Questions fréquentes sur schema.org

À propos de schema.org

En quoi consiste schema.org ?

schema.org est une collaboration entre Google, Microsoft et Yahoo! visant à améliorer le Web grâce à la création d'un schéma de balisage des données structurées, accepté par les principaux moteurs de recherche. Le balisage dans la page permet aux moteurs de recherche d'interpréter les informations contenues dans les pages Web et d'afficher des résultats de recherche plus fournis. Grâce à ce vocabulaire de balisage commun, les webmasters choisissent plus facilement un schéma de balisage et rentabilisent pleinement leurs efforts.

Si vous avez balisé des extraits enrichis dans votre contenu à l'aide des microformats, des microdonnées ou de RDFa, alors vous connaissez déjà le principe. Schema.org fonctionne de manière similaire : il utilise le format de balisage via des microdonnées et un vocabulaire commun à tous les moteurs de recherche. De plus, il accepte un grand nombre de types d'éléments et de propriétés. Pour plus d'informations sur les microdonnées et sur schema.org, veuillez consulter le Guide de démarrage (en anglais).

Pourquoi avoir créé schema.org ?

Grâce à un vocabulaire et une syntaxe de balisage uniques, compatibles avec les principaux moteurs de recherche, les webmasters ne sont plus obligés de faire des compromis en fonction de la compatibilité de tel type de balisage avec tel moteur de recherche. Schema.org accepte un grand nombre de types d'éléments, certains n'étant toutefois pas encore utilisés pour créer des extraits enrichis. Grâce à schema.org, toutes les informations destinées aux webmasters concernant le balisage de nombreux types d'éléments sont réunies sur un même site. De plus, les moteurs de recherche exploitent des données structurées qui leur permettent d'améliorer la qualité des résultats de recherche. Les internautes, quant à eux, jouissent de résultats de recherche affinés et d'une navigation facilitée sur le Web.

Pourquoi avoir choisi les microdonnées, plutôt que RDFa ou les microformats ?

À l'origine, trois formats de balisage des données structurées sont compatibles : les microdonnées, les microformats et RDFa. Pour schema.org, nous avons décidé de nous concentrer sur un seul format, afin d'éviter que les webmasters ne soient obligés de faire un choix difficile. De plus, un format unique permet d'améliorer la cohérence entre les moteurs de recherche qui se basent sur ces données. Chacun des formats présente des avantages particuliers, mais nous avons trouvé que les microdonnées offraient un juste équilibre entre la capacité d'extension de RDFa et la simplicité des microformats. C'est pour cette raison que nous avons choisi ce format.

Pour consulter une présentation des microdonnées, ainsi que les conventions suivies par schema.org, veuillez accéder au Guide de démarrage (en anglais) de schema.org.

Quel lien existe-t-il entre schema.org et l'Open Graph de Facebook ?

L'Open Graph de Facebook joue bien son rôle, mais ne fournit pas les informations détaillées dont les moteurs de recherche ont besoin pour améliorer la navigation sur le Web. Une page Web peut contenir de nombreux composants, tout en traitant de différents sujets. Même si vous balisez votre contenu pour l'Open Graph de Facebook, schema.org vous permet de transmettre des informations plus détaillées sur des éléments spécifiques sur une page.

Par exemple, une page consacrée à un groupe de musique pourrait contenir tout ou partie des informations suivantes :

  • La liste des albums
  • Le prix de chaque album
  • La liste des chansons de chaque album, ainsi qu'un lien pour écouter un extrait de chaque chanson
  • La liste des concerts programmés
  • Les biographies des membres du groupe

Chacune de ces informations peut être représentée par un type d'élément schema.org. Si vous les balisez à l'aide de schema.org, les moteurs de recherche interprèteront plus facilement le contenu de votre page.

Est-ce que schema.org est disponible dans plusieurs langues ?

Le balisage de schema.org peut être utilisé sur toutes les pages Web, quelle que soit la langue dans laquelle elles sont rédigées. Le site schema.org n'est disponible qu'en anglais pour le moment, mais nous prévoyons de le traduire dans d'autres langues prochainement.

Pourquoi devrais-je ajouter un balisage ? Qu'est-ce que cela va m'apporter ? Comment les données seront-elles utilisées ?

Les moteurs de recherche utilisent le balisage dans la page de différentes manières. Par exemple, Google l'utilise pour créer des extraits enrichis dans les résultats de recherche. Tous les types d'informations de schema.org ne s'afficheront pas forcément dans les résultats de recherche, mais il ne fait nul doute que l'exploitation des données sera améliorée à l'avenir. De plus, ce balisage étant accessible à tous sur vos pages Web, d'autres entreprises trouveront peut-être des nouveaux moyens utiles de les exploiter.

