Quel type de contenu puis-je monétiser ?

Pour que vos vidéos puissent être monétisées, vous devez détenir tous les droits nécessaires à l'utilisation commerciale des éléments visuels et audio, qu'ils vous appartiennent ou soient la propriété d'un tiers.

Consignes relatives au contenu que vous avez créé :

  • Respectez le Règlement de la communauté YouTube.
  • Créez vous-même tous les éléments de vos vidéos, comme les blogs vidéo quotidiens, les vidéos amateurs, les tutoriels, les clips musicaux et les courts-métrages originaux.
  • Assurez-vous de détenir tous les droits nécessaires à l'utilisation à des fins commerciales des éléments visuels que vous avez créés.
  • Sachez que les annonceurs sont plus susceptibles de diffuser des publicités sur des contenus adaptés à leurs besoins.

Consignes relatives au contenu que vous n'avez pas créé :

Ma vidéo est-elle monétisable ?

Cliquez ci-dessous pour découvrir si votre contenu est monétisable, et si vous devez prouver que vous détenez les droits d'utilisation commerciale.

J'ai créé tout le contenu audio et visuel de ma vidéo


Vous pouvez monétiser le contenu que vous avez créé à condition que vous disposiez toujours des droits relatifs à la vidéo.

Cependant, si vous êtes sous contrat avec une maison de disques, les termes et/ou conditions de votre contrat ne vous permettent peut-être pas de monétiser votre vidéo. Pensez à consulter un avocat.

J'ai utilisé un logiciel de montage audio et/ou vidéo pour créer mon propre contenu


Il est possible d'utiliser un logiciel de montage audio et vidéo pour créer du contenu monétisable. Toutefois, le champ d'application, les limites et les autorisations commerciales de la licence entrent en ligne de compte. Si vous utilisez des extraits ou des boucles, veillez à ce que la licence autorise spécifiquement leur utilisation commerciale.

J'utilise du contenu libre de droits ou Creative Commons


Vous pouvez monétiser du contenu Creative Commons ou libre de droits si le contrat de licence vous accorde les droits nécessaires à son utilisation commerciale. Certains titulaires de droits exigent que vous mentionniez le créateur du contenu ou que vous fournissiez une preuve d'achat afin de pouvoir utiliser le contenu à des fins commerciales dans vos vidéos.

Découvrez comment lire les licences et comprendre vos droits.

J'ai l'autorisation d'utiliser du contenu audio et/ou visuel créé par une autre personne

Vous pouvez monétiser ce contenu, mais vous devez être en mesure de fournir à tout moment une autorisation écrite expresse du titulaire des droits vous accordant les droits d'utilisation commerciale.
Je joue à un jeu vidéo ou j'en fais une présentation

La monétisation du contenu d'un jeu vidéo dépend des droits d'utilisation commerciale qui vous sont accordés par les licences des éditeurs de jeux vidéo. Certains éditeurs indiquent dans leurs contrats de licence qu'ils vous autorisent à utiliser l'ensemble du contenu d'un jeu vidéo pour une utilisation commerciale.

D'autres contrats de licence n'accordent aucun droit d'utilisation commerciale pour les vidéos ne montrant que l'utilisation d'un jeu pendant une période prolongée. L'utilisation de jeux vidéo doit alors être strictement limitée, sauf si la vidéo contient des instructions qui apportent des informations pédagogiques et/ou éducatives, et qu'elles s'appliquent directement à l'action présentée dans la vidéo.
Je réalise un didacticiel sur l'utilisation d'un logiciel
 

Vous ne pouvez monétiser des vidéos montrant l'interface utilisateur d'un logiciel que si la licence vous accorde les droits d'utilisation commerciale.

Dans certains cas, vous devrez fournir une copie du contrat conclu avec l'éditeur ou un justificatif prouvant que vous avez payé des frais de licence. Dans le cas contraire, l'affichage de l'interface utilisateur d'un logiciel doit être strictement limité au sein de la vidéo, sauf si celle-ci contient des instructions qui apportent des informations pédagogiques et/ou éducatives, et qu'elles s'appliquent directement à l'action présentée dans la vidéo.

