Fonctionnement de la combinaison des données

Familiarisez-vous avec les concepts fondamentaux de la combinaison des données.

La combinaison des données permet de créer des graphiques, des tables et des commandes basés sur plusieurs sources de données.

Vous pouvez ainsi combiner des données provenant de différentes tables BigQuery (par exemple, des informations sur les clients et les commandes) et visualiser ces informations dans une seule table Data Studio. Vous pouvez aussi afficher des données issues de vos comptes Google Ads et Analytics dans une série temporelle afin d'obtenir une vue unifiée des performances de vos campagnes marketing.

Conseil : La combinaison des données peut être complexe. Pour tirer pleinement parti de cet article, vous devez bien connaître les éléments suivants :

Différences entre les combinaisons et les sources de données

En combinant les données, vous créez une ressource appelée combinaison. Les combinaisons sont semblables aux sources de données, dans la mesure où elles fournissent des données pour les graphiques et les commandes de votre rapport. Cependant, il y a des différences importantes entre ces deux éléments :

  • Les combinaisons utilisent les informations de plusieurs sources de données.
  • Les combinaisons sont toujours intégrées au rapport dans lequel elles sont créées. Elles ne sont pas réutilisables pour d'autres rapports. Toutefois, si vous copiez le rapport, elles sont copiées dans le nouveau. Ainsi, vos graphiques restent basés sur les données combinées.
  • Les métriques de la source de données sous-jacente deviennent des dimensions numériques non agrégées dans la combinaison. Pour en savoir plus, consultez l'article sur les concepts avancés.
  • Les combinaisons n'ont pas de paramètres d'identifiants ou d'actualisation des données qui leur sont propres. Ces paramètres sont hérités des sources de données sous-jacentes.

Fonctionnement de la combinaison des données

Les programmeurs de bases de données utilisent des instructions de jointure SQL pour fusionner les données de différentes tables. Dans Data Studio, vous pouvez combiner des données sans avoir à écrire de code. L'éditeur de combinaison vous permet de configurer la jointure, comme illustré dans la capture d'écran suivante :

Éditeur de combinaisons avec légende numérotée

Éditeur de combinaison

Légende :

  1. Tables
  2. Liste des champs disponibles
  3. Configuration de jointure
  4. Joindre une autre table
  5. Nom de la combinaison
  6. Liste des champs inclus
  7. Bouton "Enregistrer"

Tables

Les combinaisons sont constituées de tables. Lorsque vous modifiez ou créez une combinaison, ses tables s'affichent dans l'interface utilisateur. Chaque table contient un ensemble de champs extraits de la source de données sous-jacente. Une combinaison peut comporter jusqu'à cinq tables.

Pour ajouter des données à une table, ouvrez la liste Champs disponibles en cliquant sur Chevron right icon. .

Les champs utilisés dans les conditions de jointure comportent une icône Lien Icône de lien utilisée pour afficher les champs d.

Configuration de jointure

Une configuration de jointure associe des paires de tables dans une combinaison. Elle se compose d'un opérateur, qui définit comment combiner des enregistrements avec et sans correspondance issus de ces tables, et d'une condition, qui est un ensemble de champs définissant comment les tables sont liées les unes aux autres.

Par exemple, dans la capture d'écran suivante, la table Notes joint la table Élèves au niveau du champ student_id et la table Cours au niveau du champ class_id. Les deux configurations de jointure utilisent l'opérateur externe gauche.

Exemple de configuration de jointure externe gauche associant des notes à des élèves au niveau du champ student_id

Exemple de configuration de jointure avec l'opérateur de jointure externe gauche et student_id comme condition de jointure.

Opérateurs de jointure

L'opérateur de jointure détermine la façon dont les lignes correspondantes et non correspondantes des tables de la combinaison sont jointes. Data Studio accepte les opérateurs de jointure suivants :

    • Jointure interne : renvoie uniquement les lignes correspondantes des tables de gauche et de droite.
    • Jointure externe gauche : renvoie les lignes correspondantes de la table de droite, ainsi que les lignes non correspondantes des tables de gauche.
    • Jointure externe droite : renvoie les lignes correspondantes des tables de gauche, ainsi que les lignes non correspondantes de la table de droite.
    • Jointure externe complète : renvoie toutes les lignes correspondantes des tables de gauche ou de droite.
    • Jointure croisée : renvoie toutes les combinaisons possibles de lignes des tables de gauche et de droite.

Pour en savoir plus sur les opérateurs de jointure, consultez la documentation BigQuery.

Conditions de jointure

Une condition de jointure est un champ ou plusieurs qui se trouvent dans chaque table et permettent d'associer les enregistrements de ces tables. Par exemple, dans une combinaison de graphiques Google Analytics et Google Ads, si le champ Nom de la campagne figure dans les deux tables extraites, Data Studio peut alors l'utiliser pour associer les données.

Pour chaque table de la combinaison, vous sélectionnez les champs à utiliser dans la condition. Notez que vous n'êtes pas obligé d'utiliser les mêmes champs pour toutes les tables ni de leur attribuer le même nom, tant que les données restent identiques dans le champ. Imaginons que vous souhaitiez visualiser vos clients, commandes et articles dans un seul graphique. Ces tables peuvent comporter les champs suivants :

Table des clients

  • customer_ID
  • customer_name

Table des commandes

  • cust_id
  • order_number
  • order_total

Table des articles

  • order_number
  • SKU

Pour combiner ces tables, vous joindriez les Clients aux Commandes en utilisant les champs customer_ID et cust_id comme condition de jointure. Vous joindriez aussi les Commandes aux Articles en utilisant order_number comme condition de jointure.

Remarque : Data Studio n'accepte que l'égalité entre les champs de la condition de jointure. Par exemple, vous pouvez créer une condition de jointure pour Champ A = Champ B, mais pas Champ AChamp B, Champ A > Champ B, Champ A < Champ B, etc.

Exemples de combinaison

Découvrez comment fonctionnent ces concepts dans l'exemple d'association de cours, d'élèves et de notes.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?
Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal
Rechercher dans le centre d'aide
true
102097
false
false