Nouveautés de GSMMO

À mesure que nous développons des fonctionnalités, des améliorations et des correctifs pour G Suite Migration for Microsoft Outlook® (GSSMO), nous effectuons des mises à jour automatiques que nous publions également sur notre page de téléchargement. Cette dernière continuera à être régulièrement actualisée avec toute information utile sur la dernière version disponible. Voici un aperçu des nouveautés de la version la plus récente, ainsi que la procédure permettant d'obtenir cette dernière.

Remarque : Microsoft® ne fournissant plus d'assistance aux utilisateurs de Windows® XP et Windows Server 2003, nous ne garantissons plus entièrement la compatibilité avec ces plates-formes depuis le 31 décembre 2018. En savoir plus

Obtention de la version la plus récente

  • Si vous avez installé GSMMO vous-même : les mises à jour sont recherchées et téléchargées automatiquement sur votre ordinateur.
  • Si c'est votre administrateur qui a installé GSMMO : les mises à jour ne sont téléchargées automatiquement sur votre ordinateur que si votre administrateur a activé l'option correspondante.
  • Vous pouvez également télécharger à tout moment la version la plus récente à partir de la page de téléchargement de GSMMO.

Version 4.2.7.0
7 janvier 2020

Nouveautés
  • Les versions non compatibles de Microsoft® Office sont désormais mieux détectées. Si le programme d'installation en détecte une, il affiche un message plus clair contenant des instructions à suivre.
  • Un nouveau point de terminaison OAuth est utilisé pour l'échange de jetons d'autorisation et d'accès. Si vous disposez d'un pare-feu, assurez-vous que le nouveau point de terminaison figure bien dans la liste blanche :
    • Ancien point de terminaison : www.googleapis.com/oauth2/v4/token
    • Nouveau point de terminaison : oauth2.googleapis.com/token
Problèmes résolus
  • Un avertissement peu clair s'affichait dans le journal lorsque la détection automatique du proxy échouait. Le message indique désormais explicitement que vous pouvez ignorer les erreurs de détection automatique du proxy si vous n'utilisez pas de proxy.

Version 4.1.6.0
13 juin 2019

Nouveautés
  • Les messages d'erreur envoyés lorsque GSMMO est installé sur une version non compatible de Windows ont été améliorés.
  • La gestion des événements récurrents a été améliorée.
  • Les diagnostics des libellés créés récemment ont été améliorés.
  • La migration des événements d'agenda contenant des descriptions au format de texte enrichi peut être effectuée.

    Remarque : Les descriptions créées dans Outlook 2016 sont converties en texte brut.

Problèmes résolus
  • Plusieurs problèmes liés aux mappages obsolètes de fuseau horaire ont été résolus.
  • Des informations superflues étaient générées dans les journaux. Ce problème a été résolu. 
  • Le nom complet de l'expéditeur ne s'affichait pas sur les invitations à des événements. Ce problème a été résolu.
  • Les profils valides ne s'affichaient pas lorsqu'un profil Outlook était corrompu. Ce problème a été résolu. 
  • Le format des descriptions d'événements d'agenda était altéré lors de la migration. Ce problème a été résolu.
  • La migration d'événements d'agenda échouait lorsque le statut de disponibilité était défini sur Travail à l'extérieur. Ce problème a été résolu.
  • Les libellés Gmail imbriqués n'étaient pas correctement créés lorsque le nom du dossier parent était en conflit avec un libellé Gmail spécial. Ce problème a été résolu.
  • GSMMO n'indique plus à Google Agenda d'effectuer une distribution ramifiée des événements dont la migration a été effectuée.
  • GSMMO n'effectue plus la migration des dossiers Exchange s'ils sont marqués comme masqués. 
  • La migration des événements orphelins (occurrences uniques d'un événement récurrent) ne s'effectuait pas correctement. Ce problème a été résolu.

Version 4.0.117.0
25 septembre 2017

Nouveautés
Les journaux contiennent des messages d'erreur réseau plus détaillés en cas d'échec de connexion.
Problèmes résolus

Les exceptions aux événements d'agenda périodiques ne migraient pas correctement depuis un ancien profil G Suite Sync. Ce problème a été résolu.

