sont des sujets susceptibles de perturber les spectateurs. Ils découlent souvent d'une tragédie humaine. Cette règle s'applique même aux contenus visant à commenter un événement ou ne comportant aucune image choquante.

Les sujets controversés incluent la maltraitance d'enfants, les abus sexuels sur adultes, le harcèlement sexuel, l'automutilation, le suicide, les troubles alimentaires, la violence conjugale, l'avortement et l'euthanasie.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Contenus sur la façon d'éviter les sujets controversés. Vidéos dans lesquelles sont mentionnés brièvement des sujets controversés d'une manière ni explicite, ni descriptive. Vidéos sur la violence domestique, l'automutilation, les abus sexuels sur adultes, l'avortement et le harcèlement sexuel qui ne sont ni explicites, ni descriptives.

Voici quelques exemples de contenus entrant dans cette catégorie :

  • Reportages d'actualités ni explicites, ni descriptifs dont le thème principal est un sujet controversé
  • Contenus non explicites sur l'avortement, y compris les récits personnels, les vidéos d'opinion et les contenus sur l'acte médical
  • Contenus qui traitent de faits historiques ou législatifs liés à l'avortement
  • Reportages journalistiques sur le suicide, l'automutilation, les abus sexuels sur adultes, la violence conjugale, le harcèlement sexuel ou l'euthanasie qui ne sont ni explicites, ni descriptifs
  • Représentations mises en scène ou artistiques de sujets controversés qui ne sont pas trop explicites
    • Film montrant une personne sautant d'un pont, mais pas le cadavre
  • Références générales aux troubles alimentaires sans signaux déclencheurs ou imitables  

Titre et miniature :

  • Références non explicites à des sujets controversés
    • Mention dans un texte ou image d'un rasoir

Définitions :

  • Les brèves références ne constituent pas l'objet principal du contenu (il n'est pas axé dessus) et incluent les références rapides aux sujets listés comme controversés ou sensibles. Par exemple, faire brièvement mention d'un sujet controversé ou sensible ne signifie pas que le contenu est axé sur le sujet, mais que la référence est rapide. 
    • Exemple : "La semaine prochaine, nous parlerons de la baisse du taux de suicide")
  • Signaux troublants ou imitables :
    • Volonté d'atteindre un IMC ou un poids très bas
    • Représentation de corps trop minces ou émaciés
    • Humiliations ou intimidations liées au poids ou au corps
    • Référence à la boulimie ou au fait de cacher des aliments ou d'en faire des réserves
    • Exercices physiques dans le but d'atteindre un déficit calorique
    • Fait de se faire vomir ou d'abuser de laxatifs
    • Suivi de la progression d'une perte de poids
    • Référence à la dissimulation d'un des comportements ci-dessus
Ces contenus ne peuvent générer que des revenus publicitaires limités ou aucun revenu

Contenus axés sur des sujets controversés non choquants visuellement, mais qui sont susceptibles d'employer un langage descriptif. Représentations mises en scène, artistiques, éducatives, documentaires ou scientifiques de sujets controversés. Contenus ni explicites, ni descriptifs dont le sujet principal est lié à la maltraitance d'enfants. Contenus non explicites, mais descriptifs liés aux abus sexuels sur adultes, au harcèlement sexuel ou à la violence conjugale.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

  • Contenus dont le sujet principal est la maltraitance d'enfants, et ne contenant pas de descriptions détaillées ni de représentations explicites
  • Représentations mises en scène ou artistiques de troubles alimentaires avec des signaux troublants ou imitables
  • Représentations mises en scène ou animées de sujets controversés qui ne sont pas trop explicites, sans contexte éducatif, ni artistique
  • Représentations mises en scène ou artistiques de sujets controversés qui sont modérément explicites 
    • Film représentant une personne qui s'ouvre les veines avec du sang visible
  • Récits sur la guérison d'un trouble alimentaire (par exemple, le parcours d'une personne pour guérir de la boulimie)

Titre et miniature :

