Autoriser les applications tierces non validées

Google collabore avec les développeurs d'applications pour s'assurer que les applications tierces respectent ses exigences de confidentialité et de sécurité. Les applications tierces qui n'ont pas encore terminé le processus de validation sont considérées comme "non validées" et peuvent être soumises à des restrictions.

Quelles applications tierces non validées sont soumises à des restrictions ?

Les applications tierces non validées qui accèdent aux données Gmail et comptent plus de 100 utilisateurs dans le monde sont soumises à des restrictions.

Actuellement, les applications tierces non validées comptant moins de 100 utilisateurs dans le monde, les applications internes à votre domaine et les applications tierces non validées accédant aux données des services Google autres que Gmail ne sont pas soumises à des restrictions.

Impact pour mon organisation

Si votre organisation compte des utilisateurs qui exécutent actuellement des applications tierces non validées, ces dernières continueront de fonctionner comme prévu. Cependant, toute nouvelle installation d'applications tierces non validées et soumises à des restrictions sera bloquée, sauf si vous indiquez que l'application est fiable.

Examiner vos applications tierces

Il se peut que vous ayez reçu un e-mail de Google vous informant de cette modification, accompagné d'une liste de vos applications tierces non validées. Examinez cette liste, choisissez les applications que vous jugez fiables et autorisez les utilisateurs à les installer.
Si vous n'avez pas été contacté, nous vous recommandons tout de même d'examiner vos applications tierces en suivant ces bonnes pratiques.

Si vous possédez des applications tierces non validées

Si vous autorisez les utilisateurs à installer de nouvelles instances d'applications tierces non validées soumises à des restrictions, vous devez d'abord les placer sur une liste d'autorisation d'applications de confiance.
Si vous possédez des applications tierces non validées qui ne sont pas soumises à des restrictions, nous vous recommandons de les placer également dans une liste d'autorisation d'applications de confiance.

Qu'en est-il des applications internes ?

Nous vous recommandons de faire confiance aux applications conçues en interne ou aux applications que vous avez installées depuis une source de confiance, comme un développeur recruté par votre organisation.

Vous pouvez approuver automatiquement les applications internes créées dans votre organisation dans la console d'administration Google.

À propos des applications tierces approuvées

Lorsque vous faites confiance à une application tierce, celle-ci a accès à certaines informations Google Workspace sur l'utilisateur (champs d'application OAuth2), que vous avez limitées. Par exemple, si vous avez bloqué l'accès général aux champs d'application OAuth2 de Gmail, les applications figurant sur votre liste d'autorisation pourront toujours accéder à Gmail.

Questions fréquentes

Pourquoi une application tierce ne serait-elle pas validée ?

Une application peut ne pas avoir terminé le processus de validation pour diverses raisons, telles que l'utilisation d'un type d'application non compatible ou de données incompatibles avec une utilisation limitée.
Google a mis en place ce processus de validation afin de garantir un maximum de fiabilité et de cohérence, et ainsi répondre aux attentes en matière de confidentialité.

Si je suis développeur d'applications et utilisateur, comment puis-je faire valider une application tierce ?

Consultez les questions fréquentes concernant la validation des applications de l'API OAuth, et envoyez l'application tierce pour validation depuis la console API.

Qu'advient-il des applications tierces non validées ?

Les utilisateurs qui exécutent actuellement des applications tierces non validées peuvent continuer à les utiliser, à moins que vous ne limitiez l'accès aux API Google Workspace.
Les nouveaux utilisateurs ne pourront pas installer d'applications tierces non validées soumises à des restrictions, sauf si vous les avez d'abord ajoutées à une liste d'autorisation d'applications de confiance.

Que se passe-t-il lorsque je fais confiance à une application tierce ?

Les utilisateurs qui ne possèdent pas encore l'application pourront l'installer, que celle-ci soit validée ou non. Elle aura également accès aux éventuelles API Google Workspace (champs d'application OAuth2) que vous avez restreintes à l'aide des paramètres d'autorisations de l'API.  
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?

Vous avez encore besoin d'aide ?

Connectez-vous pour accéder à des options d'assistance supplémentaires afin de résoudre rapidement votre problème.

Recherche
Effacer la recherche
Fermer le champ de recherche
Applications Google
Menu principal
Rechercher dans le centre d'aide
true
73010
false