Notes de version de Chrome Enterprise et Education

Dernière mise à jour : 5 juin 2024

Cet article s'adresse aux administrateurs qui gèrent des appareils Chrome OS ou dotés du navigateur Chrome dans une entreprise ou un établissement scolaire.

Vous souhaitez gérer des appareils ChromeOS à distance ? Commencez dès aujourd'hui votre essai sans frais de Chrome Enterprise Upgrade.

 S'abonner aux e-mails sur les versions futures

Résumé de la version Chrome 126

Mises à jour du navigateur Chrome Sécurité/Confidentialité Productivité de l'utilisateur/Applications Gestion
Abandon des cookies tiers sur Chrome (3PCD)    
Extraction du texte de PDF pour les utilisateurs de lecteurs d'écran    
Niveau d'agressivité de l'économiseur de mémoire    
Visionneuse de PDF iFrame hors processus    
Préchargement réactif sur ordinateur    
Groupes d'onglets sur iPad    
Fournisseur de framework d'accessibilité UI Automation du navigateur sous Windows    
Suppression de la compatibilité avec UserAgentClientHintsGREASEUpdateEnabled  
Alignement de navigator.cookieEnabled avec la spécification    
Recherche avec Google Lens    
Nouvelles règles et règles mises à jour dans le navigateur Chrome    
Mises à jour de ChromeOS Sécurité/Confidentialité Productivité de l'utilisateur/Applications Gestion
Activation des mises à jour automatiques étendues    
Zoom numérique avec haute résolution    
Configuration d'un nouveau Chromebook avec un téléphone Android    
Point d'accès instantané    
Mises à jour du micrologiciel améliorées  
Applications Web pour capturer plusieurs surfaces    
Bureau à distance Chrome pour les appareils inactifs    
Portail captif pour les réseaux gérés  
Désactivation de la fonctionnalité Défilement hors limites    
Désactivation de la fréquence de clignotement du curseur    
Loupe pour suivre la fonctionnalité Sélectionner pour écouter    
Installation des extensions pour les utilisateurs supervisés    
Prise en charge multi-agendas    
Nouvelle règle pour contrôler les heures d'activation et de mise en veille des kiosques    
Extension des paramètres régionaux pour les sous-titres instantanés et la dictée    
Affichage des URL génériques dans les rapports sur le contrôle des données    
Mises à jour de la console d'administration Sécurité/Confidentialité Productivité de l'utilisateur/Applications Gestion
Configurations personnalisées pour les administrateurs informatiques    
Guides de configuration interactifs pour Chrome Enterprise Core    
Nouvelles règles dans la console d'administration    
Modifications du navigateur Chrome à venir Sécurité/Confidentialité Productivité de l'utilisateur/Applications Gestion
Chiffrement lié à l'application pour les cookies    
Intégration de la télémétrie des extensions Chrome à Chronicle    
Génération d'insights pour les erreurs et les avertissements dans la console d'outils pour les développeurs Chrome    
Migration des extensions vers Manifest V3 avant juin 2025
Exécution du service réseau en bac à sable sous Windows    
Connexion et synchronisation simplifiées sur Android    
Télémétrie des pages déclenchant des API de verrouillage du clavier et du pointeur    
Nouvelle expérience de gestion des mots de passe sur Android  
Filigrane    
Paramètre de contenu "Plein écran automatique"    
Bit de chaîne d'ancêtre intersites pour la clé de partition CookiePartitionKey des cookies partitionnés    
Abandon des événements de mutation    
Conteneurs de défilement sélectionnables au clavier    
Compatibilité avec la condition "not" dans l'API de routage statique de ServiceWorkers    
Signatures de code ponctuelles pour les shims de PWA sous macOS    
Abandon des rapports détaillés sur la navigation sécurisée    
Fin de la compatibilité de Chrome avec macOS 10.15  
Capture des liens utilisateur sur les PWA  
Abandon de l'argument includeShadowRoots dans DOMParser    
Avertissements concernant les formulaires non sécurisés sur iOS    
Vérifications de l'accès au réseau privé pour les requêtes de navigation : mode avertissement uniquement    
Suppression de la règle d'entreprise utilisée pour l'ancien comportement SameSite    
Encapsulation de clé X25519Kyber768 pour TLS    
Modifications à venir de ChromeOS Sécurité/Confidentialité Productivité de l'utilisateur/Applications Gestion
Groupes de fenêtres    
Lecture à voix haute dans le mode Lecture    
Modifications de la console d'administration à venir Sécurité/Confidentialité Productivité de l'utilisateur/Applications Gestion
Filtrage des paramètres les plus utilisés et les plus récents avec des tags de règles    
Rapports sur les profils gérés du navigateur Chrome    
Règles basées sur les groupes pour le navigateur Chrome    

 

TÉLÉCHARGER les notes de version (PDF)

↑ haut de page

Les notes de version destinées aux entreprises sont disponibles dans neuf langues. Vous pouvez découvrir les dernières informations concernant les mises à jour de Chrome en allemand, anglais, coréen, espagnol, français, indonésien, japonais, néerlandais et portugais. La traduction dans certaines langues peut prendre une à deux semaines.

Les notes de version de Chrome Enterprise et Education sont publiées selon le calendrier des versions de Chrome, à la date de sortie de la version stable anticipée du navigateur Chrome.

Mises à jour du navigateur Chrome

   

  • Abandon des cookies tiers sur Chrome (3PCD)back to top 

    Les cookies tiers seront limités dans une prochaine version de Chrome. Actuellement, ils sont limités par défaut pour 1 % des utilisateurs de Chrome afin de permettre aux sites de prévisualiser l'expérience utilisateur sans cookies tiers. La plupart des entreprises sont automatiquement exclues de ce groupe, et les administrateurs peuvent utiliser les règles BlockThirdPartyCookies et CookiesAllowedForUrls pour réactiver les cookies tiers si nécessaire.

    Les utilisateurs finaux peuvent utiliser l'icône en forme d'œil dans l'omnibox pour réactiver temporairement les cookies tiers pendant 90 jours sur un site donné, si nécessaire. Consultez cet article d'aide afin de découvrir comment activer ou désactiver ces paramètres pour la configuration souhaitée. Les protections contre le suivi des rebonds s'appliquent lorsque le site d'origine des rebonds n'est pas autorisé à utiliser des cookies tiers, et peuvent être contrôlées à l'aide des mêmes règles. Les intégrations SaaS d'entreprise utilisées dans un contexte intersites pour des cas d'utilisation non publicitaires peuvent s'inscrire à l'évaluation avant arrêt des cookies tiers ou à l'évaluation avant arrêt des cookies propriétaires pour continuer à accéder aux cookies tiers pendant une période limitée.

    Pour savoir comment vous préparer à l'arrêt des cookies tiers, envoyer des commentaires et signaler d'éventuels problèmes sur le site, consultez notre page de destination mise à jour.

