Définir une session Web dans Analytics

Les informations incluses dans cet article ne concernent que le suivi des pages Web. Les calculs ne s'appliquent pas aux données collectées via le SDK Analytics pour un système d'exploitation pour mobile. En savoir plus sur les sessions dans les applications

Il est important de comprendre le concept de "session" dans Analytics. En effet, la façon dont Analytics calcule les sessions a une incidence sur un grand nombre de rapports, de fonctionnalités et de statistiques.

Cet article aborde les points suivants :

Vue d'ensemble

Une session correspond à un groupe d'interactions effectuées par les utilisateurs sur votre site Web au cours d'une période donnée. Par exemple, une session peut inclure plusieurs pages vues, événements, interactions sur les réseaux sociaux et transactions de commerce électronique. En savoir plus sur les différents types de demandes dans Analytics

Une session peut s'apparenter à un conteneur incluant les actions effectuées par un utilisateur sur votre site.

Many interactions can happen within one visit.

Un même utilisateur peut entamer plusieurs sessions. Ces sessions peuvent se produire le jour même, ou sur plusieurs jours, semaines ou mois. Dès qu'une session prend fin, une nouvelle session est susceptible de débuter. Une session peut prendre fin de deux manières :

  • Expiration en fonction de la durée :
    • Après 30 minutes d'inactivité
    • À minuit
  • Suite à une modification apportée à la campagne :
    • Si un utilisateur arrive via une campagne, quitte la page, puis y revient via une autre campagne

Expiration en fonction de la durée

Combien de temps une session dure-t-elle ?

Par défaut, une session se termine après 30 minutes d'inactivité. Vous pouvez cependant régler cette durée (de quelques secondes à plusieurs heures). En savoir plus sur l'ajustement des paramètres des sessions

Dans Google Analytics, le décompte commence lorsque l'utilisateur, que nous appellerons Jean, accède à votre site. Si Jean n'interagit pas avec votre site pendant 30 minutes, la session se termine. Toutefois, chaque fois qu'il interagit avec un élément (par exemple, un événement, une action sur les réseaux sociaux, l'ouverture d'une nouvelle page), Analytics réinitialise le délai d'expiration en ajoutant 30 minutes à partir du moment où cette interaction s'est produite.

Exemple

Imaginons que Jean interagisse avec votre site Web au rythme suivant :

A series of standard interactions and the visit expiry.

Après l'événement 2, l'heure d'expiration de la session est réglée à 14:34.

Lorsque Jean accède à votre site Web, l'heure d'expiration de la visite est prévue pour 14:31. Comme il continue à parcourir votre site, en visualisant des pages et en déclenchant des événements, chacune de ces demandes supplémentaires décale l'heure d'expiration de 30 minutes.

Lors d'une session sur mon site Web, que se passe-t-il si Jean laisse une page ouverte pendant sa pause-déjeuner de 31 minutes, puis revient parcourir le site ?

Dans cette situation, la première session ouverte lorsqu'il est arrivé sur le site se termine 30 minutes après le début de sa pause-déjeuner. Lorsqu'il revient et continue à parcourir le site Web, Google Analytics définit un nouveau délai d'expiration de 30 minutes, et une nouvelle session débute.

A new visit starts if a user doesn

Jean était au milieu d'un processus d'achat lorsqu'il a quitté votre site pour aller déjeuner. Il est ensuite revenu pour terminer la transaction. La page de destination de la nouvelle session correspond à la page Ajouter au panier.

Que se passe-t-il si Jean laisse une page ouverte sur mon site, mais ne s'arrête pour déjeuner que pendant 29 minutes avant de reprendre sa navigation ?

Lorsque Jean revient, la session ouverte reprend à partir de la dernière page qu'il consultait sur votre site (à condition qu'il ne revienne pas via une autre source de campagne – voir plus d'informations ci-dessous). Pour Google Analytics, Jean n'a jamais quitté votre site Web.

If a user continuous interacts with content and only pauses within the specified time limit, the visit keeps going.

Jean était au milieu d'un processus d'achat lorsqu'il a quitté votre site pour aller déjeuner. Cependant, cette fois-ci, la session initiale est restée ouverte, car il est parti moins de 30 minutes. Il faut souligner que le temps passé sur la page vue 2 (produit) est de 29 minutes, car cette statistique correspond à la différence entre le déclenchement des pages vues successives : page vue 3 - page vue 2 (14:31-14:02 = 00:29).

Expiration en fin de journée

Jean accède à votre site Web le 14 août à 23:50 et le quitte le 15 août à 00:10.

La première session se termine le 14 août à 23:59:59 et la deuxième débute le 15 août à 00:00.

