Notification

Cet article concerne Looker Studio. Pour accéder à la documentation Looker, consultez https://cloud.google.com/looker/docs/intro.

Modéliser vos données

Découvrez comment les dimensions et les métriques sont définies dans Looker Studio.

La modélisation des données consiste à manipuler des données pour atteindre vos objectifs d'entreprise.

Dans Looker Studio, les champs d'une source de données sont associés à certaines propriétés telles que le nom, le type de données et l'agrégation. Ces propriétés sont fournies par le connecteur utilisé lorsque la source de données a été créée.

Cet article décrit les propriétés des champs de la source de données et explique comment les personnaliser pour que vos rapports affichent les données comme vous le souhaitez.

Avant de commencer, vous devez maîtriser les thèmes suivants :
Au sommaire de cet article :

Types de champs

Une source de données peut inclure les types de champs suivants :

  • Les dimensions décrivent ou classent vos données. Elles contiennent des données non cumulées, et s'affichent sous la forme de champs verts dans l'éditeur de sources de données et dans le panneau des propriétés des rapports.

    Vous pouvez regrouper les données en fonction de ces dimensions si vous les ajoutez à un graphique. Nom de la campagne, ID produit et Pays sont des exemples de dimensions permettant de regrouper les informations dans un graphique. Notez que n'importe quel type de données peut servir de dimension, y compris une colonne de chiffres non agrégés.

    En savoir plus sur les dimensions
  • Les métriques mesurent vos dimensions. Elles contiennent des données globales, et s'affichent sous la forme de champs bleus dans l'éditeur de sources de données et dans le panneau des propriétés des rapports.

    Une métrique s'obtient en appliquant une agrégation à un ensemble de valeurs. Cette agrégation peut provenir de l'ensemble de données sous-jacent, ou résulter de l'application implicite ou explicite d'une fonction d'agrégation telle que COUNT(), SUM() ou AVG().

    En savoir plus sur les métriques
  • Les champs calculés sont des champs que vous créez en appliquant des fonctions, des opérateurs et/ou une logique d'embranchement à vos données. Un champ calculé apparaît sous forme de métrique ou de dimension en fonction du résultat de la formule.

    En savoir plus sur les champs calculés
  • Les paramètres stockent les données définies par l'utilisateur. Vous pouvez utiliser des paramètres pour personnaliser vos rapports et vos sources de données en fonction des entrées utilisateur ou des variables définies dans l'ensemble de données sous-jacent, comme un paramètre de requête personnalisé BigQuery.

    En savoir plus sur les paramètres

Propriétés des champs

Tous les champs sont associés aux propriétés suivantes, qui s'affichent sur la page de la source de données pour un ensemble de données. Ces propriétés sont issues de l'ensemble de données sous-jacent et listées dans les sous-sections suivantes.

Champ

La colonne Champ affiche le nom des champs d'un ensemble de données. Ce nom apparaît dans tous les graphiques qui utilisent un champ. Si le nom est trop long pour s'afficher complètement, pointez dessus jusqu'à ce qu'il apparaisse en entier.

Pour modifier le nom d'un champ, cliquez dessus et saisissez un nouveau nom.

Type

La colonne Type affiche le type de données d'un champ. Le type de données indique à Looker Studio à quel genre de données il doit s'attendre au moment de traiter le champ. Le type de données détermine la façon dont les données apparaissent dans vos rapports, et les opérations qui sont autorisées ou non. Par exemple, vous ne pouvez pas appliquer de fonction arithmétique à un champ de type Texte, ni utiliser un champ de type Nombre comme dimension d'une période dans un rapport.

Le menu déroulant vous permet de modifier le type de données d'un champ.

En savoir plus sur les types de données

Agrégation par défaut

L'agrégation est la méthode employée pour synthétiser les données d'un champ. La méthode d'agrégation par défaut d'un champ s'affiche dans la colonne Agrégation par défaut de la source de données. L'agrégation par défaut est appliquée lorsque vous utilisez un champ comme métrique dans un graphique. Si le champ est utilisé en tant que dimension, vous regrouperez alors les données du graphique en fonction de ce champ. Les éditeurs de rapports peuvent modifier ce paramètre au niveau du graphique.

