Google Wifi choisit un canal utilisé par d'autres réseaux

Si vous constatez que votre réseau Google Wifi partage un canal avec plusieurs autres réseaux, ne vous inquiétez pas. Un canal utilisé par plusieurs réseaux n'est pas forcément saturé.

Dans quels cas un canal est-il encombré ? Voici quelques explications.

  • Le niveau d'activité de chaque canal est plus important que le nombre de réseaux. Un seul réseau Wi-Fi fortement utilisé peut entraîner la congestion d'un canal bien plus gravement que de nombreux réseaux non utilisés. Besoin de plus d'explications ?
  • Les applications d'analyse de canaux ne détectent pas toujours toutes les sources de congestion et d'interférence. Des ondes autres qu'un signal Wi-Fi (comme celles émises par un micro-ondes, un appareil Bluetooth, un téléphone sans fil, une télécommande de porte de garage, un babyphone, etc.) peuvent congestionner un canal sans que ces applications ne les repèrent. Il est donc possible qu'un canal semble vide alors qu'il est en fait saturé d'interférences autres qu'un signal Wi-Fi.

Lorsqu'il choisit un canal, Google Wifi mesure le niveau d'utilisation des autres réseaux et les interférences autres qu'un signal Wi-Fi.

Soyez donc tranquille. Si votre réseau Google Wifi utilise un canal encombré, mais que vous ne subissez pas de ralentissements, tout va bien. Votre point d'accès Wifi analyse son environnement en permanence pour choisir le canal susceptible de fournir les meilleures performances.

À propos de la congestion des canaux

Imaginez que vous vous trouviez avec un ami dans une pièce dans laquelle se trouvent également 10 autres personnes. Si tout le monde reste silencieux, vous pourrez avoir une conversation sans effort avec votre ami.

Imaginez maintenant que vous vous trouviez dans la même pièce avec seulement 2 personnes, mais qu'elles hurlent à plein poumon. Discuter avec votre ami deviendrait très compliqué, non ?

Le même phénomène se produit avec le Wi-Fi. Vos appareils Wi-Fi communiquent entre eux plus clairement et rapidement lorsqu'aucun "bruit" (la congestion du réseau) ne vient interférer dans la communication. Le niveau d'utilisation d'un réseau Wi-Fi sur un canal est donc bien plus déterminant que le nombre de réseaux qui se le partagent.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?