Bonnes pratiques relatives aux vidéos

Aider la recherche Google à trouver vos vidéos

Parmi les milliards de recherches effectuées sur Google chaque jour, nombreuses sont celles qui portent sur un contenu vidéo. Le respect des bonnes pratiques répertoriées ici (ainsi que les Consignes aux webmasters) peut accroître la probabilité que vos vidéos s'affichent dans les résultats de recherche.

Les résultats vidéo de la recherche Google apparaissent à la fois dans les résultats de recherche combinés et dans les résultats de recherche de vidéos. Lorsqu'un internaute clique sur un résultat vidéo, il est redirigé vers la page correspondante sur laquelle il peut visionner la vidéo en question.

Comment Google explore une vidéo

Afin d'afficher une vidéo dans les résultats de recherche, nous avons besoin de certaines informations sur celle-ci. Ces dernières peuvent être collectées de différentes façons :

  • Nous pouvons explorer la vidéo (si le format d'encodage vidéo est compatible) afin d'extraire une vignette et un aperçu. Nous pouvons également en déduire l'objet général à partir du contenu audio et vidéo.
  • Nous pouvons extraire des informations à partir de la page hébergeant la vidéo, y compris à partir du texte de la page et des balises Meta.
  • Nous pouvons utiliser les données structurées (VideoObject) ou le sitemap pour vidéos spécifique à votre vidéo.
Contenu YouTube : les vidéos YouTube sont toujours explorables. Cependant, il reste utile de fournir le sitemap pour vidéos ou les données structurées afin de nous aider à identifier la vidéo YouTube intégrée sur votre page. Notez que les sitemaps et les données structurées vous permettent également de nous fournir des informations supplémentaires sur la vidéo.

À propos des résultats de recherche de vidéos

La quantité d'informations que vous fournissez à Google sur une vidéo détermine si cette dernière apparaîtra dans les résultats de recherche, et comment. Deux éléments sont nécessaires pour que nous puissions afficher une vidéo dans les résultats de recherche : une vignette et un lien vers le fichier vidéo. Toutefois, plus vous nous fournissez d'informations, plus votre vidéo a de chances de figurer dans les résultats de recherche et d'attirer l'attention des internautes.

Voici l'apparence que peut avoir un résultat vidéo dans la recherche Google en fonction des informations que vous mettez à notre disposition : 

  • Apparence de base : si vous limitez les informations fournies à Google au strict minimum, votre vidéo peut figurer dans les résultats de recherche combinés et les résultats de recherche de vidéos, avec une vignette et un lien. Aucune fonctionnalité avancée, telle que l'aperçu vidéo ou l'analyse du contenu, n'est proposée. La vignette et le lien vers le fichier vidéo correspondent au minimum d'informations que vous devez nous fournir.


    Exemple de résultat vidéo de base

  • Apparence améliorée : si vous fournissez davantage d'informations, nous pouvons ajouter des fonctionnalités à votre vidéo, telles qu'un aperçu, sa durée, sa date, divers détails sur son fournisseur, la possibilité de limiter les résultats de recherche en fonction du pays des internautes ou de leur appareil, etc.

    Sample desktop video search result
    Exemple de résultat vidéo amélioré sur un ordinateur

    Sample mobile video search result
    Exemple de résultat vidéo amélioré sur un appareil mobile

 

Bonnes pratiques

Conditions minimales requises pour qu'une vidéo puisse figurer dans les résultats de recherche :

Voici les conditions à respecter pour que votre vidéo puisse figurer dans les résultats de recherche :