    • À partir de Chrome 120 sur ChromeOS, Linux, macOS et Windows
      Les cookies tiers sont désactivés pour 1 % du trafic mondial. Les utilisateurs de la version Enterprise sont automatiquement exclus lorsque cela est possible, et une règle permet d'ignorer la modification.

   

  • Extraction du texte de PDF pour les utilisateurs de lecteurs d'écranback to top 

    Le navigateur Chrome propose désormais un lecteur de PDF à reconnaissance optique des caractères (OCR) basé sur l'IA. L'objectif est de créer un lecteur d'écran intégré permettant de lire les documents PDF inaccessibles, et de combler le manque d'accessibilité sur le Web pour les internautes aveugles ou présentant une déficience visuelle.

    Cette fonctionnalité exploite les modèles de reconnaissance optique des caractères de Google pour extraire, compartimenter et diviser les documents PDF, afin de les rendre plus accessibles. Une bibliothèque locale d'intelligence artificielle sera ajoutée. Elle utilisera la technologie ScreenAI pour analyser les captures d'écran ou l'arborescence d'accessibilité, et en extraire davantage d'informations pour les technologies d'assistance, comme les textes (OCR) et le contenu principal de la page.

    Extract text from PDF

    • Chrome 126 sur ChromeOS, Linux, Mac et Windows : déjà entièrement lancé sur ChromeOS. Augmentation de 50 % de la version Canary/en développement/bêta à la version stable sur Linux, Mac et Windows.

   

  • Niveau d'agressivité de l'économiseur de mémoireback to top 

    L'économiseur de mémoire est une fonctionnalité qui désactive les onglets inactifs pour libérer de la mémoire sur l'appareil d'un utilisateur. Une règle existante, HighEfficiencyModeEnabled, permet aux administrateurs de contrôler la fonctionnalité Économiseur de mémoire. Une nouvelle règle appelée MemorySaverModeSavings vous permet de configurer le niveau d'agressivité de l'économiseur de mémoire lorsque vous décidez de désactiver des onglets. Choisissez l'option "conservatrice" pour désactiver moins d'onglets ou l'option "agressive" pour économiser le plus de mémoire possible.

    • Chrome 126 sur ChromeOS, Lacros, Linux, Mac et Windows : la fonctionnalité sera déployée progressivement sur toutes les plates-formes.

   

  • Visionneuse de PDF iFrame hors processusback to top 

    Dans Chrome 126, certains utilisateurs utilisent une architecture iFrame hors processus pour la visionneuse de PDF. Cette nouvelle architecture est utilisée pour la visionneuse de PDF, car elle est plus simple et permet d'ajouter plus facilement de nouvelles fonctionnalités. Une règle d'entreprise, PdfViewerOutOfProcessIframeEnabled, est disponible pour rétablir l'utilisation de l'architecture d'origine du lecteur de PDF.

    • Chrome 126 sur Linux, Mac et Windows

   

  • Préchargement réactif sur ordinateurback to top 

    Cette fonctionnalité permet de précharger des sous-ressources lors d'une navigation, afin d'accélérer la navigation et de charger plus rapidement les nouvelles pages. Les sous-ressources préchargées sont prédites par un service appartenant à Google, et le navigateur partage l'URL des pages auxquelles il accède avec ce service pour récupérer les prédictions. Vous pouvez contrôler cette fonctionnalité à l'aide de la règle UrlKeyedAnonymizedDataCollectionEnabled.

    • Chrome 126 sur ChromeOS, Lacros, Linux, Mac et Windows

   

  • Groupes d'onglets sur iPadback to top 

    Les utilisateurs de Chrome pour iPad peuvent créer et gérer des groupes d'onglets. Cela leur permet de rester organisés, de réduire l'encombrement et de gérer leurs tâches plus efficacement.

    • Chrome 126 sur iOS

   

  • Fournisseur de framework d'accessibilité UI Automation du navigateur sous Windowsback to top 

    À partir de Chrome 126, Chrome prend directement en charge les logiciels clients d'accessibilité qui utilisent le framework d'accessibilité UI Automation de Microsoft Windows. Avant ce changement, ces logiciels interagissaient avec Chrome par le biais d'un shim de compatibilité dans Microsoft Windows. Ce changement améliore l'expérience utilisateur pour de nombreux utilisateurs. De plus, cela permet d'assurer une prise en charge complète du narrateur, de la loupe et de Voice Access et d'améliorer les applications tierces qui utilisent le framework d'accessibilité UI Automation de Windows. Les utilisateurs de Chrome constatent désormais une réduction de l'utilisation de la mémoire et de la surcharge de traitement lors de l'utilisation d'outils d'accessibilité. Cela facilite également le développement de logiciels utilisant des technologies d'assistance.
    Les administrateurs peuvent utiliser la règle d'entreprise UiAutomationProviderEnabled, introduite dans Chrome 125, pour activer de force le nouveau fournisseur (afin que tous les utilisateurs bénéficient de la nouvelle fonctionnalité) ou le désactiver. Cette règle sera disponible jusqu'à Chrome 136 et sera supprimée dans Chrome 137. Cette période d'un an vise à donner aux entreprises suffisamment de temps pour travailler avec des fournisseurs tiers afin de résoudre les incompatibilités causées par le passage du shim de compatibilité Microsoft au fournisseur UI Automation Chrome.

    • Chrome 125 sur Windows : la règle UiAutomationProviderEnabled permet aux administrateurs d'activer le fournisseur du framework d'accessibilité UI Automation de Chrome et de vérifier que les outils d'accessibilité tiers continuent de fonctionner.
    • Chrome 126 sur Windows : le framework des variantes Chrome sera utilisé pour commencer à activer le fournisseur de framework d'accessibilité UI Automation de Chrome pour les utilisateurs. Il sera activé progressivement pour tous les utilisateurs de la version stable, avec des pauses si nécessaire pour résoudre les problèmes de compatibilité pouvant être corrigés dans Chrome. Les administrateurs Enterprise peuvent continuer à utiliser la règle UiAutomationProviderEnabled pour activer le nouveau comportement de manière anticipée ou pour le désactiver temporairement jusqu'à Chrome 136.
    • Chrome 137 sur Windows : la règle UiAutomationProviderEnabled sera supprimée de Chrome. Tous les clients utiliseront le fournisseur de framework d'accessibilité UI Automation du navigateur.

   

  • Suppression de la compatibilité avec UserAgentClientHintsGREASEUpdateEnabledback to top 

    Chrome 126 supprime la règle UserAgentClientHintsGREASEUpdateEnabled, car l'algorithme GREASE mis à jour est activé par défaut depuis plus d'un an.

    • Chrome 124 sur Android, ChromeOS, Linux, Mac et Windows : la règle est obsolète.
    • Chrome 126 sur Android, ChromeOS, Linux, Mac et Windows : la règle est supprimée.

