Optimiser les impressions avec l'allocation dynamique

Ad Manager vous permet d'obtenir le prix le plus élevé pour chaque impression d'annonce grâce à l'allocation dynamique. Cette fonctionnalité maximise les revenus issus des éléments de campagne Ad Exchange, AdSense et Open Bidding, ainsi que des éléments de campagne invendus, sans compromettre les performances de diffusion des éléments de campagne garantis.

La mise en concurrence des éléments de campagne Ad Exchange et AdSense avec vos autres éléments de campagne Ad Manager présente de nombreux avantages :

  • Vous obtenez des CPM plus élevés pour les impressions issues d'Ad Exchange, d'AdSense et d'autres réseaux publicitaires.
  • Les éléments de campagne Ad Exchange ou AdSense ne sont diffusés que s'ils offrent un CPM plus élevé que vos autres éléments de campagne Ad Manager.

Conseils pour gérer une concurrence efficace

Définir un tarif au CPM précis pour les éléments de campagne

Définir la valeur du CPM ou le tarif au CPM adéquats pour chaque élément de campagne permet à Ad Manager de prendre la meilleure décision possible concernant l'élément de campagne à diffuser.

  • Si vous démarrez dans Ad Manager, vous pouvez vous servir du CPM moyen dans l'interface de votre réseau publicitaire comme point de départ pour les éléments de campagne représentant des réseaux publicitaires.
  • Pour les éléments de campagne qui représentent un accord direct avec un annonceur, vous devez également définir un CPM précis correspondant à la valeur de l'accord. 
  • Si vous utilisez la concurrence optimisée, le CPM d'un élément de campagne standard est utilisé comme plancher pour calculer le CPM temporaire de l'élément de campagne. 
  • Pour les éléments de campagne invendus, la définition d'un CPM (ou d'un CPC) précis permet à Ad Manager d'attribuer des impressions à ces accords de manière à optimiser vos revenus totaux.

Dans certains cas, il se peut que vous receviez une création d'un réseau publicitaire dont les performances sont meilleures sur certaines sections de votre contenu que sur d'autres. Nous vous recommandons alors de créer des éléments de campagne distincts ciblant les différents inventaires, chacun avec un tarif au CPM unique qui reflète fidèlement les performances de ce réseau publicitaire pour cet inventaire en particulier.

Exemple
Imaginons que vous disposiez d'un élément de campagne de type réseau diffusé dans les blocs d'annonces associés à votre page d'accueil et au sport. Le CPM moyen de cet élément de campagne est de 2 €, mais lorsque vous créez un rapport par bloc d'annonces, vous constatez que le bloc d'annonces associé à votre page d'accueil génère un CPM de 3 € et que votre bloc d'annonces associé au sport ne génère qu'un CPM de 1,50 €.
Dans ce cas, vous pouvez créer un élément de campagne ciblant le bloc d'annonces associé à votre page d'accueil avec un CPM de 3 € et un autre élément de campagne ciblant le bloc d'annonces associé au sport avec un CPM de 1,50 €.

Définir des limites du nombre d'expositions pour les éléments de campagne de votre réseau publicitaire

Un seul réseau n'est pas en mesure de satisfaire toutes les demandes d'annonces, et la valeur des impressions diffusées auprès du même internaute diminue au fil du temps. L'utilisation d'une limite du nombre d'expositions pour ces éléments de campagne vous permet de contrôler la fréquence à laquelle un réseau publicitaire diffuse une impression auprès du même internaute.

L'un de vos objectifs en tant qu'éditeur doit être d'obtenir un taux de remplissage aussi proche de 100 % que possible pour tous vos réseaux publicitaires. La limite du nombre d'expositions fait partie des outils à votre disposition pour y parvenir.

  • Commencez avec une limite de quatre impressions par jour. Si vous constatez que votre taux de remplissage passe immédiatement à près de 100 %, il se peut que la limite du nombre d'expositions soit trop faible et que vous manquiez des impressions qui auraient pu être remplies par le réseau publicitaire si vous aviez autorisé ce dernier à prendre davantage d'impressions.

  • Dans ce cas, faites passer la limite du nombre d'expositions à six impressions par jour et continuez de l'ajuster jusqu'à ce que le taux de remplissage se stabilise entre 90 et 100 %.

  • Si vous constatez que le taux de remplissage ne se situe toujours pas autour de 90 à 100 %, réduisez la limite du nombre d'expositions à deux impressions par jour, puis vérifiez si les taux de remplissage s'améliorent.

Les taux de remplissage de la plupart des réseaux fluctuent en permanence. C'est pourquoi il est important de surveiller vos limites du nombre d'expositions et de les ajuster si nécessaire.

Documentation complémentaire

Pour en savoir plus sur cette optimisation, nous vous conseillons de consulter les articles ci-dessous :

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?

Vous avez encore besoin d'aide ?

Connectez-vous pour accéder à des options d'assistance supplémentaires afin de résoudre rapidement votre problème.

true
Notes de version

Découvrez les dernières fonctionnalités d'Ad Manager et les mises à jour du centre d'aide.

Nouveautés

Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal
Rechercher dans le centre d'aide
true
148
false