Comprendre comment les thermostats Nest vous aident à économiser de l'énergie

Les thermostats Nest mémorisent vos températures préférées lorsque vous êtes chez vous, puis
se programment automatiquement. Ils peuvent ainsi baisser la température pour économiser de l'énergie lorsque vous êtes
absent. En voici la preuve.

Bon nombre de thermostats sont programmables, mais vous devez configurer manuellement les changements de températures à appliquer
pendant la journée, ou définir une heure de début et de fin pour le chauffage. C'est à la fois pénible et
complexe, c'est pourquoi de nombreux utilisateurs ne prennent même pas la peine de le faire.

Ils mémorisent vos préférences et s'auto-programment

Avec un thermostat Nest, pas besoin de programmation. Il vous suffit d'ajuster la température chaque fois que vous
le souhaitez dans les jours qui suivent l'installation pour qu'il mémorise vos préférences
et les heures auxquelles les changements de température doivent intervenir. Par la suite, il se règle automatiquement et définit une programmation
de température hebdomadaire.

Et puisqu'il n'y a pas deux logements identiques,
les thermostats Nest mesurent également le temps nécessaire pour chauffer
votre maison. Il prennent aussi en compte la météo.
Lorsqu'il fait très froid, votre maison peut mettre plus longtemps à atteindre
la température souhaitée. C'est pourquoi les thermostats Nest
déterminent combien de temps à l'avance il est nécessaire d'allumer le système
de chauffage pour atteindre la température de consigne à l'heure
prévue. Ils savent également éteindre le système de chauffage au bon moment pour
éviter de dépasser cette température de consigne.
nest thermostat gen 3 front view

Ils vous aident à faire des économies lorsque vous n'êtes pas chez vous

Non seulement les thermostats Nest créent eux-mêmes une programmation de température, mais en plus ils activent automatiquement
une température éco personnalisée lorsque vous n'êtes pas chez vous. À votre retour, votre thermostat Nest
reprend la programmation habituelle. Vous n'avez donc plus besoin de penser à régler la
température lorsque vous sortez ou que vous rentrez chez vous : le thermostat Nest s'en charge à votre place.

        Découvrir comment fonctionne la température éco >

Ils vous apprennent à faire des économies lorsque vous êtes chez vous

Les thermostats Nest vous montrent aussi comment faire des économies d'énergie. Chaque fois que vous choisissez une température
permettant de limiter votre consommation énergétique, la Feuille Nest s'affiche sur l'écran du thermostat et dans
l'application Nest. Au fil du temps, il devient de plus en plus difficile de gagner une Feuille, ce qui vous encourage à réduire
davantage votre consommation. Pour découvrir d'autres conseils permettant de faire des économies grâce à votre thermostat, consultez l'article suivant :

         Réaliser encore plus d'économies d'énergie >

Pour mesurer vos progrès, consultez l'historique énergétique dans l'application Nest. Vous voyez ainsi votre consommation
quotidienne et vous pouvez identifier la cause des changements importants dans la consommation d'énergie liée au chauffage. En outre, vous
recevez chaque mois un rapport Nest, qui vous permet de comparer votre consommation
à celle du mois précédent. En analysant ainsi comment et pourquoi vous faites des économies
avec votre thermostat Nest, vous pouvez adopter les bons réflexes et améliorer
l'efficacité des petits changements dans vos habitudes.

Comment les thermostats Nest calculent de façon réaliste les économies d'énergie potentielles

Si de nombreux fabricants de thermostats affirment que leurs appareils permettent de réaliser d'importantes économies, peu d'entre eux dévoilent
leur méthode de calcul. Les économies annoncées sont souvent basées sur des hypothèses peu réalistes
sur la façon dont l'utilisateur se sert de son nouveau thermostat, en particulier par rapport aux habitudes prises avec
l'ancien thermostat.

Belgique 

  • Nous avons collecté les données des thermostats Nest opérationnels dans les
    différents foyers européens depuis 2014. Nous savons quand les thermostats Nest
    augmentent et baissent le chauffage chez nos clients. Par conséquent, nous avons une idée relativement précise de
    leur consommation d'énergie.

  • Pour la Belgique, la France et les Pays-Bas, nous avons calculé la quantité d'énergie qui aurait été
    consommée par les utilisateurs si ces derniers avaient maintenu leur logement à une température constante de 20 °C et si certains d'entre eux avaient
    baissé la température à 15 °C la nuit, pendant sept heures.

  • En comparant les données issues des thermostats avec les estimations ci-dessus, nous obtenons les
    résultats suivants :
    • Économies réalisées par les clients en Belgique : entre 13,9 et 20 %

Dans un précédent livre blanc portant sur la Belgique (disponible en néerlandais et en français), la fourchette
des économies d'énergie estimées était large, car établie sur la base de données très diverses impliquant différents logements, températures et programmations.
Maintenant que nous disposons de données réelles, nous pouvons restreindre cette fourchette et affiner nos
estimations.

