Création d'un sitemap pour vidéos

Vous pouvez utiliser l'extension Google Vidéos dans le cadre du protocole Sitemap afin de fournir à Google des informations sur le contenu vidéo de votre site.

Vous pouvez créer un sitemap distinct basé sur le protocole Sitemap, ajouter des informations vidéo dans un sitemap existant ou, si vous générez un flux mRSS pour votre site, envoyer le flux en tant que sitemap.

Consignes relatives au contenu vidéo dans les sitemaps

Chaque sitemap ou fichier de flux mRSS fourni ne doit pas dépasser 50 Mo avant compression et doit comporter au maximum 50 000 éléments vidéo. Si votre fichier décompressé dépasse 50 Mo ou si vous avez plus de 50 000 vidéos, vous pouvez envoyer plusieurs sitemaps accompagnés d'un fichier d'index de sitemaps.
  • Par contenu vidéo, il faut comprendre les pages Web comportant une vidéo, les URL vers des lecteurs vidéo ou les URL de contenu vidéo brut hébergé sur votre site. Si Google ne parvient pas à détecter de contenu vidéo aux URL indiquées, ces enregistrements seront ignorés par Googlebot.
  • Chaque entrée d'URL doit contenir les informations suivantes :
    • Un titre
    • Une description
    • L'URL de la page de lecture
    • L'URL de la vignette
    • L'URL du fichier vidéo brut et/ou du lecteur (SWF)

    Pour plus d'informations sur les éléments requis, reportez-vous au tableau ci-dessous.

  • Chaque fichier sitemap fourni doit comporter au maximum 50 000 entrées. Si vous disposez de plus de 50 000 vidéos, vous pouvez envoyer plusieurs sitemaps et un fichier d'index de sitemaps. Les sitemaps ne sont pas compatibles avec l'imbrication des fichiers d'index de sitemaps. N'oubliez pas qu'en ajoutant des balises facultatives, vous risquez d'atteindre le maximum autorisé de 50 Mo sans compression avant d'avoir atteint la limite des 50 000 vidéos.
  • Google prend en charge les types de fichiers vidéos suivants : mpg, .mpeg, .mp4, .m4v, .mov, .wmv, .asf, .avi, .ra, .ram, .rm, .flv, .swf. Tous les fichiers doivent être accessibles via HTTP. Les métafichiers nécessitant le téléchargement de la source via des protocoles de streaming ne sont pas acceptés.
  • Vérifiez que votre fichier robots.txt ne bloque aucun des éléments (y compris les URL de la page de lecture, de la vidéo et de la vignette) inclus dans chaque entrée de sitemap. En savoir plus sur le fichier robots.txt
  • Les robots d'exploration de Google vérifieront que les informations spécifiées pour chaque vidéo correspondent à celles de votre site en ligne. Pour voir votre site tel qu'il apparaîtra à Google, nous vous conseillons de visualiser vos pages de lecture dans un navigateur textuel (Lynx, par exemple) ou dans un navigateur plus classique, en vous assurant que Flash et JavaScript sont désactivés.
  • Si vous possédez plusieurs sites Web, vous pouvez simplifier la procédure de création et d'envoi des sitemaps en regroupant les URL de tous les sites validés dans un ou plusieurs sitemaps que vous enregistrerez dans un même répertoire. Tous ces sites doivent être validés à l'aide des outils pour les webmasters. En savoir plus sur la gestion des sitemaps pour plusieurs sites

Ajout de contenu vidéo dans un sitemap basé sur le protocole Sitemap

Un sitemap pour vidéos doit impérativement inclure un lien vers une page de destination de vidéo, ainsi qu'un certain nombre d'informations obligatoires. Les sitemaps pour vidéos comportent un grand nombre d'éléments facultatifs. Toutefois, bien que facultatives, ces informations sont une source de métadonnées très utiles pour améliorer vos résultats vidéo. Par ailleurs, elles facilitent l'ajout de vos vidéos dans les résultats de recherche Google.

Une fois le sitemap créé, envoyez-le-nous à l'aide des outils pour les webmasters. Google ne garantit pas que chaque vidéo d'un sitemap figurera dans les résultats de recherche, ni que l'ensemble des informations relatives aux vidéos fournies dans le sitemap seront utilisées.

Voici un exemple d'entrée de sitemap pour une page contenant une vidéo.