Il existe trois agrégations par défaut possibles, en fonction de l'origine des données et de leur définition dans l'ensemble de données sous-jacent :

  1. Aucun. Il s'agit de l'agrégation par défaut pour toutes les dimensions contenant des données non numériques. Les champs dont l'agrégation est définie sur Aucun sont considérés comme des dimensions dans Looker Studio.
Vous pouvez créer des métriques à partir de dimensions en appliquant une fonction d'agrégation dans un champ calculé. Par exemple, COUNT(Nom du client) renvoie le nombre de clients non uniques dans vos données. Vous ne pouvez cependant pas appliquer de fonctions mathématiques à des dimensions non numériques : SUM(Nom du client) renvoie une erreur.
  1. Somme. Il s'agit de l'agrégation par défaut pour toutes les dimensions contenant des données numériques non agrégées. Cette agrégation s'applique généralement aux colonnes de nombres des ensembles de données tabulaires (feuilles de calcul Google Sheets, fichiers CSV et tables BigQuery, par exemple). Les champs dont l'agrégation est définie sur Somme peuvent être utilisés comme dimensions ou métriques dans Looker Studio.
  2. Automatique. Il s'agit de l'agrégation par défaut pour toutes les métriques provenant de l'ensemble de données, du connecteur ou d'un champ calculé. "Automatique" signifie que la méthode d'agrégation de ce champ est fixe et ne peut pas être modifiée. Les champs automatiques correspondent toujours à des métriques dans Looker Studio.

En savoir plus sur l'agrégation

Description

Certaines sources de données fournissent des annotations, telles que le nom du champ sous-jacent ou une description du champ. La colonne Description affiche ces descriptions. Vous pouvez modifier ou ajouter une description en cliquant sur la zone de texte de la colonne Description. Pour les connexions Looker et Search Ads 360, la description est automatiquement insérée à partir de la source de données.

Vous pouvez afficher des descriptions dans les tableaux en activant l'option de style Afficher les descriptions des champs. L'option Afficher les descriptions des champs est automatiquement activée pour les graphiques connectés à une source de données Looker ou Search Ads 360 

Champs calculés, type et agrégation

Les champs calculés vous permettent de créer des champs à partir de vos données. Ils sont représentés par le symbole fx dans la liste des champs.

La formule permettant de créer le champ détermine le type de données et la nature du résultat (dimension non agrégée ou métrique agrégée). Par exemple, une formule permettant de créer une URL à partir de codes produits avec la fonction CONCAT() génère une dimension de type URL dont l'agrégation est définie sur Aucun.

Autre exemple, pour créer un champ qui affiche une marge bénéficiaire, vous pouvez utiliser la formule SUM(Profit) / SUM(Sales). Le champ créé est de type Nombre, avec l'agrégation définie sur Automatique.

En savoir plus sur les champs calculés

Dimensions et métriques dans les rapports

Ajouter une source de données à un rapport permet à tout utilisateur autorisé à le modifier de créer des graphiques et de configurer des commandes à l'aide des champs de la source de données.

Dimensions et métriques dans les graphiques

Les dimensions permettent de regrouper les données, et chaque dimension sélectionnée permet d'affiner les informations du graphique. Dans les graphiques, les métriques correspondent toujours à des nombres agrégés : le niveau d'agrégation dépend des dimensions présentes, le cas échéant.

Découvrez comment ajouter, remplacer ou supprimer des champs.

Par exemple, un tableau contenant la dimension Pays et une métrique unique permet de regrouper cette métrique par pays. Si vous ajoutez la dimension Ville, vous pouvez ventiler les résultats d'abord par pays, puis par ville.

Les graphiques qui ne comportent aucune dimension (le tableau de données ou un tableau dont toutes les dimensions ont été supprimées, par exemple) affichent la valeur d'une métrique sans regroupement particulier.

Remplacer le type et l'agrégation par défaut dans les graphiques

Vous pouvez modifier les définitions des champs par défaut au niveau d'un graphique à l'aide des méthodes décrites dans les sous-sections suivantes.

Utiliser une dimension en tant que métrique

  • Utiliser un champ de dimension non numérique comme métrique permet d'appliquer la méthode d'agrégation "Valeurs distinctes" aux données.
  • L'utilisation d'un champ de dimension numérique en tant que métrique applique l'agrégation par défaut spécifiée dans la source de données, ou l'agrégation "Somme" si aucune agrégation par défaut n'a été spécifiée.

Modifier manuellement le champ

Dans le panneau des propriétés, cliquez sur l'icône en forme de crayon au niveau d'un champ afin d'en modifier la définition. Vous pouvez modifier le type de données et la méthode d'agrégation (pour les champs non agrégés automatiquement), et appliquer des calculs de comparaison et des calculs cumulés.

Pour empêcher les éditeurs de rapports de modifier ces valeurs par défaut, désactivez l'option Modification des champs dans les rapports de la source de données. En savoir plus sur la modification des champs

Ces informations vous-ont elles été utiles ?

Comment pouvons-nous l'améliorer ?
true
Quoi de neuf dans Looker Studio ?

Découvrez les nouvelles fonctionnalités et les modifications récentes. Les notes de version de Looker Studio sont disponibles sur Google Cloud.

Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal
7090850272176463269
true
Rechercher dans le centre d'aide
true
true
true
true
true
102097