   

  • Alignement de navigator.cookieEnabled avec la spécificationback to top 

    navigator.cookieEnabled indique actuellement si l'user-agent tente de gérer les cookies dans un contexte donné. Une modification apportée à Chrome en vue de l'arrêt des cookies tiers (3PCD) l'obligerait à indiquer si l'accès aux cookies non partitionnés est possible (il renvoie alors la valeur "false" dans la plupart des iFrames intersites). Nous devons rétablir le comportement antérieur de navigator.cookieEnabled qui indiquait uniquement si les cookies étaient activés ou désactivés pour le site, et utiliser la fonction multifournisseur document.hasStorageAccess pour indiquer si l'accès aux cookies non partitionnés est possible.

    • Chrome 126 sur Windows, Mac, Linux et Android

   

  • Recherche avec Google Lensback to top 

    Dès Chrome 126, les utilisateurs pourront rechercher n'importe quelle image ou texte affiché à l'écran avec Google Lens. Pour utiliser cette fonctionnalité, accédez à un site Web et cliquez sur Rechercher avec Google Lens dans le chip de l'omnibox, dans les menus contextuels ou dans le menu à trois points. Les utilisateurs peuvent cliquer, mettre en surbrillance ou faire glisser leur doigt n'importe où sur l'écran pour rechercher son contenu, et affiner leur recherche en ajoutant des mots clés ou des questions dans le champ de recherche. Les administrateurs peuvent contrôler cette fonctionnalité à l'aide d'une règle appelée LensOverlaySettings. Pour effectuer la recherche, une capture d'écran est envoyée aux serveurs Google. Elle n'est toutefois associée à aucun identifiant ni compte, elle n'est consultée par aucun humain, et les données sur son contenu ne sont pas enregistrées.

    Nous déployons cette fonctionnalité progressivement dans Chrome 126 et prévoyons de la lancer entièrement dans Chrome 127.

    • Chrome 126 sur ChromeOS, Linux, Mac et Windows : déploiement de la fonctionnalité dans la version stable à 1 % et disponibilité de LensOverlaySettings
    • Chrome 127 : déploiement dans la version stable à 100 %

   

Mises à jour de ChromeOS

   

  • Règle et activation de la mise à jour automatique étendueback to top

    ChromeOS propose des mises à jour de l'OS pendant 10 ans pour améliorer la sécurité, la stabilité et les performances. La plupart des appareils reçoivent ces mises à jour automatiquement. Pour un sous-ensemble d'appareils plus anciens, les utilisateurs et les administrateurs peuvent désormais activer les mises à jour étendues pour bénéficier d'une prise en charge complète pendant 10 ans.

    Pour en savoir plus, consultez cet article du centre d'aide.

   

  • Zoom numérique avec haute résolutionback to top

    L'application Appareil photo intégrée est désormais compatible avec le zoom sur les appareils photo qui ne disposent pas de moteurs de zoom optique, y compris l'appareil photo intégré. Sur certains Chromebooks à hautes performances, la fonctionnalité de haute résolution basée sur l'IA peut être appliquée pour améliorer davantage les images.

   

  • Configuration d'un nouveau Chromebook avec un téléphone Androidback to top

    Vous pouvez désormais configurer un nouveau Chromebook à l'aide de votre téléphone Android. En établissant une connexion sécurisée entre votre téléphone et le Chromebook, vous pouvez transférer automatiquement vos identifiants Wi-Fi et de compte Google sans avoir à saisir manuellement vos mots de passe. Cette fonctionnalité n'est disponible que pour les utilisateurs non gérés.

    Set up Chromebook

   

  • Point d'accès instantanéback to top

    Dans ChromeOS 126, la fonctionnalité Partage de connexion instantané est renommée Point d'accès instantané.

   

  • Mises à jour du micrologiciel amélioréesback to top

    ChromeOS 126 prend en charge les mises à jour du micrologiciel sur de nombreux périphériques supplémentaires. Cela permet de réduire considérablement les frais généraux et le temps nécessaire pour rendre disponibles les nouvelles mises à jour du micrologiciel.

   

  • Applications Web pour capturer plusieurs surfacesback to top

    Les applications Web peuvent désormais capturer plusieurs surfaces à la fois. Cette fonctionnalité présente une nouvelle API getAllScreensMedia() qui permet aux développeurs de demander plusieurs surfaces à la fois (au lieu d'une seule avec getDisplayMedia()). Cette API accepte automatiquement les demandes de capture, pour les sessions gérées uniquement, protégées par des règles. Celles-ci doivent être explicitement définies par les propriétaires des appareils et comporter des indicateurs d'utilisation clairs afin que les utilisateurs soient informés de la capture à tout moment. Pour en savoir plus, consultez cet article du centre d'aide.

   

  • Gestion à distance des appareils inactifsback to top

    Le bureau à distance Chrome est une fonctionnalité qui permet de contrôler à distance les appareils ChromeOS, principalement à des fins de dépannage, lorsqu'un appareil est inactif et inutilisé. Les administrateurs peuvent désormais lancer une connexion Bureau à distance Chrome à un appareil ChromeOS sur l'écran de connexion. Ils peuvent ainsi se connecter à un appareil géré avec leurs propres identifiants pour résoudre des problèmes ou effectuer des tests.

    CRD at login screen

   

  • Portail captif pour les réseaux gérésback to top

    La détection de portail captif étant toujours désactivée pour les réseaux gérés, les administrateurs ne peuvent pas configurer l'appareil ChromeOS pour qu'il se connecte automatiquement aux réseaux de portail captif ni pour qu'il détecte l'existence du portail captif. Si le réseau de portail captif est géré, les utilisateurs doivent ouvrir manuellement un navigateur et se connecter à un site HTTP qui peut ensuite être redirigé vers une page de connexion au portail. Nous avons ajouté une nouvelle règle, CaptivePortalAuthenticationIgnoresProxy, qui permet aux administrateurs de forcer la détection du portail.

    Captive portal

   

  • Désactivation de la fonctionnalité Défilement hors limites  back to top

    Un nouveau paramètre permet d'activer ou de désactiver la fonctionnalité Balayer l'écran pour changer de page. Cette fonctionnalité est également appelée "défilement hors limites" ou "défilement hors limites des pages". Le paramètre se trouve sous Paramètres > Accessibilité > Curseur et pavé tactile > Balayer l'écran pour changer de page.

   

  • Désactivation de la fréquence de clignotement du curseurback to top

    Un nouveau paramètre permet de désactiver le clignotement du curseur de texte sous Paramètres > Accessibilité > Clavier et saisie de texte > Fréquence de clignotement du curseur de texte. Les clients souffrant de crises d'épilepsie photosensibles et les personnes ayant des différences cognitives peuvent désactiver le clignotement du curseur de saisie.