  • Représentations explicites de sujets controversés dans la miniature, y compris les représentations réelles, mises en scène et artistiques
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Contenus axés principalement sur des représentations explicites ou des descriptions détaillées de sujets controversés. Références explicites à des troubles alimentaires incluant l'un des contextes suivants : volonté d'atteindre un IMC ou un poids très bas, représentation de corps maigres ou émaciés, humiliations ou intimidations liées au poids ou au corps, référence à la boulimie ou au fait de cacher des aliments ou d'en faire des réserves, exercices physiques dans le but d'atteindre un déficit calorique, fait de se faire vomir ou d'abuser de laxatifs, suivi de la progression d'une perte de poids, référence à la dissimulation d'un des comportements ci-dessus.

Voici quelques exemples de contenus entrant également dans cette catégorie :

  • Récit à la première personne ou biographie de survivants qui racontent de façon détaillée et choquante leurs expériences passées sur les sujets suivants :
    • Maltraitance d'enfants
    • Pédophilie
    • Automutilation
    • Suicide
    • Violence conjugale
    • Euthanasie
  • Promotion ou glorification de sujets controversés dans le corps, le titre ou la miniature d'une vidéo (par exemple, "Comment se suicider pour mourir dignement")
  • Représentation choquante d'automutilation dans laquelle des cicatrices, du sang ou des blessures sont visibles
  • Audio explicite d'un sujet controversé survenant
  • Référence explicite à des troubles alimentaires avec des signaux troublants ou imitables
  • Représentation modérément explicite de sujets controversés sans contexte éducatif, ni artistique
    • Séquence brute représentant une personne qui s'ouvre les veines avec du sang visible
  • Représentations animées de sujets controversés présentées de façon à faire sensation   
    • Personnages qui intimident d'autres personnes

Définitions :

On parle de contenu axé sur un sujet controversé lorsqu'une vidéo (intégralement ou en partie) ou une discussion soutenue lui sont consacrées. Les références rapides à un sujet controversé ne sont pas considérées comme étant axées sur ce sujet. Par exemple, faire brièvement mention d'un sujet controversé ou sensible ("La semaine prochaine, nous parlerons de la baisse du taux de suicide") ne signifie pas que le contenu est axé sur le sujet. En revanche, lorsqu'un segment vidéo lui est consacré, on parle bien de contenu axé sur le sujet. Cela ne concerne pas uniquement les propos. En effet, une image ou un texte qui se concentre sur le sujet sensible en question est considéré comme étant axé sur ce sujet.

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Événements sensibles

Un "événement sensible" est un incident ou un développement qui crée un risque important pour la capacité de Google à fournir une vérité terrain ainsi que des informations exactes et de haute qualité, et à réduire les contenus insensibles ou exploitants dans les éléments très visibles et monétisés. En cas d'événement sensible, nous pouvons prendre différentes mesures pour faire face à ces risques.

Un événement sensible peut être par exemple une crise civile, une catastrophe naturelle, une urgence de santé publique, un acte terroriste et associé, un conflit ou un acte de violence de masse. Cette règle s'applique même si le contenu ne comporte aucune image explicite.

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Discussions impliquant des décès ou des événements tragiques qui n'ont pas pour but d'exploiter ces événements ni de les traiter avec dédain.

Dans certains cas, nous pouvons empêcher la monétisation de tout contenu lié à un événement sensible afin d'éviter toute utilisation abusive ou exploitation des victimes. Le contexte est important : par exemple, nous pouvons autoriser un contenu à générer des revenus publicitaires s'il s'agit d'un reportage, d'un documentaire ou d'une discussion sur un événement sensible provenant d'une source fiable.

Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Les créateurs ne peuvent pas monétiser les contenus qui tirent profit d'un événement sensible ou l'exploitent.

Exemples (non exhaustifs) :

  • Contenus qui semblent tirer profit d'un événement tragique sans que cela offre un avantage apparent pour les utilisateurs. Vente de produits ou services susceptibles de ne pas respecter les normes et/ou consignes des organismes de surveillance compétents (organismes de secours, autorités sanitaires ou organisations internationales, par exemple).
  • Utilisation de mots clés liés à un événement sensible pour tenter de générer du trafic supplémentaire.