 
    
     <loc>http://www.example.com/videos/une_page_de_destination_video.html</loc>
    
     
       http://www.example.com/thumbs/123.jpg 
       Barbecue en été
       Stéphane vous explique comment réussir la cuisson du            
         steak
       http://www.example.com/video123.flv
       
         http://www.example.com/videoplayer.swf?video=123
       600
       2009-11-05T19:20:30+08:00
       4,2 
       12345    
       2007-11-05T19:20:30+08:00
       yes   
       IE GB US CA 
       <video:gallery_loc title="Vidéos de cuisine">http://cuisine.example.com</video:gallery_loc>
       
       <video:price currency="EUR">1,99</video:price>
       
       yes
       <video:uploader info="http://www.example.com/utilisateurs/leprodubarbecue">Le pro du barbecue
         
         </video:uploader>
     
       no
      
    


Définition des balises spécifiques aux vidéos

Balise Obligatoire ? Description
Obligatoire La balise spécifie la page de destination (également appelée "page de lecture" ou "page de provenance") de la vidéo. Lorsqu'un internaute clique sur un résultat vidéo de la page de recherche, il est dirigé vers cette page de destination. Vous devez indiquer une URL unique.

Si votre page de destination contient plusieurs vidéos, ne créez pas de balise <loc> pour chacune d'entre elles. À la place, créez une balise <loc> incluant un élément <video:video> pour chaque vidéo de la page de destination.

<video:video> Obligatoire Contient l'ensemble des informations concernant la vidéo.
Obligatoire URL renvoyant au fichier image de la vignette associée à la vidéo. La taille des images doit être comprise entre 160 x 90 pixels et 1 920 x 1 080 pixels. Nous vous recommandons d'utiliser des images aux formats .jpg, .png ou .gif.
Obligatoire Titre de la vidéo. 100 caractères maximum. Le titre doit être constitué de texte seul et les éventuelles entités HTML doivent être échappées ou placées dans un bloc CDATA.
Obligatoire Description de la vidéo. 2 048 caractères maximum. La description doit être constituée de texte seul et les éventuelles entités HTML doivent être échappées ou placées dans un bloc CDATA.
<video:content_loc> Variable Vous devez indiquer au moins une balise ou .

URL renvoyant vers le fichier vidéo multimédia. Ce fichier doit être au format .mpg, .mpeg, .mp4, .m4v, .mov, .wmv, .asf, .avi, .ra, .ram, .rm, .flv ou dans un autre format vidéo.

C'est à partir de ce fichier que Google génère des vignettes et des aperçus de vidéos. Il aide par ailleurs Google à valider plus facilement vos vidéos.

Bonne pratique : appliquez une résolution DNS inverse pour vous assurer que seul le robot Googlebot a accès à votre contenu.

Variable Vous devez indiquer au moins une balise ou .

Il s'agit d'une URL renvoyant vers le lecteur pour une vidéo donnée. En général, cette information se trouve dans l'élément src d'une balise et ne doit pas être identique au contenu de la balise .

L'attribut facultatif allow_embed indique si Google peut intégrer la vidéo dans les résultats de recherche. Les valeurs possibles sont Yes ou No.

L'attribut facultatif autoplay est associé à une chaîne définie par l'utilisateur (dans l'exemple ci-dessus, il s'agit de ap=1). Le cas échéant, Google ajoutera cette dernière au paramètre flashvars afin d'activer la lecture automatique de la vidéo. Par exemple : <embed src="http://www.example.com/videoplayer.swf?video=123" autoplay="ap=1"/>

Exemple :

Dailymotion : http://www.dailymotion.com/swf/x1o2g

Bonne pratique : appliquez une résolution DNS inverse pour vous assurer que seul le robot Googlebot a accès à votre contenu.

Recommandée Durée de la vidéo (en secondes). La valeur doit être comprise entre 0 et 28800 (huit heures).
Recommandée si approprié Date après laquelle la vidéo ne sera plus disponible, au format W3C. N'indiquez pas cette donnée si la vidéo n'a pas de date d'expiration.

Valeurs acceptées : la date complète (YYYY-MM-DD) et la date suivie des heures, minutes et secondes, puis du fuseau horaire ((YYYY-MM-DDThh:mm:ss+TZD). Par exemple : 2012-07-16T19:20:30+08:00.