   

  • Loupe pour suivre la fonctionnalité Sélectionner pour écouterback to top

    La loupe qui suit la fonctionnalité Sélectionner pour écouter est conçue pour les personnes souffrant d'une déficience visuelle, mais elle peut être utile à toute personne qui souhaite lire des textes avec une plus grande police. Lorsque vous lisez du texte à voix haute avec Sélectionner pour écouter, la loupe suit automatiquement les mots prononcés afin que vous ne perdiez pas le fil. Pour essayer cette fonctionnalité, vous pouvez activer la loupe et la fonctionnalité Sélectionner pour écouter dans vos paramètres. Faites un zoom avant jusqu'au niveau souhaité à l'aide de Ctrl+Alt+Augmenter la luminosité et Ctrl+Alt+Baisser la luminosité. Sélectionnez le texte que vous voulez lire, puis appuyez sur le bouton de lecture Sélectionner pour écouter ou sur la touche Recherche+S. Un paramètre est disponible dans les paramètres de la loupe pour ajuster cette fonctionnalité.

   

  • Installation des extensions pour les utilisateurs supervisésback to top

    Pour les comptes supervisés gérés dans Family Link, nous séparons le contrôle parental pour les autorisations des sites, applications et extensions afin d'offrir aux parents un contrôle plus précis. Les parents ont désormais le choix entre deux options : Autorisations des applications et Extensions. Pour les comptes supervisés, cela signifie que les parents peuvent désormais autoriser l'installation d'extensions avec ou sans approbation. Jusqu'à présent, les parents pouvaient bloquer les extensions, mais ils n'avaient aucun moyen de les autoriser sans approbation.

   

  • Prise en charge multi-agendasback to top

    Nous lançons la prise en charge multi-agendas pour permettre aux utilisateurs de consulter tous les événements de plusieurs agendas qu'ils ont sélectionnés dans leur Google Agenda.

    multi calendar

   

  • Nouvelle règle pour contrôler les heures d'activation et de mise en veille des kiosquesback to top

    ChromeOS 126 présente une nouvelle règle relative aux appareils en mode kiosque, qui permet aux administrateurs de programmer l'activation et la mise en veille d'un appareil. Pour en savoir plus, consultez Paramètres de kiosque.

   

  • Extension des paramètres régionaux pour les sous-titres instantanés et la dictéeback to top

    ChromeOS 126 étend la prise en charge des sous-titres instantanés de 1 à 6 langues et de la dictée de 1 à 18 paramètres régionaux. Notre nouveau modèle de reconnaissance vocale permet d'économiser davantage la batterie.

    Les sous-titres instantanés sur ChromeOS peuvent être utilisés pour les vidéos lues depuis le lecteur de l'application Galerie, ainsi que sur YouTube, Google Meet, Zoom ou les sites des réseaux sociaux. Pour afficher ou modifier la langue actuelle des sous-titres instantanés, sélectionnez Paramètres > Audio et sous-titres > Sous-titres instantanés > Gérer les langues. Pour en savoir plus sur les sous-titres instantanés, consultez cet article du centre d'aide.

    Vous pouvez utiliser la dictée dans Google Docs ou dans tout champ de saisie de texte. Pour ce faire, activez la dictée dans la barre des tâches, cliquez sur le bouton du micro et parlez. Pour afficher ou modifier la langue de dictée, sélectionnez Paramètres > Accessibilité > Clavier et saisie de texte > Dictée > Langue. Pour en savoir plus sur la dictée, consultez cet article du centre d'aide.

   

  • Affichage des URL génériques dans les rapports sur le contrôle des donnéesback to top

    Les règles de contrôle des données de ChromeOS permettent aux administrateurs de définir les URL source et de destination sous forme d'un caractère générique (*). Les événements liés au contrôle des données dans ChromeOS sont consignés dans le rapport d'audit Chrome. Vous pouvez les consulter dans la console d'administration ou sur d'autres plates-formes à l'aide du connecteur de reporting Chrome. Lors de l'examen des événements de journaux, l'URL qui a déclenché la règle est désormais indiquée à la place du caractère générique.

Mises à jour de la console d'administration

   
  • Configurations personnalisées pour les administrateurs informatiquesback to top

    La page Configurations personnalisées permet aux administrateurs informatiques de configurer des règles Chrome qui ne figurent pas encore dans la console d'administration, à l'aide de scripts JSON. Par conséquent, toutes les règles Chrome peuvent désormais être configurées dans Chrome Enterprise Core, à l'aide de la page Paramètres ou Configurations personnalisées. Cette page vous permet également de configurer le mode d'installation des extensions qui n'est pas disponible dans la console d'administration, par exemple normal_installed. Cette fonctionnalité est disponible pour les navigateurs enregistrés au niveau de l'appareil.

    • Dès Chrome 126 sur Android, iOS, Linux, macOS et Windows : accès pour les testeurs de confiance
    • Dès Chrome 127 sur Android, iOS, Linux, macOS et Windows : déploiement de la fonctionnalité
   
  • Guides de configuration interactifs pour Chrome Enterprise Coreback to top

    L'équipe Chrome Enterprise lance de nouveaux guides de configuration interactifs pour la gestion du navigateur dans la console d'administration. Les administrateurs peuvent choisir un parcours qui les intéresse et suivre une formation pratique dans les guides de configuration Chrome concernés. À l'aide de ces guides, vous pouvez apprendre à :

    • créer des unités organisationnelles de test ;
    • activer le reporting ;
    • enregistrer des navigateurs ;
    • appliquer des règles aux navigateurs ;
    • configurer les paramètres des extensions ;
    • créer un administrateur.

    Ces guides sont parfaits pour les nouveaux administrateurs ou les administrateurs qui souhaitent découvrir de nouveaux parcours.

    setup guides
    • Dès Chrome 126 : déploiement de la fonctionnalité

 

   
  • Nouvelles règles dans la console d'administrationback to top
     
    Nom de la règle Pages Compatible avec Catégorie/Champ
    DeviceExtendedAutoUpdateEnabled Appareil ChromeOS Paramètres de mise à jour de l'appareil
    LocalUserFilesAllowed Utilisateurs et navigateur ChromeOS Expérience utilisateur
    ScreenCaptureLocation Utilisateurs et navigateur ChromeOS Expérience utilisateur

↑ haut de page  

Nouveautés à venir

Remarque : Les mises à jour détaillées ci-dessous sont en phase de test ou planifiées. Il est possible qu'elles soient modifiées, retardées ou annulées avant le lancement de la version stable.

 

Changements à venir dans le navigateur

    

  • Méfiance à l'égard des certificats Entrust back to top 

    En réponse à des échecs de conformité répétés, Chrome modifie la façon dont l'authentification des serveurs TLS reconnus publiquement, c'est-à-dire les certificats de site Web émis par Entrust, sera approuvée par défaut dans Chrome 127 et versions ultérieures sur Windows, macOS, ChromeOS, Android et Linux. Les règles iOS n'autorisent pas l'utilisation du Chrome Root Store dans Chrome pour iOS.

