Problèmes de certificat SSL

Le protocole SSL permet de sécuriser les communications lors de la navigation sur le Web, de l'échange d'e-mails ou de messages instantanés, ou du transfert d'autres données.

Un certificat SSL délivré par un tiers permet d'assurer la confidentialité et la sécurité des transmissions entre deux ordinateurs qui appartiennent à un réseau public. Il garantit ainsi que l'expéditeur d'un message correspond bien à la personne identifiée comme telle. En cas de problème avec votre certificat SSL, de nombreux navigateurs Web bloquent l'accès à votre site ou affichent un avertissement de sécurité lorsque les internautes veulent le consulter. Le nom d'hôte de votre site, c'est-à-dire l'URL que vous avez spécifiée lorsque vous avez ajouté votre site dans votre compte Search Console, doit correspondre au(x) nom(s) de sujet de votre certificat SSL.

Voici quelques exemples de problèmes courants :

Le nom d'hôte de votre site ne correspond à aucun des noms de sujet de votre certificat SSL. Par exemple, vous avez peut-être ajouté votre site avec l'URL "http://www.example.com" alors que le certificat SSL porte le nom "http://example.com". Pour résoudre le problème, procurez-vous un nouveau certificat SSL délivré par une autorité de certification. Le nom de sujet du certificat doit correspondre au nom d'hôte de votre site. Si ce dernier est accessible au moyen de plusieurs noms d'hôte, utilisez un attribut DNS d'autre nom de sujet pour indiquer des noms supplémentaires. Par exemple, si votre site est accessible via les noms d'hôte "http://example.com" et "http://www.example.com", chacun d'eux doit être ajouté comme nom de sujet alternatif. Vous pouvez également utiliser des caractères génériques, comme "*.example.com". Pour en savoir plus, contactez votre fournisseur d'hébergement ou consultez la documentation du serveur de votre site.

Votre site utilise un certificat SSL qui n'est pas reconnu par les principaux navigateurs Web. Cela peut être dû à plusieurs raisons :

  • Le certificat est auto-signé ou n'est pas signé par une autorité de certification reconnue.
  • Le certificat est corrompu.
  • Le certificat est obsolète ou n'est pas encore valide.

Pour résoudre ce problème, procurez-vous un nouveau certificat SSL délivré par une autorité de certification reconnue.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?