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Incitation à un comportement malhonnête

Contenus qui font l'apologie ou la promotion de comportements malhonnêtes (exemples : intrusion, tricherie, piratage informatique à des fins personnelles ou contre rémunération).

Détails de la règle
Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées
Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Contenus éducatifs, références humoristiques, paroles de chansons ou déclarations sur un comportement malhonnête. Contenus ne faisant pas la promotion d'un comportement malhonnête (par exemple, reportages journalistiques sur des infractions au code de conduite).

Voici quelques exemples de contenus entrant dans cette catégorie :

Intrusion

  • Exploration de bâtiments abandonnés ou de sites fermés au public à des fins informatives ou éducatives tout en expliquant avoir obtenu l'autorisation pour le faire
    • Visites de zones réglementées sur le site de Tchernobyl avec les permis et autorisations nécessaires
  • Contenus journalistiques sur les sujets suivants :
    • Actes allant à l'encontre du code de conduite d'un magasin ou d'un bâtiment commercial (par exemple, passer la nuit dans un magasin fermé)
    • Faire semblant d'être un employé d'un magasin sans le consentement du propriétaire (par exemple, porter l'uniforme d'un magasin et fournir des conseils sur les produits aux clients)

Piratage

  • Tests d'intrusion (service que les pirates éthiques vendent aux entreprises pour tester les failles de sécurité du matériel et des données)
  • Primes aux bugs (récompenses offertes lors de la découverte de bugs informatiques dans des systèmes ou des programmes)
  • Conseils, astuces et solutions pratiques ayant trait au numérique (par exemple, désimlockage de téléphone, codes de triche et modifications de jeux vidéo, services VPN)
  • Contenus éducatifs, documentaires ou journalistiques sur l'utilisation du piratage de logiciels dans le domaine de l'e-sport ou qui encouragent cette pratique

Policier

  • Documentaires sur la criminalité
  • Témoignages de personnes touchées par des crimes
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Contenus destinés à informer les spectateurs sur la façon d'obtenir un accès non autorisé ou d'apporter des modifications non autorisées à des systèmes, appareils ou biens de manière malveillante. Présentation d'actes contraires au code de conduite d'une propriété. Présentation de produits ou services destinés à des pratiques trompeuses ou des tricheries, tels que des services de rédaction de travaux universitaires ou des techniques de piratage pour gagner dans des compétitions d'e-sport.

Voici quelques exemples de contenus entrant dans cette catégorie :

Intrusion

  • Vidéos faisant la promotion ou l'apologie d'intrusions, telles que des excursions nocturnes dans des bâtiments sécurisés
  • Non-respect du code de conduite d'un magasin ou d'un bâtiment commercial
  • Usurpation d'identité des employés d'un magasin au sein du magasin lui-même, sans le consentement du propriétaire
  • Vidéos montrant des entrées avec effraction sans contexte supplémentaire, par exemple des images de vidéosurveillance d'une effraction dans une maison

Piratage

  • Vidéos encourageant les spectateurs à suivre ou surveiller numériquement une autre personne ou ses activités sans son consentement, ou leur donnant les moyens de le faire
  • Conseils sur la façon de mettre le téléphone d'une personne sur écoute sans son consentement
  • Utilisation ou incitation à utiliser des logiciels de piratage lors de compétitions d'e-sport

Produits ou services contraires à l'éthique

  • Services de rédaction de travaux universitaires
  • Contournement des tests de dépistage de stupéfiants
  • Falsification ou création de faux passeports ou autres documents d'identité

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Contenus inappropriés pour les enfants et les familles

Les contenus conçus pour les enfants doivent être adaptés à un public familial afin d'être monétisables sur YouTube. Cela signifie qu'ils doivent respecter les principes de qualité YouTube concernant les contenus adaptés aux enfants et aux familles et le Règlement du programme.