    Voici quelques précisions :

    - Les certificats TLS validant les certificats CA racine Entrust inclus dans le Chrome Root Store et émis :

        - après le 31 octobre 2024, ne seront plus approuvés par défaut.

        - jusqu'au 31 octobre 2024 ne seront pas concernés par ce changement. 

    Si un utilisateur ou une entreprise Chrome approuve explicitement l'un des certificats Entrust concernés sur une plate-forme et une version de Chrome reposant sur le Chrome Root Store (par exemple, approbation explicite transmise via un objet de stratégie de groupe Windows), les contraintes SCT décrites ci-dessus seront ignorées et les certificats fonctionneront normalement.  

    Pour en savoir plus et accéder à des ressources de test, consultez Maintenir la sécurité des certificats numériques : méfiance à l'égard des certificats Entrust.

    Pour en savoir plus sur le Chrome Root Store, consultez ces questions fréquentes.

    • Chrome 127 sur Android, ChromeOS, Linux, Mac et Windows : toutes les versions de Chrome 127 et ultérieures qui s'appuient sur le Chrome Root Store respecteront l'action de blocage, mais celle-ci ne commencera à s'appliquer qu'aux certificats émis après le 31 octobre 2024.
    • Chrome 130 sur ChromeOS, Linux, Mac et Windows : l'action de blocage commencera à s'appliquer aux certificats émis après le 31 octobre 2024. Cela affectera également Chrome 127, 128 et 129.

    

  • Chiffrement lié à l'application pour les cookies back to top 

    Pour renforcer la sécurité des cookies sous Windows, la clé de chiffrement utilisée pour le chiffrement des cookies sera davantage sécurisée en la liant à l'identité de l'application Chrome. Cela peut vous permettre de vous protéger contre les logiciels malveillants qui pourraient tenter de voler les cookies du système. Cette méthode ne vous protège pas contre les pirates informatiques capables d'élever des privilèges ou d'infiltrer les processus de Chrome.

    La règle d'entreprise ApplicationBoundEncryptionEnabled est disponible pour désactiver le chiffrement lié à l'application.

    • Chrome 127 sur Windows 

    

  • Intégration de la télémétrie des extensions Chrome à Chronicle back to top 

    Nous prévoyons de collecter des données télémétriques pertinentes sur les extensions depuis Chrome, pour les profils et appareils gérés, et de les envoyer à Chronicle. Chronicle analysera les données pour fournir des informations et un contexte sur les activités à risque.

    • Chrome 127 sur ChromeOS, Lacros, Linux, Mac et Windows

    

  • Générer des insights pour les erreurs et les avertissements dans la console d'outils pour les développeurs Chrome back to top 
    Dans Chrome 125, une nouvelle fonctionnalité d'IA générative est devenue disponible pour les utilisateurs non gérés : générer des insights pour les erreurs et les avertissements dans la console d'outils pour les développeurs Chrome. Ces insights fournissent une description personnalisée et des suggestions de corrections pour les erreurs et avertissements sélectionnés. Dans un premier temps, cette fonctionnalité n'est disponible qu'en anglais pour les utilisateurs de plus de 18 ans. Les administrateurs peuvent contrôler cette fonctionnalité à l'aide de la règle DevToolsGenAiSettings.
    • Chrome 125 sur ChromeOS, Linux, Mac et Windows : la fonctionnalité est disponible pour les utilisateurs non gérés dans le monde entier, à l'exception de la Chine, de l'Europe et de la Russie.
    • Chrome 127 sur ChromeOS, Linux, Mac et Windows : la fonctionnalité est disponible pour les utilisateurs Chrome Enterprise et Education gérés dans les régions où elle est disponible.

    

  • Migration des extensions vers Manifest V3 avant juin 2025 back to top 

    Mise à jour obligatoire des extensions pour utiliser Manifest V3 Les extensions Chrome sont en cours de transition vers la nouvelle version des fichiers manifestes, Manifest V3. Vos utilisateurs bénéficieront ainsi d'une confidentialité renforcée, par exemple en passant à un modèle dans lequel les extensions modifient les requêtes de manière déclarative, sans pouvoir afficher chaque requête individuellement. Cela améliore également la sécurité des extensions, car le code hébergé à distance ne sera plus autorisé dans Manifest V3. À partir de juin 2024, Chrome désactivera progressivement les extensions Manifest V2 exécutées dans le navigateur, à commencer par les versions préstables de Chrome 127. La règle d'entreprise ExtensionManifestV2Availability peut être utilisée pour tester Manifest V3 dans votre organisation avant la migration. De plus, les ordinateurs sur lesquels cette règle est activée ne seront pas concernés par la désactivation des extensions Manifest V2 avant l'année suivante (juin 2025), échéance à laquelle la règle sera supprimée.

    Pour identifier la version Manifest utilisée par toutes les extensions Chrome exécutées dans votre parc, consultez la page Utilisation des applications et des extensions dans Chrome Enterprise Core. Pour en savoir plus, reportez-vous au calendrier Manifest. Vous trouverez, entre autres, les informations suivantes :

    • Chrome 127 sur ChromeOS, Lacros, Linux, Mac et Windows : Chrome désactivera progressivement les extensions Manifest V2 sur les appareils des utilisateurs. Seuls les utilisateurs pour lesquels la règle d'entreprise ExtensionManifestV2Availability est activée pourront continuer à utiliser les extensions Manifest V2 dans leur organisation.
    • Chrome 139 sur ChromeOS, Lacros, Linux, macOS et Windows : suppression de la règle ExtensionManifestV2Availability.

    

  • Service réseau exécuté en bac à sable sur Windowsback to top 

    Le service réseau, qui fonctionne déjà dans son propre processus, s'exécutera en bac à sable sur Windows pour améliorer la sécurité et la fiabilité. Dans ce contexte, tout code tiers actuellement en mesure de manipuler le service réseau pourra en être empêché. Cela peut entraîner des problèmes d'interopérabilité avec des logiciels qui injectent du code dans l'espace de traitement de Chrome, tels que les logiciels de protection contre la perte de données. La règle NetworkServiceSandboxEnabled vous permet de désactiver le bac à sable si des incompatibilités sont détectées. Vous pouvez tester le bac à sable dans votre environnement en suivant ces instructions. Vous pouvez également signaler les problèmes que vous rencontrez.

    • Chrome 127 sur Windows : service réseau exécuté en bac à sable sur Windows

    

  • Connexion et synchronisation simplifiées sur Android back to top 

    Chrome lancera une version simplifiée et consolidée des fonctionnalités de connexion et de synchronisation dans Chrome sur Android. La synchronisation Chrome ne sera plus affichée en tant que fonctionnalité distincte dans les paramètres ou ailleurs. À la place, les utilisateurs pourront se connecter à Chrome pour utiliser et enregistrer des informations comme des mots de passe et des favoris dans leur compte Google, conformément aux règles d'entreprise applicables.

