Google Ads – Bonnes pratiques

Lorsque vous créez des tests Optimize, nous vous conseillons de suivre certaines bonnes pratiques afin d'être certain de respecter les Règles Google Ads. Quels que soient les outils utilisés, il est en définitive de la responsabilité des annonceurs de diffuser des campagnes publicitaires qui respectent ces règles.

Objectif

Il arrive que, par inadvertance, un annonceur configure des tests Optimize qui ne respectent pas les règles Google Ads. Ce risque existe également lors de l'utilisation d'autres outils pour la réalisation de tests A/B, de tests de redirection et d'actions de personnalisation au niveau de l'utilisateur. Découvrez dans cet article des bonnes pratiques à suivre pour vous assurer de réaliser des tests conformes aux règles Google Ads qui ne risquent pas d'enfreindre involontairement celles-ci.

Bonnes pratiques relatives aux tests de redirection

Les tests de redirection exécutés sur des pages de destination Google Ads ne doivent pas rediriger l'utilisateur vers un autre domaine.

Exemple

Si votre annonce affiche example.com dans l'URL de la page de destination, votre test ne doit pas rediriger l'utilisateur vers une page du domaine example.org.

Les règles Google Ads exigent que la redirection se fasse via l'URL finale que vous avez configurée. Vous pouvez établir par la suite d'autres redirections à partir de cette URL, à condition qu'elles soient définies au sein du même domaine.

Tant que l'utilisateur génère un appel de fichier vers le domaine example.com dans le chemin de redirection associé à chaque clic sur l'annonce, vous ne devez saisir que example.com dans votre configuration Google Ads (même si, dans certaines conditions, cette page redirige l'utilisateur vers les variantes example.com/variante-A ou example.com/variante-B).

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?