Détails de la règle

Contenu encourageant un comportement négatif

Promotion de comportements négatifs susceptibles d'avoir un impact négatif sur les enfants.

Conseils concernant les annonces Options du questionnaire et informations détaillées

Ces contenus peuvent générer des revenus publicitaires

Contenus qui encouragent un comportement positif et ne sont pas dangereux pour les enfants.

Voici quelques exemples de contenus entrant dans cette catégorie :

  • Contenus éducatifs sur les comportements négatifs
  • Messages d'intérêt public ou vidéos sur l'impact négatif de l'intimidation ou de l'humiliation d'enfants
  • Contenus présentant des habitudes alimentaires saines
  • Vidéos sur le sport et la remise en forme
  • Vidéos de DIY, challenges ou canulars tels que les suivants, présentant peu de risques et n'entraînant pas de préjudices physiques ou émotionnels graves :
    • Vidéos de DIY, démonstrations ou tutoriels (cuisiner ou faire de la pâtisserie avec des ustensiles utilisés de façon appropriée et sécurisée, par exemple)
    • Canulars dans lesquels les enfants ne sont pas traumatisés ni blessés physiquement
 
Ces contenus ne peuvent pas générer de revenus publicitaires

Contenu pouvant avoir un impact sur les enfants à travers la promotion de comportements négatifs comme la tricherie et l'intimidation, ou contenu susceptible d'entraîner des préjudices physiques et émotionnels graves chez les enfants.

Voici quelques exemples de contenus entrant dans cette catégorie :

  • Contenus incitant les enfants à adopter un comportement négatif ou faisant la promotion de tels comportements, ou contenus traitant de questions sociales qui ont un impact négatif sur les enfants
    • Comportement malhonnête (tricherie lors d'un examen, par exemple)
    • Représentation d'armes à feu réelles ou réalistes dans des contenus destinés aux enfants
    • Frénésie alimentaire impliquant des aliments très gras ou sucrés
    • Intimidation, harcèlement ou humiliation d'enfants
    • Contenus expliquant comment obtenir un corps plus mince, plus galbé ou plus musclé, comment réduire ou augmenter le nombre de calories ingérées, etc.
    • Vidéos de DIY ou challenges tels que les suivants, qui montrent ou pourraient entraîner des préjudices physiques ou émotionnels graves :
      • Utilisation de produits chimiques interdits, d'explosifs, d'allumettes pour fabriquer un volcan, etc.
      • Challenges qui consistent à avaler le plus de nourriture possible et peuvent entraîner la suffocation
      • Incitation à manger des produits non comestibles
 

Contenu réservé à un public averti et ciblant les enfants

Sujets principalement réservés aux adolescents et aux adultes, comme la nudité, le sexe, la violence réaliste, les drogues, l'alcool, ou utilisation d'un langage vulgaire dans la vidéo, sa miniature ou son titre.

Catégorie Aucune annonce ou annonces limitées
Contenu laissant penser qu'il est adapté aux enfants et aux familles, alors qu'il aborde des sujets réservés aux adultes
  • Sexe et insinuations à caractère sexuel
  • Violence, armes réalistes
  • Langage plutôt vulgaire, très vulgaire ou extrêmement vulgaire
  • Drogues et alcools
  • Autres représentations d'enfants ou de personnages populaires auprès des enfants non adaptées aux enfants et aux familles

Contenu choquant ciblant les enfants

Contenu adapté aux adultes, mais pouvant choquer ou effrayer les enfants, comme des personnages de films d'horreur pour adultes ou des sujets effrayants tels que des kidnappings, des films d'horreur, etc.

Catégorie Aucune annonce ou annonces limitées
Contenu laissant penser qu'il est adapté aux enfants et aux familles, alors qu'il contient des éléments destinés à effrayer ou choquer les enfants
  • Personnages destinés à effrayer les enfants, tels que Momo, ou personnages de films/séries d'horreur pour adultes
  • Contenus sanglants ou à caractère violent explicite
  • Contenus non explicites pouvant effrayer les enfants (scènes d'enlèvement ou d'horreur, seringues utilisées comme des armes, etc.)