GSMMO ne pouvait pas autoriser l'accès au compte Google tant que Microsoft Edge était défini comme navigateur par défaut. Ce problème a été résolu.

GSMMO ne démarrait pas lors de l'installation d'une édition "Démarrer en un clic" d'Outlook 2016, en raison d'une erreur interne. Ce problème a été résolu. Le problème peut également apparaître si vous essayez de transférer des données après avoir créé un profil G Suite Sync.

Des en-têtes MIME ont été tronqués lors du signalement d'erreurs de migration d'e-mails dans le journal de suivi. Ce problème a été résolu.

La conversion de MAPI en MIME empêchait la migration de messages s'ils contenaient des adresses e-mail internationalisées. Ce problème a été résolu.

Version 4.0.114.0
31 mai 2017

Nouveautés

Google Apps Migration for Microsoft Outlook change de nom pour s'appeler G Suite Migration for Microsoft Outlook (GSMMO), et change également de logo.

Bénéficiez d'une meilleure journalisation sur le programme d'installation MSI d'entreprise pour aider à diagnostiquer les problèmes de compatibilité.

Bénéficiez d'une meilleure journalisation sur les échecs de création de libellés et l'actualisation des caches de libellés Gmail pour aider à diagnostiquer les problèmes de migration de messagerie.

Problèmes résolus

Un plantage survenait parfois lors de l'utilisation d'une version "Démarrer en un clic" d'Outlook 2016. Ce problème a été résolu.

Des confits de création de libellés Gmail empêchaient la migration de messages, par exemple en cas de différence de casse ("Clients" dans Outlook par rapport à "clients" dans Gmail). Ce problème a été résolu.

Des erreurs d'expiration du serveur étaient signalées en tant qu'expiration du réseau (local). Ce problème a été résolu.

Les exceptions aux événements d'agenda périodiques n'étaient pas transférées pour l'utilisateur invité. Ce problème a été résolu.

La migration échouait si le nom d'utilisateur commençait par un nom Windows réservé et un point (par exemple, "con.user@domaine.com"). Ce problème a été résolu.

GSMMO n'actualisait pas le jeton OAuth avant son expiration (ce qui provoquait des tentatives supplémentaires inutiles et des messages d'erreur d'authentification consignés dans le journal) lors de l'utilisation d'un compte de service. Ce problème a été résolu.

Mise à jour des points de terminaison OAuth2. Consultez l'article Problèmes de trafic réseau pour vérifier si vous devez apporter des modifications à votre pare-feu/proxy.

En cas de problèmes d'autorisation, les tentatives de migrations persistaient au lieu d'envoyer un rapport d'échec à l'utilisateur. Ce problème a été résolu.

Version 4.0.30.10
21 février 2017

Problèmes résolus

Les exceptions aux événements d'agenda périodiques n'étaient pas transférées pour les utilisateurs invités. Ce problème a été résolu.

Des caractères inattendus pouvaient apparaître à la fin des e-mails transférés. Ce problème a été résolu.

Version 4.0.29.9
20 mars 2016

Problèmes résolus

Lorsque l'adresse de l'expéditeur d'un message était au format X500 et ne pouvait pas être transformée en adresse SMTP valide, le message était transféré avec l'en-tête d'expédition "unkown@domain". Ce problème a été résolu.

Lorsque des messages figuraient dans des dossiers dont le nom commençait ou finissait par un espace ou incluait au moins deux espaces consécutifs, ils n'étaient pas transférés dans Gmail. Ce problème a été résolu.

Version 4.0.27.0
12 janvier 2016

Problèmes résolus

Si les propriétés MAPI d'un fichier PST comportaient des valeurs incorrectes, les messages de ce fichier étaient convertis au format MIME avec des en-têtes De incorrects, puis étaient rejetés par l'API Gmail. Ce problème a été résolu.

Le jeton OAuth est désormais actualisé avant son expiration, ce qui réduit le nombre d'erreurs 401 se produisant au cours de migrations volumineuses.

Le fonctionnement de reprise a été amélioré lorsque le serveur renvoie un état HTTP 429 (nombre de requêtes trop élevé).

Le corps des messages n'est plus consigné dans le journal de suivi en cas d'échec de l'importation d'un e-mail.