  • Google doit être en mesure de trouver la vidéo. Les vidéos sont identifiées sur la page par la présence d'une balise HTML (<video>, <embed> ou <object>, par exemple). Pour nous permettre de détecter votre page, assurez-vous que son chargement n'implique pas d'actions utilisateur complexes ni de fragments d'URL spécifiques. Astuce : bien que nous recherchions les vidéos intégrées sur des pages via l'exploration naturelle, vous pouvez publier un sitemap pour vidéos afin de nous aider à trouver les vôtres.
  • Vous devez fournir une vignette de haute qualité pour la vidéo.
  • Assurez-vous que chaque vidéo se trouve sur une page accessible au public sur laquelle les internautes peuvent regarder la vidéo sans nécessiter d'identifiants de connexion. De même, la page ne doit pas être bloquée par le fichier robots.txt ni par une directive noindex (autrement dit, Google doit pouvoir y accéder).
  • Le contenu vidéo doit s'appliquer spécifiquement au contenu de la page qui l'héberge. Par exemple, si votre page contient la recette d'une tarte aux pêches, n'insérez pas une vidéo portant sur la pâtisserie en général.
  • Assurez-vous que les informations que vous fournissez dans le sitemap pour vidéos ou dans le balisage de votre vidéo coïncident avec le contenu de cette dernière.


Pour des résultats optimaux :

Si vous suivez ces étapes supplémentaires, les résultats de recherche peuvent être améliorés pour votre vidéo :

Fournir une miniature de haute qualité de la vidéo

Pour qu'une vidéo puisse apparaître comme résultat vidéo dans la recherche Google, elle doit inclure une vignette qui sera associée au résultat vidéo en question.

Plusieurs options s'offrent à vous pour fournir (ou activer) une vignette :

  • Si vous utilisez la balise HTML <video>, spécifiez l'attribut poster.
  • Dans un sitemap pour vidéos, spécifiez <video:thumbnail_loc>.
  • Dans des données structurées, spécifiez VideoObject.thumbnailUrl.
  • Si vous fournissez une vidéo dans un format compatible avec notre robot d'exploration, nous pouvons générer une vignette pour vous.

Formats préférés : JPG, PNG

Taille : de 160 x 90 à 1 920 x 1 080 pixels

Emplacement : Googlebot doit pouvoir accéder à la vignette d'aperçu (autrement dit, elle ne doit pas être bloquée par le fichier robots.txt ni nécessiter d'identifiants de connexion).

Permettre l'exploration de la vidéo

Si nous sommes en mesure d'explorer votre vidéo, nous pouvons générer une vignette pour vous, activer l'aperçu vidéo et vous offrir d'autres fonctionnalités.

Pour permettre l'exploration de votre vidéo :

  • La vidéo doit être dans un format compatible.
  • Le robot Google doit avoir accès à la page hébergeant la vidéo ainsi qu'au fichier de streaming. Autrement dit, cette page ou ce fichier ne doivent pas être protégés par un paywall ni nécessiter d'identifiants de connexion. Ils ne doivent pas non plus être bloqués par une directive noindex ni par un fichier robots.txt.
  • La page hébergeant la vidéo et le serveur qui diffuse cette dernière doivent avoir suffisamment de bande passante pour permettre l'exploration. Par exemple, si la page de destination example.com/chiots.html contient une vidéo de chiots intégrée diffusée par service_de_streaming.com, example.com et service_de_streaming.com doivent être débloqués et disposer d'une charge serveur suffisante.

Encodages vidéo acceptés

Google explore les types de fichiers vidéo suivants : .3g2, .3gp2, .3gp, .3gpp, .asf, .avi, .divx, .f4v, .flv, .m2v, .m3u8, .m4v, .mkv, .mov, .mp4, .mpe, .mpeg, .mpg, .ogv, .qvt, .ram, .rm, .vob, .webm, .wmv, .xap

Flash n'est plus pris en charge par la plupart des navigateurs Web mobiles et devrait être abandonné par Adobe en 2020. Si votre vidéo est au format Flash, envisagez de la transcoder dans un autre format accepté par les navigateurs mobiles.