    Comme auparavant, la fonctionnalité de synchronisation Chrome qui enregistre les données Chrome et y accède dans le compte Google peut être désactivée via SyncTypesListDisabled. La connexion à Chrome peut être désactivée via BrowserSignin comme avant.

    Notez que les modifications n'empêchent pas les utilisateurs de se connecter aux services Google sur le Web (Gmail, par exemple) sans se connecter à Chrome, de rester déconnecté de Chrome, ni de contrôler les informations synchronisées avec leur compte Google.

    Les modifications sont pratiquement identiques à l'expérience de connexion et de synchronisation simplifiée lancée sur iOS dans Chrome 117.

    • Chrome 127 sur Android

   

  • Télémétrie des pages déclenchant des API de verrouillage du clavier et du pointeurback to top 

    Lorsqu'un utilisateur en navigation sécurisée avec protection renforcée consulte une page qui déclenche une API de verrouillage du clavier ou du pointeur, les attributs de cette page sont envoyés à la navigation sécurisée.

    Si les données télémétriques sont envoyées et que la page semble malveillante, un avertissement s'affiche dans le cadre de la navigation sécurisée, et son clavier ou pointeur est déverrouillé s'il est verrouillé.

    • Chrome 127 sur Android, ChromeOS, Lacros, Linux, macOS, Windows et Fuchsia

    

  • Nouvelle expérience de gestion des mots de passe sur Android back to top 
    Dans Chrome pour Android, certains utilisateurs qui sont connectés à Chrome, mais pour lesquels la synchronisation Chrome n'est pas activée, peuvent utiliser et enregistrer des mots de passe dans leur compte Google. Les règles d'entreprise pertinentes telles que BrowserSignin, SyncTypesListDisabled et PasswordManagerEnabled continuent de fonctionner comme avant, et peuvent être utilisées pour indiquer si les utilisateurs sont autorisés à utiliser et enregistrer des mots de passe dans leur compte Google.
    • Chrome 127 sur Android

    

  • Filigrane back to top 

    Cette fonctionnalité permet aux administrateurs d'ajouter un filigrane à une page Web si l'accès à celle-ci déclenche une règle de protection contre la perte de données spécifique. Il contiendra une chaîne statique affichée en tant que filigrane. Le filigrane sera disponible pour les clients Chrome Enterprise Premium

    • Chrome 124 sur Linux, Mac et Windows : accès pour les testeurs de confiance
    • Chrome 127 sur Linux, Mac et Windows : déploiement de la fonctionnalité

     

  • Paramètre de contenu "Plein écran automatique" back to top 

    Le nouveau paramètre de contenu "Plein écran automatique" permet à Element.requestFullscreen() de fonctionner sans intervention de l'utilisateur et d'afficher les boîtes de dialogue du navigateur sans quitter le mode plein écran.

    Le paramètre est bloqué par défaut, et les sites ne peuvent pas demander d'autorisation. Les nouvelles commandes de l'interface utilisateur sont limitées aux pages de paramètres de Chrome (chrome://settings/content/automaticFullScreen) et à l'info-bulle du site. Les utilisateurs peuvent autoriser les applications Web isolées, et les administrateurs d'entreprise peuvent autoriser des origines supplémentaires à l'aide de la règle AutomaticFullscreenAllowedForUrls

    Associé à l'autorisation de gestion des fenêtres et aux pop-ups débloqués (chrome://settings/content/popups), ce paramètre permet d'accéder à de précieuses fonctionnalités en plein écran :

    - Ouvrir un pop-up en plein écran sur un autre écran d'un simple geste

    - Afficher du contenu en plein écran sur plusieurs écrans d'un simple geste

    - Afficher du contenu en plein écran sur un nouvel écran lorsqu'il est connecté

    - Intervertir les fenêtres en plein écran d'un écran à l'autre d'un simple geste

    - Afficher du contenu en plein écran après l'expiration ou le traitement du geste de l'utilisateur

    • Chrome 127 sur Windows, Mac et Linux

    

  • Bit de chaîne d'ancêtre intersites pour CookiePartitionKey des cookies partitionnés back to top 

    Chrome 127 ajoutera un bit d'ancêtre intersites à la clé de partition CookiePartitionKey des cookies partitionnés. Cette modification unifie la clé de partition avec les valeurs de clé de partition utilisées dans le partitionnement du stockage et ajoute une protection contre les attaques par détournement de clic en empêchant les frames intégrés intersites d'accéder aux cookies partitionnés du site de premier niveau.

    Si une entreprise rencontre des dysfonctionnements avec les iFrames intégrés, elle peut utiliser la règle CookiesAllowedForUrls ou utiliser des cookies SameSite=None sans l'attribut partitionné, puis appeler l'API Storage Access pour s'assurer que les iFrames intégrés ont accès aux mêmes cookies que le domaine de premier niveau.

    • Chrome 127 sur Windows, Mac et Linux

    

  • Abandon des événements de mutation back to top 

    Les événements de mutation synchrone, y compris DOMSubtreeModified, DOMNodeInserted, DOMNodeRemoved, DOMNodeRemovedFromDocument, DOMNodeInsertedIntoDocument et DOMCharacterDataModified, ont un impact négatif sur les performances des pages et augmentent considérablement la complexité liée à l'ajout de nouvelles fonctionnalités sur le Web. Ces API ont été abandonnées dans la spécification en 2011 et ont été remplacées (en 2012) par l'API Mutation Observer, qui s'est avérée beaucoup plus performante. Vous devez supprimer les événements de mutation obsolètes ou les migrer vers l'API Mutation Observer. À partir de Chrome 124, la règle d'entreprise temporaire MutationEventsEnabled sera disponible pour réactiver les événements de mutation obsolètes ou supprimés. Si vous rencontrez des problèmes, signalez un bug ici.

    La prise en charge des événements de mutation sera désactivée par défaut à partir de Chrome 127, aux alentours du 30 juillet 2024. Le code doit être migré avant cette date pour que votre site reste opérationnel. Si vous avez besoin de plus de temps, plusieurs possibilités s'offrent à vous :

    Pour en savoir plus, veuillez consulter cet article de blog. Si vous rencontrez des problèmes, signalez-les ici.

    • Chrome 127 sur Windows, Mac, Linux et Android

   

  • Conteneurs de défilement sélectionnables au clavier back to top 

    Le fait de rendre les conteneurs de défilement sélectionnables à l'aide de la navigation séquentielle améliore considérablement l'accessibilité. Aujourd'hui, la touche de tabulation ne sélectionne pas les conteneurs de défilement, sauf si tabIndex est explicitement défini sur 0 ou plus.