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Contenus sur le tabac

Les contenus faisant la promotion du tabac et de produits associés ne sont pas adaptés aux annonces. Ces contenus sont classés dans la catégorie "Actes dangereux ou pernicieux" du questionnaire d'autocertification dans YouTube Studio. Pour obtenir des consignes plus détaillées, consultez la section "Actes dangereux ou pernicieux" de cet article.

Exemples (non exhaustifs)
Catégorie Aucune annonce ou annonces limitées
Promotion du tabac
  • Cigarettes, cigares, tabac à mâcher
Promotion de produits liés au tabac
  • Pipes à tabac, feuilles à rouler, vaporisateurs
Promotion de produits destinés à simuler la consommation de tabac
  • Cigarettes à base de plantes, cigarettes électroniques, vapoteuses

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Contenus provocants et dénigrants

Les contenus inutilement provocants, incendiaires ou dénigrants sont susceptibles de ne pas être adaptés aux annonces. Ils sont classés dans la catégorie "Contenus haineux et dégradants" du questionnaire d'autocertification dans YouTube Studio. Pour obtenir des consignes plus détaillées, consultez la section "Contenus haineux et dégradants" de cet article.

Exemples (non exhaustifs)
Catégorie Aucune annonce ou annonces limitées
Contenus provocants et dénigrants
  • Contenus visant à humilier ou à insulter une personne ou un groupe
Contenus relevant du harcèlement ou de l'intimidation d'une personne ou d'un groupe de personnes
  • Contenus visant une personne en particulier de manière abusive ou dans le but de la harceler
  • Contenus suggérant qu'un événement tragique ne s'est pas produit, ou que des victimes ou des membres de leurs familles sont des acteurs ou sont complices d'une tentative d'étouffement de l'événement
  • Attaques personnelles, calomnies et diffamations malveillantes

Pour en savoir plus sur les termes clés utilisés dans ces consignes, consultez notre tableau des définitions.

Définitions

Nous avons créé un tableau de définitions pour vous aider à mieux comprendre les termes couramment employés dans nos consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs.

Définitions
Conditions d'utilisation Définitions
Musique Fait référence à toute vidéo contenant de la musique, par exemple : clips musicaux officiels, pistes artistiques, musique d'introduction, de fin ou d'accompagnement, réactions à des clips musicaux, musique accompagnant un tutoriel de danse, musique ajoutée ou obtenue via les outils de YouTube, et musique jouée en arrière-plan. Ne s'applique pas à la poésie et au slam.
Contenu éducatif

Un "contenu éducatif" vise à fournir des informations ou des explications sur un sujet sans désinformer délibérément l'audience. Ce type de contenu exprime une opinion de manière neutre, comme dans une discussion sur les pratiques sexuelles sans risque. Les termes suivants sont souvent employés dans le même contexte :

  • Un "contenu documentaire" vise à relater et à rappeler des événements historiques en citant des documents originaux ou en décrivant des faits, comme des vidéos sur l'histoire de l'Égypte ancienne.
  • Un "contenu scientifique" vise à faire progresser la recherche par le biais d'expériences et de théories scientifiques, par exemple en présentant des données sur la psychologie humaine.
Contenu artistique Un "contenu artistique" vise à présenter une œuvre d'art destinée à exprimer la créativité humaine (peinture, dessin, architecture, sculpture, littérature, poésie, musique, théâtre et contenus scénarisés). Par exemple, une vidéo d'un récital de poésie.
Contenu mis en scène

Un "contenu mis en scène" est un contenu scénarisé, comme les films et autres œuvres de fiction (y compris les contenus animés).