Décrire la vidéo à l'aide de données structurées ou d'un sitemap pour vidéos

Vous pouvez nous fournir des informations supplémentaires sur votre vidéo à l'aide de données structurées, d'un sitemap pour vidéos ou des deux. Ces informations supplémentaires permettent d'activer davantage de fonctionnalités dans les résultats de recherche, et nous aident à mieux comprendre et classer votre vidéo.

Les deux techniques permettent d'indiquer les mêmes informations à Google. Toutefois, un sitemap pour vidéos peut être utile pour nous aider à trouver plus rapidement le contenu nouveau ou mis à jour, tandis que les données structurées tendent à être considérées comme plus faciles à créer qu'un sitemap et se révèlent souvent plus cohérentes avec le contenu du site Web pour activer les résultats enrichis. Si vous choisissez d'utiliser ces deux techniques pour votre site Web, assurez-vous que les informations fournies dans le sitemap et dans les données structurées ne se contredisent pas.

Données structurées

Vous pouvez ajouter des données structurées décrivant votre vidéo sur la page qui l'héberge. Ces données respectent un format bien défini utilisant des balises ou du code JSON et permettent à Google d'extraire les informations relatives à votre vidéo lors de l'exploration de la page.

Plusieurs formats sont possibles, mais nous vous recommandons vivement d'utiliser la syntaxe VideoObject de schema.org au format JSON-LD.

Syntaxe VideoObject de schema.org (recommandée)

Ajoutez le code VideoObject sur la page. Le code VideoObject est associé à la vidéo intégrée dont l'URL source correspond.

Découvrez comment intégrer une description VideoObject dans votre page pour chaque vidéo.

Exemple de code VideoObject au format JSON-LD

<html>
<head>
  <title>Cuisiner une escalope milanaise en moins d'une heure</title>
</head>
<body>
  <script type="application/ld+json">
  {
    "@context": "http://schema.org",
    "@type": "VideoObject",
    "name": "Escalopes milanaises",
    "description": "Comment cuisiner des escalopes milanaises succulentes en moins d'une heure",
    "thumbnailUrl": "https://example.com/imgs/schnitzel-small.jpg",
    "uploadDate": "2015-02-05T08:00:00+08:00",
    "duration": "PT1M33S",
    "contentUrl": "https://streamserver.example.com/schnitzel.mp4"
  }
  </script>
  <h1>Tout le monde raffole des escalopes milanaises</h1>

  ... omission du contenu de la page lié aux escalopes milanaises...

  <video width="420"
      src="https://streamserver.example.com/schnitzel.mp4"
      poster="https://example.com/imgs/schnitzel-small.jpg"/>
</body>
</html>

 

Utiliser un code VideoObject simple ou un résultat enrichi pour la télévision ou les films ?

Si vous souhaitez simplement décrire une émission télévisée ou un film avec des informations telles que des critiques ou le nom et le rôle des principaux acteurs, ou si votre vidéo implique des actions complexes telles que l'achat ou la location, vous devez mettre en œuvre des données structurées spécifiques à la télévision ou aux films sur votre site Web. L'utilisation de ce type de données structurées permet d'obtenir un résultat enrichi dans la recherche, lequel peut inclure des notes, des avis et des informations sur les acteurs, ainsi que des liens vers des services de streaming gratuits ou payants. Les résultats enrichis s'affichent uniquement dans le volet des résultats de recherche combinés.

Balisage RDFa de SearchMonkey

Comme alternative à la syntaxe VideoObject de schema.org, Google reconnaît également le balisage RDFa de Yahoo! SearchMonkey. Les balises RDFa sont placées sur l'objet vidéo lui-même et peuvent être utilisées pour plusieurs vidéos sur la même page.

Exemple de balisage RDFa :

Voici un exemple de lecteur vidéo balisé au format Yahoo! Searchmonkey.