La fin de la journée est déterminée par les paramètres de fuseau horaire spécifiés dans votre vue.

Expiration en fonction de la campagne

Analytics ouvre une nouvelle session chaque fois que la source de campagne change pour un utilisateur. Il est important de souligner que même si une session existante est toujours ouverte (moins de 30 minutes se sont écoulées), la modification de la source de campagne en cours de session entraîne la fermeture de la première session et l'ouverture d'une nouvelle session.

Imaginons que Jean accède à votre site Web dans l'ordre suivant :

Two separate sessions, with two unrelated interactions.

Google Analytics stocke les informations relatives à la source de la campagne. Une nouvelle session est ouverte à chaque mise à jour de la valeur de la campagne. Dans l'exemple ci-dessus, Jean accède d'abord à votre site Web via le mot clé naturel Google widgets rouges, puis il y retourne via le mot clé acheté Google widgets bleus.

Chaque terme de recherche entraîne la mise à jour de la campagne, et chaque mot clé correspond donc à une nouvelle session.

Qu'est-ce qui entraîne les mises à jour de la campagne ?

D'une manière générale, la campagne est mise à jour chaque fois que l'utilisateur accède à votre site via un moteur de recherche, un site référent ou une URL avec balises dans le cadre d'une campagne. En revanche, les accès directs n'entraînent jamais la mise à jour ni le remplacement de la source d'une campagne existante (moteur de recherche, site référent ou informations relatives à une campagne incluant des balises, par exemple).

Marquage automatique Google Ads

Lorsque le marquage automatique Google Ads est utilisé, chaque clic génère une valeur de campagne unique (valeur gclid). Chaque clic correspond à une valeur gclid qui lui est propre. Il est donc considéré comme une campagne distincte et crée une session.

Sites référents

Une campagne est créée chaque fois qu'un utilisateur clique sur un lien vers votre site à partir d'un site référent.

Si Jean visite a.com et clique sur un lien vers votre site, il commence une session attribuée au site référent a.com. S'il se rend immédiatement sur b.com et clique sur un lien vers votre site, il commence une nouvelle session attribuée au site référent b.com.

Grâce aux exclusions de sites référents, vous pouvez éviter de créer des sessions à partir de sites référents spécifiques.

Balises des campagnes

Nous vous recommandons d'utiliser le marquage automatique plutôt que les balises manuelles pour les campagnes. Toutefois, imaginons que vous ayez ajouté manuellement des balises à vos campagnes Google Ads, avec une URL de destination se présentant comme suit :

http://www.example.com/?utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_campaign=camp1&utm_term=keyword&utm_content=content

Jean clique sur votre annonce, qui enregistre une nouvelle session pour le premier clic. Toutefois, contrairement à la méthode du marquage automatique, pour laquelle plusieurs clics sur l'annonce peuvent générer plusieurs sessions correspondantes, les valeurs des paramètres d'une campagne marquée manuellement restent identiques pour tous les clics. La campagne n'est donc pas mise à jour à chaque clic. Il est donc possible d'avoir plusieurs clics sur une annonce avec une seule session.

Si vous diffusez des annonces sur des réseaux publicitaires tiers et utilisez le marquage manuel des campagnes, sachez que chaque clic d'un utilisateur unique sur ces réseaux peut ne pas générer une session correspondante (si des clics supplémentaires se produisent dans le délai de 30 minutes). Il s'agit d'une cause fréquente d'incohérence de données entre Analytics et les rapports générés par d'autres outils.

Accès directs

Enfin, voici quelques mots sur les accès directs dans Google Analytics. En tant que source d'une campagne, les accès directs ne remplacent jamais une source de campagne connue existante, telle qu'un moteur de recherche, un site référent ou une autre source de campagne.

Les accès directs qui se produisent en cours de session (au cours de la période de 30 minutes) ont le même effet que lorsque l'utilisateur reste moins de 30 minutes sur votre site Web. La session ouverte existante se poursuit à partir de là où elle s'était arrêtée.

Les rapports sur les entonnoirs multicanaux ne gèrent pas les accès directs de la même façon que les autres rapports Analytics.

Calcul des statistiques : sessions et nouveaux utilisateurs

Il est possible que la valeur de la statistique Sessions soit inférieure à celle de Nouveaux utilisateurs. En effet, la valeur Sessions n'augmente pas lorsqu'une session n'est composée que d'événements indépendants de toute interaction. A contrario, la statistique Nouveaux utilisateurs augmente systématiquement lorsqu'une session de type "Nouvel utilisateur" se produit, même si elle n'est constituée que d'événements indépendants de toute interaction.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?