En savoir plus sur le contenu associé à un jeu vidéo ou à un logiciel

Je dispose de contenu qui relève du domaine public
 

Un contenu appartient au domaine public dès lors que les droits d'auteur de l'œuvre sont arrivés à expiration, ont été retirés ou ne sont plus applicables. Si vous êtes en mesure de prouver que le contenu de votre vidéo appartient au domaine public, vous pouvez la monétiser sur YouTube (selon le champ d'application, les limites et les autorisations commerciales de la licence).

Les critères permettant de déterminer si une œuvre appartient au domaine public peuvent varier en fonction de nombreux facteurs.
En savoir plus sur le domaine public
La vidéo contient l'enregistrement original d'une reprise
 

Certaines reprises peuvent être monétisées. Pour ce faire, l'éditeur de musique doit revendiquer le titre concerné via Content ID et choisir de le monétiser.

Si personne ne l'a revendiqué, vous ne serez peut-être pas en mesure de monétiser votre vidéo, sauf si vous disposez de l'autorisation écrite expresse du titulaire des droits de ce titre.

Les enregistrements sonores commerciaux, tels que les versions instrumentales, les enregistrements de karaoké ou les extraits de concert en direct, ne sont pas éligibles pour la monétisation.

En savoir plus sur la monétisation de vidéos de reprise éligibles

J'utilise des enregistrements personnels de concerts, d'événements et d'autres spectacles publics

Même si vous avez enregistré une représentation vous-même, il est possible que le créateur ou l'auteur du contenu original enregistré (comme le compositeur ou le parolier du titre joué en concert) détienne la majorité des droits nécessaires à l'exploitation commerciale du contenu.

Si vous souhaitez monétiser l'enregistrement d'un concert ou d'un spectacle que vous avez réalisé, vous devez obtenir une autorisation écrite expresse du titulaire des droits de cette représentation.

J'ai réalisé un enregistrement d'un DVD, d'un CD ou d'un programme de télévision

Même si vous avez réalisé un enregistrement vous-même, il est possible que le créateur ou l'auteur du contenu original enregistré (comme le producteur de l'émission télévisée) détienne la majorité des droits nécessaires à l'exploitation commerciale du contenu.

Si vous souhaitez monétiser un enregistrement d'une émission télévisée, d'un DVD ou d'un CD, vous devez obtenir une autorisation écrite expresse du titulaire des droits des éléments audio et/ou vidéo enregistrés.

Je mets en ligne du contenu que j'ai acheté

Même si vous avez acheté vous-même du contenu, c'est le créateur ou l'auteur original qui détient généralement la majorité des droits nécessaires à son exploitation commerciale.

Ainsi, vous ne pouvez pas monétiser un contenu tiers que vous avez acheté, sauf si le titulaire des droits vous accorde les droits d'utilisation commerciale.

Je mets en ligne du contenu trouvé en ligne

Même si vous avez obtenu le contenu en ligne gratuitement, c'est le créateur qui détient généralement la majorité des droits nécessaires à l'exploitation commerciale du contenu.

Si vous voulez monétiser un contenu de ce type, assurez-vous d'en posséder tous les droits d'utilisation à des fins commerciales.

Le contenu inclut de la musique de la bibliothèque audio YouTube

Vous pouvez monétiser la musique de la bibliothèque audio YouTube.

J'ai utilisé le contenu d'un tiers dans le cadre d'une utilisation autorisée par la loi

Les utilisations à des fins commerciales sont rarement considérées comme des cas d'utilisation autorisée par la loi. Dans certains cas, il est toutefois possible de monétiser une vidéo tout en bénéficiant des conditions d'une utilisation autorisée par la loi. Consultez la page Qu'entend-on par "utilisation autorisée par la loi" ? pour en savoir plus. 


Besoin de plus de conseils ?

Si vous avez encore des doutes concernant le type de contenus que vous pouvez ou ne pouvez pas monétiser, veuillez consulter l'article Critères applicables à la monétisation vidéo. Pour en savoir plus sur les droits d'auteur, l'atteinte aux droits d'auteur et la notion d'utilisation autorisée par la loi, accédez au Centre relatif aux droits d'auteur.

Les informations sur cette page ne sont fournies qu'à titre indicatif. Elles ne constituent en aucun cas un conseil juridique. Seuls un avocat ou un représentant légal peuvent fournir ce type de conseil.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?