    <object width="512" height="296" rel="media:video" 
        resource="http://example.com/video_object.swf?id=12345"
        xmlns:media="http://search.yahoo.com/searchmonkey/media/"
        xmlns:dc="http://purl.org/dc/terms/">
     <param name="movie" value="http://example.com/video_object.swf?id=12345" />
     <embed src="http://example.com/video_object.swf?id=12345"
        type="application/x-shockwave-flash" width="512" height="296">
     <a rel="media:thumbnail" href="http://example.com/thumbnail_preview.jpg" />
     <a rel="dc:license" href="http://example.com/terms_of_service.html" />
     <span property="dc:description" content="Saviez-vous que les chiens parlent ? Entre les sons qu'ils émettent, leurs hochements de tête et leurs jeux de regards, les chiens vous disent des tas de choses à leur façon." />
     <span property="media:title" content="Les chiens parlent aussi" />
     <span property="media:width" content="512" />
     <span property="media:height" content="296" />
     <span property="media:type" content="application/x-shockwave-flash" />
     <span property="media:region" content="us" />
     <span property="media:region" content="uk" />
     <span property="media:duration" content="63" />
    </object>

 

Propriétés RDFa

Google reconnaît les propriétés RDFa de Yahoo! SearchMonkey suivantes.

Propriété Obligatoire ? Description
xmlns:media Obligatoire Doit correspondre à l'URL "http://search.yahoo.com/searchmonkey/media/".
xmlns:dc Obligatoire URL renvoyant vers l'espace de noms Dublin Core. Seule la valeur "http://purl.org/dc/terms/" est autorisée. Cette propriété est obligatoire si vous utilisez des métadonnées Dublin Core. Comme la propriété dc:description est obligatoire, cet espace de noms l'est également.
media:video Obligatoire URL renvoyant vers la vidéo à lancer lorsque l'internaute clique sur le bouton de lecture.
media:thumbnail Obligatoire URL renvoyant vers une vignette d'aperçu. Consultez les conditions requises relatives aux vignettes.
media:title Obligatoire Titre de la vidéo (60 caractères maximum).
dc:description Obligatoire Brève description de la vidéo (200 caractères maximum).
media:duration Recommandée Durée de la vidéo en secondes.
dc:license Facultative Licence associée au contenu. Vous pouvez utiliser la propriété dc:license ou cc:license.
media:width Facultative Largeur de la vidéo en pixels, cadre du lecteur tiers inclus.
media:height Facultative Hauteur de la vidéo en pixels, cadre du lecteur tiers inclus.
media:type Facultative Type MIME de la vidéo. Pour le moment, seule la valeur application/x-shockwave-flash est autorisée.
media:region Facultative Zone internationale au sein de laquelle la vidéo est lue. La valeur par défaut est * (lecture dans toutes les régions).
Protocole OGP

Comme alternative à la syntaxe VideoObject de schema.org, Google traite également les métadonnées OGP (Open Graph Protocol). Les balises doivent décrire la vidéo principale et la plus proéminente sur la page.

Sitemap pour vidéos

Un sitemap pour vidéos est un sitemap XML que Google utilise pour identifier les vidéos de votre site. Il peut également nous fournir des informations supplémentaires sur vos vidéos. Une entrée de sitemap pour vidéos peut décrire une vidéo de la même manière qu'un élément de données structurées VideoObject. Ce type de sitemap présente l'avantage de nous aider également à trouver les vidéos nouvelles ou mises à jour, et de décrire un grand nombre de vidéos dans un seul et même fichier (ce qui nous évite d'avoir à explorer chaque page et à identifier chaque modification individuellement).

Découvrez comment créer un sitemap pour vidéos.

Mettre à jour votre contenu

Notifying Google of Video Updates

 

Selon la façon dont vous nous avez aidés à trouver ou à lire votre contenu, vous pouvez nous indiquer les modifications apportées à une vidéo. Si vous changez simplement l'URL ou les octets de la vidéo sans rien modifier d'autre, cette modification risque de passer inaperçue.