Facultatif Évaluation de la vidéo. La valeur doit être comprise entre 0,0 et 5,0.
Facultatif Nombre de fois que la vidéo a été visionnée.
<video:publication_date> Facultatif Date de la première publication de la vidéo au format W3C. Valeurs acceptées : la date complète (AAAA-MM-JJ) et la date suivie des heures, minutes et secondes, puis du fuseau horaire (AAAA-MM-JJThh:mm:ss+TZD). Par exemple : 2012-07-16T19:20:30+08:00.

 

Facultatif La valeur doit être définie sur No si vous souhaitez que votre vidéo ne soit accessible qu'aux internautes ayant désactivé SafeSearch.
Facultatif Tag associé à la vidéo. Les tags sont en général de courtes descriptions des concepts clés associés à une vidéo ou à une partie de contenu. Il est conseillé d'affecter plusieurs tags à une même vidéo, même si celle-ci n'appartient qu'à une seule catégorie. Par exemple, une vidéo sur le barbecue peut appartenir à la catégorie Barbecue, mais pourrait aussi être associée aux tags "viande", "grillades", "été" et "extérieur". Créez un élément <video:tag> pour chaque balise associée à une vidéo. Un maximum de 32 tags est autorisé.
<video:category> Facultatif Catégorie de la vidéo. Par exemple : cuisine. Il doit s'agir d'une chaîne de 256 caractères au maximum. Les catégories correspondent à de larges regroupements de contenu par thème. Une vidéo appartient généralement à une seule catégorie. Par exemple, un site sur la cuisine peut contenir des catégories telles que Grill, Pâtisserie et Barbecue.
<video:restriction> Facultatif Liste de pays (séparés par un espace) dans lesquels la vidéo peut être lue ou non. Pour être acceptées, les valeurs doivent être des codes de pays au format ISO 3166. Vous ne pouvez utiliser qu'une seule balise par vidéo. L'absence de balise signifie que la vidéo peut être diffusée dans tous les pays.

L'attribut obligatoire relationship indique si la vidéo est restreinte ou autorisée dans les pays spécifiés. Les valeurs autorisées sont allow ou deny.

<video:gallery_loc> Facultatif Lien vers la galerie (collection de vidéos) dans laquelle la vidéo apparaît. Une seule balise <video:gallery_loc> peut être associée à chaque vidéo. L'attribut facultatif title indique le titre de la galerie.
<video:price> Facultatif Prix à payer pour télécharger ou pour regarder la vidéo. N'utilisez pas cette balise pour les vidéos gratuites.

L'attribut obligatoire currency indique la devise au format ISO 4217.

L'attribut facultatif type indique l'option d'achat. Les valeurs autorisées sont rent et own. Si aucune valeur n'est spécifiée, la valeur par défaut est own.

L'attribut facultatif resolution indique la résolution de la vidéo achetée. Les valeurs autorisées sont HD et SD.

Vous pouvez ajouter plusieurs éléments <video:price> (par exemple, pour indiquer le prix dans différentes devises, plusieurs options d'achat ou plusieurs résolutions).

<video:requires_subscription> Facultatif Indique si le visionnage de la vidéo nécessite un abonnement (payant ou non). Les valeurs possibles sont yes ou no.
<video:uploader> Facultatif Nom de l'utilisateur ayant mis en ligne la vidéo. Une seule balise <video:uploader> est autorisée pour chaque vidéo.

L'attribut facultatif info indique l'URL d'une page Web contenant des informations supplémentaires sur l'utilisateur ayant mis en ligne la vidéo. Cette URL doit appartenir au même domaine que celle spécifiée dans la balise .

<video:platform> Facultatif Liste de plates-formes (séparées par un espace) sur lesquelles la vidéo peut être lue ou non. Les valeurs autorisées sont web, mobile et tv. Une seule balise peut apparaître pour chaque vidéo. En l'absence de balise , le système considère que la vidéo peut être diffusée sur toutes les plates-formes.

L'attribut obligatoire relationship indique si la vidéo est restreinte ou autorisée dans les pays spécifiés. Les valeurs autorisées sont allow ou deny.

Facultatif Indique si la vidéo est diffusée en direct. Les valeurs possibles sont yes ou no.

Utilisation d'un flux mRSS à la place d'un sitemap

Google accepte mRSS, un module RSS qui complète les capacités de RSS 2.0 afin d'optimiser la syndication de supports multimédias. Si vous publiez un flux mRSS pour le contenu vidéo de votre site, vous pouvez envoyer l'URL de ce flux à la place (ou en plus) d'un sitemap. Google prend également en charge les flux RSS 2.0 contenant des balises pour du contenu vidéo et des URL de vignettes.