Entrées (other) dans les rapports

Regroupez les données pour des dimensions à forte cardinalité

Un certain nombre de valeurs peuvent être attribuées à chaque dimension de rapport (par exemple, Page, Navigateur, Résolution de l'écran, etc.). Le nombre total de valeurs uniques attribuées à une dimension correspond à sa cardinalité. Par exemple, la dimension Mobile (ou ga:isMobile) a deux valeurs potentielles (Oui ou Non). Par conséquent, la cardinalité de cette dimension est égale à deux. D'autres dimensions peuvent être associées à n'importe quel nombre de valeurs. Par exemple, la dimension Page a une valeur différente pour chaque URL qui apparaît sur votre site.

Les dimensions associées à un grand nombre de valeurs possibles sont désignées par le terme dimensions à forte cardinalité. Les rapports contenant des dimensions à forte cardinalité peuvent être concernés par les limites du système Analytics. Cela peut donner lieu à la création d'une entrée (other) cumulée dans le rapport, contenant les données qui dépassent ces limites.

Au sommaire de cet article :

Solutions

Si vous utilisez Google Analytics 360, vous pouvez exporter les informations sous la forme d'un rapport non échantillonné afin d'extraire jusqu'à trois millions de lignes de données uniques. Ces rapports sont générés à l'aide des données brutes issues des tableaux des visites, et non des données provenant des tableaux traités.

 

Pour réduire le nombre de valeurs possibles dans la dimension Page, excluez toutes les variables dynamiques pour les identifiants de session ou les numéros client dans les paramètres de requête. Vous pouvez exclure les paramètres de requête de vos rapports en les retirant des URL. Pour supprimer les paramètres de requête, modifiez les paramètres de votre vue. Dans la section Paramètres de recherche sur site, modifiez les options Paramètre de requête.

Vous pouvez utiliser cette feuille de calcul pour extraire des paramètres de requête. Elle utilise le module complémentaire API d'Analytics pour Google Sheets. Cela permet d'interroger la liste des pages pour les sept derniers jours et d'extraire tous les paramètres de requête uniques dans une liste facile à lire. Vous pouvez parcourir la liste, marquer les paramètres que vous souhaitez exclure, puis générer une chaîne séparée par une virgule que vous collez directement dans l'option Exclure les paramètres de requête de l'URL, sous Paramètres de la vue. Les instructions sont incluses dans la feuille de calcul.

Explications détaillées

Les tableaux traités accélèrent la création de rapports

Analytics utilise un tableau des visites afin de stocker des données brutes au sujet de chaque session sur votre propriété. De plus, des données précumulées pour les rapports courants sont stockées dans les tableaux traités (appelés tableaux cumulés). Ces tableaux permettent de charger rapidement, et sans échantillonnage1, les rapports fréquemment demandés.

Limites des données dans les tableaux traités quotidiennement

Les tableaux traités quotidiennement stockent un maximum de 50 000 lignes pour Analytics standard et un maximum de 1 000 000 de lignes pour Google Analytics 360. En d'autres termes, pour chaque tableau traité, un grand nombre de combinaisons de valeurs de dimension uniques2 sont stockées par jour. Lorsque ce nombre dépasse la limite pour un tableau donné, Analytics stocke les N valeurs les plus élevées3 et crée une ligne (other) pour les combinaisons de valeurs restantes.

Pour les clients de la suite Analytics 360 qui utilisent les tableaux personnalisés, la limite quotidienne est d'un million. Pour en savoir plus sur les tableaux personnalisés et les limites associées, consultez l'article À propos des tableaux personnalisés.

Limites des données pour les tableaux traités sur plusieurs jours

Pour accélérer encore davantage la création des rapports qui portent sur des périodes plus longues, Analytics utilise des tableaux traités sur plusieurs jours, qui contiennent chacun l'équivalent de quatre jours de données. Les tableaux sur plusieurs jours sont créés à partir des tableaux traités quotidiennement correspondants. Ils stockent un maximum de 100 000 lignes pour Analytics standard et 150 000 lignes pour la suite Analytics 360. Comme pour les tableaux traités quotidiennement, lorsque le nombre de combinaisons de valeurs de dimension uniques est supérieur pour un tableau donné portant sur plusieurs jours, Analytics stocke les plus élevées d'entre elles et crée une entrée (other) pour les combinaisons de valeurs restantes.

Les valeurs de dimension (par exemple, les mots clés de campagne ou les URL uniques) se répètent souvent sur certains jours. Par conséquent, les limites des tableaux traités sur plusieurs jours ne concernent que les sites comportant une grande quantité de mots clés et/ou de contenus uniques.

Nombre maximal de requêtes dans les rapports

Le nombre maximal de requêtes dans les rapports constitue une limite supplémentaire du système, pouvant donner lieu à la création d'une entrée (other) cumulée. Analytics affiche au maximum un million de lignes par rapport, quelle que soit la plage de dates. Au-delà, les données sont regroupées dans une ligne (other).

Importer des dimensions à forte cardinalité

Si vous utilisez l'importation de données portant sur l'utilisateur, le produit ou le contenu au moment de la requête, celles-ci pourraient être regroupées dans la ligne (other) de vos rapports (voir ci-dessous).

Quelles sont les répercussions sur mes rapports ?

Lorsque vous consultez un rapport contenant une dimension à forte cardinalité qui dépasse les limites ci-dessus, vous ne pouvez pas visualiser l'ensemble des valeurs pour cette dimension, car certaines d'entre elles sont regroupées dans une entrée (other). Remarque : Analytics continue à effectuer le suivi des données normalement, mais ne peut tout simplement pas afficher toutes les données séparément dans vos rapports.

Il est également important de noter que les valeurs regroupées dans une entrée (other) peuvent changer. Par exemple, imaginons que, le 1er mars, la page "/catégories/chapeaux" était votre 49 999e URL la plus visitée, avec trois pages vues, mais que le 2 mars, elle était votre 50 001e URL la plus visitée, avec une page vue. Si vous demandez un rapport Analytics couvrant ces deux jours, l'URL de la page "/catégories/chapeaux" apparaîtra avec trois pages vues, car la page vue du 2 mars est enregistrée dans (other).

1 Si les tableaux traités existants ne peuvent pas répondre à la requête de l'utilisateur, Analytics exploite les données brutes associées aux visites pour calculer les informations demandées. Dans ce cas, votre rapport comportera au maximum un million de combinaisons de valeurs de dimension uniques incluses dans l'échantillon pour la requête.

2 Certains tableaux traités comprennent plus d'une dimension. La limite s'applique à la combinaison des valeurs distinctes pour toutes les dimensions qui composent le tableau.

3Vous pouvez déterminer les meilleures combinaisons de valeurs en triant le tableau selon la statistique adaptée (par exemple, Sessions, Pages vues, Transactions, etc.). Les combinaisons de valeurs de dimension dont le volume est plus faible sont alors regroupées dans l'entrée (other).

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?