Balisage du contenu avec schema.org

Comment baliser mon site à l'aide de ce schéma ?

Consultez le Guide de démarrage (en anglais) sur le site de schema.org ou parcourez la structure des types d'éléments. Des exemples de HTML vous sont proposés pour de nombreux types, en vous présentant le code avant et après avoir ajouté le balisage schema.org. Ces exemples vous seront utiles pour déterminer quel balisage est adapté pour votre site. Nous vous conseillons également de tester votre balisage pour vérifier que celui-ci est correctement mis en œuvre. Pour afficher les informations que Google peut extraire de vos pages, utilisez l'outil de test des données structurées.

Pourquoi l'outil de test des extraits enrichis n'affiche-t-il pas un aperçu de mon extrait des résultats de recherche ?

Actuellement, vous pouvez utiliser l'outil de test pour afficher les informations que Google parvient à extraire de vos pages. Une mise à jour de cet outil est en cours. Ainsi, vous pourrez consulter un aperçu du contenu balisé à l'aide de schema.org tel qu'il apparaît dans les résultats de recherche.

Le balisage de mon contenu va-t-il modifier l'extrait des résultats de recherche de mon site ?

Google accepte actuellement les extraits enrichis pour les personnes, les événements, les avis, les produits, les recettes et les rubriques d'un fil d'ariane. Vous pouvez utiliser le nouveau balisage de schema.org pour ces types, comme vous le faites avec nos formats de balisage standards. Nous nous efforçons en permanence de développer notre fonctionnalité et d'améliorer la pertinence, ainsi que la présentation de nos résultats de recherche. C'est pour cette raison que schema.org contient de nouveaux types que Google pourra exploiter dans ses prochaines applications.

Est-ce que schema.org accepte tous les types d'information déjà compatibles avec les formats microdonnées/microformats/RDFa ?

Oui. Tout ce que vous pouviez faire avec un format de balisage précédent peut également être effectué avec schema.org.

J'ai déjà balisé mon contenu à l'aide d'un format de type microdonnées/microformats/RDFa. Dois-je tout reprendre depuis le début ?

Google accepte toujours les extraits enrichis pour le contenu existant. Vous n'avez donc pas besoin de recommencer le contenu existant à l'aide du nouveau format schema.org. À terme, il peut être utile de passer au nouveau format de balisage, car celui-ci est reconnu par les trois entreprises. Toutefois, cela n'est pas obligatoire.

Dois-je baliser chaque propriété ?

Il peut être suffisant de ne baliser que quelques propriétés d'un élément ; vous n'êtes pas obligé d'utiliser l'intégralité des propriétés possibles. Toutefois, plus votre contenu est balisé, plus les moteurs de recherche seront en mesure d'interpréter votre contenu et de l'afficher de manière efficace dans les résultats de recherche. Pour de nombreux types, une quantité minime d'informations suffit pour que Google puisse afficher votre contenu dans les extraits enrichis. Pour afficher les informations que Google peut extraire de vos pages balisées, utilisez l'outil de test des extraits enrichis. La prévisualisation de votre contenu dans les résultats de recherche n'est pas possible pour l'instant, mais cette fonctionnalité sera disponible prochainement.

L'utilisation de schema.org permet-elle d'améliorer les performances de mon site dans les résultats de recherche ?

Actuellement, Google ne prend pas en compte le balisage pour le classement dans les résultats de recherche. Toutefois, les extraits enrichis permettent à vos pages Web d'être plus visibles dans les résultats de recherche, ce qui peut générer davantage de trafic vers vos pages.

Mon site Web intègre du contenu non compatible avec schema.org. Allez-vous l'ajouter ? Comment dois-je baliser mon contenu en attendant ?

Si le type de contenu que vous publiez n'est pas compatible, trois possibilités s'offrent à vous :

  • Vous ne faites rien ; vous n'utilisez aucun balisage pour votre contenu. Toutefois, si vous prenez cette décision, vérifiez si certains types compatibles avec schema.org (tels que les avis, les commentaires, les images ou les rubriques de fil d'ariane) ne pourraient pas s'appliquer à votre contenu.
  • Utilisez un type de balisage moins spécifique. Par exemple, schema.org ne dispose pas de type "Professor" (professeur). Toutefois, si vous répertoriez les professeurs d'un département universitaire, vous pouvez utiliser le type Person (personne) pour baliser les informations de chaque professeur dans votre liste.
  • Si vous avez l'âme d'un développeur, utilisez le système d'extensions de schema.org pour définir un nouveau type.
Comment signaler des bugs ou émettre des suggestions ? Je n'ai toujours pas de réponse à ma question. Que dois-je faire ?

Accédez à la page officielle des questions fréquentes sur schema.org, ou posez une question sur notre forum.