Version 4.0.25.0
10 novembre 2015

Nouveautés

L'argument quotaUser a été ajouté à toutes les requêtes d'API pour garantir la comptabilisation du quota d'API par utilisateur et non par adresse IP.

Problèmes résolus

Les messages dont l'en-tête De ne comportait pas d'adresse SMTP valide étaient rejetés par l'API Gmail. Le problème a été résolu.

Désormais, les requêtes d'API qui n'ont pas abouti font bien l'objet de nouvelles tentatives d'envoi à intervalles croissants (algorithme de reprise).

Version 4.0.24.0
25 octobre 2015

Problèmes résolus

La migration des messages de plus de 5 Mo n'aboutissait pas.

Version 4.0.22.0
1er octobre 2015

 
Nouveautés

Les éditions "Démarrer en un clic" d'Outlook 2013 et d'Outlook 2016 sont désormais compatibles.

Windows 10 est désormais compatible.

Les e-mails sont transférés avec l'API Gmail.

Les options de ligne de commande --google_consumer_key et --google_consumer_secret relatives à l'authentification OAuth en deux étapes sont obsolètes et ont été supprimées.

L'authentification par compte de service est désormais compatible et permet d'effectuer une migration pour le compte d'un utilisateur à partir de la ligne de commande avec l'option --service_account_json_path. Pour en savoir plus, consultez l'article Effectuer une migration en ligne de commande avec GSMMO.

Il est possible de collecter et de signaler les données relatives aux plantages.

Problèmes résolus

La migration des e-mails gère mieux les ralentissements et les défaillances du réseau ou du serveur grâce à un algorithme permettant de limiter la charge du réseau en augmentant le délai entre les tentatives.

Les dossiers sources de messagerie qui ne contiennent aucun élément sont transférés en tant que libellés dans Gmail.

Les messages figurant dans le dossier "Éléments supprimés" d'Outlook sont désormais correctement transférés dans la Corbeille.

GAMMO permet désormais d'annuler une migration en cours sans accroc.

D'autres problèmes mineurs liés à l'interface utilisateur ont été résolus.

Version 3.4.27.52
28 avril 2015

Problèmes résolus

La migration des agendas secondaires ne fonctionnait pas correctement. Ce problème a été résolu.

L'option de ligne de commande ClientLogin --google_password est obsolète et a été supprimée.

L'option de commande --noenable_calendar_fanout a été supprimée, car ce paramètre est appliqué par défaut depuis le passage à la version 3 de l'API Calendar.

Version 3.3.25.50
1er avril 2015

Problèmes résolus

Problème : la migration client échouait en cas de réception de trois réponses 503 consécutives. Le client passait à l'état "throttled" (limitation de bande passante), ce qui entraînait l'expiration des requêtes renvoyées restantes et l'échec de la migration avec le message "Échec de la migration en raison d'une erreur réseau".

Ce problème a été résolu. Le client effectue désormais correctement un repli exponentiel en cas de réception de requêtes 503. Le client exécute jusqu'à dix tentatives en augmentant au fur et à mesure le temps d'attente entre deux envois de requête. Si un événement aboutit, le nombre de tentatives et le temps d'attente sont réinitialisés.

 

Version 3.2.23.48
24 mars 2015

Nouveautés

L'option de ligne de commande --emapi_sleep_time a été ajoutée. Ce paramètre vous permet d'augmenter le nombre de millisecondes pendant lesquelles GSMMO se met en attente entre chaque requête de l'API Email Migration.

Problèmes résolus

Les éléments supprimés étaient transférés dans la boîte de réception de Gmail au lieu de la corbeille. Désormais, ils sont correctement placés dans la corbeille.

Le temps d'attente minimum requis entre deux requêtes d'API Email Migration est passé de 700 ms à 1 000 ms.

 

Version 3.1.21.46
15 décembre 2014

Nouveautés

GAMMO utilise désormais la dernière version de l'API Email Migration (version 2).

 

Version 3.0.19.44
5 août 2014

Problèmes résolus

Cette version règle le problème d'intégration dans Google Apps Sync for Microsoft Outlook. Dans les versions précédentes, il était impossible d'importer les profils/fichiers PST Outlook existants lors de la création d'un profil G Suite Sync.

