À propos des modèles d'attribution par défaut

Découvrez comment chaque modèle attribue le crédit de conversion

Analytics propose les modèles d'attribution par défaut suivants dans l'outil de comparaison de modèles. Vous pouvez également créer vos propres modèles personnalisés dans l'outil.

Modèles d'attribution par défaut

Icône du modèle "Dernière interaction" Le modèle Dernière interaction attribue 100 % de la valeur de la conversion au dernier canal avec lequel le client a interagi avant de faire un achat ou d'effectuer une conversion.
Utilité : vous pouvez envisager d'utiliser ce modèle si l'objectif de vos annonces et de vos campagnes est de toucher les internautes au moment de l'achat, ou si votre entreprise est essentiellement de nature transactionnelle, avec un cycle de ventes qui n'implique pas de phase de réflexion.

 

Icon for Last Non-Direct and last AdWords Click Le modèle Dernier clic non direct ne tient pas compte des accès directs et attribue 100 % de la valeur de conversion au dernier canal sur lequel le client a cliqué avant de faire un achat ou d'effectuer une conversion. Par défaut, Analytics utilise ce modèle lors de l'attribution de la valeur de conversion dans les rapports qui ne sont pas basés sur des entonnoirs multicanaux.
Utilité :

Étant donné que le modèle "Dernier clic non direct" est utilisé par défaut dans les rapports qui ne sont pas basés sur des entonnoirs multicanaux, il constitue un point de référence pratique pour la comparaison avec les résultats d'autres modèles.

De plus, si vous considérez que les accès directs sont des visites d'utilisateurs que vous avez déjà acquis via un autre canal, vous souhaiterez peut-être les ignorer et vous concentrer sur la dernière activité marketing avant la conversion.

 

Icon for Last Non-Direct and last AdWords ClickLe modèle Dernier clic sur une annonce Google Ads attribue 100 % de la valeur de conversion à l'annonce Google Ads sur laquelle l'utilisateur a cliqué le plus récemment avant de faire un achat ou d'effectuer une conversion.
Utilité : adoptez ce modèle si vous souhaitez identifier et accorder du crédit aux annonces Google Ads qui ont généré le plus de conversions.

 

Icône du modèle "Première interaction" Le modèle Première interaction attribue 100 % de la valeur de la conversion au premier canal avec lequel le client a interagi.
Utilité : ce modèle convient si vous diffusez des annonces ou des campagnes pour commencer à faire connaître votre marque. Si celle-ci n'est pas encore très connue, vous pouvez par exemple privilégier les mots clés ou les canaux à l'origine des premières diffusions de vos annonces auprès de clients potentiels.

 

Icône du modèle "Linéaire" Le modèle Linéaire accorde le même crédit à chaque interaction avec un canal ayant abouti à une conversion.
Utilité : ce modèle s'avère utile si vos campagnes sont conçues pour maintenir le contact avec l'utilisateur et la notoriété de votre marque tout au long du cycle de vente. Dans ce cas, tous les points de contact ont une égale importance pendant la phase de réflexion.

 

Icône du modèle "Dépréciation dans le temps" Envisagez d'utiliser le modèle Dépréciation dans le temps si le cycle de vente implique seulement une courte phase de réflexion. Ce modèle s'appuie sur le concept de dépréciation exponentielle et accorde du crédit essentiellement aux points de contact les plus proches du moment de la conversion. Le modèle de dépréciation dans le temps a une demi-vie par défaut de sept jours. Cela signifie que tout point de contact se produisant sept jours avant une conversion recevra la moitié du crédit accordé à un point de contact se produisant le jour de la conversion. De même, un point de contact se produisant 14 jours au préalable obtiendra le quart du crédit accordé à celui se produisant le jour de la conversion. La dépréciation exponentielle continue pendant toute la période d'analyse (30 jours par défaut).
Utilité : si vous diffusez des campagnes pour des offres d'une durée d'un ou deux jours, vous pouvez accorder davantage de crédit aux interactions au cours de la période de promotion. Dans ce cas, la valeur des interactions qui se sont produites une semaine auparavant est faible comparée à celle des points de contact proches du moment de la conversion.

 

Icône du modèle "Attribution basée sur la position" Le modèle Basé sur la position vous permet d'effectuer un croisement entre les modèles "Dernière interaction" et "Première interaction". Au lieu d'accorder l'ensemble du crédit à la première ou à la dernière interaction, vous pouvez le répartir entre les deux. En règle générale, les première et dernière interactions obtiennent chacune 40 % du crédit, et les interactions intermédiaires en obtiennent 20 %.
Utilité : adoptez ce modèle si vous souhaitez attribuer la valeur maximale à la fois aux premiers points de contact qui ont permis aux utilisateurs de découvrir votre marque et aux derniers points de contact ayant abouti à la vente.

Ressources connexes

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?