France 

  • Nous avons collecté les données des thermostats Nest opérationnels dans les
    différents foyers européens depuis 2014. Nous savons quand les thermostats Nest
    augmentent et baissent le chauffage chez nos clients. Par conséquent, nous avons une idée relativement précise de
    leur consommation d'énergie.

  • Pour la France, nous avons calculé la quantité d'énergie qui aurait été consommée par les utilisateurs si ces derniers avaient maintenu leur
    logement à une température constante de 20 °C et si certains d'entre eux avaient baissé la température à 15 °C
    la nuit, pendant sept heures.

  • En comparant les données issues des thermostats avec les estimations ci-dessus, nous obtenons les
    résultats suivants :

    • Économies réalisées par les clients en France : entre 10,1 et 16,5 %

Dans un précédent livre blanc portant sur la France, la fourchette des économies d'énergie estimées était large,
car établie sur la base de données très diverses impliquant différents logements, températures et programmations. Maintenant que nous disposons de données
réelles, nous pouvons restreindre cette fourchette et affiner nos estimations.

Italie 

Nous avons calculé différentes possibilités d'économie d'énergie afin de prendre en compte les comportements réels des utilisateurs situés en
Italie, ainsi que les caractéristiques locales des logements et les conditions climatiques. Pour l'extrémité basse de la fourchette, nous
avons calculé les économies d'énergie réalisées sur la base d'une température constante de 20 °C avant
l'installation du thermostat Nest. Pour l'extrémité haute, nous avons supposé que la plupart des utilisateurs
baissent ou éteignent le chauffage la nuit, et que bon nombre des utilisateurs baissent également le chauffage
en semaine.

Cette analyse portant sur différents types de logements et différentes zones climatiques en Italie
conclut à une réduction de la consommation d'énergie liée au chauffage comprise entre 7 et 25 %.

Pays-Bas 

  • Nous avons collecté les données des thermostats Nest opérationnels dans les
    différents foyers européens depuis 2014. Nous savons quand les thermostats Nest
    augmentent et baissent le chauffage chez nos clients. Par conséquent, nous avons une idée relativement précise de leur consommation d'énergie.

  • Pour les Pays-Bas, nous avons calculé la quantité d'énergie qui aurait été consommée par les utilisateurs si ces derniers avaient maintenu
    leur logement à une température constante de 20 °C et si certains d'entre eux avaient baissé la température à 15 °C
    la nuit, pendant sept heures.

  • En comparant les données issues des thermostats avec les estimations ci-dessus, nous obtenons les
    résultats suivants :

    • Économies réalisées par les clients aux Pays-Bas : entre 11,9 et 19,9 %

Dans un précédent livre blanc portant sur les Pays-Bas, la fourchette des économies d'énergie
estimées était large, car établie sur la base de données très diverses impliquant différents logements, températures et programmations. Maintenant que nous disposons
de données réelles, nous pouvons restreindre cette fourchette et affiner nos estimations.

Espagne 

Nous avons calculé différentes possibilités d'économie d'énergie afin de prendre en compte les comportements réels des utilisateurs situés en
Espagne, ainsi que les caractéristiques locales des logements et les conditions climatiques. Pour l'extrémité basse de la fourchette, nous
avons calculé les économies d'énergie réalisées sur la base d'une température constante de 20 °C avant
l'installation du thermostat Nest. Pour l'extrémité haute, nous avons supposé que la plupart des utilisateurs
baissent ou éteignent le chauffage la nuit, et que bon nombre des utilisateurs baissent également le chauffage
en semaine.

Cette analyse portant sur différents types de logements et différentes zones climatiques en Espagne
conclut à une réduction de la consommation d'énergie liée au chauffage comprise entre 7 et 27 %.

Royaume-Uni et Irlande 

  • Nous avons collecté les données des thermostats Nest opérationnels dans les
    différents foyers européens depuis 2014. Nous savons quand les thermostats Nest
    augmentent et baissent le chauffage chez nos clients. Par conséquent, nous avons une idée relativement précise de
    leur consommation d'énergie.

  • Pour le Royaume-Uni et l'Irlande, nous avons calculé la quantité d'énergie qui aurait été consommée par les utilisateurs si ces derniers
    avaient maintenu leur logement à une température constante de 20 °C et si certains d'entre eux avaient baissé la température à
    9 °C la nuit, pendant sept heures.

  • En comparant les données issues des thermostats avec les estimations ci-dessus, nous obtenons les résultats suivants :

    • Économies réalisées par les clients au Royaume-Uni : entre 8,4 et 16,5 %

    • Économies réalisées par les clients en Irlande : entre 9,6 et 18,1 %

Dans un précédent livre blanc portant sur le Royaume-Uni et l'Irlande, la fourchette des économies d'énergie
estimées était large, car établie sur la base de données très diverses impliquant différents logements, températures et programmations. Maintenant que nous disposons
de données réelles, nous pouvons restreindre cette fourchette et affiner nos estimations.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?