Règles concernant les contenus visuels choquants ou violents


 
La sécurité de nos créateurs, spectateurs et partenaires est notre priorité absolue, et nous comptons sur chacune et chacun d'entre vous pour nous aider à protéger cette communauté à la fois dynamique et précieuse. Il est important que vous compreniez notre règlement de la communauté et la mesure dans laquelle il nous permet d'assumer notre responsabilité partagée : faire de YouTube une plate-forme sûre. Veuillez lire attentivement le règlement ci-dessous. Si vous voulez accéder à la liste complète de nos consignes, consultez cette page.

Les contenus violents ou sanglants destinés à choquer les spectateurs ou à leur inspirer du dégoût, ou les contenus incitant à commettre des actes de violence sont interdits sur YouTube.

Si vous pensez que quelqu'un court un danger imminent, vous devez immédiatement contacter les autorités locales pour leur signaler la situation.

Si vous constatez qu'un contenu enfreint ces règles, merci de le signaler. Consultez cette page pour savoir comment signaler les cas de non-respect du règlement de la communauté. Si vous souhaitez signaler plusieurs vidéos ou commentaires, vous pouvez signaler la chaîne.

Les implications pour vous

Si vous publiez du contenu

Ne publiez pas de contenu sur YouTube s'il correspond à l'une des descriptions ci-dessous.

  • Contenu incitant à commettre des actes de violence contre des individus ou un groupe de personnes en particulier
  • Combats impliquant des mineurs
  • Vidéos, sons ou images d'accidents de la route, de catastrophes naturelles, de conséquences de guerre/d'attaques terroristes, de combats de rue, d'agressions physiques, d'agressions sexuelles, d'immolation, de torture, de cadavres, de manifestations ou d'émeutes, de vols, d'actes médicaux ou d'autres scènes similaires dont le but est de choquer ou d'inspirer du dégoût aux spectateurs
  • Vidéos ou images montrant des fluides corporels, tels que du sang ou des vomissures, dans le but de choquer ou d'inspirer du dégoût aux spectateurs
  • Contenu montrant des souffrances inutiles infligées délibérément à un animal
  • Contenu dans lequel des animaux sont incités ou forcés à se battre par des humains
  • Séquences théâtralisées ou fictives de toutes les situations énumérées ci-dessus, si le spectateur n'a pas suffisamment de contexte pour déterminer si les images sont théâtralisées ou fictives
  • Images de cadavres présentant de très graves blessures, comme des membres amputés

Veuillez noter que cette liste n'est pas exhaustive.

Contenus soumis à une limite d'âge

Les contenus comportant l'un des éléments ci-dessus sont susceptibles d'être soumis à une limite d'âge plutôt que supprimés s'ils sont accompagnés de suffisamment de contexte pour leur bonne compréhension. Par exemple, un contenu montrant les blessures des victimes d'un grave accident de la route peut être supprimé, mais le même contenu accompagné d'informations expliquant la situation et le contexte pourra être soumis à une limite d'âge. Les contenus éducatifs comprenant des scènes violentes doivent rendre manifeste leur valeur pédagogique via les images et les éléments audio présents dans la vidéo. Pour en savoir plus sur l'importance du contexte, cliquez ici.

Nous pouvons également appliquer une limite d'âge aux contenus fictifs contenant des scènes de violence choquantes (personnes démembrées ou décapitées, ou cadavres présentant ces mutilations, par exemple). De manière générale, la violence théâtralisée est autorisée lorsque le contenu ou les métadonnées indiquent que le contenu est fictif, ou quand le contenu en lui-même est sans équivoque (animation ou jeu vidéo, par exemple).

Nous prenons en compte les éléments suivants pour déterminer s'il convient de soumettre le contenu à une limite d'âge ou de le supprimer. Veuillez noter que cette liste n'est pas exhaustive.