    En rendant les conteneurs de défilement sélectionnables par défaut, les utilisateurs qui ne peuvent pas (ou ne veulent pas) utiliser une souris pourront sélectionner le contenu tronqué à l'aide de la touche de tabulation et des touches fléchées du clavier. Ce comportement n'est activé que si le conteneur de défilement ne contient aucun enfant sélectionnable au clavier. Cette logique est nécessaire pour éviter les régressions pour les éléments sélectionnables existants susceptibles d'exister dans un conteneur de défilement comme <textarea>.

    • Chrome 127 sur Windows, macOS, Linux et Android

    

  • Compatibilité avec la condition not dans l'API de routage statique ServiceWorkers back to top 

    L'API de routage statique ServiceWorkers est une API utilisée pour acheminer la requête vers le réseau, le gestionnaire de récupération ServiceWorkers, ou directement à partir du cache, etc. Chaque route se compose d'une condition et d'une source. La condition est utilisée pour faire correspondre la requête.

    Pour les implémentations Chromium, la condition or est la seule condition compatible. Cependant, pour écrire la condition de manière plus flexible, la condition not doit être compatible, afin de correspondre à la condition inversée à l'intérieur.

    • Chrome 127 sur Windows, Mac, Linux et Android

    

  • Signatures de code ponctuelles pour les shims de PWA sous macOS back to top 

    Les signatures de code pour les shims d'application créés lors de l'installation d'une progressive web app (PWA) sur macOS sont remplacées par des signatures de code ponctuelles créées lors de l'installation de l'application. La signature de code est utilisée par macOS et fait partie de l'identité de l'application. Ces signatures ponctuelles permettront à chaque shim de PWA de posséder une identité unique sur macOS. Actuellement, chaque PWA ressemble à la même application sur macOS.

    Cela permettra de résoudre les problèmes liés à l'inclusion de plusieurs PWA dans le volet de préférences Ouvrir à la connexion de macOS, et permettra d'améliorer la gestion des notifications utilisateur dans les PWA sur macOS.

    • Chrome 128 sur Mac

    

  • Abandon des rapports détaillés sur la navigation sécuriséeback to top 

    La fonctionnalité de création de rapports détaillés sur la navigation sécurisée renforce la sécurité de tous les utilisateurs en collectant des informations télémétriques auprès des utilisateurs participants. Ces informations sont ensuite utilisées pour les protections de la navigation sécurisée Google. Les données collectées incluent les URL des pages Web visitées, des informations système limitées et une partie du contenu des pages. Toutefois, cette fonctionnalité est désormais remplacée par le mode de protection renforcée. Nous recommandons aux utilisateurs d'activer la protection renforcée pour continuer à assurer la sécurité de tous les utilisateurs, en plus d'activer le niveau de sécurité le plus élevé disponible dans Chrome. Pour en savoir plus, consultez Niveaux de protection de la navigation sécurisée.

    safe browsing
    • Chrome 128 sur Android, iOS, ChromeOS, Linux, Mac et Windows : abandon des rapports détaillés sur la navigation sécurisée

    

  • Chrome ne sera plus compatible avec macOS 10.15 back to top 

    Chrome ne prendra plus en charge macOS 10.15, qui n'est déjà plus pris en charge par Apple. Les utilisateurs doivent mettre à jour leur système d'exploitation pour continuer à exécuter le navigateur Chrome. Exécuter un système d'exploitation compatible est essentiel pour assurer la sécurité. Si vous utilisez macOS 10.15, Chrome continue d'afficher une barre d'informations pour rappeler aux utilisateurs que Chrome 129 ne sera plus compatible avec cette version.

    • Chrome 129 sur Mac : Chrome n'est plus compatible avec macOS 10.15

    

  • Capture des liens utilisateur sur les PWA back to top 

    Les liens Web redirigent automatiquement les utilisateurs vers les applications Web installées. Pour mieux répondre aux attentes des utilisateurs concernant ces applications, Chrome facilite le basculement entre le navigateur et les applications Web installées. Lorsque l'utilisateur clique sur un lien pouvant être géré par une application Web installée, Chrome ajoute un chip dans la barre d'adresse pour lui suggérer de basculer vers l'application. Lorsque l'utilisateur clique dessus, le chip lance l'application directement ou ouvre une grille d'applications compatibles avec ce lien. Pour certains utilisateurs, cliquer sur un lien permet toujours d'ouvrir automatiquement l'application.

    • Chrome 121 sur Linux, macOS et Windows : lorsque certains utilisateurs cliquent sur un lien, celui-ci s'ouvre systématiquement dans une PWA installée, tandis que pour d'autres, le lien s'ouvre dans un nouvel onglet, avec un chip dans la barre d'adresse. Le fait de cliquer sur le chip lance l'application. Un flag est disponible pour contrôler cette fonctionnalité : chrome://flags/#enable-user-link-capturing-pwa.
    • Chrome 129 sur Linux, Mac et Windows : lancement dans la version stable à 100 % avec une activation par défaut (toujours lancer les applications lorsque l'utilisateur clique sur un lien) ou une désactivation par défaut (toujours ouvrir dans un onglet, ne lancer que si l'utilisateur clique sur le chip de la barre d'adresse).
    Link PWAs

    

  • Abandon de l'argument includeShadowRoots dans DOMParser back to top 

    L'argument includeShadowRoots était un argument non standardisé de la fonction DOMParser.parseFromString(), qui permettait l'analyse impérative du contenu HTML comportant du Shadow DOM déclaratif. Il était fourni dans Chrome 90 lors de la première livraison du Shadow DOM déclaratif. Depuis que la discussion sur les normes a été rematérialisée en 2023, la forme des API DSD a changé, y compris cette fonctionnalité pour l'analyse impérative. Pour en savoir plus, consultez les détails du contexte sur les normes associées. Des informations sont également disponibles sur les abandons liés de la sérialisation Shadow DOM et de l'attribut de racine fantôme.
    Maintenant qu'une version standardisée de cette API, sous la forme setHTMLUnsafe() et parseHTMLUnsafe(), sera disponible dans Chrome 129, l'argument non standard includeShadowRoots doit être rendu obsolète et supprimé. Toute utilisation doit changer en conséquence :
    Au lieu de :
    (new DOMParser()).parseFromString(html,'text/html',{includeShadowRoots: true});
    Vous pouvez utiliser ceci à la place :
    document.parseHTMLUnsafe(html);

    • Chrome 129 sur Linux, Mac, Windows et Android

    

  • Avertissements concernant les formulaires non sécurisés sur iOS back to top 

    Chrome 125 bloque l'envoi de formulaires depuis des pages sécurisées vers des pages non sécurisées sur iOS. Lorsque Chrome détecte l'envoi d'un formulaire non sécurisé, un avertissement s'affiche pour demander à l'utilisateur de confirmer l'envoi. L'objectif est d'éviter toute fuite de données de formulaire en texte brut sans l'approbation explicite de l'utilisateur. La règle InsecureFormsWarningsEnabled permet de contrôler cette fonctionnalité.