  • Données structurées : si vous modifiez les données structurées de vos vidéos sur la page, nous détecterons ces modifications la prochaine fois que nous explorerons cette dernière. Pour nous informer des modifications apportées à une page, vous pouvez utiliser un sitemap standard ou un sitemap pour vidéos.
  • Sitemaps pour vidéos et flux mRSS : lorsque vous publiez un sitemap pour vidéos, nous l'explorons régulièrement et intégrons les données vidéo modifiées dans les résultats de recherche. Vous pouvez également renvoyer un sitemap ou nous informer de la modification d'un sitemap pour demander une réexploration immédiate. Découvrez comment soumettre des sitemaps et utiliser des requêtes HTTP pour les mettre à jour.

Supprimer une vidéo

Nous vous recommandons les options suivantes pour supprimer une vidéo de votre site :

  • Faites en sorte qu'un code d'état HTTP 404 (page introuvable) soit renvoyé pour chaque page de destination contenant une vidéo supprimée ou arrivée à expiration. Outre le code de réponse 404, vous pouvez toujours afficher le code HTML de la page pour que la modification soit transparente pour la plupart des utilisateurs.
  • Indiquez les dates d'expiration dans les données structurées schema.org, le sitemap pour vidéos (avec l'élément <video:expiration_date>) ou le flux mRSS (<dcterms:valid>). Voici un exemple de sitemap pour vidéos avec une vidéo ayant expiré en novembre 2009 :
    <urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9"
            xmlns:video="http://www.google.com/schemas/sitemap-video/1.1"> 
      <url> 
        <loc>http://www.example.com/videos/page_de_destination.html</loc>
        <video:video>
        <video:thumbnail_loc>http://www.example.com/thumbs/123.jpg</video:thumbnail_loc> 
          <video:title>Cuisiner un steak au barbecue</video:title>
          <video:description>Jean vous montre comment cuisiner des steaks tendres et juteux à tous les coups
          </video:description>
          <video:player_loc>
              http://www.example.com/videoplayer?video=123</video:player_loc>
          <video:expiration_date>2009-11-05T19:20:30+08:00</video:expiration_date>
        </video:video> 
      </url> 
    </urlset>
    
Si vous souhaitez que la vidéo soit immédiatement supprimée des résultats de recherche, vous devez également envoyer une demande de suppression. Pour que cette demande aboutisse, notez que la vidéo ne doit plus apparaître ni être accessible à Google. Vous pouvez en empêcher l'accès via une page 404 ou des identifiants de connexion.

Éviter l'utilisation de conditions complexes pour le chargement des vidéos

Lors de la conception d'un site, configurez vos pages vidéo sans spécifier d'interactions utilisateur ni de conditions complexes pour charger les vidéos. Par exemple, si vous utilisez des paramètres JavaScript complexes pour intégrer des objets à partir de JavaScript dans des circonstances très spécifiques (telles que l'utilisation de balises de hachage dans l'URL), il se peut également que nous ne trouvions pas toutes vos vidéos. Cette consigne est d'autant plus importante si vous n'utilisez pas de sitemap pour indiquer vos vidéos.

Optimiser l'expérience utilisateur sur les pages de vos vidéos

Proposer des vidéos attrayantes est certes un critère important, mais vous devez également penser aux pages HTML qui accueillent votre contenu. Nous vous conseillons notamment de suivre les recommandations ci-dessous :

  • Créez une page de destination unique pour chaque vidéo, sur laquelle vous pouvez regrouper toutes les informations associées. Le cas échéant, assurez-vous de fournir des informations uniques sur chaque page, notamment des titres et des légendes descriptifs.
  • Faites en sorte que les internautes puissent trouver et regarder les vidéos sur chaque page de destination aussi facilement que possible. La présence d'un lecteur vidéo intégré bien en vue sur la page et compatible avec de nombreux formats vidéo peut augmenter l'intérêt que les internautes manifestent à l'égard de vos vidéos et faciliter l'indexation par Google.