  • Des scènes de violence ou des images choquantes sont-elles le point central de la vidéo (par exemple, une vidéo qui se concentre uniquement sur les passages les plus violents d'un film ou d'un jeu vidéo) ?
  • Est-ce que le titre, la description, les tags ou d'autres éléments indiquent une intention de choquer les spectateurs ou de leur inspirer du dégoût ?
  • Les images et les sons évoquant la violence ont-ils été floutés, masqués ou dissimulés ?
  • Combien de temps durent les images ou les sons violents ?
  • Le contexte indique-t-il aux spectateurs que les images sont théâtralisées ou fictives (par exemple en le précisant dans la vidéo, le titre ou la description) ?
  • La violence fait-elle partie d'une pratique religieuse ou culturelle, et, le cas échéant, le spectateur en est-il informé ?

Ces règles s'appliquent aux vidéos, aux descriptions de vidéos, aux commentaires, aux diffusions en direct et à tout autre produit ou fonctionnalité de YouTube.

Exemples

Voici quelques exemples de contenus non autorisés sur YouTube.

  • Encourager d'autres personnes à se rendre dans un lieu particulier dans le but de commettre des actes de violence, de se livrer à des actes de violence à un moment déterminé, ou de s'en prendre violemment à des individus ou à des groupes.
  • Véritables bagarres entre mineurs dans une cour d'école. Nous pouvons autoriser ce type de contenu si les mineurs font semblant de se battre et que cela est évident pour les spectateurs.
  • Passages à tabac ou bagarres en dehors du contexte d'événements sportifs professionnels ou supervisés par des professionnels.

Autres exemples 

Contenu violent et choquant
Les types de contenus suivants sont interdits sur YouTube (liste non exhaustive) :
  • Images d'actes médicaux dont le contenu est centré sur des blessures ouvertes et ne fournit ni information pédagogique, ni explication aux spectateurs
  • Vidéos de crimes violents (tels que des vols ou des viols) qui ne fournissent ni information pédagogique, ni explication aux spectateurs
  • Vidéos issues d'un téléphone portable, d'une caméra embarquée ou d'une caméra de surveillance montrant des personnes blessées ou tuées dans un accident de la route, accompagnées d'un titre tel que "Accident de fou" ou "Attention : ça va saigner"
  • Vidéos de décapitations
  • Vidéos montrant un combat inégal entre deux personnes, accompagnées d'un titre tel que "Regardez ce type se faire tabasser"
  • Vidéos d'événements meurtriers ou très violents, filmées par l'auteur des actes et dans lesquelles des armes, des victimes blessées ou des scènes de violence sont visibles ou audibles. Remarque : aucune exception n'est tolérée pour ce type de contenus, même pour ceux à visée éducative, documentaire, scientifique ou artistique.

Mauvais traitements infligés à des animaux

Les types de contenus suivants sont interdits sur YouTube (liste non exhaustive) :
  • Combats de chiens, de coqs ou autres vidéos dans lesquelles des spectateurs humains forcent des animaux à se battre. Les contenus qui mettent en scène des animaux se battant dans la nature (dans un documentaire animalier par exemple) sont autorisés.  
  • Contenu montrant des souffrances inutiles en dehors d'un contexte éducatif, documentaire, scientifique ou artistique.
  • Tauromachie où des taureaux sont blessés (par une pique, par exemple).
  • Chasse à l'aide de pratiques illégales (bombe, poison, etc.).

Pour rappel, il ne s'agit que d'exemples. Ne publiez pas votre contenu si vous pensez qu'il est susceptible d'enfreindre ce règlement. 

Que se passe-t-il si un contenu ne respecte pas ce règlement ?

Si votre contenu enfreint ce règlement, nous le supprimerons et vous enverrons un e-mail pour vous informer de cette décision. Si c'est la première fois que vous ne respectez pas le règlement de la communauté, vous recevrez une mise en garde sans sanction pour votre chaîne. Sinon, nous enverrons un avertissement à l'encontre de votre chaîne. Si vous recevez trois avertissements, votre chaîne sera clôturée. En savoir plus sur notre système d'avertissements

 Accédez à la Creator Academy pour en savoir plus

Vous souhaitez découvrir le règlement de la communauté à l'aide de vidéos et de questionnaires ? Consultez ce cours de la Creator Academy.
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?