Spécifications relatives aux formats vidéo et audio

Le format XML de YouTube est en train d'être remplacé par le format DDEX (musique uniquement) et les modèles CSV (tous les secteurs). YouTube déconseille fortement toute nouvelle mise en œuvre du format XML de YouTube. Cette page ne doit servir que de support de référence pour les mises en œuvre existantes. Consultez l'article Utiliser le flux DDEX YouTube pour en savoir plus sur le nouveau format.
Les fonctionnalités décrites dans cet article ne sont disponibles que pour les partenaires qui utilisent le Gestionnaire de contenu de YouTube pour gérer leur contenu protégé par des droits d'auteur.
Vous devez être le titulaire des droits d'auteur, ou son représentant autorisé, de l'ensemble des fichiers vidéo et audio que vous mettez en ligne sur YouTube.

Consignes relatives aux formats vidéo

Les consignes suivantes décrivent les spécifications de format permettant de proposer une qualité de lecture optimale sur YouTube. Nous recommandons aux partenaires de mettre en ligne des vidéos d'une qualité s'approchant au maximum de celle du format source original afin de garantir une haute qualité pour la lecture des vidéos. Sachez que YouTube réencode toujours les vidéos afin d'optimiser la qualité de leur lecture.

  • Format de fichier : nous préférons le format de diffusion HD 1080p original dont vous disposez dans votre bibliothèque de contenu numérique, ainsi que les flux de programme MPEG-2 compatibles DVD enregistrés avec l'extension .MPG. Si vous ne pouvez pas envoyer vos vidéos en MPEG-2, nous vous recommandons alors d'utiliser le format MPEG-4. Les spécifications suivantes garantissent une qualité de lecture optimale pour les vidéos MPEG-2 et MPEG-4 :

    • MPEG-2

       

      • Codec audio : MPEG Layer II ou Dolby AC-3
      • Débit binaire audio : 128 kbit/s ou plus

       

    • MPEG-4

       

      • Codec vidéo : H.264
      • Codec audio : AAC
      • Débit binaire audio : 128 kbit/s ou plus

       

  • Durée minimale du contenu audiovisuel : 33 secondes (en excluant les images noires et statiques sur la piste vidéo et le bruit de fond sur la piste audio)

  • Fréquence d'images : les vidéos doivent conserver leur fréquence d'images d'origine. Pour les films, une fréquence originale d'images progressives de 24 ou de 25 images par seconde permet d'optimiser les résultats. Généralement, la fréquence d'images est définie sur 24, 25 ou 30 images par seconde. N'utilisez aucune technique de ré-échantillonnage, car celles-ci peuvent réduire la qualité de la vidéo et produire un effet de tremblement sur les images. Sachez que les procédures de suréchantillonnage et de transfert, telles que le pulldown Télécinéma, font partie des techniques non recommandées.

  • Format : les vidéos doivent être dans leur format d'origine, et celles mises en ligne ne doivent jamais comporter de bandes noires (letterbox ou pillarbox). En effet, le lecteur YouTube recadre automatiquement les vidéos pour garantir qu'elles s'affichent correctement, sans rogner ni étirer l'image, quelle que soient la taille de la vidéo ou le lecteur. Par exemple, le lecteur ajoute des bandes noires verticales (pillarbox) aux vidéos au format 4:3 lorsqu'elles sont lues sur un lecteur grand écran (16:9). De même, il ajoute des bandes noires horizontales (letterbox) aux vidéos au format 16:9 si celles-ci sont lues sur un lecteur standard (4:3). Consultez l'article Paramètres avancés de codage pour découvrir des exemples d'images.