Limiter les résultats de recherche en fonction de la plate-forme des utilisateurs

Vous pouvez limiter les résultats de recherche liés à une vidéo en fonction de la plate-forme utilisée par les internautes (navigateur de leur ordinateur, de leur appareil mobile ou de leur téléviseur, par exemple).

Video Platform Restrictions

Limiter les résultats par plate-forme à l'aide d'un sitemap pour vidéos

Si vous ne souhaitez pas limiter la lecture de votre vidéo aux utilisateurs d'une plate-forme spécifique, vous pouvez omettre la balise indiquée ci-dessous.

Dans les sitemaps pour vidéos, la balise <video:platform> permet d'autoriser ou d'empêcher l'affichage de la vidéo dans les résultats de recherche sur les types d'appareils spécifiés. Une seule balise <video:platform> est autorisée par entrée vidéo. Un attribut relationship obligatoire permet également de spécifier si les plates-formes répertoriées sont exclues ou requises.

Exemple

Selon l'exemple ci-dessous de sitemap pour vidéos, la vidéo n'apparaîtra que dans les navigateurs des ordinateurs et des appareils mobiles.

   <url> 
     <loc>http://www.example.com/videos/page_de_destination.html</loc>
     <video:video>
       <video:thumbnail_loc>http://www.example.com/thumbs/123.jpg</video:thumbnail_loc>
       <video:title>Cuisiner un steak au barbecue</video:title>
       <video:description>Jean vous montre comment cuisiner des steaks tendres et juteux à tous les coups
       </video:description>
       <video:player_loc>
         http://www.example.com/videoplayer?video=123</video:player_loc>
       <video:platform relationship="allow">web mobile</video:restriction> 
     </video:video> 
   </url> 

Limiter les résultats par plate-forme à l'aide des données structurées ou d'une entrée mRSS

Aucune balise spécifique ne permet de limiter les résultats par plate-forme pour le code VideoObject ou un flux mRSS.

Limiter les résultats de recherche en fonction du pays des utilisateurs

Vous pouvez limiter les résultats de recherche liés à une vidéo en fonction de la zone géographique des internautes. Si vous ne souhaitez pas limiter la lecture de votre vidéo aux utilisateurs d'un pays spécifique, vous pouvez omettre les balises indiquées ci-dessous.

Video Country Restrictions

Limiter les résultats par pays à l'aide d'un sitemap pour vidéos

Dans les sitemaps pour vidéos, la balise <video:restriction> permet d'autoriser ou d'empêcher l'affichage de la vidéo dans les pays spécifiés. Une seule balise <video:restriction> est autorisée par entrée vidéo.

La balise <video:restriction> doit contenir un ou plusieurs codes pays ISO 3166, délimités par un espace. L'attribut relationship obligatoire précise le type de restriction à appliquer.

  • relationship="allow" : la vidéo ne sera diffusée que dans le ou les pays spécifiés. Si aucun pays n'est indiqué, la vidéo ne sera diffusée dans aucun pays.
  • relationship="deny" : la vidéo sera diffusée partout, sauf dans le ou les pays spécifiés. Si aucun pays n'est indiqué, la vidéo sera diffusée dans tous les pays.

Selon l'exemple ci-dessous de sitemap pour vidéos, la vidéo n'apparaîtra qu'au Canada et au Mexique.

   <url> 
     <loc>http://www.example.com/videos/page_de_destination.html</loc>
     <video:video>
       <video:thumbnail_loc>http://www.example.com/thumbs/123.jpg</video:thumbnail_loc> 
       <video:title>Cuisiner un steak au barbecue</video:title>
       <video:description>Jean vous montre comment cuisiner des steaks tendres et juteux à tous les coups
       </video:description>
       <video:player_loc>http://www.example.com/player?video=123</video:player_loc>
       <video:restriction relationship="allow">ca mx</video:restriction> 
     </video:video> 
   </url>

Limiter les résultats par pays à l'aide des données structurées

Si vous utilisez des données structurées VideoObject pour décrire une vidéo, définissez la propriété VideoObject.regionsAllowed afin de spécifier les régions pour lesquelles elle peut figurer dans les résultats de recherche de vidéos. Si vous omettez cette propriété, la vidéo pourra figurer dans les résultats de recherche pour n'importe quelle région.

