Guide de préparation à l'évaluation

4.3.2 Intégration du paiement

L'achat de produits en ligne est pratique, mais est souvent source de frustrations, surtout pour les utilisateurs d'appareils mobiles. Bien que le trafic sur mobile ne cesse d'augmenter, les conversions sur ces appareils ne représentent qu'environ un tiers de l'ensemble des achats réalisés. En d'autres termes, les utilisateurs abandonnent les achats sur mobile deux fois plus souvent que les achats sur ordinateur. Pourquoi ?

Pourquoi les utilisateurs abandonnent-ils les formulaires d'achat sur mobile ?

Les formulaires d'achat en ligne demandent beaucoup d'efforts de la part de l'utilisateur, sont difficiles à manipuler, prennent du temps à se charger et s'actualiser, et se remplissent en un grand nombre d'étapes. Tous ces inconvénients sont dus au fait que les deux composants principaux des paiements en ligne, autrement dit la sécurité et la praticité, fonctionnent l'un à l'encontre de l'autre : plus l'un des composants est renforcé, plus l'autre est affaibli.

La plupart des problèmes qui conduisent à l'abandon sont directement liés aux formulaires d'achat. Chaque application ou site dispose de son propre processus de saisie des données et de validation, et les utilisateurs se voient souvent obligés d'entrer les mêmes informations à chaque étape d'achat de l'application. De plus, les développeurs d'applications rencontrent des difficultés pour créer des flux d'achat compatibles avec les divers modes de paiement : de petites différences dans les modalités de paiement peuvent grandement compliquer le processus de remplissage et d'envoi du formulaire.

Tout système permettant de réduire ou de résoudre un ou plusieurs de ces problèmes est une grande avancée. Nous avons commencé à faire face à ces problèmes avec Autofill, mais nous souhaitons maintenant parler d'une autre solution bien plus complète.

Présentation de l'API Payment Request

L'API Payment Request est un système qui vise à supprimer les formulaires de paiement. Cette API améliore grandement le processus d'achat de l'utilisateur en lui offrant une expérience plus cohérente. Elle permet également aux marchands Web d'exploiter plusieurs modes de paiement en toute simplicité. L'API Payment Request n'est pas un nouveau mode de paiement, et ne s'intègre pas directement aux processeurs de paiement. Il s'agit plutôt d'une couche de processus qui vise les objectifs suivants :

  • Permettre au navigateur d'agir en tant qu'intermédiaire entre les marchands, les utilisateurs et les modes de paiement
  • Standardiser le flux de communication du paiement autant que possible
  • Prendre en charge les différents modes de paiement sécurisés en toute simplicité
  • Permettre le fonctionnement sur l'ensemble des navigateurs, appareils, plates-formes et autres supports

L'API Payment Request est une norme ouverte et multinavigateurs qui remplace les flux de paiement traditionnels en permettant aux marchands de demander et d'accepter tous les paiements dans un seul appel d'API. L'API Payment Request permet à la page Web d'échanger des informations avec l'agent utilisateur tandis que l'utilisateur saisit des données. Ensuite, elle se charge d'approuver ou de refuser la demande de paiement.

Mieux encore, comme le navigateur sert d'intermédiaire, toutes les informations nécessaires à un paiement rapide sont stockées dans le navigateur. Il suffit donc aux utilisateurs de confirmer et de payer en un seul clic.

Processus de transaction

Grâce à l'API Payment Request, le processus de transaction devient extrêmement facile aussi bien pour les utilisateurs que pour les marchands.

Le processus de transaction

Le processus commence par la création d'une nouvelle demande de paiement par le site marchand. Cette demande est ensuite transférée au navigateur et contient toutes les informations nécessaires pour effectuer l'achat : le montant à facturer, la devise prévue pour le paiement et les différents modes de paiement acceptés par le site. Le navigateur définit la compatibilité entre les modes de paiement acceptés par le site et les moyens de paiement que l'utilisateur a installé sur son appareil cible.

Ensuite, le navigateur affiche l'interface de paiement à l'utilisateur qui sélectionne un mode de paiement et autorise la transaction. Un mode de paiement peut tout aussi bien être simple et direct (comme une carte de paiement déjà stockée dans le navigateur) qu'ésotérique (comme une application tierce spécifiquement conçue pour effectuer des paiements sur le site – fonctionnalité prochainement disponible). Une fois la transaction autorisée par l'utilisateur, toutes les informations de paiement sont directement renvoyées au site. Par exemple, pour une carte de paiement, le site obtient un numéro de carte, le nom du titulaire de la carte, la date d'expiration et le code CVC.

Les demandes de paiement peuvent également être paramétrées pour renvoyer davantage d'informations comme les adresses et les options de livraison, l'adresse e-mail du payeur et son numéro de téléphone. Il est ainsi possible de disposer de toutes les informations nécessaires pour finaliser le paiement, sans avoir à présenter un formulaire de paiement à l'utilisateur.

Toute la beauté de ce nouveau processus peut se résumer en trois points : pour l'utilisateur, toutes les étapes fastidieuses d'interaction (demande, autorisation, paiement, résultat) sont regroupées en une seule ; pour le site Web, un seul appel d'API JavaScript est nécessaire ; et pour les modes de paiement, rien ne change.
 

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?