    • Si le format d'origine de la vidéo est 1.77:1 et que la taille totale du cadre est au même format, utilisez des caches 16:9 avec des pixels carrés sans bordure.
    • Si le format d'origine de la vidéo est 1.77:1 et que la taille totale du cadre est dans un autre format, utilisez des caches 16:9 avec des pixels carrés et une bordure unie sans variation dans le temps.
    • Si le format d'origine de la vidéo est 1.33:1 et que la taille totale du cadre est au même format utilisez des caches 4:3 avec des pixels carrés sans bordure.
    • Si le format d'origine de la vidéo est 1.33:1 et que la taille totale du cadre est dans un autre format, utilisez des caches 4:3 avec des pixels carrés et une bordure unie sans variation dans le temps.

    Si une vidéo sortie en salle de cinéma dispose d'une version "recadrée" en plus de sa version 16:9 d'origine, mettez en ligne ces deux versions séparément.

  • Résolution vidéo : nous préférons les vidéos haute définition et, en général, vous devez mettre en ligne des vidéos de la plus haute résolution possible pour que nous bénéficiions d'une meilleure flexibilité pour l'encodage et la lecture. Les vidéos destinées à être vendues ou louées doivent avoir une résolution d'au moins 1 920 x 1 080 et être au format 16:9. Pour le contenu gratuit ou sur lequel des annonces sont diffusées, nous n'imposons pas de résolution minimale, mais nous recommandons une résolution d'au moins 1 280 x 720 pour les vidéos au format 16:9 et une résolution d'au moins 640 x 480 pour les vidéos au format 4:3.

    Vous pouvez mettre en ligne des vidéos de faible qualité si celles-ci ne sont pas disponibles publiquement sur YouTube et servent uniquement de références dans Content ID. La résolution de ces vidéos peut être quatre fois inférieure à celle recommandée, c'est-à-dire de 320 x 240. Cependant, ces vidéos doivent avoir une résolution supérieure à 200 lignes pour produire des références efficaces.

  • Débit vidéo : étant donné que le débit dépend beaucoup du codec, aucune valeur minimale n'est recommandée. Les vidéos doivent être optimisées pour la fréquence d'images, le format et la résolution plutôt que pour le débit. Les débits courants pour les vidéos destinées à la vente ou à la location sont de 50 ou 80 Mbit/s.

Si vous n'êtes pas en mesure d'encoder vos vidéos en respectant les spécifications recommandées, vous pouvez néanmoins les envoyer dans les formats suivants : .WMV, .AVI, .MOV et .FLV. Dans ce cas, nous vous conseillons de les envoyer avec la meilleure qualité possible. YouTube acceptera votre contenu vidéo, et vos fichiers vidéo seront réencodés si nécessaire. Cependant, la qualité de vos vidéos risque de ne pas être optimale, et il ne sera peut-être pas possible de les encoder en HQ. Si vous n'êtes pas en mesure d'encoder vos vidéos en respectant les spécifications recommandées, nous vous suggérons de mettre quelques vidéos de test en ligne pour vous assurer que leur qualité de lecture vous donne satisfaction sur YouTube.

Consignes relatives aux fichiers audio

Les consignes suivantes concernent les pistes audio que vous envoyez à YouTube. Elles décrivent les spécifications relatives au format qui permettent d'obtenir une meilleure qualité pour la lecture des pistes audio sur YouTube et pour l'établissement de correspondances entre vos pistes audio et celles des vidéos mises en ligne par d'autres utilisateurs. Sachez qu'une piste audio peut uniquement être lue sur YouTube si vous avez ajouté celle-ci à la bibliothèque du programme AudioSwap de YouTube. En règle générale, nous vous recommandons de les envoyer avec la meilleure qualité possible.

  • Formats de fichiers compatibles :

     

    • Audio MP3 dans conteneur MP3/WAV
    • Audio PCM dans conteneur WAV
    • Audio AAC dans conteneur MOV
    • Audio FLAC

     

  • Débit audio minimal pour les formats compressés avec perte : 64 Kbits/s

  • Durée minimale audible : 33 secondes (en excluant les silences et les bruits de fond)

  • Durée maximale : aucune

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?