Limiter les résultats par pays à l'aide d'une entrée mRSS

Pour limiter les vidéos figurant dans les flux mRSS en fonction de pays spécifiques, configurez la balise media:restriction avec l'attribut type obligatoire défini sur country. La balise media:restriction nécessite également que vous associiez l'attribut relationship à la valeur allow ou deny et que vous utilisiez des codes pays ISO 3166 délimités par un espace pour spécifier les pays concernés.

Dans l'exemple d'entrée mRSS suivant, la vidéo sera diffusée partout, sauf aux États-Unis et au Canada.

  <item xmlns:media="http://search.yahoo.com/mrss/" xmlns:dcterms="http://purl.org/dc/terms/">
    <link>http://www.example.com/examples/mrss/example.html</link>
    <media:content url="http://www.example.com/examples/mrss/example.mp4"
                   fileSize="405321" type="video/x-flv" height="240"
                   width="320" duration="120" medium="video" isDefault="true">
      <media:title>Cuisiner un steak au barbecue</media:title>
      <media:description>Obtenez des steaks tendres et juteux à tous les coups</media:description>
      <media:thumbnail url="http://www.example.com/examples/mrss/example.png"
                       height="120" width="160"/>
    </media:content>
    <media:restriction relationship="deny" type="country">us ca</media:restriction>
  </item>

Découvrez comment utiliser des flux mRSS pour la recherche de vidéos sur Google et comment fonctionne la balise media:restriction selon la spécification mRSS.

Identifier les différentes URL associées à un fichier vidéo

Plusieurs URL peuvent être associées à un fichier vidéo sur la page. Voici un résumé de la plupart d'entre elles :

Diagram of URLs in a page

1
  • <loc>
    (balise de sitemap pour vidéos)

URL de la page qui héberge la vidéo. Exemple :

<loc>https://example.com/news/worlds-biggest-cat.html</loc>

2
  • VideoObject.embedUrl
    (données structurées)
  • <video:player_loc>
    (balise de sitemap pour vidéos)
  • <iframe src="...">

URL du lecteur personnalisé. Il s'agit souvent de la valeur src d'une balise <iframe> ou <embed> sur la page. Exemple :

<video:player_loc>
https://archive.example.org/cats/1234</video:player_loc>

3
  • <video src="...">
    (balise HTML)
  • <embed src="...">
    (balise HTML)
  • <video:content_loc>
    (balise de sitemap pour vidéos)
  • VideoObject.contentUrl
    (données structurées)

URL des octets de contenu réels sur le site local ou sur un service de streaming. Exemple :

<video src="videos.example.com/cats/1234.mp4">

 

Lorsque vous incluez des données structurées, un sitemap pour vidéos ou un autre sitemap, vous devez renvoyer vers le lecteur intégré ou les octets de fichier, en fonction du champ.

Erreurs courantes d'indexation des vidéos

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des erreurs d'indexation de vidéo les plus courantes que nous ayons observées, ainsi que les étapes que vous pouvez suivre afin de les corriger et d'accroître ainsi la probabilité que vos vidéos figurent dans les résultats de recherche. Nous vous conseillons également de consulter les Consignes aux webmasters.

Common Video Indexing Pitfalls

Bloquer les ressources avec le fichier robots.txt

Il est fréquent d'utiliser un fichier robots.txt pour empêcher les moteurs de recherche d'explorer les fichiers JavaScript, vidéo et image. Pour que nous puissions indexer une vidéo, nous devons avoir accès à la vignette spécifiée dans les données structurées ou dans le sitemap, à la page sur laquelle se trouve la vidéo, à la vidéo elle-même et à tout code JavaScript ou autre ressource nécessaire au chargement de cette dernière. Vérifiez que les règles du fichier robots.txt ne bloquent aucune de ces ressources.

