Créer votre flux de données

Correspondances

Les planificateurs de trajet déterminent généralement l'emplacement des pôles de correspondance en fonction de la proximité relative des arrêts dans chaque itinéraire. Si la correspondance entre deux arrêts risque d'être complexe, ou si vous souhaitez spécifier une option de correspondance particulière, définissez des règles supplémentaires dans le fichier transfers.txt.

La structure du fichier transfers.txt se présente comme suit :

transfers.txt file structure

Voici un exemple de fichier transfers.txt à structure simple :

from_stop_id,to_stop_id,transfer_type,min_transfer_time

S6,S7,2,300

S7,S6,3,

S23,S7,1,

Vous pouvez définir les types de correspondances ci-dessous entre deux arrêts (from_stop_id, to_stop_id). Pour décrire des correspondances au même arrêt, utilisez le même identifiant stop_id à la fois pour from_stop_id et pour to_stop_id.

  • Pôle de correspondance recommandé entre deux itinéraires : s'il existe plusieurs pôles de correspondance, vous pouvez indiquer celui à présenter de préférence à l'utilisateur dans les résultats de recherche d'un itinéraire (transfer_type 0).

  • Durée de correspondance définie entre deux itinéraires : avec ce type de correspondance, le véhicule sur le point de partir doit attendre celui sur le point d'arriver et laisser suffisamment de temps pour que les passagers puissent effectuer la correspondance (transfer_type 1).

  • Durée de correspondance minimale : utilisez ce type de correspondance si vous devez définir une durée minimale de correspondance entre le point d'arrivée et le point de départ (transfer_type 2). Spécifiez la durée en question dans le champ min_transfer_time.

  • Pôle de correspondance inapproprié : vous pouvez indiquer les emplacements auxquels il est impossible à l'utilisateur d'effectuer une correspondance (transfer_type 3).

Durées et itinéraires de correspondance par défaut

Si "transfer_type" est défini sur 1, Google Maps calcule le temps nécessaire pour effectuer une correspondance donnée. Cette valeur prend en compte de nombreux paramètres différents et diffère selon chaque arrêt. S'il s'agit d'une correspondance entre deux arrêts, la durée de correspondance calculée inclut une estimation du temps nécessaire pour aller à pied d'un arrêt à l'autre.

Si vous préférez, vous pouvez spécifier la durée minimale requise pour une correspondance donnée. Définissez "transfer_type" sur 2 et indiquez le nombre de secondes nécessaires dans "min_transfer_time".

Correspondances complexes

L'extension Google pour les flux GTFS accepte des systèmes de transport complexes dans lesquels les correspondances ont une incidence sur un arrêt, mais également sur l'ensemble d'un itinéraire ou d'un trajet. Voici des exemples de correspondances complexes :

  1. Une ligne de bus en attend une autre, mais pas pour l'ensemble des itinéraires.
  2. Certains itinéraires démarrent sur une plate-forme éloignée nécessitant une durée de transfert plus longue.

Grâce à cette extension, vous pouvez définir des correspondances entre itinéraires et entre trajets. Nous préférons cependant que les descriptions des correspondances soient aussi générales que possible.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?

Vous avez encore besoin d'aide ?

Essayez les solutions ci-dessous :

Is there something we can help you with?

Chat with a member of Transit team

Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal
Rechercher dans le centre d'aide
true
82656
false
false