Contenu choquant

Un "contenu choquant" inclut des représentations explicites et réalistes, par exemple :

  • Blessures ouvertes ou sanglantes résultant d'actes de violence, comme des combats de rue
  • Actes violents envers des animaux, comme des coups de pied
  • Images d'actes sexuels, de parties sexuelles du corps et de fluides corporels
Réalisme

Un "contenu réaliste" peut avoir trois niveaux de gravité :

  • "Peu réaliste" : très différent de la réalité, comme un chat qui parle
  • "Moyennement réaliste" : faible divergence par rapport à la réalité, comme des images exagérées représentant des personnages réels (des êtres humains ou des personnages animés dans des jeux vidéo, par exemple)
  • "Très réaliste" : situations du monde réel représentant des humains en tant que personnages principaux, comme un combat de rue
Contenu explicite

Un contenu est considéré comme "explicite" en fonction du degré de présence ou de visibilité du sujet en infraction avec nos consignes. Voici quelques exemples :

  • Vidéo montrant ou décrivant une procédure d'avortement
  • Contenus audio ou sonores d'une personne victime de violence
Contenu implicite

Un contenu est considéré comme "implicite" lorsque le sujet en infraction avec nos consignes est suggéré, visible ou indirectement présent. Voici quelques exemples :

  • Vidéo montrant ou décrivant un lit qui grince et des gémissements suggérant un acte sexuel
  • Vidéo montrant ou décrivant un véhicule qui explose afin de suggérer la survenue d'un décès
Contenu axé sur un sujet

Un "contenu axé sur un sujet" signifie qu'une partie ou l'intégralité de la vidéo lui est consacrée, qu'elle y fait référence de manière répétée ou s'y intéresse directement. Faire rapidement référence à l'un des sujets considérés comme controversés ou sensibles n'entraîne pas la non-diffusion d'annonces. Par exemple, faire brièvement mention d'un sujet controversé ou sensible ("La semaine prochaine, nous parlerons de la baisse du taux de suicide") ne signifie pas que le contenu est axé sur le sujet. En revanche, lorsqu'un segment vidéo lui est consacré, on parle bien de contenu axé sur le sujet. Cela ne concerne pas uniquement les propos. En effet, une image ou un texte qui se concentre sur le sujet sensible en question est considéré comme étant axé sur ce sujet. Voici quelques exemples :

  • Vidéo expliquant comment s'automutiler
  • Contenus uniquement axés sur l'utilisation d'un langage très vulgaire, sans contexte ni raison particulière
Références brèves

Les "références brèves" ne constituent pas l'objet principal du contenu (il n'est pas axé dessus) et incluent des références rapides aux sujets considérés comme controversés ou sensibles. Par exemple, faire brièvement mention d'un sujet controversé ou sensible ("La semaine prochaine, nous parlerons de la baisse du taux de suicide") ne signifie pas que le contenu est axé sur le sujet, mais que la référence est rapide.

Sensationnalisme

Un contenu est considéré comme "sensationnalisme" lorsque l'objectif est d'éveiller la curiosité des spectateurs ou de susciter un grand intérêt de leur part, principalement en incluant des détails choquants, excessifs ou explicites.

  • "Consommation sensationnaliste", telle que la consommation d'animaux ou de parties d'animaux vivants ou qui bougent encore
  • "Préparation ou consommation sensationnalistes" théâtrales, par exemple pour une vidéo de "mukbang" ou ASMR
  • "Représentation sensationnaliste de sujets controversés" dans lesquelles des sujets sensibles, tels que l'intimidation, deviennent l'élément principal du divertissement, en particulier par le biais d'interactions négatives entre des personnages

Toutes les vidéos mises en ligne sur YouTube doivent être conformes aux Conditions d'utilisation et au Règlement de la communauté de YouTube. Pour monétiser vos contenus à l'aide d'annonces, vous devez respecter les Règles de monétisation de YouTube et le règlement du programme.

Nous nous réservons le droit de désactiver les annonces sur l'ensemble de votre chaîne dans les situations où la majorité de vos contenus ne sont adaptés à aucun annonceur, ou en cas d'infractions graves et répétées aux règles (par exemple, la mise en ligne de contenu provocant, dénigrant ou incitant à la haine).

Ces informations vous-ont elles été utiles ?

Comment pouvons-nous l'améliorer ?
Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal