Recherche
Effacer la recherche
Fermer la recherche
Applications Google
Menu principal

Gérer les mises à jour du navigateur Chrome sous Windows

En tant qu'administrateur Microsoft® Windows®, vous pouvez, à l'aide de Google Update, installer le navigateur Chrome et mettre en place des règles propres à l'application sur les ordinateurs Windows des utilisateurs. Google Update est une application indépendante qui s'exécute même lorsque le navigateur n'est pas ouvert. L'outil permet de mettre à jour Chrome globalement. Les composants individuels ne sont pas concernés.

Les ingénieurs Chrome effectuent directement la mise à jour des composants et des plug-ins Chrome comme Pepper Flash ou SwiftShader sur les ordinateurs Windows de vos utilisateurs. Toutefois, Chrome n'est pas complètement mis à jour.

La mise à jour automatique de Google Update installe la dernière version stable de Chrome sur les ordinateurs de tous les utilisateurs. Si vous souhaitez que certains utilisateurs bénéficient d'un autre type de version, vous devez d'abord désactiver la mise à jour automatique dans Google Update.

En savoir plus sur l'installation de Google Update

Programmation des mises à jour de Chrome

Il peut être utile de programmer les mises à jour pour qu'elles aient lieu en dehors des heures de travail. Pour ce faire, définissez les règles UpdatesSuppressedStartHour, UpdatesSuppressedStartMin et UpdatesSuppressedDurationMin pour empêcher Google Update de vérifier la présence de mises à jour pendant les périodes de votre choix.

Blocage d'une version de Chrome

La règle TargetVersionPrefix vous permet d'empêcher, sur les machines Windows, la mise à jour de Chrome au-delà du numéro de version que vous spécifiez. Par exemple, vous pouvez figer la version de Chrome dans le cas où une version ultérieure serait incompatible avec les outils exécutés au sein de votre domaine. Il est toutefois déconseillé d'utiliser cette fonctionnalité. En effet, si vous oubliez de débloquer la mise à jour de Chrome sur les machines de vos utilisateurs, ces derniers peuvent passer à côté de mises à jour critiques en matière de sécurité ou ne pas bénéficier des nouvelles fonctionnalités du navigateur.

Types de versions disponibles pour le navigateur Chrome sous Windows

Il existe quatre types de versions du navigateur Chrome : stable, bêta, en développement et Canary.

Recommandations :

  • Faites en sorte que la majorité des utilisateurs restent sur la version stable.
  • Affectez la version bêta à 5 % des utilisateurs. Ces derniers peuvent ainsi se familiariser avec les fonctionnalités de la prochaine version stable de Chrome quatre à six semaines à l'avance. En tant qu'administrateur, vous pouvez centraliser le déploiement de la version bêta de Chrome sur certains ordinateurs spécifiques.
  • Attribuez à votre équipe informatique la version bêta ou la version en développement. Google fournit des modèles de règles pour les versions bêta et en développement afin que vous puissiez tester de nouvelles règles avant de les appliquer à de futures versions.

Avec le type de version "en développement", les développeurs peuvent tester le fonctionnement des applications de votre organisation, et s'assurer qu'elles sont compatibles avec les dernières modifications apportées aux API et fonctionnalités. À retenir :

  • La version en développement n'est pas stable à 100 %. Elle permet néanmoins aux développeurs d'avoir un aperçu des fonctionnalités neuf à douze semaines avant leur sortie sur la version stable de Chrome.
  • Nous essayons de résoudre la plupart des problèmes avant la mise à disposition de la version stable. Toutefois, il est possible que nous ne couvrions pas toutes les situations qui pourraient avoir un impact sur votre environnement. Vos développeurs et votre personnel informatique peuvent identifier et signaler via le site Chromium toute modification ayant un impact éventuel sur votre environnement.
  • La version Canary est une future version de Chrome en cours de développement. Des fonctionnalités apparaissent et disparaissent, ce qui rend cette version instable pour une utilisation quotidienne. Nous vous recommandons de n'utiliser la version Canary que si l'assistance Google Cloud vous demande de le faire.

Pour obtenir de plus amples informations sur les types de versions disponibles de Chrome, consultez le site Chromium des développeurs.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?