Si vous utilisez des sitemaps pour vidéos ou des flux mRSS, assurez-vous que nous pouvons accéder à tous les sitemaps ou tous les flux mRSS que vous envoyez. S'ils sont bloqués par robots.txt, nous ne serons pas en mesure de les lire.

En savoir plus sur le fichier robots.txt

Vignettes de faible qualité

Nous acceptons tous les formats d'image pour les vignettes. Toutefois, nous avons constaté que les images .png et .jpg fonctionnent mieux. La taille des images doit être comprise entre 160 x 90 pixels et 1 920 x 1 080 pixels.

Vignettes, titres ou descriptions en double

L'utilisation de la même vignette, du même titre ou de la même description pour des vidéos distinctes peut avoir une incidence sur leur indexation et peut être source de confusion pour les utilisateurs. Assurez-vous que les données associées à chaque vidéo sont uniques. L'un des problèmes courants liés à la diffusion d'une série de vidéos est l'utilisation de la même vignette et du même titre pour chacune d'elles.

Définir une date d'expiration déjà passée

Lorsqu'une vidéo inclut une date d'expiration qui est déjà passée, nous ne l'incluons pas dans les résultats de recherche. Cela comprend les dates d'expiration issues des sitemaps, des données structurées de la page et de la balise Meta "expiration" définie dans l'en-tête du site. Assurez-vous que les dates d'expiration sont correctes pour chaque vidéo. Bien que ce paramètre soit utile si vous souhaitez que votre vidéo n'apparaisse plus après la date d'expiration spécifiée, il est facile de définir accidentellement une date passée pour une vidéo qui est encore disponible. Si la durée de vie de votre vidéo n'est pas limitée, n'incluez aucune information d'expiration.

Indiquer les vidéos supprimées

Lorsqu'une vidéo intégrée a été supprimée d'une page, certains sites indiquent aux internautes qu'elle n'est plus disponible au moyen d'un lecteur Flash. Cela peut poser un problème aux moteurs de recherche. Aussi, nous vous recommandons de suivre les conseils ci-dessous :

  • Faites en sorte qu'un code d'état HTTP 404 (page introuvable) soit renvoyé pour chaque page de destination contenant une vidéo supprimée ou arrivée à expiration. Outre le code de réponse 404, vous pouvez toujours afficher le code HTML de la page pour que ce processus soit transparent pour la plupart des internautes.
  • Indiquez les dates d'expiration dans les données structurées de la page, les sitemaps pour vidéos (avec l'élément <video:expiration_date>) ou le flux mRSS (<dcterms:valid>) envoyés à Google.

Fragments d'URL et paramètres JavaScript complexes

Lors de la conception d'un site, il est important de configurer vos pages vidéo sans inclure de paramètres JavaScript trop complexes. Si vous utilisez des paramètres JavaScript complexes pour créer des objets d'intégration à partir de JavaScript dans des circonstances très spécifiques, il se peut également que nous ne trouvions pas toutes vos vidéos. Les URL de contenu ou de pages de destination nécessitant des "marques de hachage" ou des identifiants de fragment ne sont pas acceptées. En outre, l'utilisation de code Flash sur la page peut nuire à l'indexation. Pour des résultats optimaux, affichez plutôt le titre et la description de la vidéo dans du code HTML brut.

Si vous utilisez des données structurées sur la page, celles-ci ne doivent pas nécessiter l'exécution de Flash ni d'autres lecteurs intégrés.

Vidéos de très petite taille, cachées ou difficiles à trouver

Assurez-vous que les vidéos sont visibles et faciles à trouver sur vos pages vidéo. Nous vous suggérons d'utiliser une page distincte pour chaque vidéo avec un titre et une description spécifiques. Les vidéos doivent être suffisamment visibles sur la page et ne doivent pas être cachées ni difficiles à trouver.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?