 

Version 3.0.17.42
21 juillet 2014

Nouveautés

Pour effectuer les migrations d'agendas, GAMMO utilise maintenant la dernière version de l'API Google Calendar (version 3).

Lors de la migration d'agendas, davantage de fuseaux horaires sont désormais détectés.

GAMMO peut désormais récupérer l'adresse e-mail de l'expéditeur dans les en-têtes Internet du message, même si cette adresse ne figure pas dans le champ d'expéditeur d'Outlook.

Problèmes résolus

Dans cette version, les problèmes suivants sont résolus :

  • Suppression de la compatibilité avec l'API ClientLogin, cette dernière étant abandonnée. Les utilisateurs ne peuvent donc désormais s'authentifier qu'en passant par un navigateur avec le protocole OAuth.
  • Suppression de la demande inappropriée de copie du code d'autorisation au cours du processus d'autorisation. L'utilisateur se voit désormais uniquement demander de retourner dans l'application une fois l'accès autorisé.
  • Il était impossible de transférer à nouveau un agenda secondaire si l'utilisateur l'avait supprimé dans G Suite. Ce problème a été résolu.
  • L'option de ligne de commande "-noenable_label_prefixes" n'était pas respectée en cas d'utilisation de l'interface graphique. Ce problème a été résolu.
  • Le nom de l'option de ligne de commande "-noenable_label_prefixes" a été remplacé par "-noenable_label_prefix" pour assurer la cohérence avec Google Apps Migration for Microsoft® Exchange (GAMME).
  • Un plantage pouvait se produire en cas d'annulation de la boîte de dialogue de saisie du mot de passe lors de la migration de fichiers PST. Ce problème a été résolu.
 

Version 2.3.14.36
22 mai 2013

Nouveautés

GAMMO est désormais compatible avec Outlook 2013 (32 bits et 64 bits), et fonctionne sous Windows 8 en plus des systèmes d'exploitation déjà compatibles.

 

Version 2.3
15 septembre 2011

Nouveautés

GAMMO est désormais disponible dans 26 nouvelles langues !

GAMMO est désormais disponible dans 26 langues (en plus de l'anglais). Sa documentation l'est également dans un grand nombre de ces langues.

Quelles sont les langues proposées ?
Chinois simplifié
Chinois traditionnel
Tchèque
Danois
Néerlandais
Français
Allemand
Philippin
Finnois
Hindi
Hongrois
Indonésien
Italien
Japonais
Coréen
Norvégien
Polonais
Portugais (Brésil)
Portugais (Portugal)
Russe
Espagnol
Suédois
Thaï
Turc
Ukrainien
Vietnamien

Lorsque la langue sélectionnée par l'utilisateur dans Microsoft Outlook est disponible, GAMMO apparaît dans cette langue. Dans le cas contraire, il utilise la langue par défaut de Windows. Et, si cette dernière n'est pas disponible non plus, l'application s'affiche en anglais.

La documentation de GAMMO est également disponible dans ces langues. Pour consulter la documentation, utilisez les liens suivants et choisissez votre langue dans la liste déroulante en bas de la page.

Aide pour les utilisateurs
Aide pour les administrateurs

 

Version 2.1.1.234
29 avril 2011

Nouveautés

GAMMO est désormais compatible avec l'authentification unique par l'intermédiaire du protocole OAuth en trois étapes.

GAMMO peut maintenant utiliser le service OAuth en trois étapes pour transférer le courrier, les contacts et les données d'agenda des utilisateurs vers G Suite. Lors de l'exécution de l'utilitaire de migration, les utilisateurs peuvent à présent se connecter à leur compte G Suite via un système d'authentification unique. Ils utilisent pour cela leurs identifiants actuels de connexion au service, au lieu de leurs identifiants G Suite.

Le service OAuth en trois étapes assure par ailleurs une meilleure sécurité dans la mesure où les utilisateurs peuvent explicitement autoriser l'accès à leur compte et l'annuler à tout moment.

Cette nouvelle version est également compatible avec un indicateur de ligne de commande qui permet de désactiver le déploiement d'agendas ; il est ainsi possible de créer des événements uniquement pour l'utilisateur dont les données sont transférées (sans ajouter l'événement aux agendas des autres participants). Ce nouvel indicateur est utile lors des migrations d'essai.

Lire l'article de blog

Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?