    

  • Vérifications de l'accès au réseau privé pour les requêtes de navigation: mode Avertissement uniquement back to top 

    Avant qu'un site Web A n'accède à un site B dans le réseau privé de l'utilisateur, cette fonctionnalité effectue les opérations suivantes :

    1. Vérifie si la requête a été initiée à partir d'un contexte sécurisé.

    2. Envoie une requête préliminaire et vérifie si le site B répond avec un en-tête autorisant l'accès au réseau privé.

    Il existe déjà des fonctionnalités pour les sous-ressources et les nœuds de calcul, mais celle-ci s'applique spécifiquement aux requêtes de navigation.

    Ces vérifications protègent le réseau privé de l'utilisateur. Étant donné que cette fonctionnalité fonctionne en mode avertissement uniquement, nous ne mettons pas en échec les requêtes si l'une des vérifications échoue. À la place, un avertissement s'affiche dans les outils de développement pour aider les développeurs à se préparer à l'application forcée de cette fonctionnalité.

    • Chrome 130 sur Windows, Mac, Linux et Android

    

  • Suppression de la règle d'entreprise utilisée pour l'ancien comportement SameSiteback to top 

    Dans Chrome 79, nous avons introduit la règle InsecureFormsWarningsEnabled pour rétablir l'ancien comportement SameSite des cookies sur les domaines spécifiés. La règle LegacySameSiteCookieBehaviorEnabledForDomainList a été étendue et elle sera supprimée dans les versions indiquées ci-dessous.

    

  • Encapsulation de clé X25519Kyber768 pour TLSback to top 

    À partir de Chrome 124, Chrome active par défaut sur toutes les plates-formes de bureau un nouveau mécanisme d'encapsulation de clé TLS sécurisé post-quantique X25519Kyber768, basé sur une norme NIST (ML-KEM). Cette mesure protège le trafic réseau de Chrome contre le déchiffrement par un futur ordinateur quantique avec les serveurs qui prennent également en charge ML-KEM. Il s'agit d'une nouvelle suite de chiffrement TLS. Comme les algorithmes de chiffrement compatibles sont négociées automatiquement par TLS, ce changement doit être transparent pour les opérateurs de serveur. Cet algorithme de chiffrement sera utilisé pour les connexions TLS 1.3 et QUIC.

    Cependant, certains boîtiers intermédiaires TLS peuvent ne pas être préparés pour la taille d'une encapsulation de clé Kyber (ML-KEM) ou d'un nouveau point de code de chiffrement TLS ClientHello, ce qui peut entraîner l'interruption ou la mise en attente de certaines connexions. Pour résoudre ce problème, mettez à jour votre boîtier intermédiaire ou désactivez le mécanisme d'encapsulation de clé à l'aide de la règle d'entreprise temporaire PostQuantumKeyAgreementEnabled qui sera disponible jusqu'à fin 2024. Notez toutefois qu'à long terme, des algorithmes de chiffrement post-quantique sécurisés seront requis dans TLS et la règle d'entreprise sera supprimée. La cryptographie post-quantique est requise pour CSNA 2.0.

    Pour en savoir plus, veuillez consulter cet article de blog.

    • Chrome 124 sur Windows, Mac et Linux
    • Chrome 135 sur Android

↑ haut de page  

Modifications à venir de ChromeOS

   

  • Groupes de fenêtres sur ChromeOSback to top 

    À partir de ChromeOS 127, les groupes de fenêtres vous permettront de regrouper des fenêtres sur ChromeOS. Pour créer un groupe de fenêtres, l'utilisateur devra associer deux fenêtres pour un écran partagé. Les fenêtres peuvent ensuite être rassemblées, redimensionnées simultanément ou déplacées en groupe.

   

  • Lecture à voix haute dans le mode Lectureback to top 

    À partir de ChromeOS 127, la fonctionnalité Lecture à voix haute proposera les voix de haute qualité de Google dans le mode Lecture de Chrome. Les utilisateurs pourront ainsi utiliser la synthèse vocale pour lire du contenu sur le Web. La lecture à voix haute vise à aider les personnes qui ont des difficultés de lecture à comprendre les textes longs. La nouvelle fonctionnalité Lecture à voix haute dans le mode Lecture sur Chrome pour ordinateur permet aux utilisateurs d'écouter le texte qu'ils lisent, ce qui améliore la concentration et la compréhension.

 

Modifications de la console d'administration à venir

   

  • Filtrage des paramètres les plus utilisés et les plus récents avec des tags de règlesback to top

    La console d'administration proposera bientôt des options permettant de filtrer les paramètres par ajout récent et utilisation fréquente. Grâce à ces nouveaux filtres, vous pourrez consulter nos paramètres Chrome les plus récents, ainsi que ceux les plus utilisés et pertinents.

    filter admin console
    • Dès Chrome 126 sur Android, iOS, Linux, Mac et Windows : accès pour les testeurs de confiance
    • Dès Chrome 127 sur Android, iOS, Linux, Mac et Windows : déploiement de la fonctionnalité

   

  • Rapports sur les profils gérés du navigateur Chrome back to top
    Chrome Enterprise Core proposera de nouveaux rapports sur les profils gérés du navigateur Chrome dans la console d'administration. Cette fonctionnalité fournira une nouvelle liste de profils gérés et des pages d'informations. Sur ces pages, les administrateurs informatiques pourront consulter des informations de rapport sur les profils gérés, tels que les détails du profil, les versions du navigateur, les règles appliquées, et bien plus encore.
    • Dès Chrome 127 sur Android, Linux, macOS et Windows : accès anticipé pour les testeurs de confiance
    • Dès Chrome 130 sur Android, iOS, Linux, macOS et Windows : déploiement de la fonctionnalité

   

  • Règles basées sur les groupes pour le navigateur Chromeback to top

    En tant qu'administrateur, vous pourrez utiliser les groupes Google pour ajouter des navigateurs Chrome gérés à des groupes. Vous pourrez également définir des règles pour les utilisateurs et navigateurs, ainsi que des paramètres d'extension pour un groupe de navigateurs. Les navigateurs gérés pourront être attribués à plusieurs groupes, ce qui permettra aux administrateurs informatiques de gérer plus facilement les navigateurs Chrome à l'aide de la gestion cloud.

    • Dès Chrome 126 sur Android, Linux, macOS et Windows : accès pour les testeurs de confiance
    • Dès Chrome 127 sur Android, iOS, Linux, macOS et Windows : déploiement de la fonctionnalité

↑ haut de page  

Notes de version précédentes 

 

Autres ressources

Vous avez encore besoin d'aide ?

Google et les marques et logos associés sont des marques de Google LLC. Tous les autres noms d'entreprises et de produits sont des marques des entreprises auxquelles ils sont associés.

Ces informations vous-ont elles été utiles ?

Comment pouvons-nous l'améliorer ?

Vous avez encore besoin d'aide ?

Essayez les solutions ci-dessous :

Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal