Optimiser votre réseau pour Voice

Voici quelques bonnes pratiques pour configurer le réseau en vue de passer des appels Voice :

Créer un réseau compatible avec le cloud

Une infrastructure réseau adaptée au cloud permet au trafic Voice de communiquer efficacement avec l'infrastructure Google. Pour en bénéficier :

  • Assurez-vous que le trafic Voice accède à Internet par le chemin le plus court. Évitez :
    • les proxys ;
    • toute fonctionnalité d'inspection de paquets ou les analyseurs de protocole.
  • Mesurez et optimisez les éléments suivants :

Bonnes pratiques relatives aux proxys

Nous vous recommandons vivement de ne pas utiliser de serveur proxy pour le trafic Voice sur le réseau :

  • Ajoutez le trafic Voice à la liste blanche de la configuration du proxy.
  • Voice ne fait pas appel au protocole TCP, contrairement à Meet. Voice utilise uniquement le protocole UDP pour le trafic vocal.
  • Le fait d'utiliser une infrastructure proxy pour le trafic crée de la latence et peut entraîner une baisse automatique de la qualité audio de Voice. Les performances de Voice sont optimales lorsque la latence entre le client et le back-end Google est inférieure à 100 ms.
  • Le protocole Internet Socket Secure (SOCKS5) n'est pas compatible.

Inspection de paquets/analyseurs de protocole

Dans la mesure du possible, n'utilisez pas de fonctionnalité d'inspection de paquets ou d'analyseurs de protocole pour Voice. En effet, ils entraînent une latence susceptible de provoquer automatiquement la baisse de la qualité audio dans l'infrastructure Voice.

L'inspection des paquets du trafic audio offre également peu d'avantages, car les outils d'analyse automatique ne peuvent pas reconstruire les données du flux audio.

Si vous employez de tels outils, ajoutez tous les numéros de port de trafic Voice en liste blanche pour les contourner.

Bonnes pratiques relatives au Wi-Fi

Les recommandations suivantes s'appliquent aux environnements de bureau classiques. Un ingénieur en technologies sans fil devra évaluer au cas par cas les environnements plus complexes, tels que des sites de production, des zones présentant un niveau élevé de bruit RF ou encore des espaces faiblement couverts.

L'exécution d'applications en temps réel sur un réseau sans fil peut poser problème, car le spectre RF sous-jacent et la bande passante sont partagés entre tous les appareils qui les utilisent.

Lisez attentivement les recommandations suivantes. Elles s'appliquent à la conception, au déploiement et à l'exploitation de réseaux sans fil employés avec Voice.

Bandes RF 2,4 GHz et 5 GHz

En général, nous ne recommandons pas le déploiement et l'exploitation d'applications en temps réel sur la bande 2,4 GHz (généralement très sollicitée) d'un réseau sans fil, y compris dans un environnement de bureau ordinaire.

La bande 2,4 GHz est problématique, car elle ne comporte que trois canaux non superposés, généralement des niveaux de bruit élevés provenant de réseaux interférents proches, et des interférences provenant d'autres appareils (micro-ondes, par exemple), ce qui contribue à créer un environnement RF complexe et bruyant.

Pour que des applications en temps réel comme Voice fonctionnent correctement, la capacité, le délai, la gigue et la perte de paquets doivent se situer à des niveaux acceptables, ce qui est presque impossible sur la bande 2,4 GHz.

Recommandations relatives à la conception et au déploiement

Si vous êtes chargé de la conception d'un réseau sans fil compatible avec le fonctionnement d'applications en temps réel, vous devez penser capacité plutôt que couverture.

  • Contrôlez la taille des cellules, qui est déterminée par la puissance de transmission du point d'accès (PA). Déployez des cellules plus petites dans les lieux susceptibles d'accueillir un grand nombre d'appareils, comme les salles de réunion et les auditoriums, afin d'optimiser la capacité. Des cellules plus grandes peuvent servir à fournir une couverture pour les bureaux.
  • Désactivez les faibles débits pour améliorer l'efficacité de l'utilisation des RF. Ainsi, le client est transféré sur le PA le plus proche lorsqu'il se trouve en itinérance entre plusieurs points.

Si le SSID d'un réseau sans fil est disponible sur les deux bandes (2,4 GHz et 5 GHz), le réseau doit mettre en œuvre un processus de "band steering" contraignant pour obliger les clients à utiliser la bande 5 GHz.

  • Idéalement, évitez de connecter plus de 10 téléphones fixes au même PA. Un nombre plus important peut perturber l'expérience utilisateur de manière inattendue.
  • Les téléphones fixes sans fil ne doivent pas être utilisés dans les équipes dont les membres doivent passer de nombreux appels vocaux, tels que les agents ou les équipes d'assistance. Les sites loués par Google à des fournisseurs (Google-Owned Vendor Occupied ou GOVO) ou les centres d'appels 24h/24 et 7j/7 en sont un exemple.
  • Avec des téléphones fixes sans fil, des coupures inférieures à 10 secondes peuvent se produire. Elles ne peuvent pas être éliminées au niveau du réseau. Nous ne recommandons pas les réseaux sans fil pour passer des appels téléphoniques importants, tels que des réunions, des conférences de presse ou des appels aux dirigeants.
  • Bien que la réglementation varie d'un pays ou d'une région à l'autre, il est généralement admis que les appareils Wi-Fi doivent fonctionner sur des canaux DFS pour éviter toute interférence avec, par exemple, un système de radar météorologique local. En conséquence, un PA sujet à des interférences radar sera éjecté du canal. Tous les clients devront se reconnecter à un autre PA fonctionnant sur un canal différent.

Pour permettre l'intégration de fonctionnalités avancées, telles que l'itinérance homogène entre les PA et la gestion des RF, un réseau sans fil devra être géré et exploité de manière centralisée, et non pas sous forme de plusieurs PA cloisonnés et autonomes.

Enfin, vérifiez la qualité du réseau sans fil après le déploiement pour vous assurer que tous les espaces où Voice sera utilisé disposent bien d'une couverture sans fil.

Ajouter la plage d'adresses IP de Voice à la liste blanche

Le trafic Voice étant sécurisé et chiffré, il n'est pas nécessaire de restreindre le trafic aux adresses IP de G Suite.

Toutefois, si des contraintes de réseau vous obligent à restreindre le trafic, ajoutez les serveurs multimédias Voice à la liste blanche en utilisant les plages d'adresses IP ci-dessous. Ces adresses IP sont réservées exclusivement à Voice, ce qui vous permet d'identifier le trafic Voice utilisé dans G Suite et de le déprioriser des comptes personnels, afin de mieux configurer et optimiser les accès au réseau et au pare-feu.

  • IPv4 : 74.125.39.0/24
  • IPv6 : 2001:4860:4864:2::0/64
Ces informations vous-ont elles été utiles ?
Comment pouvons-nous l'améliorer ?